36
Commentaires

Le monde d'avant la gifle

Commentaires préférés des abonnés

pendant ce temps :

Rôle des médias mainstream : 

Assurer la pérennité du système. Mission accomplie en dehors des territoires d'outre mer, duplication de la carte politique régionale.

Les mots en "isme" et "ennemi de la République " ont fait merveilles.  Seuls (...)

" En même temps " , vider Bertrand de sa substance, comment dire ça gentiment : même moi, j'y parviendrai , sur un pied, et d'une main !


Bertrand, Macron, et consorts : des pets sur une toile cirée ....

Derniers commentaires

Poursuite de l'exploration de la 5e dimension ; les médias continuent d'animer leur télé-réalité qui n'intéresse pus qu'eux dans un entre soi qui frôle la consanguinité et discutent très sérieusement de l'hypothèse de la candidature d'un condamné pour incitation à la haine et d'un mec élu par environ 10% des inscrits lors des dernières élections. 


La question est de savoir comment le retour sur Terre va s'opérer : manifestations de Gilets jaunes, nouveau mouvement, candidature surprise qui explose les scores, scandale d'Etat ? Si seulement le miracle pouvait vite avoir lieu... 

Bertrand Xavier dans une voiture digne du film Trafic de Tati


C'est fou comme je fais confiance au hashtagXavier #AuBoulot, c'est comme suivre le candidat favori d'un Ehpad

Séraphin LAMPION (Bertrand ) est le nouveau Phare de la Droite : mais, c'est un phare de recul !

👍🏻 Ça me fait bien rire : Séraphin Lampion.

Un assureur célèbre ayant inspiré l'auteur d'une oeuvre très connue : Séraphin LAMPION - Wikipédia

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Les futurs retraités seront contents d'apprendre qu'ils "vident Bertrand de sa substance".


mdrrrrrr


Du grand DS aujourd'hui !  :-D

" Et sa conseillère en communication a envoyé la photo sur les réseaux sociaux. "


La photo fait penser au film de Danny Boon avec Benoît Poelvoorde


Xavier Bertrand s'affirme donc bien comme comique , surtout en criant victoire prendre la grosse tête avec moins de 17% des inscrits (sur une seule région...)


* Une démonstration de l'inertie et de la médiocrité du journalisme qui en devient un objet comique



Dans la série ancien monde, soyons fair, il n'y a pas que la droite. A peine les élections passées (le grand classique), voici une collection de perles générées entièrement par une intelligence artificielle 


« J’avance étape par étape (…) Maintenant, c’est une étape tournée vers 2022 »

« Je viens apporter ce que je peux apporter, à savoir animer des équipes »,

« ne pas choisir des mesures partisanes, mais vraiment des mesures qui permettent de déverrouiller l’avenir »

« aller à la rencontre des Français qui ne partent pas en vacances cet été ».

 fédérer un « arc humaniste » 

« J’y suis extrêmement attaché [à ma ville] »


Ah, non, pardon, on me souffle dans l'oreillette que c'est une vraie nouvelle candidature à la candidature. Tremble, vieux monde. 


les sondages donnent 40% favorables a Macron , qu'est ce que ça veut dire ? Car je veux bien croire que ce n'est pas de la manipulation , du complotisme , du coup j'attends les élections présidentielles comme un parieur du  tiercé le départ de la course de chevaux , avec ces cotes invraisemblables .

Bertrand roule en 4L ? Ben il va peut être nous refaire le coup du lièvre et de la tortue .Qu'on vote qu'on vote pas , ils restent en place et rien ne bouge , c'est effarant! 

Les flics sont en train d'apprendre les bases de la soumission aux jeunes qui se croyaient dans un pays libre ,  à coup de clébard ,je devais dormir , je m'étais pas rendu compte dans quel état est la France ! Le monde libéral plutôt , vu ce qui se passe en Colombie dans l'indifférence générale .Vous êtes sur qu'il y a eu 1789 et l'abolition des privilèges ou suis je négationniste ? putain de légende!

Quand les flics arrivaient au quartier , on partait tous en courant parce qu'on savait qu'on allait recevoir , par contre on a eu des bons moments comme par exemple ce motard qui en nous poursuivant s'est rétamé la gueule en sautant un trottoir de 40 CM avec sa Honda que nous avions sauté tranquilou avec nos 103 , ou alors cette voiture de flic coincée dans une ruelle trop étroite ,nos petites victoires , putain on s'est bien marré. Et a 18 ans tous rangés des 103 avec meuf et petit boulot . Et on a rien vu venir ...


