397
Commentaires

Le jour où France Inter a viré ses bouffons en direct

La fin du feuilleton a été brutale. Et expéditive. Après des mois d'affrontement et d'escarmouches plus ou moins vives avec Stéphane Guillon et Didier Porte, la direction de France Inter a fait le ménage en une demi-journée. En l'espace de cinq heures ce mercredi 23 juin, les auditeurs de France Inter ont appris qu'à la rentrée, ils ne retrouveraient plus Guillon et Porte à 7h55. Mais aussi que la case d'humour était supprimée de la matinale, et que Didier Porte était viré du Fou du roi, contre l'avis de son animateur et producteur Stéphane Bern.

Derniers commentaires

vous vous rappelez cette chronique de danielS le 2 avril 2009 ?

[quote=DanielS]Un "humoriste" à la tête d'Inter ! La ruse est grosse. On voit bien le calcul : comment soupçonner le patron d'un journal satirique d'être allergique à l'humour ? Il pourra donc impunément faire son ménage, virer Guillon, neutraliser Porte : il sera insoupçonnable, protégé par l'ombre tutélaire de Wolinski, Cabu et Cavanna.
Philippe Val, Charlie Hebdo

A la vérité, seuls ceux qui le voudront bien pourront s'y laisser prendre. Philippe Val ne fait plus rire, depuis longtemps (il ne le cherche d'ailleurs plus). Val est un omniprésent des plateaux de télé, un homme de pouvoir et d'influence. C'est surtout un militant, tranchant et volontiers sectaire, notamment dans deux domaines : contre les intégristes religieux, et (on craint de le dire aussi abruptement, mais c'est la vérité), contre Internet et tous ses dangers, véritable obsession pour lui. Un militant qui a montré, dans la mémorable affaire Siné, qu'il n'hésitait pas à couper les têtes (exploit qui lui vaut certainement la fulgurante promotion d'aujourd'hui).

Cette probable nomination est la plus mauvaise nouvelle concernant l'audiovisuel public, depuis longtemps. A la place de Demorand ou de Mermet, à la place de bien des collaborateurs d'Inter, je ne dormirais pas tranquille ce soir. Je ne suis pas à leur place, mais je crains pour cette radio, la mienne, la vôtre, que l'on s'apprête à vous voler.

prophétique isn't it ???
Boum, qu'apprends-je au téléphone. Le pote d'un pote a envoyé son pote interviewer Patrick Font à propos Val et de l'éviction de Porte & Guillon. C'est court, mais c'est là : http://blogs.rsr.ch/passe-present/page/6/

Téléchargable ici : http://medias.rsr.ch/la-1ere/programmes/le-journal-du-matin/2010/le-journal-du-matin_20100628_standard_passe-present_20100628-0726_42fd5189-b4dc-4330-adfc-fda6e25f2af1-128k.mp3

(Stéphane Guillon aussi : http://www.rsr.ch/info/les-points-forts/2172971-stephane-guillon-revient-sur-son-licenciement-de-france-inter.html )

La fin du feuilleton a été brutale. Et expéditive. Après des mois d'affrontement et d'escarmouches plus ou moins vives avec Stéphane Guillon et Didier Porte, la direction de France Inter a fait le ménage en une demi-journée. En l'espace de cinq heures ce mercredi 23 juin, les auditeurs de France Inter ont appris qu'à la rentrée, ils ne retrouveraient plus Guillon et Porte à 7h55. Mais aussi que la case de l'humour était supprimée de la matinale, et que Didier Porte était viré du Fou du roi, contre l'avis de son animateur et producteur Stéphane Bern.Les derniers actes du règlement de compte se sont déroulés en pleine lumière, et à la vitesse grand V. Ce mercredi matin, c'est Stéphane Guillon qui a ouvert le bal, avec ce qu'il a présenté comme sa dernière chronique.Et pour dire "au revoir et merci" à ses auditeurs, il s'est attaqué bille en tête à la grille de rentrée, la première élaborée par Philippe Val, directeur d'Inter, et Jean-Luc Hees...... > Lire l'intégralité du texte

les morceau choisit viennent de ozap pourquoi ne pas les citer?
je vous JURE, si vous voulez vous en payer une vraie bonne tranche bien jaune et ricanante, vous allez regarder ça, ce que val ose dire sur l'humour et surtout sa tronche en déco à côté : quand on a vu ça, on PEUT PAS être de mauvaise humeur ce lundi matin !!!!

la tête de val et l'adn de FI
je n'ecouterais plus FRANCE INTER, la station de la déférence, cela me cause de la peine, car c'est une radio (ecoutez la différence..) qui m'a accompagnée toute ma vie (le tribunal des flagrants délires, et J CHANCEL...etc...) mais.....
j'ai du mal à trouver une radio libre,
pas laisser retomber le soufflé (ni le soufflet), envoyé ce matin à FI

moi, j'ai une super idée : maintenant que hees et val se sont débarrassés des petits tyrans, je verrais bien une bonne heure quotidienne et matinale dieudonné-bigard dans la grille de rentrée, histoire d'élever le niveau mental et intellectuel des décérébrés qui vous écoutent encore, malgré tout. elle est pas chouette mon idée ?

oui, je sais, c'est relou, mais j'avais besoin.

à part ça, de dire qu'ils s'en foutent des boycotts etc., c'est pas sûr, parce que ça va avec plein plein de trucs très fâchés, genre fessebouc, pétitions, manifs, c'est tout de même très mauvais pour l'image de marque d'une radio. maintenant, ce qu'il faudrait, c'est qu'on commence à en parler à l'essetranger, alors là, je vous garantis une certaine panique... mais comment faire ??? vous avez une idée, pour avoir un petit papier dans la presse essetrangère ???

toutefois, j'aimerais dire que même si j'aime bien porte et guillon, c'est pas du molière, hein, faudrait pas non plus nous en faire des tonnes et des martyrs sacrifiés de l'humour crucifié. on a à faire avec une censure d'état, relayée par 2 larbins tristes sires ridicules, rien que pour ça ça vaut le coup de gueuler, parce que ça gave grave. et je reste persuadée que c'est en amont qu'il fallait s'inquiéter très fort, quand sarko a mis tous ses pions en bonne place. ils sont où les autres pions, qu'on pronostique les prochains auto-goals et les gaffes ???
[large]Grève des auditeurs de France Inter

Heure de début : jeudi 1 juillet 2010, à 00:00
Heure de fin : vendredi 2 juillet 2010, à 00:00
Lieu : Toute la France et au-delà, pour ceux qui écoutent via le satellite ou internet

Description

Val et Hees, fiers comme deux coqs dans leurs nouveaux costumes de premiers de la classe, obtenus non pas pas leurs bons résultats mais pour avoir copiné avec la femme du directeur, lancent une grande opération Radio Propre. Finies l'impertinence, la liberté de ton, la curiosité intellectuelle qui ont fait la grandeur de France Inter. Voici revenu le temps de la conformité, de l'indifférence et de l'information à la botte de la talonnette (et vice versa). Place à l'humour franchouillard des Grosses Têtes et de Bigard, aux émissions bêtifiantes des Fogiel et autres.
Nous auditeurs, n'avons qu'un moyen de nous exprimer : la grève.
Jeudi 1er juillet, nous n'allumerons pas la radio. Et nous le ferons savoir à France Inter, soit:
par écrit: Radio France, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris cedex 16 -dire qu'on la connaissait par coeur, cette adresse)
sur le site internet de la station : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/radio/ecr/
en téléphonant aux relations auditeurs (3230) ou directement au 01 56 40 36 20
Complétez par un petit email à Philippe Val : philippe.val@radiofrance.com (mais utilisez quand même l'un des media ci-dessus car nous le soupçonnons de filtrer ses messages - ce qui serait, à vrai dire, prudent de sa part)
Diffusez ce message autant que possible, et sauvons la dernière radio généraliste qui a quelque chose à dire.
[/large]
C'est avec joie que j'ai appris l'arrivée de M. Porte dans l'équipe. Après tout ce qui a été vu et entendu ces derniers temps (Affaire Bettencourt, affaire cigares, affaire Hees, affaire foot, affaire y'a plus d'soleil en France en été...) ça met un peu de baume au moral...
J'en suis très reconnaissante.

Si M. Hees voulait se débarasser une bonne fois pour toute de cet animateur gênant, il aurait mieux fait... de ne rien faire!
Il y a en effet aujourd'hui sur le réseau des réseaux un petit vent qui se lève, un sentiment diffus que la résistance s'organise.

J'en ai profité pour lancer sur mes réseaux, auprès des orphelins de la tranche humour de la Matinale de France Inter, l'offre de bénéficier de mon parrainage pour retrouver la chronique de Didier Porte sur @si.
Si tous les @sinautes font de même, ce sera une réelle opportunité pour ce site d'élargir l'assiette de ses abonnés et créer une vraie pérennité à ce site d'intérêt public!

Longue vie à la parole libre.

Restons vigilants!
Merci ! Merci ! Merci !!
je me réabonne de ce pas
Merci du tuyau, je viens de me régaler!
Attendons la décision des prudhommes pour ce licenciement glorieux!
Aujourd'hui samedi 26 juin on peut écouter la chronique de Didier Porte au Fou du roi sur ces deux sites :

http://tourdemars.musicblog.fr/1377993/VENDREDI-25-JUIN-2010/

http://www.dailymotion.com/video/xdtlbr_didier-porte-derniere-chronique-sur_fun

mais rien sur le site de France Inter. Etonnant, non ?

