70
Commentaires

Le débat, et ses mythes

Personne ne pourra dire que les vraies questions n'ont pas été abordées

Derniers commentaires

Au cours de la soirée direct live avec les équipe d'@si dans les QG de campagne, @si nous a proposé de voir les détournements d'images très drôles de ce débat sur http://ledebat.tumblr.com/ . L'un de ces détournements d'images nous montrait Hollande et Sarko candidats au jeu télévisé "Des chiffres et des lettres". La séquence des chiffres étant à l'épreuve, Hollande et Sarko devaient trouver 395 avec 9, 75, 8, 3, 8 et 9.
Moi je dis : Le compte est bon !:
9+8+9=26
75-26=49
49X8=392
392+3=395

Yallah !! Moi Président !!!
Le studio où se déroule le débat est d'une laideur !
On a l'impression de regarder un décor glacial de mauvais film de science fiction.
Ou une image de synthèse; comme l'arrière plan d'un jeu vidéo.
Même pas un petit bouquet de fleurs dans un petit vase.
Le contraire du monde dans lequel on aimerait vivre.
Je ne sais pas si les deux candidats ont eu leur mot à dire sur le décor. En tous cas, à peine arrivés, ils n'ont eu qu'une hâte, l'un et l'autre: aller voir à quoi ça ressemble. Je crois avoir entendu qu' Hollande a vu "un vaisseau spatial"".
D'ailleurs, la plupart des studios que nous avons vus pendant la campagne ressemblaient un peu à celui-ci.
Va savoir ce que ça provoque dans l'inconscient des spectateurs, notamment les plus âgés, les nostalgiques de le France d'hier.
C'est le genre de décor a faire gagner trois points à Marine Le Pen.
plus que 4 jours...
et s'en va le petit.
Je n'ai pas trouvé où se trouvait votre autoproclamé dans un mail de relance et soi-disant "débat en direct" sur "le débat", mais comme il n'en est pas un pour moi, tant mieux ! J'ai la chance d'avoir d'autres occupations que devoir subir la sempiternelle (sauf en 2002) émission robotisée dédiée aux altercations énervantes ou soporifiques (c'est selon) des deux derniers prétendants au trône républicain (mon cul ! du pur monarchisme déguisé !) des médias sans âme, sans idée,sans imagination et sans couille dont la France est si fière, parée dans son costume de grande laïque (quand ça l'arrange) ! D'ailleurs, mon opinion est faite depuis le soir du premier tour. Je voterai Hollande comme j'ai voté Mélenchon, non pas que j'adhère idéalement aux idées et programme annoncé de l'anciennne statue du Commandeur du PS, mais simplement pour que la girouette usurpatrice qui tient les rênes du pays foute le camp, chassée comme il se doit par une majorité (temporaire, à coup sûr) du pays, ainsi que ses sbires (et ses sbirettes), à grands coups de lattes dans le derche ! Si j'en possédais le pouvoir, je mettrais tous ses profiteurs du pouvoir au RsA, afin qu'ils sachent ce que c'est que de vivre en France avec le prix d'une seule de leurs écuelles quotidiennes ! Voilà. C'est dit. Rien à ajouter. Si. Vivement dimanche !!! Et que, sinon le meilleur, le moins pire l'emporte (au paradis ou ailleurs, rien n'est moins certain ; le résultat des législatives à suivre décidera réellement de l'avenir de notre nation - enfin... ce qu'il en reste...). Un pessimiste invétéré.
Vu qu'il n'y a strictement rien ce soir à la télé, je propose de partager ici nos lectures du web "d'utilité publique", pour reprendre le terme d'@SI.

Voici ma contribution, avec ce que j'ai lu de plus intéressant ces dernières semaines ; je préviens, la plupart de ces lectures ne sont pas facile à supporter, mais l'oubli ou le refus de voir est pire que tout :
1/ La vie des prostituées à 10 yuan (en deux parties) : un reportage d'une qualité exceptionnelle, et d'une utilité publique ultime (car le pire du pire est de ne pas exister ; elle connaissant leurs vies, elles existent en nous, et nous hanterons longtemps).

2/ La Question Noire au Brésil. : mélange d'analyse et de compte-rendus historiques extrêmement instructif (en trois parties, liens vers les autres parties en bas de chaque article)

3/ A Naples, l’enfance est au travail : les mots manquent, mais une citation me viens : "en attendant, nos cœurs pleurent".
Même ASI s'y met, décevant.

