26
Commentaires

Le LOL, dans son continuum

Commentaires préférés des abonnés

Pour une fois, je vais devancer Evemarie et parler de "bobos" qui tournent en rond dans leur bocal du microcosme de l'insignifiance ! 

Franchement ces histoires nombrilistes me saoûlent, d'ailleurs je vais voir "là bas si j'y suis" comme dirait D(...)

Bonjour monsieur Schneidermann, 

Vous m'avez habitué à ne plus regarder ailleurs et je découvre cet article ce matin. Loin de toute cette agitation de cette terrible instrumentalisation de l'antisémitisme. Comme si vous n'aviez rien à en dire . C(...)

La couv' de Cantat modifiée avec l'accroche 'la vraie victime, c'est moi', n'a pas été postée dans un but promotionnel, mais par des personnes critiques en interne de ce choix de couv', pour en dénoncer l'indécence.

Derniers commentaires

Bonjour monsieur Schneidermann, 

Vous m'avez habitué à ne plus regarder ailleurs et je découvre cet article ce matin. Loin de toute cette agitation de cette terrible instrumentalisation de l'antisémitisme. Comme si vous n'aviez rien à en dire . Ce n'est pas important. Alors je cite  l'UJFP : "*Pourtant, c’est bien ce gouvernement qui, récemment, entreprenait de réhabiliter le Maréchal Pétain, chef du régime collaborationniste de Vichy. C’est bien cette même classe politique qui trouvait si peu à redire des hommages rendus à Maurras ou à Céline, écrivains violemment antisémites. L’antisémitisme est une affaire bien trop grave pour la laisser à celles et ceux qui, jour après jour, s’emploient à stigmatiser et à réprimer les minorités. Le sommet du cynisme est atteint lorsque, déjà, nous pouvons percevoir le glissement dangereux consistant à attribuer la montée de l’antisémitisme au « communautarisme musulman », comme n’a pas manqué de s’y adonner un Eric Ciotti hélas pas isolé. Le racisme structurel n’est ni le fait des Gilets jaunes, ni le fait des minorités. Il est celui de l’État qui organise une société inégalitaire et violente.*" . 



Pardonnez ma curiosité maladive :

que devient l'affaire Benalla

Any news ?


L'autre jour y avait une tartiflette d'un ministère quelconque qui faisait suite à un tartifleur ministériel aussi

et celle-ci résumait en quelques mots l'affaire des Gilets Jaunes :

le gouvernement a accédé aux demandes sociales des GJ et Macron a mis en œuvre le Grand Débat National, le GDN.

Point à la ligne

Fermez les guillemets

Rentrez au bercail



Anecdote : passe une voiture avec sur la galerie un objet long enroulé de toile jaune fluo. Un enfant de 5 ans environ en promenade avec sa maman lui dit naïvement "Regarde maman un Gilet jaune qui a été tué"

Les enfants ne parlent plus que de cela


Que devient Benalla ?


Merci pour la chronique


En 2013, voici ce que vous disiez ici même du tweet des Inrocks sur B. Cantat


"Cette image qui s'est promenée quelques minutes sur Twitter avant d'être supprimée, est un montage qui n'aurait jamais dû sortir de la rédaction. Un montage réalisé sous Photoshop, volontairement ironique, qui avait pour but de moquer la une des Inrocks, et qui a été posté accidentellement sur le compte Twitter de l'hebdo. "


aujourd'hui, vous résumez cela à un :


"titre provocateur de son tweet promotionnel (et vite retiré) : "dans toute cette affaire, la vraie victime, c'est moi". "


(confirmé ici)


Euh, c'est pas un peu n'importe quoi, là, votre rappel des faits ? Vous vous relisez avant de publier ? N'importe qui lisant seulement votre texte d'aujourd'hui penserait que la rédaction des Inrocks à sérieusement considéré ce titre horrible, l'a publié puis retiré. C'est juste faux. Ce n'est pas parce que vous pointez vers votre enquête de 2013 que cela justifie de tordre les trucs à ce point. 