La fin du feuilleton a été brutale. Et expéditive. Après des mois d'affrontement et d'escarmouches plus ou moins vives avec Stéphane Guillon et Didier Porte, la direction de France Inter a fait le ménage en une demi-journée. En l'espace de cinq heures ce mercredi 23 juin, les auditeurs de France Inter ont appris qu'à la rentrée, ils ne retrouveraient plus Guillon et Porte à 7h55. Mais aussi que la case de l'humour était supprimée de la matinale, et que Didier Porte était viré du Fou du roi, contre l'avis de son animateur et producteur Stéphane Bern.
..........


Lorsque j'était au collège, en abordant Molière, nous avions retenus (entre autre) que l'humour n'est qu'une des rares armes contre les puissants que le pouvoir corrompt trop souvent.

Est-ce encore au programme ?
Et, sera t'il bientôt demandé aux enseignants de présenter les bastonnades de Scapin pour justifier les bastonnades des CRS ?

La fin du feuilleton a été brutale. Et expéditive. Après des mois d'affrontement et d'escarmouches plus ou moins vives avec Stéphane Guillon et Didier Porte, la direction de France Inter a fait le ménage en une demi-journée. En l'espace de cinq heures ce mercredi 23 juin, les auditeurs de France Inter ont appris qu'à la rentrée, ils ne retrouveraient plus Guillon et Porte à 7h55. Mais aussi que la case de l'humour était supprimée de la matinale, et que Didier Porte était viré du Fou du roi, contre l'avis de son animateur et producteur Stéphane Bern.Les derniers actes du règlement de compte se sont déroulés en pleine lumière, et à la vitesse grand V. Ce mercredi matin, c'est Stéphane Guillon qui a ouvert le bal, avec ce qu'il a présenté comme sa dernière chronique.Et pour dire "au revoir et merci" à ses auditeurs, il s'est attaqué bille en tête à la grille de rentrée, la première élaborée par Philippe Val, directeur d'Inter, et Jean-Luc Hees...... > Lire l'intégralité du texte
Pour rebondir et à toutes fins utiles...

Un billet de Patrick Klugman...

Extrait :"...La seconde libération des ondes, celle qui nous intéresse aujourd’hui, aura des effets incontestablement plus vertueux que la précédente : depuis 24 heures, nous savons que Stéphane Guillon ne fera pas partie de l’équipe de rentrée de France-Inter.

Finie la captation égocentrique de la matinale ; terminé la prise d’otage poujado-comique du service public par un histrion braillard dont l’égo ne laissait aucune place au talent. Dehors, le taliban du rire. Son régime était pauvre, sec et pas du tout varié : ris ou crève ! La vérité commande de dire que personne n’est mort de rire sous l’empire du bouffon déchu et pour cause, il y avait dans ses chroniques beaucoup plus de morgue que de rire..."

dans la revue La règle du jeu intitulé : Stéphane Guillon : la libération des ondes
Porte sur @SI ! La meilleure nouvelle de l'année...
Je peux enfin tirer la chasse d'eau sur l'endroit où se sont retrouvés mes postes de radio cette semaine, pas loin de celui où tronait déjà ma télé...
Seul Mermet pourrait encore me faire regretter mon geste, mais heureusement, la-bas.org est venu remplacer depuis longtemps un direct aux horaires trop impossibles...
Val avait réussi à me faire vomir Charlie Hebdo, aujourd'hui il peut se vanter de m'avoir fait déserter France Inter. Si ce sale type sévit encore trop longtemps, je doute de pouvoir encore trouver une information en France (On me prétend que pour TF1, il n'y serait pour rien, mais j'ai un doute)
Bien sur, ça me questionne un peu, qu'un site payant sur abonnement soit le dernier vestige du vrai service public d'information...

Euh, tant qu'on y est, il reste pas une petite place pour Siné ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bravo !

Très belle initiative et vive Didier Porte !

J'ai hâte de retrouver sa chronique jeudi prochain !

(mais sera-t-elle réservée aux abonnés ? on devra forcément la faire passer, on ne peut pas garder ça pour nous...)
Enfin une bonne nouvelle !
Didier Porte sur @si ...
ça fait plaisir tout simplement parce que la, il y avait un grand vide
Alors Didier au boulot !
Depuis le début j'hésite. M'abonner, pas m'abonner .....?
Puis, j'ai abonné un proche. Il n'a finalement jamais consulté le site.
35 euros c'est pas cher, mais c'est quand même 35 euros.
Bref, j'ai tergiversé.
Et puis hier j'ai lu la gazette spéciale et cette fois je n'ai plus eu de doutes sur les 35 euros !
aujourd'hui, fière abonnée, j'accède au site et je lis que je vais y retrouver Porte.
BRAVO à vous et merci.
c'est magnifique cette impression soudaine de respirer mieux.

patricia
Virer les humoristes à France inter me met en rage. Je n'en reviens toujours pas. Le dédain de Hees face à stehane Bern ! Mais aussi, toutes les émissions qui ouvrent sur le monde sont dégagées de la grille "et pourtant elle tourne", "allo la planète", "esprit critique"... Je suis écœurée.
Quand je pense que cette radio nous a bassiné tout le 18 juin pour un certain appel, qu'il faut résister !... Oui je veux résister à la médiocrité annoncée sur France inter.
Heureusement que vous êtes là à @si. Merci
Merci aussi pour nous faire écouter Didier Porte dès jeudi prochain.
Un grand merci à Daniel et à l'équipe d'accueillir Didier Porte sur Asi. Cela me fait chaud au coeur.
Bien qu'abonnée de la première heure, je ne vous avais jamais écrit, voilà c'est fait.
Z'avez pas encore vu??? Didier Porte sur @si tous les jeudis.

Hip Hip Hip
Sans vouloir pinailler, cher Dan, ton article ne fait pas mention du lâchage (lynchage ?) médiatique de Didier Porte par ses petits (tout petits) collègues de la Matinale lors du Grand Journal de Canal + :
Censure de Philippe Val : Didier Porte lâché par ses camarades

D'autre part, tu dis :
[quote=Dan Israel]Pourtant, il faut reconnaître à Hees une certaine constance. En avril 2009, lors de son audition par le CSA, il s'était déjà exprimé sur la place qu'il réservait à l'humour. Comme nous l'avions relevé, il avait notamment déclaré d'un ton badin : "L'impertinence, j'ai toujours eu un petit souci avec ça."
C'est exact, il l'a dit. Mais il disait également - et c'est ce que je trouve le plus important car cela dénote le personnage de hees - qu'il n'avait pas, à cette époque, l'intention de virer Stéphane Guillon. On voit la suite :
Hees en 2009 : "Je ne mettrai pas Guillon dehors"

L'éviction des émissions dérangeantes, la reprise en mains de France Inter et des médias et l'ingérence de Tsarkoko dans le rachat du Monde, font partie d'une entreprise de contrôle généralisé en vue de la prochaine campagne. Les campagnes présidentielles se jouant aussi de plus en plus avec la complicité d'Internet, vous verrez que cette mainmise va s'étendre aux sites dissidents.

Pour le fun, voici 3 affiches sur l'événement :
Val Tragique à France Inter
Val - Hees : Ils finiront sur l'échafaud
Hees & Val, les lèches-culs
POURQUOI EST-IL IMPOSSIBLE DE REVOIR, SUR LE SITE MÊME DE CANAL+, L'INTERVIEW DE J.L. HEES PAR DENISOT ???
Simple question, mais c'est la première fois que je n'arrive pas à visionner le grand journal en intégralité ! Si quelqu'un y arrive, merci de bien vouloir m'en informer... Et bonne continuation à @si !
Qu'est-ce qu'on se marre. Les humoristes auraient un rôle éminemment politique?? Ce sont juste de gros déconneurs. Ils servent de soupapes de sécurité, de caution à ces officines de propagande que sont les médias.
France Inter une radio libre?? Vous délirez. François le Dernier a liquidé les radios libres.
Sur l'émission d'arrêt sur image, Guillon posait tranquillement la question, voir affirmait qu'ils étaient, eux les humoristes, des cautions du pouvoir… Sans doute est-il plus lucide que Porte.
Je pense que les humoristes participent depuis longtemps à la dépolitisation de cette société. Quand on vous paie c'est que vous rendez service. Sinon on vous vire. Sinon vous vivez avec peu d'argent toute votre vie, et c'est parfaitement possible. Seule la collaboration donne du confort.
Les chroniqueurs du fou du roi, la semaine des dix ans, ont fait des papiers d'humoristes où ils racontaient qu'ils étaient payés pour vendre des marchandises "culturelles" médiocres, plus que douteuses (c'était de l'humour bien sûr).
Leur chef est un faux naïf, un faux ravi de la crèche, où alors c'est un véritable idiot. Mais ne rêvons pas. Si c'était le cas, il ne serait pas là.
Quand au petit chef de la matinée, Nicolas du matin, j'ai toujours trouvé quelque chose de pas net dans sa voix, dans son comportement. Dans votre émission il ne se mouillait pas : "Ah moi je n'ai pas de problèmes avec le nouveau patron". C'est un professionnel ce Nicolas-là, un carriériste, bref il est à la traîne de la culture dominante. Serait-ce une surprise?? Non.
Ce n'est pas un coup d'état, les humoristes ne sont pas des révolutionnaires. Ce n'est qu'un pet de mouche qui cache des choses bien plus terribles sans doute, que les consommateurs dépolitisés que nous sommes n'ont pas envie de voir, noyés dans leur petit confort individuel.
Voir des gens monter au créneau pour ça me fait penser que nous sommes bien désœuvrés, bien endoctrinés, au point que péter ressemble à une liberté. Quand on a très mal au ventre, ça se comprend.
J'ai entendu sur les ondes qu'en 2050 l'homme serait éternel. Vous croyez qu'ils vont garder n'importe qui?? Si le progrès technologique atteint de tels niveaux, ils n'auront plus besoin de personnel. Il faut s'attendre au pire. Alors, nos humoristes, c'est juste l'anesthésie avant l'extermination. Peut-être faudrait-il arracher le goutte-à-goutte et commencer à vivre.
Allez Porte, lâche-toi : "Je vous nique tous bande de veaux".
Pourtant, Porte me fait marrer, Guillon aussi, et surtout l'anglais et le petit gars du vendredi au Fou du roi. Sans doute ces deux-là ne sont pas encore trop sérieux. Ils ne sont pas usés par dix années de chroniques. Ils déconnent, c'est tout, et c'est bien. Quand même, ils disent des choses qui leur tiennent à cœur.
Mais les humoristes installés, ils se sont tellement installés qu'ils se comportent exactement comme ceux dont ils faisaient la "critique". C'est peut-être une chance pour Didier Porte de partir maintenant.
Il y a dans ce pays des millions de personnes que l'on prend et que l'on jette sans que cela ne choque qui que ce soit. Je suis beaucoup plus touché par ceux-là et ce que leur font subir les "maîtres du monde".
Les bouffons sont au service des maîtres, pas des anonymes que l'on massacre.
J'aurais aimé que ce fait divers suive le lièvre levé par Stéphane Guillon. Ce sera pour une autre fois. Si l'on ne s'enlise pas dans la bouffonnerie. Mais il faut bien bouffer.
et bien! une dernière chronique de Porte assez énorme! La façon dont il a pris Juppé à partie était sublime! Combien d'humoriste ont l'aplomb pour faire ça??
Bravo et ce n'est qu'un au revoir!
Je trouve cette dernière journée de la saison sur FI assez émouvante. (Même isabelle giordano s'est permis une petite marque de solidarité en vers Porte...!!).
La chronique de Porte était parfaite, Stéphane Bern a été très bon tout au long de l'émission. Chapeau! Et maintenant j'attends le dernier Et pourtant...