Dans les commentaires les journalistes (chroniqueurs ?) on tous souligné que l'abstention ne touchait pas les présidentielles alors qu'à l'époque tous titraient sur une abstention record (26%). Vu d'aujourd'hui effectivement c'est pas beaucoup. 

Chaque fois que je vais voter j'ai dans la tête la petite musique de 68 : "Élections piège à cons". Je me suis fait attraper dans les filets de 81 et depuis j'ai voté régulièrement et puis j'ai appris à m'abstenir (avec l'élection Chirac-Le Pen) ou à voter blanc.

Là je n'ai pas voté pour les départementales : la mi-conseillère du coin, Buis, une ancienne députée socialiste avait voté toutes les ignominies de Hollande. Je lui ai écrit pour lui faire part de mes réserves et mes oppositions. Elle m'a répondu en me retournant un trac du PS.

Petit conseil de lecture pour les vacances lisez "La lucidité" de José Saramago qui montre ce qu'un état sait faire quand des humains refusent d'aller voter. C'est en poche pas cher.

Merci pour cette chronique en grande forme! C'est vrai qu'avec l'opération du lâcher de ministres sur les Hauts-de-France, les stratèges du pouvoir ont montré l'étendue de leur efficacité anti-Bertrand. Cette reforme des retraites comme deuxième couche, c'est lunaire (sans parler de la casse sociale que ca va alimenter, mais on n'en est plus là avec eux). Fou que cet ancien monde soit si vivace. 


Un détail, sinon : "Elles servent, tous les six ans, à organiser des régionales, lesquelles servent à nourrir des préambules pour la présidentielle" : mazette, tous les six ans entre deux quinquennats : donnez moi svp la marque de votre chausse-pied! Je taquine. 

Rôle des médias mainstream : 

Assurer la pérennité du système. Mission accomplie en dehors des territoires d'outre mer, duplication de la carte politique régionale.

Les mots en "isme" et "ennemi de la République " ont fait merveilles.  Seuls ceux qui ne veulent que rien ne change ont été aux urnes. La trumpisation de la campagne de Pecresse nous donne un avant goût de la campagne à venir.

En attendant la vie reprend. Les petits tambours du palais ont un nouveau joujou à offrir à leur clientèle, les 33 % qui votent, Xavier Bertrand... le Président des hauts de France bientôt dans Paris Match avec sa très jeune femme et son vieux chien dans Paris Match. Un grand interview lodateur dans le JDD.

Oups... Gattegno va devoir choisir un poulain sans l'aide de mimi Marchand... Choix Cornélien... le pauvre... que de souci..




Où est passée la gifle ?


Erreur de lien hyper-texte? Je ne vois pas de rapport entre "la giffle" (celle reçue par Macron, je suppose) et la question de la dérive idéologique de Marianne.

" En même temps " , vider Bertrand de sa substance, comment dire ça gentiment : même moi, j'y parviendrai , sur un pied, et d'une main !


Bertrand, Macron, et consorts : des pets sur une toile cirée ....

Et bien dégoût ? Non Grosse colère oui !  j'ai voté au premier tour pour mon candidat qui n'était pas au 2e tour,  je ne suis pas allée voter  au 2e ni pour les  régionales, ni pour les départementales. J'avais le choix entre PS et Le pen ! Donc abstentionniste de 2e tour pour la 2e fois de ma vie !

C'est fini pour moi le moins pire ! 

Dans mon canton, géré par un socialiste, des montagnes d'ordures s'amoncellent parce que la communauté de communes passe son temps à réduire les congés, à modifier les horaires de travail, de ces personnes essentielles au bien commun, payé au lance pière.....j'en passe et des meilleures ! Et s'il n'y avait que ça !

Alors stop 

J'ai tapé "sclérose" dans l'internet :


nom féminin

  1. 1. Médecine
    Durcissement pathologique (d'un organe, d'un tissu).


  2. 2. au figuré
    État, défaut de ce qui ne sait plus évoluer ni s'adapter.
    La sclérose des institutions.


4L, c'est bien assez pour s' casser la gueule.

Même électrique

Je rebats les cartes.

"Mais il est tard Monsieur

Faut que je rentre 

Chez moi."


Dégoût. Dégoût. Dégoût...

Pourtant je vote (encore) mais... Dégoût.

pendant ce temps :

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.