19
Commentaires

Le Havre : mais qui a dérouté le cargo d'armes saoudien ?

Il devait charger des armes françaises à destination de l'Arabie saoudite. Retour sur l’intense mobilisation journalistique, associative, politique et militante qui a conduit à empêcher l’escale au Havre d'un cargo saoudien. Avec le discret concours des dockers?

Commentaires préférés des abonnés

Quelle mobilisation disproportionnée pour des armes dont le gouvernement avait obtenu la garantie qu'elles n'allaient même pas être utilisées !

Vous voulez changer les choix stratégiques de votre pays?

VOTEZ!

Votez avec vos pieds

Votez avec votre porte monnaie

Votez dans l'urne

VOTEZ!

On ne peut pas passer son temps gueuler contre les choix de son Gouvernement et continuer à vivre, à faire comme s(...)

Bravo à ceux qui ont résisté ! Ces ventes d'armes me font tellement honte.

Derniers commentaires

les dockers ont cruellement appris autrefois ce que représentait la militance affichée, mais savent se servir de leur pouvoir

Livraisons prévues, dont 112 de ces engins: Canon Caesar 8x8 d'ici 2024.

Vous voulez changer les choix stratégiques de votre pays?

VOTEZ!

Votez avec vos pieds

Votez avec votre porte monnaie

Votez dans l'urne

VOTEZ!

On ne peut pas passer son temps gueuler contre les choix de son Gouvernement et continuer à vivre, à faire comme si tout allait bien, avec le même modèle de consommation et d'usage du Système.

Changez d'habitudes et vous verrez que nécessairement votre Gouvernement changera...

"Il a mis le cap vers le nord avant de rejoindre le port de Santander en Espagne "


Ces armes qui, comme le rappelle Ervé ne seront pas utilisées, traverseront les Pyrénées pour être embarquées en Pays Basque Espagnol, c'est ça l'Europe. 

Le gouvernement Espagnol a dû aussi avoir l'assurance qu'elles ne seront pas utilisées pour tuer des civils...

Vive Le Havre / Honte à Santander et au socialisme espagnol

https://www.publico.es/politica/gobierno-vuelve-permitir-barco-saudi-cargue-armas-santander.html

mouais ca parait un peu trop gros cette histoire  .... a mon avis le chargement d'armes aura lieu ailleurs ou sur un navire different. Il y a probablement des considerations liées a la securite/confidentialite qui ont du provoquer un changement de plan.

Les dockers qui auraient réagi officiellement auraient-ils été protégés par le statut de lanceurs d'alerte? En fait, ils ont (peut être) fait ce qui est préconisé par ce statut, interpeller d'abord et discrètement leur hiérarchie. Comme quoi... demander gentiment... ça peut suffire.


Si le rapport de force est favorable, évidemment. 


Mais peut être ont-ils également et tout aussi discrètement fait passer l'info.

Quelle mobilisation disproportionnée pour des armes dont le gouvernement avait obtenu la garantie qu'elles n'allaient même pas être utilisées !

Bravo à ceux qui ont résisté ! Ces ventes d'armes me font tellement honte.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.