PS: Dans sa chronique Porte nous dit grossomodo, ne boycottez pas la station, non?
Allez, tant qu'il y a le jeu des 1000 euros..
France Inter, pour moi c'était Frédéric Pommier, Didier Porte, et Et pourtant elle tourne... J'ai désormais un problème personnel avec le duo gagnant Val-Hees.
Cher Arrêt sur Images, si vous embauchez Didier Porte, je m'abonne à vie !
bon, hees et val, on en dira jamais assez de mal, l'un parce que c'est un larbin sans humour, rien d'autre à en dire, l'autre parce que c'est un vrai cinglé mégalo parano mesquin (cf l'histoire avec siné, on n'a pas assez gerbé val à ce moment-là)

mais balayons devant notre porte : arrêtons de pousser des cris surpris devant cette suppression de l'humour sur les ondes publiques (c'est dingue quand même ! c'est CELA que ça signifie !!), on a DONNE ce pouvoir à sarko : nous, public, on a avalé sans réagir le fait que ce soit le petit nain de l'élysée qui installe ses pions un peu partout, tout comme l'aurait fait un dictateur de dictature bananière. quand par le fait du prince il a nommé hees, qu'avons-nous fait ?

maintenant, une enquête intéressante serait de faire la liste des pions que le petit nain qui nous gouverne a mis à sa convenance, et de voir un peu ce que ça signifie, en matière de limitation des libertés, de dérive monarchique, de petits privilèges de merde octroyés aux larbins, etc.
Morel règle son compte à Hees : magistral
Un truc à retrouver pour Asi: Sophie Loubière lorsque Jean-Luc Hees s'est fait virer recevait régulièrement des lettres de soutien fictive d'un certain Jean-Luc H. On avait l'impression à l'époque qu'elle soutenait Jean-Luc. Elle est bien payée de retour aujourd'hui.
En tout cas, un big merci à Jonathan L. sans lequel la pétition de soutien à Didier Porte n'existerait pas, et à @si également pour ses prises de position bienvenues sur le sujet, grâce à des articles qui permettent ce genre de forum.
Et pas contre une chronique, même occasionnelle, de Didier Porte sur le site.
(litote).
« À chaque fois que l’on recule,
à chaque fois que l’on est prudent ou responsable à l’intérieur de nos États de droit,
on perd l’estime de ceux qui nous font reculer,
ils ne font que nous mépriser car devant eux, nous piétinons nos propres valeurs »

Never mind the bollocks, here’s Philippe Val.
On vit une époque formidable !
Voilà une petite parodie que j'ai trouvée, je ne dirai pas où car à l'époque où un facteur peut être verbalisé et arrêté parce qu'il conduit son vélo d'une main, un @sinaute se doit de ne pas révéler ses sources...
Val ayant été un fan de Brassens, c'est "La mauvaise réputation" remise au goût du jour

"Sur les ondes de France inter
C’est tout l’humour que Val enterre
Guillon, Porte vont rester cois
Passant pour des je ne sais quoi
Ils ne font pourtant de tort à personne
En vociférant sur l’p’tit bonhomme
Mais Hess et Val n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux
Et Siné n’était qu’un présage
Val a signé pour faire l’ménage
Tout le monde crie son désarroi
Sauf les lèche-culs, ça va de soi.

Et le jour du Quatorze Juillet
J’en mettrai ma main à couper
A la Lanterne vont défiler
Les courtisans d’Garden privé
Et ils f’ront du tort à beaucoup d’personnes,
En voulant leur part de pièces qui sonnent.
Et les brav's gens paieront encore
Cigares et bijoux d’Castafiore
Oui les brav's gens paieront encore
Pour des impôts qui s’évaporent
Tout le peuple les montre du doigt
Sauf les frotte-manches, ça va de soi.

Pas besoin de s’app’ler Noam,
Pour d’viner le sort de Marianne,
Car s'ils trouvent une corde à leur goût,
C’est sûr, ils lui passeront au cou,
Elle ne fait pourtant de tort à personne,
En voulant qu’le cri du peuple résonne,
Siné, Guillon et Didier Porte
C’est la censure qui les emporte
Les courtisans n'aiment pas que
Marianne suive une autre route qu'eux,
Et ils aimeraient la voir pendue,
Sauf qu’on s’ra là, tous dans la rue."
Je suis consternée. Pour moi France Inter était une radio libre, je n'y pensais même pas. Cela fait plus de 20 ans que je l'écoute. Je balance entre ne plus l'écouter et continuer, il est vrai qu'il faut soutenir les journalistes qui restent, entre autre Daniel Mermet (je n'ose penser à ce qui se passera si il arrête, à moins que parmi son équipe quelqu'un soit asssez fort pour prendre la suite, mais Mermet c'est Mermet et d'une certaine manière il est irremplacable, le principal sera que l'esprit demeure).

J'avais de l'estime pour J.L. HESS..... mais j'ai des doutes maintenant. Pour Val je n'ai jamais eu beaucoup d'estime, çà c'était mon affaire, mais voilà t'i pas que cela se confirme.... et en plus dur.....

C'est l'Etat qui respecte le moins les lois. Il y a presque 20 ans, de jeunes archéologues (dépendant du Ministère des Affaires Culturelles) étaient embauché en CDD pour des chantiers de fouilles de ce que l'on appelle "archéologie Préventive" avant des constructions de bâtiments, routes, autoroutes, etc.... Ces contrats duraient 2 ou 3 mois, puis nos jeunes archéo allaient s'inscrire au chomage... puis comme c'était leur boulot et leur passion, ils repartaient pour un nouveau CDD et re chômage, jusqu'au jour ou ils en ont eu marre. Ils sont allés tous ensemble aux Prud'hommes et ils ont gagné et ont été embauchés en CDI et sont toujours en activité à ce jour.. En effet la Loi n'autorise que 3 CDD de suite, et l'obligation d'embauche en CDI à la fin du troisième. J'espère que Didier PORTE va gagner et toucher un max de blé. Oui au fait, c'est pas bête l'idée qu'il passe chez vous.

J'ai apprécié la plupart des messages qui vous ont été adressés. C'est vrai, Stéphane Bern est quelqu'un de bien ; j'ai entendu tout hier matin, et je vais garder votre message et l'écouter et le réécouter
En ce jour de grêve, j'ai tenté d'écouter d'autres radios.... et entre notre fox news Français (RTL ? la matinale est atroce, on se croirait à momie land) et europe 1... sans parler de RMC, mon dieu ! n'en jetez plus j'ai les mains pleines ! je suis parti à la manif de ce matin (je vis en province ^^) le coeur soulagé de ne plus entendre ces radios affligeantes et j'ai écouté la programmation musicale d'inter tout le reste de la journée ^^.
Bonjour à tous, C'est le cœur lourd que j'ai pris la décision ce matin de ne plus écouter France Inter. J'écoutais cette radio depuis l'âge de 12ans tous les matins de mon réveil à mon départ en cours.
Je décide aujourd'hui de cesser d'écouter cette radio qui, à deux ans de la présidentielle, est mise sous tutelle d'un groupe de faux cul amis du pouvoir. Je me sens orphelin !
Je ressent un sentiment proche de celui que j'ai eu lorsque j'ai appris la suppression d'Arrêt sur image sur France 5.
Va-t-on retrouver Didier Porte en chroniqueur hebdomadaire d'@si.net?
Doit-on créer une secte des vieux gauchistes qui refuse la main mise de l'Elysée sur les médias?

Fraternellement un vieux con de 22ans
J'ai appris que Didier Super aurait une antenne libre de 7 h à 9 h tous les matins sur France Inter dans la prochaine grille de rentrée, vous avez des infos ?
Je suis moi aussi écœuré. Pour Porte, Guillon ET MOREL (qu'on oublie trop souvent alors qu'il s'est révélé à de nombreuses reprises tout autant voir plus brillant que les deux premiers).

