27
Commentaires

Le Gendarme et les gendarmes

Les matins se suivent, et ne se ressemblent pas.

Derniers commentaires

Une petit hors-sujet pour vous signaler cette curiosité:

Paris Match affuble Sarkozy d'une troisième jambe
Avez-vous remarqué, lors du JT de France 2, comment le montage mettait en valeur les applaudissements du public à Toulon ? Des images très rapides montrant des prises de vues sous différents angles du public applaudissant avec chaleur.
Je pense que c'est Judith, qui rappelait dernièrement comment les JT étaient manipulateurs, par l'image, bien plus que la radio ou les journaux, voila une démonstration de ce fait.
Il aurait été plus honnête d'insister sur la composition de ce public, amené sur deniers publics dans un grand raout de propagande que de montrer bêtement ces images.
Bizarrement, je n'ai jamais pu encadrer Nicolas Sarkozy, mais son discours à Toulon m'a vraiment séduit. Inutile de dire que ce ne sont que des paroles de Grand Rhétoriqueur, on verra bien, mais l'on sent un Sarkozy convaincu.
Bref, pour les gendarmettes chez Clavier, je ne vois pas ce qu'il y a à contester ; qu'ils boivent leur café au commissariat ou dans leur camionnette garée devant la résidence du bouffon du grand écran, cela importe peu. Pourtant Daniel le reconnaît : aucun rapport entre les deux évènements... sauf peut-être une certaine jalousie de voir un homme de droite ultra libéral taper dans le registre de Besancenot. Et pourtant, c'est bien ça l'ouverture -d'esprit- prônée par le bonhomme à la tête de l'Europe ; pour la première fois, j'ai pu l'applaudir.
Pour imager comment le reste de l'Europe perçoit les agitations du "président en exercice de l'UE", il fallait regarder hier soir le journal de ARTE.
Bien sur ils ont parlé du lourd disque de tou con mais en le confrontant au discours du matin du ministre des finances allemand au bundestag.
Il n'y avait pas photo.
Je me permets , et j'espère qu'il m'y autorise , de remettre ici le lien du post de l'@sinautre Nyatri. Il l'a intitulé "Quand Nicolas Sarkozy voulait créer des subprimes "
EDIFIANT ! Le post de Nyatri
PostScriptum : pourles amateurs de contrepétries , l'inscription "DISCOURS DE TOULON" qu'il y avait sur sa tablette est très riche me semble t'il !
Je crois que " TOUT CON : SE DEDIRE " en est une première.
Vous avez raison DS, à qui cela peut-il bien parler de faire tout un laïus sur Bretton Woods, de rappeler 1929 ? Tout ça, c'est encore la même méthode du discours où la parlotte est présente au kilomètre mais les actes impuissants, au point mort.

Je n'ai ni regardé ni écouté le discours présidentiel. Trop prévisible : un parterre de grouillots déjà acquis à sa cause, un texte prémâché pour les médias, quelques références historiques pour faire causer… Je suis même passablement étonné que le New Deal Sarkozien ne soit plus à l'ordre du jour.

C'est certainement parce que vous avez déjà signalé que la fin des parachutes dorés a subrepticement disparu de la dernière mouture de la loi de modernisation de l'économie (LME), mais que cette promesse du candidat à la présidence tient toujours. Bla bla bla…

Ce mois-ci, le moral des ménages remonte : oh, pas grand chose, juste que les gens se disent qu'en voyant leurs congénères, leurs situations personnelles ne sont peut-être pas trop désespérées.

Ceci dit, je sens une grande lassitude. Les nouveaux SDF déboulent, de plus en plus visibles avec la froidure qui s’annonce et les promesses non tenues de Boutin… Allez, ressortez les quechua et Jean-Baptiste Legrand. C’est reparti pour un tour.
Ben voilà pourquoi il disait rien ; c'est qu'en plus de faire écrire son discours par Guaino et Guéant qui se disputaient tout le temps sur le bien fondé de faire un meeting de campagne à Toulon , ou un discours officiel depuis l'Elysée ( eh Sarko , je te rappelle que la campagne est finie , et qu'en plus une campagne électorale est le moment où on dit tout ,et son contraire), eh bien en plus donc , il fallait qu'il appelle tous ses copains des médias pour peaufiner sa com. et qu'ils se replongent dans l'historique effrayant des grandes crises.
Sarkozy va nous la jouer maintenant " Toulonnais , Toulonnaises , ayez peur de ce qui arrive , le monde est effrayant , mais heureusement que je suis là " .
Eh, mon pote , on n'est pas aux USA , on est en France, tu savais pas ? Et toi , tu n'"inspires pas , mais alors pas du tout confiance.
On pourrait demander aux gendarmes de Corse et d'ailleurs, une petite rédaction sur la base de l'intro du discour du Président de la Républlque ?

"Comme partout dans le monde, les Français ont peur pour leurs économies, pour leur emploi, pour leur pouvoir d'achat.
La peur est une souffrance. La peur empêche d'entreprendre, de s'engager. Quand on a peur, on n'a pas de rêve, on ne se projette pas dans l'avenir. La peur est la principale menace qui pèse aujourd'hui sur l'économie.
Il faut vaincre cette peur. C'est la tâche la plus urgente. On ne la vaincra pas, on ne rétablira pas la confiance en mentant mais en disant la vérité."
Quel emmerdeur ce Clavier. Il peut pas se prendre une résidence sur une île-ghetto pour riche (et sans nationalistes) comme tous ses potes?
Ca résoudrait le problème plus vite et ça nous aurait évité d'entendre Sarkozy justifier les mesures extrêmes prises pour cette broutille.
Mettre sur le même plan Askolovitch et Guetta, c'est pas un peu osé, Daniel ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.