12
Commentaires

Le jour où Sarkozy a voulu bouder les méchants généraux

 

Derniers commentaires

I was profoundly impressed by the dignity shown by the French Forces , during the Parade , which contrasted in the best possible way,to the regrettable lack of dignity and decorum of Mr Sarkozy.
This is the most effective protest in the face of such lack of class.
However the irrepairable damage to relations with the forces, done by the insulting words of Mr Sarkozy in the face of an isolated drama . is cause for concern . An army should be able to respect the governing head, People are not tin soldiers who can be pushed around and played with , I have a distinct impression that France and Global politics are seen as vast
board game by this person , this is also great cause for concern . Again I apologize for writing in English .
Comme j'aurais aimé voir les militaires protester pendant le défilé... Mais rien du tout.
Au lieu de ça, un humoriste ( au moins, c'était pas Bigard ) a fait très très peur à un dictateur en lui lisant un extrait d'un texte auquel le dit dictateur n'a rien compris.

Ca fait de la peine, mais c'est comme ça en Sarkozie.
Pour que les militaires en arrivent à détester un président de droite, il faut que celui-ci soit d'une totale incapacité. A quand le putsch ?
les méchants zénéraux zont rien fait qu´à l´embèter le pitchoune ?
Tiens, en parlant de distributions de breloques à tour de bras, lu ce jour sur le site des 'Chroniques Judiciaires' de P.R-D :

Dans la même promotion de la Légion d’honneur, celle du 14 juillet, figurent Nicole Choubrac, la présidente des juges aux affaires familiales du tribunal de Nanterre qui, en octobre 2007, s’est rendue à l’Elysée pour prononcer le divorce par consentement mutuel des époux Nicolas et Cecilia Sarkozy, et Jacques Séguela qui, peu de temps après, a organisé le dîner au cours duquel Nicolas Sarkozy a rencontré sa nouvelle épouse, Carla Bruni.


Ils ont sans doute fait beaucoup d’autres choses bien dans leur vie .
Il veut les bouder hors de France ?
[quote=Nicolas Sarkozy "avait très mal pris ces commentaires", indique le quotidien, et avait décidé "de ne signer ni les promotions dans l'ordre de la Légion d'honneur à l'occasion du 14 juillet, ni les nominations au sein des armées prévues au conseil des ministres de mercredi 2 juillet". Mais "sur les conseils de son entourage, il a finalement renoncé à ce geste de mauvaise humeur qui risquait d'être ressenti comme une véritable insulte par les militaires".]

... il s'est retracté ok, mais ça ne change absolument rien, il y a pensé . Ce type n'a vraiment aucun recul. Il faudrait lui dire qu'il ne dirige pas une classe d'école primaire mais un pays. Il faudrait aussi lui expliquer que lui, n'est rien (et de plus en plus rien) seul sa fonction et les intérêts des français importent,et surtout pas sa petite personne narcissique .

De plus, en croyant embêter tout le monde comme un sale morveux, il se sabote lui-même. Il n'y a rien de pire qu'une punition collective. Rares sont les "irréprochables" prêts à la pordonner. Mais allez faire comprendre à un égocentrique qu'il va être jugé sur son potentiel altruiste et que tout ce qui touche sont être la majorité des gens s'en fichent.
La démission du général Cuche a des raisons bien plus profondes que les futils reproches de Sarkozy. Si l'ex-chef d'état-major est, comme me l'indique mon préjugé sur les généraux, intelligent, il n'a pas pu prendre au sérieux cette agressivité verbale typiquement sarkozyste. Il savait bien que sa démission aurait une répercussion bien plus large que sur sa seule carrière d'officier.

Cette démission est, je pense, à appréhender en tant qu'expression d'une contestation à la politique américano-sioniste irresponsable des points de vue national (contraire aux intérêts français) et humain.
Avec l'Armée et l'esprit Gaullien animant cette institution Répubicaine, notre petit homme, pardon notre très petit homme, commet une ânerie de plus qui tombe vraiment mal à la vue du dernier heureux évènement et là; même carla qui n'est pas voyante !! n'a pu le conseiller !!

C'est vrai qu'il a chanté seul !!! la Marseillaise notre coq nain ?!!
Il choisi son chef d état major et voila maintenant qu'il utilise la méthode de la peur au sein même de l'armée pour assouvir les personnes encore et toujours plus ..
C'est incroyable le nombre d articles ou de brèves comportant l'expression "Le président en colère"
On a l impression qu'il ne sait réagir que de cette façon au moindre soupçon de critique
Rien qu'avec les brèves du Canard on pourrait déjà en remplir un agenda
C'est inquiétant lui arrive-t-il de raisonner froidement ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.