Il faut tout de même remettre en perspective :

- Jean Marc Four, après avoir été outré, a finalement accepté relativement facilement sa promotion à France Culture. "Et pourtant elle tourne" est pourtant selon moi LA meilleure émission de la station (ma préférée quoi). Lorsque j'ai appris la fin de l'émission, je me suis littéralement révolté...devant mon écran. Car il est là le gros problème : que peut on faire ? A part se lâcher sur un forum et mettre un nom sur une (vaine) pétition ? Pas grand chose, d'où l'immense sentiment de frustration qui m'habite.

- Daniel Mermet fait un travail "utile", d'autant plus qu'il est le seul sur le crédo, au sein du PAF (on peut argumenter mais vous saisissez l'idée aussi). Attention tout de même à ne pas en faire un martyr (de toute façon, il ne sera pas viré). Mermet aurait aussi pu être viré pour des raisons similaires à rue des Entrepreneurs. Et ça n'aurait pas été injustifié...
Mermet utilise des procédés plus que douteux
Mermet utilise des procédés plus que douteux

Et on ne peut pas taxer la source d'être de méchants capitalistes !

- Pourquoi cette idée de Porte sur @si franchement ?
D'une part, un mois de Porte au salaire de FI, équivaut quasiment au budget annuel du site.
D'autre part, je ne suis personnellement pas prêt à payer plus pour qu'il tienne une chronique ici. Porte doit bénéficier d'une vaste audience (no offense à @si hein), ce qu'il n'aura pas ici. Et puis je ne suis pas sur que qu'il soit très utile au site... Ce n'est pas le même "fond de commerce". @si n'a pas besoin d'une caution humour.
Si jamais FI coule à cause de leur conneries ils pourront toujours ramasser un peu d'argent en éditant un DVD best of des chroniques de la matinale.

Edit : Woohoo, bientôt 9000!, allez, on fait tourner encore un peu ! petition.harrycow.fr/
Stéphane Guillon (les lundi, mardi, mercredi à 7h55)
Didier Porte (le jeudi à 7h55)
François Morel (le vendredi à 7h53)
Souriez du bon pied, chaque matin, à 7h55 ! Stéphane Guillon (du lundi au mercredi), Didier Porte (le jeudi) et François Morel (le vendredi) mettent de l'acidité, du piquant, de l'impertinence, ...

Finie l'acidité, fini le piquant, finie l'impertinence!
Nous ne sourirons plus le matin...

extrait de http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/liste/
Merci pour les fleurs; la culture musicale, ça aide!

Il y a à présent plus de 450 messages sur le site du Fou du Roi (page du 23.6) quasi-unanimes dans leur regret du renvoi des humoristes.
On en est à 18h environ, donc il devrait encore y avoir d'autres messages pas encore publiés.

Par contre j'aurais bien voulu savoir ce qu'il est advenu de mes deux messages de protestation, aucun n'est cité.

Attention à l'orthographe!
On en est quand-même pas là: HEES (Jean-Luc) président de Radio-France, à ne pas confondre avec l'autre, HESS (Rudolf), de sinistre mémoire.
Il faut rappeler que pour la pétition (http://petition.harrycow.fr/) il y a 5000 signatures non validées, il faut que vous alliez dans votre boîte mail, cliquer sur le message qui vous a été envoyé et dans le corps du message cliquer sur le lien donné pour valider votre signature. 8500 signatures à l'heure qu'il est.
Tout n'est pas perdu, France Inter reste une très bonne radio....
...les jours de grève comme aujourd'hui.
Selon Libé et 20 Minutes, il semblerait qu'Audrey Pulvar et Patrick Cohen remplacent Demorand.
Merci Dan, super émission avec que des gens que j'aime. J'adore...
Je viens de me réinscrire à ASI et j'ai regardé cette émission avec un peu de retard. Maintenant on sait que Didier, Stéphane et même François sont virés de cette tranche horaire et même, pour deux d'entre eux, virés de France Inter.
J'ai écrit à ces deux disciples d'éric besson (Judas le traitre) que sont hees er val pour leur dire qu'au bout de 30 ans d'écoute de cette chaine radio je la quittais définitivement à part, bien sur "Là-bas si j'y suis".
J'espère sincèrement que l'audience va baisser grave.
Merci encore
Jacques Chereze à Hagetmau dans les Landes

Ps: Je mets des majuscules là où j'ai envie ...
Est ce que l'on peut juste se permettre de remarquer que tout le barouf qui est fait aujourd'hui sur la liberté d'expression sert surtout à défendre une liberté d'expression de gauche.
En 2008 un autre chroniqueur de la matinale s'est fait jeter, pas un mot de soutien, pas un gros titre dans libé, pas de chroniques de DS, il s'appelait JM Sylvestre....
Je croirais à la sincérité de tous ces cris sur la liberté d'expression le jour où les mêmes personnes hurleront quelque soit l'opinion réprimée et le jour où ceux qui défendent Mermet réclameront qu'un équivalent de droite (un bill o'reilly ou une Ann coulter français) dispose de la même exposition.
Non mais on peut pas laisser faire ça.....c'est en train de devenir n'importe quoi France Inter. Est ce que vous savez s'il y a des pètitions ou des actions....mis en place contre tout ces changement?
Je suis trés déçu, et tout cela donne surtout un mauvais image du journalisme!
"La fin a été brutale" dites vous. Mais comme cela est bien factuel. N'avez-vous rien envie d'entreprendre pour changer le cours des choses? France inter nous appartient un petit peu, non?
C'est vraiment écoeurant! Ca en plus! Les retraites, Bettencourt et Woerth...
Vraiment écoeurant!
Comme il se doit [large]l'édito du Figaro[/large] reprenant HEES dénonce les petit tyrans, la tyrannie des "Fous du roi", qui insultent sans vergogne Besson, Benoît seize, Aubry, Sarko surtout - crime de lèse majesté !
Faut-il rappeler à ce plumitif hargneux, que cette dictature s'exerçait, 4 matins sur 7 pendant 3 mn et 5 midi sur 7 pendant exactement le même temps ?
L'horaire étant fixe, chacun pouvait échapper à ces horribles tyranneaux;
M. Thréard la mauvaise foi a des bornes que vous avez méchamment franchies et, comme le disait le regretté Pierre Dac, "Quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites."

http://deblog-notes.over-blog.com/article-hees-val-sinistre-duo-52836939.html
La suppression de l'humour dans les tranches d'information me semble plutôt pas mal.
Pour être cohérent il faut juste virer Alexandre Adler de la matinale de France Cul
Ceci dit, pourquoi pas une "case humour" sur @si ? La matinale d'Inter prouvait qu'on pouvait conjuguer sérieux et détente. Ça ne me choquerait pas, au contraire. Et vl'a le coup de pub pour le site. Et j'adore Guillon et Porte, j'avoue... !
J'apporte un soutien entier à Guillon et Porte. Ils ne me font pas toujours rire (mais souvent quand même!) mais les museler comme cela est insupportable. L'humour est la soupape qui permet de faire réfléchir en lançant des idées incongrues qui prennent un chemin détourné dans l'esprit des gens. On rigole au début, puis on y repense sérieusement, mais on ne rejette pas.
Sans soupape pour décompresser, tout explose! Hees et Val ont dû être médiocres en physique au collège...
Je ne sais pas si accueillir leurs chroniques sur @si est une bonne idée. Je n'ai pas l'impression qu'elles traitent de déchiffrage médiatique alors qu'il me semble que c'est là la vocation du site. Je pense qu'ils trouveront un endroit idoine pour s'exprimer même si il est scandaleux qu'ils doivent le faire dans ces conditions.
J'espère simplement qu'ils ne s'enfermeront pas dans les salles de spectacle pour que chacun d'entre nous, quelque soit ses moyens financiers, puisse profiter de leurs idées incongrues et continuer à réfléchir par lui-même, contre l'uniformité de la pensée et l'apathie des masse.
Après avoir abandonné la télévision, voilà que je dois abandonner la radio.
Je m'en doutais un peu, la machine était en marche depuis un moment, mais j'espérais encore me tromper.

Il ne reste plus qu'internet, espérons que ça dure.
Exit Guillon et Porte, dans le prochain wagon nous trouverons certainement Mermet et Collin. Legrand ayant sauvé sa place en soutenant Demorand quand il adressa sa lettre de motivation au radios concurrentes au Grand journal :"ce n'est pas la radio que je veux faire...".
Je ne comprend pas, en deux semaines, la radio que j'écoutais depuis des années n'existe plus. Même Sophie Loubière est supprimée.
J'étais de ceux qui ont applaudit Val à l'Européen, j'ai acheté son disque et rit de son sketch sur Pernault et les fabriquant de béret en bouse de vache. Comment peut-on changer à ce point?
Mais que veulent-ils faire de notre radio? Une tribune supplémentaire pour ceux que l'on voit déjà partout, d'abord Calvi, ensuite Giesbert ou Durand? Les médias se multiplient, les contenus s'uniformisent.
En tant qu'actionnaire de Radio France, je suis navré, triste, malheureusement impuissant et bientôt résigné.
Appel à l'équipe d'ASI : vous devriez inviter Martin Leprince, qui vient de sortir un livre en plein dans le sujet :
De quoi faire un "dans le texte" ou un "arrêt sur image".