Surtout dans une chronique qui parle de continuum, et qui laisse donc penser qu'il y a un continuum entre avoir été à la Ligue du LOL et tolérer un titre aussi délirant. 

Surtout quand on commence la chronique en se gaussant de ceux qui chargent la Ligue du LOL de torts qui ne lui reviennent pas. 


Ou alors j'ai mal compris, qu'on m'explique. 

Dans ce même médiapart un article très intéressant sur ces antisémites en col blanc (et sans cravate excusez du peu) de la ligue du lol.


https://www.mediapart.fr/journal/france/160219/la-derive-antisemite-de-la-ligue-du-lol


Ah on me signale qu'il y a un zarabe dans la vidéo de Finkielkraut, bon bah je suppose qu'on peut pas tout traiter...

Ce que je trouve super, c'est que l'affaire du la ligue du lol permet à chacun de s'interroger sur son rapport à twitter. 

En particulier sur l'agressivité qui règne sur ce réseau.


Ou pas.

La couv' de Cantat modifiée avec l'accroche 'la vraie victime, c'est moi', n'a pas été postée dans un but promotionnel, mais par des personnes critiques en interne de ce choix de couv', pour en dénoncer l'indécence.

Je pense qu'il va vraiment falloir inventer toute une série de mots différents pour dire "harcèlement", vue la grande confusion qui règne avec l'emploi de ce terme, et semble faire joyeusement mélanger torchons et serviettes dans tous les articles qui en parlent, chaque fois qu'il y a une affaire de ce style.


* Un canular téléphonique, déjà, pratiqué par une seule personne et non répété, n'entre dans aucune définition de "harcèlement" que donne un dictionnaire, si ça peut être une blague de mauvais goût.


* Idem pour ce qui est du mal ou se moquer de gens au sein d'un groupe privé d'autres gens, ce qui n'est pas en soi du harcèlement, si évidemment l'existence de ce genre de groupe peut en favoriser


* Le rapport entre harcèlement individuel et dans le monde physique, avec pression par un détenteur de pouvoir professionnel, et visant clairement à obtenir des faveurs sexuelles, tel que celui ayant abouti à #metoo, et tout ce qui y est mis en relation depuis, est on ne peut plus ténu, en dehors du fait que les victimes sont souvent des femmes (et encore c'est probablement car de nombreuses affaires de cyber-harcèllement où les victimes sont des hommes sont généralement tues par les victimes pour des raisons de fierté masculine mal placée).


* Le rapport entre harcèlement professionnel, avec un objectif personnel (faire craquer un(e) rival(e) pour un poste) ou "dans l'intérêt de l'entreprise" ("technique de management" popularisée en France par Orange) et le cyber-harcèlement généralement totalement gratuit (et souvent pratiqué "pour le lol", sans même sembler avoir conscience que c'en est) est également largement à démontrer


Enfin après on peut certainement trouver des raisons communes à la multiplication de tout ça en même temps, à laquelle on assiste peut-être ces dernières années ("peut-être" car c'est dur de dire si c'est pas en fait la prise de conscience du fait que c'est problématique qui conduit à attacher aujourd'hui de l'importance à des trucs qui auraient juste été ignorés il y a 10 ans), du style une certaine déshumanisation générale. 


Mais quand des actions, même vaguement similaires, sont effectuées dans des cadres différents, buts différents, avec des rapports de pouvoir différents, par des tailles de groupe différentes (allant de l'individu à des centaines), etc... Il serait peut être bon de cesser de tout mélanger avec un seul terme, qui à force ne veut plus rien dire.

Pour une fois, je vais devancer Evemarie et parler de "bobos" qui tournent en rond dans leur bocal du microcosme de l'insignifiance ! 

Franchement ces histoires nombrilistes me saoûlent, d'ailleurs je vais voir "là bas si j'y suis" comme dirait Daniel...

J'aurais tendance à employer « mise au jour » (révélation) plutôt que « mise à jour » (actualisation) au paragraphe 2. (je n'ai pas trouvé le formulaire pour les fautes d'orthographe).

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.