17
Commentaires

Le mur du son franchi, l'info en surrégime

Mercredi 30 septembre, un avion de chasse a franchi le mur du son à Créteil. En 15 minutes, le mystère était élucidé pour les Parisiens surpris par la détonation. Mais les chaînes d'info en continu ont quand même lancé leur dispositif au complet, entre micro-trottoirs, experts en pagaille et interrogations en plateau.

Commentaires préférés des abonnés

J'ai cru que c'était la rubrique du Canard " Le mur du çon..."

Sur les chaînes d'info en continu , il faudrait distinguer l'écho des  sons ...

Approuvé 4 fois

C'est vrai que P. Praud s'entoure de sons bien calés !

Derniers commentaires

Jamais content @SI. 


Pour une fois qu'on a eu 2 h sans covid, sans "menace islamique", sans nombril antirépublicain...

Sur les chaînes d'info en continu , il faudrait distinguer l'écho des  sons ...

C'est consternant,là les journalistes spécialistes fakenews se sont sublimés. Faire la une,pour un mur du son faut oser  . Ils passent vraiment pour des cons.   On même vu,  Pascal Praud  sur LCI ,demander "qu'est qu'un mur du son ".Il ne savait pas. Si les crétins étaient mis orbite ,il arrêterait pas de tourner..


Pas que les chaînes info. De midi à 20h tous les journaux de France inter en ont parlé. Vu de la province on avait quand même un peu l'impression que les Parisiens découvraient le mur du son.
Ce que je retiens de tout ça c'est le problème de la concentration des médias à Paris. Les chaines info (au nombre de quatre) auraient selon moi intérêt à se disséminer sur le territoire pour survivre (une à Lyon, une à Toulouse, une à Marseille et une à Lille par exemple). Cela permettrait :
- De faire intervenir des personnes différentes sur chacune de ces chaines (plutôt que de voir toujours les mêmes têtes raconter les mêmes choses de chaînes en chaînes).
- De développer l'info locale en attirant des journalistes en région (car pour l'heure s'est souvent au ras des pâquerettes).
- De développer l'info tout court en offrant à voir d'autres sujets que la vie politique, culturelle, économique de Paris (car je ne sais pas si, par exemple, ces chaînes sont au courant que quand elles diffusent un débat des candidats à la mairie de Paris, 60 millions de Français n'en ont absolument rien à fiche et ne sont pas du tout concernés).

On peut décliner à l’infini : un pilote de Rafale a-t-il l’obligation de porter le masque facial, oui ou non ?

Bon, on se moque, mais malgré tout, arrive-t-il souvent que deux avions perdent le contact radio l’un après l’autre ? Car j’ai lu que le Rafale s’est occupé de deux avions.

Autre question : pendant combien de temps des avions civiles vont-ils polluer le ciel ? Car il s’agirait d’avions civils, le premier est un jet Falcon 50.

Hum... plutôt au dessus de Créteil, parce qu'à cette heure-là à Créteil même ça commence à être duraille de franchir quoi que ce soit, alors le mur du son n'en parlons même pas.

Le 30 septembre plutôt, non ?... 

J'ai cru que c'était la rubrique du Canard " Le mur du çon..."

"boom" !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.