http://www.lemonde.fr/livres/article/2010/05/25/fini-de-rigoler-de-martin-leprince_1362752_3260.html
Grosse déception ! J'aimais France inter pour sa liberté de ton, et je pensais qu'il était moins inféodé "aux puissances de l'argent" et aux sordides intérêts privés, et aux manipulations de l'information.
Guillon, comme Porte, Morel ou Morin sont un espace de fraicheur que j'attendais avec impatience tous les matins; et forcément, l'humour est toujours, et par construction, transgressif ! Les soit-disant grossièreté, c'est du second degré, et il faut être con pour ne pas le comprendre. Sur ce coup là, j'ai été super déçu par Demorand. On croyait être avec le gendre idéal, en fait on se retroucve avec un faux cul et comme dirait Guillon, petite bite. Comment se fait-il que cette fois-ci il n'ait pas compris que c'était du second degré ?
Toute cette affaire, après l'intervention de Jean-Luc Hees (si j'osais et ne craignais pas de me faire viré, je dirai Jean-Luc Hees-Hees) me rappelle un petit bouquin de 20 pages, que tout le monde a lu et qui, pour moi fait référence, et s'appelle MATIN BRUN. il montre de façon saisissante les tout début de la montée en douceur et insidieuse du TOTALITARISME .
Avec Hees et Val, c'est plus une montée en douceur !
Moralité: je ne sais plus quelle radio écouter... : vais-je me tourner vers Radio Notre Dame ou vers rire et chanson ?
Le meilleur moyen, c'est de boycotter France Inter pour marquer notre désapprobation

Salutations
Quand j'ai entendu Demorand au Grand Journal de Canal + relayer la difficulté d'un père à expliquer à son gamin le mot " enculer ", je me disais que "ce" père n'a pas vraiment la connaissance de ce qui se passe dans les cours de récréation, voir même, à oublier ses propres récréations lorsqu'il avait l'âge de son fils !
Mais qu'est-ce que c'est cette habitude de vouloir tout boucler : Pas de gros mots, pas de sexe, pas de plaisir, pas d'humour...
Comment vais-je expliquer la disparition du rire à ma fille ?
Elle a 6 ans et elle rit pour un rien, le sens de l'humour (car elle en a déjà un, naturel, involontaire et parfois fort à propos) est l'essence même de l'humanité, ce qui nous différencie de l'animal ou nous en approche si on parle du dauphin !

Hees ne veut pas de "petits tyrans " à la matinale, nous ce que nous ne voulons pas c'est de petits tyrans à la tête de France Inter.

PS : Ce père a-t-il expliqué à son gamin que son idole de footeux surpayé à lui, le même langage que Guillon, sauf que ce n'est pas pour rire ?
A réécouter une chronique de Guillon qui résumait bien dés janvier la situation du jour :

http://www.dailymotion.com/video/xbtjgx_stephane-guillon-denonce-sarko-et-f_news
J'ai déjà laissé quelques messages pour m'indigner du renvoi des humoristes mais je culpabilise de ne pas avoir soutenu les autres licenciés qui pourtant, pour la plupart, font de bonnes émissions, comme"Pourtant elle tourne". Les deux larbins préfèrent mettre un Dahan, une volonté délibérée de tirer la radio vers le bas, je crains le pire pour la rentrée. Peut-être faudrait-il que tous les auditeurs qui refusent que leur radio soit "prise en otage par le pouvoir" demandent à leurs élus de se mobiliser pour dénoncer ce sale coup ? Si on se mettait tous à harceler nos députés, nos présidents de région et autres représentants pour qu'ils montent au créneau. Nous pourrions rédiger une lettre - pétition - que nous leur enverrions en nombre? Ils auraient l'occasion de prouver leur attachement à la liberté d'expression, à la notion de radio de service public.
"Je considère que cette tranche d'humour est un échec."
quel chef d'entreprise clairvoyant ce HEES ; si la plupart des français connaissent la matinale de france inter c'est grâce à Guillon et Porte pour les buzz sur le net !!!
les gens ne connaissent des Demorand ou Legrand que grâce à eux !!
pauvre HEES....et en plus secondé par VAL !!
les boulets !!

je pense qu'ils sera inutile de boycotter france inter l'année prochaine ; en effet cette radio sera tellement chiante que pour ne pas prendre le risque de se rendormir sur sa tasse de café avant de partir au turbin, le français n'aura pas d'autres choix que de se rabattre sur les autres radios pleines de musiques et de rires : à 8 heures du mat seule chance d'arriver à l'heure à son boulot !!!


mais en m'appuyant sur des valeurs minimales d'éducation et de service public.

misère !
un nouveau père la morale pour un nouvel ordre moral ???

CCL :
« Le signe le plus évident d'un cancer social... c'est la disparition du sens de l'humour. Aucune dictature n'a toléré le sens de l'humour. Lisez l'Histoire et vous verrez. »
Edward ALBEE

en marche pour 2012 : un PAF aux ordres du suprême....
il nous restera pour découvrir l'actu : TF1 et Michel Drücker sur la télévision d'Etat ; et pour la radio d'Etat : l'édito de Val grand ami de l'amoureuse, contre-signé et approuvé par Hees après approbation et contre-signature de l'Elysée.....
youpi hourrah la propagande d'Etat est en marche !!
Abonné depuis 6 mois, c'est la première fois que je m'exprime sur le forum d'@si.
Mais là, la coupe est pleine. J'ai écrit mon mécontentement à la direction de RF et FI, j'ai écrit à Porte pour lui apporter mon soutien, j'ai signé la pétition, je n'écouterais plus DU TOUT France Inter, déjà depuis l'arrivée du sinistre duo à la direction, je n'écoutais plus que les chroniques d'humeur/humour matinales plus occasionnellement le Fou du Roi et Mermet ainsi que Manzoni et Colin le week end..

Bizarre comme Val me met en pétard, j'ai fourbi mes premières armes d'internaute sur les forums lors de l'affaire Siné.
Ce mec me fait gerber, et Hess ne vaut pas mieux.
A propos de Philippe V., connaissais vous son blog?
ça vaut le détour, ça date un peu mais d'une actualité brûlante.
le blog de Philippe V
Dommage que ce blog soit en sommeil depuis un an car c'est vraiment à pisser de rire, et nous en avons tous besoin à l'heure ou l'humour déserte les ondes de NOTRE radio.
Hop hop, en direct du site de la pétition de soutien de Didier Porte - >> http://petition.harrycow.fr/ <<:
6000 signatures à l'heure où j'écris.
Râââhhh lovely, et comme dirait Jean-Yves Lafesse: pourvu qu' ça dure !
[quote=Patrick Raynal, sur rue89]

« L'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans », nous dit Jean-Luc Hess.

Espérons que cette autocritique inconsciente sera entendue.

je cite dazl vers 21h

[quote=dazl]Il y a une pétition "Non à la suppression de la chronique humoristique de 7h55 !"



Elle en est à presque 5000 signataire pour le moment, c'est pas assez, faut y aller !!!
Bonsoir,
serait-il possible de rajouter dans l'article ou même en lien directement sur la page d'accueil le lien vers la pétition en faveur de Porte.
Il ne fait aucun doute que Didier Porte est un ami du site... Et soutenir un ami, ça n'a pas de prix.
Je vous adresse par avance mes remerciement d'actionnaire du service public et d'ASI.

Lien vers la pétition
Que l'on aime ou pas Porte ou Guillon n'est pas le souci, allons nous accepter qu'un directeur de radio, nommé par un prince, fasse la censure en son nom et décide tout sur une radio PUBLIQUE ! Beaucoup d'auditeurs disent qu'il vont changer de radio, mais au contraire il ne faut pas accepter cette situation et faire un max de bruit. Signons la pétition en cours (http://petition.harrycow.fr/?done=1) et faisons la suivre à nos amis, et si vous avez encore un peu de temps, quelques messages au médiateur de France inter.

Ne baissons pas les bras, la liberté d'expression souffre !!!!
Faut bouger, bon sang, les quelques grenouilles qui peuvent encore se hisser hors de la marmitte. Jetons nos télés et radios et qu'ils aillent tous se faire ...... connaissez la suite. MARRE MARRE MARRE !!!!!!

Voté pour le contenu.
et Mermet il garde son émission au moins ! zen savez quelque chose ?
Ca serait bien de faire une petite place à Porte sur @si...
C'est le moment de se positionner comme un vrai média audiovisuel alternatif.
Citation JL Hess : "L'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans."

Comme vous avez raison, cher monsieur Hess ! Je n'aurais pas mieux décrit le sentiment qui m'anime depuis l'annonce de la confiscation de l'humour dans la grille de la rentrée.
"confisqué par de petits tyrans"... Et puis quelle preuve d'humour, quelle leçon d'autodérision, finalement ! Puisque c'est celui de l'Elysée qui, par votre intermédiaire, nous confisque notre minuscule soupape d'humour le matin... (et qui pour beaucoup symbolisait une sorte de truc qui ressemblait à ce machin autrefois appelé démocratie).
"de petits tyrans.". Non, vraiment, pas mieux. Encore que, s'agissant de vous, de Val, et de votre actionnaire unique sarkozy, on aurait même pu préciser "vaniteux". Des "petits tyrans vaniteux". Des minables, si vous préférez. Qui, sous couvert "d'éducation" et de "service public", font tout pour desservir leur public en cherchant à faire taire le pouième d'esprit critique qui pointait encore le bout de son nez pendant quelques minutes le matin et à midi.
Mais bon, niveau "humain", on savait à quoi s'en tenir, n'est-ce pas ?

Niveau "gestion", maintenant : vous en connaissez beaucoup, vous, des patrons qui décident de tirer une balle dans le pied de leur boîte en sabordant 2 de leurs plus grands avantages concurrentiels (Guillon et Porte) ? Y en a pas des masses, hein... Mais c'est pas tout : étant bien entendu que sarkozy est l'actionnaire (propos de Val), vous en connaissez beaucoup, vous, des actionnaires qui seraient contents que le patron qu'ils ont choisi casse une machine efficace et compétitive ?
C'est pourtant exactement ce qui se passe. Pourquoi je pose ces questions (a priori stupides) ? Parce que c'est la démonstration que vous prenez les auditeurs de "votre" radio pour des vrais cons. L'actionnaire a voulu, il a eu.
Comme dirait un type vulgaire et sans humour : Jean Luc lèche, et en plus il a Val.

"Je considère que cette tranche d'humour est un échec" dites-vous. Pour qui ? Vous voulez sans doute dire "un échec personnel" vis-à-vis de celui qui vous a embauché car vous vous êtes montré bien lent à le satisfaire.
Quant à la "misère intellectuelle" que vous déplorez.... Elle suinte par tous les pores de la peau de ceux qui vous ont placé là. Allez plutôt faire 1 tour du côté de l'Elysée, je crois qu'il peine à terminer "La Princesse de Clèves s'en met plein l'pif". Quand on entend parler, à la fois dans la forme et dans le fond, votre président-actionnaire-unique de la république et ses sbires... Ça va, c'est bon ? Vous tenez le coup ? Vous arrivez à vous en "accomoder" ? Et quand on connaît leur "humour"... Au fait, il est fort, hein, Brice !

Enfin, pour terminer sur une note positive, cher C.R. Hess, pardon, JL Hess, vous déclarez "J'ai un certain sens de l'honneur". Ne vous inquiétez pas, on s'est bien rendu compte que vous n'aviez pas un sens certain de l'honneur.
JLH est un "vrai Patron" avec un beau vernis de gauche qui sait s'écraser devant les puissants et être dur face à "ses sujets". Maintenant que France Inter est aux ordres et change sa ligne éditoriale (réponse faite à Eric Lange), que vais-je écouter?
Je vais changer de station - tout simplement.

Mes amitiés à Stéphane et Didier et aussi un grand merci pour ce qu'ils ont fait.

JL
virons le bouffon qui nous gouverne! bouffons les bouffons qui l'acclament! marre de cette danse macabre, du masque de la mort! vive la liberté!
"Je considère que cette tranche d'humour est un échec. Elle a montré une grande misère intellectuelle, dont je ne m'accommode pas."

Voila un argument de JLH. C'est François Morel qui va être heureux :)

Merci Dan pour l'article très clair.
le journal de 22 heures de france culture a réalisé un entretien avec avec Dominique Wolton, très sévère avec ce licenciement qu'il juge excessif dans une société aussi dure que la nôtre.Il plaide pour la liberté de jugement des citoyens et le droit à l 'humour
Lu sur le site de Didier Porte, sur la page qui raconte les débuts du Fou du Roi :
"Malgré cela, Laurence Boccolini ne tint pas plus de six mois, et fut débarquée sans le moindre préavis le 25 février 2000. Le lendemain de ce renvoi brutal, Jacques Chraz m’a confirmé qu’il ne s’agissait nullement d’une démission, et l’animatrice ainsi réduite au chômage corrobora elle-même cette version trois semaines plus tard sur Canal Plus, révélant que Jean-Luc Hees, directeur de France Inter, trouvait son émission « vulgaire ». Pourtant, il n’en modifia rien, ni la formule ni les participants, et la repassa telle quelle à Stéphane Bern, dont ce n’est pas lui faire injure que d’affirmer qu’il fait moins le poids – au sens propre."
Je ne suis pas fan de Boccolini, mais les amours incestueuses de Jean-Luc et d'Anastasie remontent donc à quelques temps.
Lire dans la page : http://www.didierporte.eu/fouduroi.php
Si ma mémoire ne me fait pas défaut, il semble me rappeler qu'à l'arrivée de M. HESS comme DG de franceinter Laurent Ruquier avait migré vers europe1 pour cause d'incompatibilité, probablement d'humour, et L. Ruquier avait alors qualifié l'attitude de M. Hess en des termes peu amènes
Je fus à l'époque quelquepeu surprise, les appréciant l'un et l'autre. Mais aujourdh'hui, au moins je ne suis pas surprise par l'attelage Val-Hess( et Carlita) mais profondément inquiète et révoltée par l'instrumentalisation des médias, tant décriée lorqu'il s'agit de Guillon, Porte ou Mermet et allègrement pratiquée, avec beaucoup moins de talent, par nos hommes de pouvoir et leurs épigones (petits, tout petits).
Je trouve enfin dans la chronique de Dan Israël une synthèse dépassionnée, en comparaison des épisodes précédents de Daniel Schneiderman sur le même sujet.

Mais quelles que soient les raisons - les bonnes et les mauvaises - de l'éviction des deux humoristes, je pense que la décision sera nécessairement mal perçue par le public. Bien qu'il soit toujours largement possible pour les opposants politiques de s'exprimer sur le service publique, la décision sera considérée comme politique car le lien direct entre le président de la république et JL Hees crée le soupçon. Du coup Stéphane Guillon a beau jeu de crier à la décision politique alors que ce n'est probablement pas vrai dans son cas. Je crois plutôt que JL Hees en fait une question personnelle, en plus d'une question de goût au départ.

Est-ce que Daniel Mermet n'est pas justement plus subversif que Guillon ?
Il y a une grande liberté d'expression notamment sur France Culture, où on entend des critiques très sévères pour le pouvoir.

Paradoxalement je pense que le rejet (a mon avis injustifié en soi) de cette décision est une bonne chose car par la suite Sarkosy pourra obtenir une tête vraiment génante s'il voit que la chose est facile à étouffer.
Juste une petite remarque : le siège sur lequel est assis Jean-Luc Hees, dans la photographie de la chronique de Dan Israel, c’est la Chauffeuse Barcelona, un modèle créé par Mies van der Rohe en 1929. Cet architecte s’inspira du siège pliant en X, qui servait déjà d’insigne aux dirigeants dans l’Antiquité. Il retint de cette chaise curule le signe de distinction, mais sans en adopter le mécanisme pliant. Quant à savoir si les magistrats de l’Empire romain avaient autant d’humour qu’Hees, c’est encore une autre question.
Comme beaucoup, je crois que France Inter (et Radio France), c'est fini pour moi (et pourtant il reste Mermet et le Mangin palace !!)... Et dire que je vais leur donner du fric avec la redevance, ça me fait gerber d'avance...

Je me suis toujours méfié des gens qui parlent de leur honneur, je suis persuadé qu'il n'y a que les cons qui tiennent vraiment à cette chose. Hees ne me donne pas vraiment tort sur ce coup-là...

D'ailleurs, pour le foute aussi on parler de "sauver l'honneur" si je ne m'abuse...
Jean Luc Hees... S comme aller à la Soupe Sarkozienne et l'autre qui l' a Val. A gerber.
A defaut de pouvoir l'ecouter a la radio, pourrions-nous avoir une chronique de Porte, Guillon et Morel sur le site d'ASI a la rentree?
Guilon a annoncé ce soir sur Canal qu'il avait été mis au courant des nominations de Hees et Val et du licenciement de Porte et de lui-même, il y a plus d'un an, par une source qu'il n'a pas divulguée.
http://player.canalplus.fr/#/357167
Y a-t-il une dernière "humeur" demain matin, ou pas d'émission pour cause de grève?
"En principe on se retrouve à la rentrée, si les petits cochons ne nous mangent pas ". Katleen Evin ce soir.
L'incroyable force des cons, c'est l'impudence.

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1850

Les choses étaient déjà dites et sont hélas pliées depuis bien longtemps.

On peut certes prévoir les prochains chapitres, mais ça ne les empêchera pas d'advenir.

Si l'impunité des minables est totale, c'est qu'ils sont au pouvoir et que la dégénérescence est systémique.
J'ai regardé les dernières chroniques des deux aujourd'hui et franchement ça fait mal au cœur, j'en ai presque eu envie de pleurer, comme si c'était de bons collègues à moi qu'on venait de virer au moment d'une restructuration, et qu'en plus je n'avais même pas pu être présent au pot de départ pour leur dire : "merci, j'ai vraiment apprécié ta compagnie !". En plus Didier Porte doit aussi subir le procès d'Arthur...

Vraiment, sale temps pour les humoristes. Sale temps pour la France aussi, comme si les hommes du nouveau pouvoir, sentant confusément venir la défaite après une guerre éclair d'abord victorieuse puis enlisée, s'endurcissaient, en s'accrochant au fantasme de la permanence de leur situation : dans la politique et dans les médias principalement, ceux qui doivent directement ou non leur position à Nicolas Sarkozy sont de plus en plus hautains, arrogants et méprisants. Le sérieux est utilisé comme artifice de conviction ("soyons sérieux"), l'indignation comme permission de ne pas argumenter.

Mais en attendant la chute, le pouvoir ils l'ont, et ils l'utilisent à tort et à travers. Gare aux fusillades de dernière minute (enfin, 2 ans quand même...), Guillon et Porte sont tombés mais ils s'en remettront j'en suis sûr. Par contre Marc Trévidic et plus largement sa fonction de juge d'instruction c'est autre chose, Le Monde et tous les médias menacés c'est aussi autre chose. Franchement, la berlusconisation est là, et bien là. Au moins, on sait où s'informer pour résister ! @SI, Mediapart, Rue89, Bakchich...
On peut faire plus ignoble,

Certainement,

Presque rien n'est impossible à l'humain dans ce domaine.

Mais là ils ont placé la barre très haut.

J'appelle à un boycott total de cette antenne de collabos dès aujourd'hui !

De toute manière, en dehors de Guillon, Porte, Mermet, il reste quoi à France Inter ?

Du remplissage de merde !

Qu'il se la gardent leur antenne de salauds, ou paiera (bien obligés, ils ont des huissiers et des commissaires de police)

Mais ils ne peuvent pas nous obliger à écouter !

Profitons de nos dernières libertés, il n'y en a plus pour longtemps...

P.S. : Si les gros bras de l'internet pouvaient monter un truc genre fin d'ASI-TV ce serait vachement bien...

***
un message pour Dan,

Le choix de la photo est diabolique, Hees a tellement une tête à claques, la tête de celui qui se vautre dans l'autosatisfaction et c'est répugnant comme son rapt de notre bien commun !
C'est bizarre comme tout se passe comme anticipé dans la mise en place de ce qu'on appelerait ailleurs, une dictature au service d'un parti.
Comme quoi il faut se méfier des belles voix comme des sales gueules...
Hess a une voix chaude et mielleuse, on lui donnerait... ...mais il n'aime pas l'impair-qui-tance.. et Val n'aime pas l'humour, ce qui est un comble (syn. : gros-niais), au vu de son pas-chié à Charlie.
Il semble que le fait d'avoir été nommé par l'Enlisée agit sur le con-Porte-ment, on le con-state sur tout le petit micro-cosme qui entoure le prince (sans rire) donc pour ces deux là... pas de doute, ils ont dépassé le borgne.
On attend un peu de solidarité de la part des autres "collaborateurs" de France-Enterre.
Moi aussi je boycotte. La censure est de retour.Je dénie à monsieur Hess le pouvoir de décider de ce que je peux écouter ou ne pas écouter.Et puisqu'il parle de petit tyran,on peut lui dire qu'on a les petits tyrans qu'on choisit. Le petit tyran pour moi,il loge à l'Elysée. Nous venons de faire un bond en arrière de 40 ans.Comme beaucoup,je ne l'accepte pas. Colère colère colère.
Allez on liquide France Inter !
On liquide ces dirigeants qui écoutent à notre place et nous dictent ce que nous devons écouter !
Vous liquider l'humour Monsieur Hees !
Pas de souci, on cesse d'écouter France Inter !
J'étais passé sur France Culture depuis belle lurette et écoutais Guillon et Porte en Podcast, je me désabonne de ce pas des podcasts de France Inter ; Monsieur Hees vous oubliez qui si vous existez, c'est grâce aux auditeurs.
Enfin, et même si ils n'en val(ent) pas la peine, comment ne pas être consterné par Philippe Val qui à très vite oublié son humour ! (Mais en a-t-il eu vraiment ?)...
Allez on liquide France Inter, on coupe le poste, on change de chaîne, ce n'est pas si difficile.

Maintenant cela dit quelque chose de clair de notre pays, de ce que Sarkozy fait de lui, un pays qui se tait peu à peu et de façon insidieuse, douce, par la culture, la liberté de ton, le refus de la pensée unique...
C'est une pente dangereuse, très dangereuse !
Avez-vous été faire un tour sur le sous-site du "fou du roi"? Vous avez vus les 249 commentaires des auditeurs qui sont aussi dégoutés qu'ici? Je précise bien 249 commentaires car, limite technique ou fermeture des commentaires ("modération"?), ce chiffre n'évolue plus, alors que les auditeurs doivent encore tenter d'en envoyer...
Enfin, en tout cas, sur ce seul site, ça fait 249 auditeurs en moins (sans doute un peu moins, j'ai vu des commentaires qui soutenaient Hees) et combien ici? Et combien se taisent mais n'en pensent pas moins?
Dans le genre larbin et censeur, Hees n'en est pas à son coup d'essai. Combien il gagne, assez pour passer son temps en Normandie, pour faire son sale boulot qui consiste à détruire l'audience de France Inter, à la transformer en radio Paris. Il me dégoûte ! J'espère que le prochain pouvoir le virera de son poste, Val aussi, pour atteinte au bien public.
Pour moi les choses sont claires (je l'ai d'ailleurs exprimé dans un mail à Radio France ) :

je boycotte !

Je passerai malheureusement à côté d'un tas d'émissions intéressantes mais qui ont l'inconvénient d'être hébergées par une Radio fasciste.

La France m'attriste de plus en plus.

L'Identité Nationale qui se dégage empeste.
Si je me souviens bien, Coluche appelait cette station "France-sphincter" - Quelle prémonition.

A toutes fins utiles le lien pour l'appel aux dons d'Acrimed (il faut faire quelque chose après le refus de Liliane Bettancourt de faire un quatrième chèque
pour Acrimed, c'est important) .

http://www.acrimed.org/article3399.html
C'est amusant, hier soir j'écoutais le podcast de l'émission Mégahertz diffusé il y a quelques jours sur France Culture concernant la censure à la radio.

Ça fait un triste écho...

Et comme M Hees n'aime pas la vulgarité, j'espère que cet enculé de fils de pute ne touchera pas à l'émission de Daniel Mermet.
France Inter, écoutez la déférence.
lettre adressée à France inter

"Bonjour,

Je suis totalement révolté par l'exclusion (M. Hees en a bien confirmé les termes, ce midi) de Porte et Guillon.

Cette censure d'une autre époque est indigne d'une radio nationale moderne et libre.

M. Hees, comme tout le monde, a le droit d'avoir des états d'âme, a le droit d'être choqué, mais il n'a pas le droit d'exercer un tel pouvoir néostalinien sur des salariés artistes pas forcément toujours drôles - cela dépend de chaque auditeur- mais toujours libres dans leur têtes.

Quelle société voulez-vous, Mrs Hees et Val? Et par quel miracle connaissez-vous, vous, les critères justes et universels du bon goût et du bon humour?

Vos seuils de tolérance, messieurs, sont au niveau des caniveaux d'une république devenue bananière et dans laquelle vous semblez bien à l'aise après avoir vous-mêmes, un certain temps, secouer les bananiers. Votre comportement est d'abord un reniement de vous-mêmes.

J'ai, à la fois, honte et mal pour vous."
Ce qui est dingue c'est qu'un homme seul puisse virer quelqu'un contre l'avis de ses collaborateurs et du publique, juste pour une question d'honneur. C'est pas normal d'avoir autant de pouvoir, surtout dans le service publique.
Jean Luc Hees vient de le dire sur la 5: un auditeur de perdu 10 de retrouvés. Enfin il a presque dit ça en fait.
Ce type est complétement à l'Ouest. Vite la retraite papy !
A nous de lui prouver que 10 auditeurs de perdus pas un de retrouvé !
Je suis prêt à payer plus pour avoir Porte ou Guillon (ou les deux) sur le site !

Et pourquoi pas Siné !

Allez on se rassure : on a au moins là la preuve que la liberté d'expression est affectée actuellement sur les chaînes publiques.
Quand Philippe Val traitait son président de ....

http://www.politis.fr/Val-Varie,10800.html
C'est la gerbe en effet.
Merci Dan pour ce papier.
...
Jean-Luc Hees se comporte comme une prostituée au service de sa majesté.
Dénigrement, arrogance, complaisance avec le pouvoir son ses maitres mots.
En l'écoutant on sent qu'il veut montrer que c'est lui le patron et qu'il va diriger Radio France comme il l'entend ou comme l'entend celui qui l'a nommé.
Le spectre de l'ORTF repointe le bout de son nez.
Honte sur lui et pourvu qu'il s'étouffe avec sa fatuité !
Voilà quelque chose qui prête à sourire.

Quelques heures après avoir annoncé le départ de Guillon et Porte, Radio France a communiqué sur les très bon résultats des services de Podcasts des stations du service publique sur le mois de mai.

Le communiqué insiste bien sur la culture et le divertissement: "La culture et le divertissement sont les deux genres d’émissions les plus podcastés, deux axes forts sur lesquels les radios de Radio France proposent un large contenu". "France Inter est toujours la radio la plus podcastée de France et creuse largement l’écart avec près de 4,7 millions de téléchargements en mai 2010 (base France)."

Ben, je pense que cette position de leader va rapidement s'effriter avec la disparation des 2 locomotives du divertissement de France Inter que sont les chroniques matinales "L'humeur de..." et les chroniques du Fou du Roi dont Stéphane Guillon et Didier Porte particip(ai)ent activement.

C'est vrai que pour Stéphane Bern, c'est un double désaveu: Guillon et Porte sont 2 humouristes qui sont passés dans son émission sur Inter.

Je rejoins les autres @sinautes pour accueillir Didier Porte sur le site. Il a été chroniqueur télé et doit posséder un certain point de vue qui ne lui permet pas d'aller sur les plateaux télévisés.
la vulgarité de guillon et de porte ou est elle ?
la vulgarité est dans l'information qu'on nous crache à la figure et l'incompétence et le mépris des politiques .
tous à la manif demain
Je me souviens de RTL qui avait cru pouvoir disposer des auditeurs en décidant de supprimer Les Grosses Têtes. Vu le résultat, le patron était revenu la queue basse leur demander de reprendre le boulot.

Donc si j'ai bien compris, à la rentrée, suppression des émissions-phares, plus de rigolade le matin, et peut-être pas davantage à midi.

Quand ils auront perdu 3 millions d'auditeurs, on les reverra.

Quant à Guillon et Porte, à quand une chronique ouverte en clair pour tous publics chez @si ?

http://anthropia.blogg.org
Après avoir écarté Frédéric Pommier de la revue de presse, c'est donc le tour des deux trublions de la station d'être virés.
On le sentait venir mais je trouve cela brutal et choquant.

Stéphane Guillon a eut raison de rappeler hier que la fameuse chronique humoristique de 7h55, Philippe Val l'a quand même tenue pendant un temps (il faut lui reconnaître qu'il ne cherchait pas y faire de l'humour d'après mes souvenirs).

Tout ça est désolant, surtout pour Didier Porte qui ne méritait franchement pas cela.
L'humour risque de se faire bien rare dans la grille de rentrée. Je ne m'étendrais pas sur l'arrivée de Gérald Dahan cet été, car il m'a rarement fait rire...

Et je le redis ici, une chronique de Porte sur @Si, moi je suis pour.
+1
France Inter commence a ressembler a l'auberge rouge .c'est une chronqiue d'une mort annoncée .val menace depuis des semaines les humoristes .hess déteste porte et guillon .l'article de Dan Israel est très bien écrit et bien documenter .
maitenant si bern quitte inter c'est le coup de gräce .
quel panier de crabes! je ne m'attendais pas à ça de JL Hess, ses émissions étaient trés bonnes et j'avais été déçue de le voir viré.... il y a pourtant de l'humour sur d'autres stations, j'aimais bien ce petit passage d'humour, et alors au "fou du roi", c'est vraiment incompréhensible, émission pour détendre il me semble, vivement que tout celà change, mais j'en doute.
ça ne sert pas a grand chose mais c'est toujours ça... utilisez le formulaire de contact du site de radio france :
http://www.radiofrance.fr/formulaire-de-contact/
a partir de quel niveau d'organisation d'une radio la décision revient à plus d'un .un homme ne peut décider seul de la vocation d'une radio;

je crois que le concept de directeur doit faire la place à une commission de salariés qui décident du sort de la couleur de leur radio; autrement c'est stalinien ;on a un réel problème avec l'organisation des entreprises .
Chez France-Inter, désormais, les bouffons sont à la Direction !
Et Morel passe à la trappe aussi pour le coup. Un grand vide l'année prochaine. Heureusement que Val "apprécie son humour", comme il le disait lors de son recrutement l'année dernière...


Bern réagit
à la rencontre avec la direction cet après-midi, avec, peut-être, Porte à la télé l'an prochain (mais ça m'étonnerait quand même beaucoup...)
Merci, Dan, de nous relater tous les dessous de l'affaire et, en passant, d'absoudre Val, même si son rôle reste à définir.

J'ai quant à moi une interrogation beaucoup plus générale.
Je me trompe sans doute, mais dans la grande soupe aux choux sarkozyste, il y avait une certitude, c'est que le système devenait de plus en plus autocratique et même autoritaire. Ne nous illusionnons pas, c'était plus ou moins dans son attitude et dans ses paroles lors de la campagne électorale du sieur.
Quand un système succombe petit à petit, il y a à un moment un basculement. On passe de la démocratie à la soft dictature puis à la dictature tout court, dont sont coutumiers les régimes qui viennent eux-mêmes de dictatures. Je fais référence à la poutinisation de la société russe, par exemple.
Mais nous sommes dans un pays plus mûr démocratiquement. Mais ce passage vers un régime plus dur est en cours, nous le savons.

A quel moment voit-on le point de bascule ?
Quand ce qui surnage encore et qu'on assimile à la liberté de parole, est submergé. Des humoristes, tels que Porte, très politisé, ou Guillon, très provocateur, sont une sorte de phare dans la tempête. Tandis qu'ils brillaient encore, on pouvait toujours se dire que quelque chose surnageait dans la démocratie et dans son bras le plus puissant, l'information, que quelque chose bougeait encore, même si tout était emporté par ailleurs.

Eh bien voilà, nous sommes dans le noir...
Mais pire, tout le monde est dans le noir.
Plus personne ne peut veiller dans le noir.

Tout est possible, et surtout la colère.
Et les flambeaux des naufrageurs.
NB : Ce commentaire a déjà été posté sous deux autres thread du forum d' @si... Désolé pour les doublons ; ils ne font que refléter mon hésitation sur le meilleur lieu pour déposer ce que j'ai à dire. Maintenant que cette enquête est publiée, j'effacerai bien volontiers les copies pour laisser reposer mon commentaire ici...
-------------------------------------------

Dans le 'vite dit' intitulé "Inter : suppression de l'humour dans la matinale (Hees/le Monde)", je lis ceci :

Ainsi se conclut (provisoirement ?) notre dossier : humoristes, les pieds dans le débat.


Peut-être est-ce surtout l'occasion d'intégrer l'entièreté de ce dossier à un autre, plus large et moins centré sur nos deux chroniqueurs préférés :
http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=145

Le cas des chroniqueurs de la matinale, dont on fait - à juste titre - grand cas, tend à faire un peu trop vite oublier le contexte général, cette appropriation-par-expropriations de France Inter (et bientôt de l'entièreté de Radio France ?) à laquelle procède le duo Val-Hees.

Pour cette raison, il ne me semble pas inutile de rappeler que, là où on se mobilise pour Porte et Guillon, il faudrait toujours dire un mot à propos des producteurs qui viennent d'être tout bonnement virés du service public (!), souvent après des dizaines d'années passées à la maison de la radio.
(Et rappelons nous que "viré de France Inter" signifie "interdiction légale de travailler pour l'entièreté de la maison de Radio France tant que seront versées des indemnités de licenciement"...)
Des producteurs qui viennent d'être tout bonnement virés du service public alors que leurs émissions marchent, et dont au grand minimum deux d'entre eux ont eu le sentiment que la direction n'avait jamais pris la peine d'écouter le moindre morceau de leurs émissions avant de les liquider de la grille.

In Memoriam, donc :

Esprit critique, de Vincent Josse,
Parking de nuit, de Sophie Loubière,
Allô la planète, d’Éric Lange,
Dormir debout, de Philippe Debrenne,
Nocturne, de Brigitte Palchine,
Au clair de la lune, de Marjorie Risacher et
La Nuit comme si, de Sylvie La Rocca.

...
Tiens, et Mermet ?
Combien de temps croyez-vous qu'il va tenir ?
Je suis fidèle @sinaute depuis les débuts du site et je n'avais encore jamais commenté sur les forums mais là je suis scandalisée et je ne pouvais pas garder ça pour moi !

Tout mon soutien à Porte et Guillon (dont je ne suis pourtant pas particulièrement fan) et toute mon estime à Stéphane Bern.

P.S: il y a une pétition de soutien à Didier Porte ici, je l'ai déja signée.

Et sinon, je trouve qu'un chronique de Didier Porte sur @si serait une bonne idée.
article a faire circuler... serait il possible de le mettre directement en 'intérêt public' ?
Je ne sais pas comment ces 2 larbins au service du pouvoir peuvent vivre ça. Ils sont couverts de honte, mais ils ont aussi humilier France Inter. La concurrence se marre, Sarko doit se plier de rire. Ils ont rempli ses objectifs sans plier et bien au dessus des plus folles espérances.
Messieurs, un jour il faudra bien passer devant un miroir et le reflet vous fera honte.
Et le jour où JLH a viré Martin Winkler, qui s'en souvient? Le net (et Martin Winkler) s'en souvient, comme toujours: http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=41
La transcription de l'émission où JLH justifie (?) sa décision mérite d'être lue en entier. Mais juste pour la bonne bouche, et sorti de son contexte, bien sûr, un extrait:

"Ça pose tout de même un petit problème, après je ne parlerai plus de cette affaire, cette affaire est derrière moi maintenant, même si elle est pénible, enfin parce qu’il s’agit quand même de l’honneur du modeste directeur que je suis, et puis il s’agit aussi de l’honneur d’une chaîne oui. France Inter est réputée pour sa grande liberté d’expression. Et donc, parfois on me le reproche, vous voyez, il arrive qu’il y ait certaines émissions qui vont jusqu’à l’os, donc on me le reproche, il arrive qu’y ait certains chroniqueurs, alors vraiment qui ont des choses à dire, eux , et qui se cachent pas pour le dire."

2003... ça date de 2003... déjà tout petit (simplement Directeur de l'information), JLH...
Merci dan de ce récapitulatif complet, parce que la journée a été rude! Mermet gare à tes fesses ! Au passage, je vous conseille vivement d'écouter sa très intéressante émission d'aujourd'hui sur les retraites:

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1965

Et je le redis ici, une chronique de Porte sur @Si, moi je suis pour.

Ephémérides, le seul blog élu blog de l'année par ma femme qui n'a pourtant pas bu (ou alors en cachette)
"Quel patron d'une grande entreprise accepterait de se faire insulter par un de ses salariés sans le sanctionner ? J'ai un certain sens de l'honneur ; je ne peux accepter que l'on me crache dessus en direct." Il me semble que c'est ce qu'ont fait les guignols pendant des années, sur de greef et lescure. Et c'était normal. (je ne sais pas s'ils continuent, je ne regarde plus). Et que c'est ce que faisait N. Canteloup avec JP Elkabach quand il était président d'Europe1 ?

Ces gens-là, drôles ou pas, sont des garde fous. Ils doivent avoir ledroit de mettre en cause leur employeur. Ils ne me manqueront pas, mais je regrette leur départ.
quel dégout!
[quote=Quel patron d'une grande entreprise accepterait de se faire insulter par un de ses salariés sans le sanctionner ? ]... Et inversement... ?
Tiens.. je connais pas vraiment Bern mais le peu que j'en voyais. bof quoi... ben du coup il remonte dans mon estime.

Alors, faisons les comptes, que reste t-il comme radio/tv/journal papier/site d'info web qui ne soit pas à la botte?

...
C'est un malheureux malentendu, qu'il faut dissiper immédiatement.
Didier Porte, en effet, n'avait fait que s'essayer en direct à une malheureuse contrepétrie qui lui a échappé : il s'est mélangé les pinceaux en voulant dire "jean-luc hess", et on a compris "j'encule S... "
Libérez Didier Porte !!
C'était écrit...

Merci Dan.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.