Appliquant vos justes scrupules formels à d'autres que vous, avez-vous bien mesuré ce : "Plutôt que de le regarder seuls ou en famille, si vous le regardiez avec toute notre équipe ?" Regarder ce "débat" avec "toute l'équipe", c'est pousser l'interactivité un peu loin.

Ce débat est un non-événement, aucun n'a jamais pesé sur le résultat d'une présidentielle, il s'agit d'un simple divertissement à mi-chemin entre les ordalies et le combat de coq. Il y a sans doute mieux à faire que de rester planté pendant plus de deux heures pour retenir une phrase ciselée par d'habiles conseillers en com', un tweet suffirait amplement...

"Lémédias" suivant la formule du lieu s'efforcent de faire monter la sauce pour masquer la vacuité du plat, au lieu d'ajouter à la mousse du temps, votre rôle est de l'analyser.

PS : je me rends parfaitement compte que ce message contribue à nourrir la bête, telles sont les contradicitons du temps !
"Trop d'immigrés ?" : "monstruosité" de la question (blog Obs)
Par Laure Daussy le 02/05/2012


La question juive de la France des années pétain remise à l'ordre du jour avec toute la monstruosité de s'interroger sur la meilleure façon de se débarrasser des étranges étrangers . Et son application déjà mise en place .
Cet homme a toujours menti. Or, l’accélération et la visibilité de ses innombrables mensonges entre les deux tours nous plongent dans la sidération. Comment avons-nous pu ainsi l’accepter collectivement jour après jour et si longtemps ? Cette question s’impose en même temps que nous doutons soudain et déraisonnablement de la victoire annoncée de son placide concurrent. Une hypothèse est que nous découvrons ainsi notre désarroi face à la chute imminente d’un pantin qui sera aussi celle d’un personnage qui nous fascine et dont notre jugement n’est pas dénué d’empathie. Notre fascination est cet étonnement qui grandit face à une absence exceptionnelle et évidente de surmoi. L’empathie serait, elle, la conséquence d’un récit médiatique si parfaitement maîtrisé depuis dix ans que nous en sommes forcément les victimes quelle que soit notre défiance.
Nous sommes tous devenus sarkosyens à défaut d’être sarkozystes (ce qui d’ailleurs ne veut rien dire politiquement sauf à vouloir soutenir un groupe mafieux).
Certaines addictions ne se révèlent qu’à l’approche du manque. Nous avons peur d’y retomber. En particulier ce soir. Il y a de quoi !

Pierre-Yves S.
Selon la gazette envoyée ce soir par DS, nous pourrions tous suivre le débat avec l'équipe d'@si sur le site.
[quote=Daniel Schneidermann]Rendez-vous dès 20 heures sur le site. on n'attend plus que vous.


Daniel Schneidermann


J'attend pour savoir où il faut cliquer pour y aller :-))))
J'aime bien l'idée du Bingo, ca occupe bien !
http://twitpic.com/9ganod

et au lieu de crier bingo ou même foutaises, on crierai "pov'con" !
Un article du Monde : finalement ça ne changerait rien :
http://sondages.blog.lemonde.fr/2012/05/02/les-debats-televises-de-lentre-deux-tours-ont-peu-deffet/
Entendu ce midi au JT de 13 h Pujadas : "Oh vous savez nous les journalistes nous n'interviendrons pas beaucoup dans ce débat. Des sujets ont été préparé : afghanistan, terrorisme...". Je crains que ces sujets ne soient pas abordés, comme en 2007, les deux présentateurs ne relanceront pas les débatteurs qui s'écharperont sur un petit détail. Ils joueront la montre... On peut parier que Sarkozy raillera hollande sur ses contrats d'avenir : "Vous ne donnez pas un emploi aux jeunes mais une occupation", http://www.ina.fr/video/I11297777/debat-francois-hollande-nicolas-sarkozy-l-emploi-et-les-emplois-jeunes.fr.html...
Ou sinon, on pourra passer le débat à chercher quelle contrepéterie peut bien se cacher dans le titre de cette chronique.

Voire à en inventer d'autres, pour les plus créatifs d'entre nous...
Ben oui ! Ils assimilent le débat à une finale de football.
Le choc des titans. Deux équipes gagnantes qui s'affrontent sur le même terrain. Enfin.

Sauf que la démocratie, c'est un peu plus compliqué que d'envoyer un ballon dans des filets.

Mais nécessité médiacratique oblige. Il faut bien que les médias aient leur part.
Etonnant effectivement la façon dont les médias nous préparent à ce débat .
A les en croire tout s'y joue .
Et de faire des rappels "historiques" de ces petites phrases absurdes qui auraient décidé de l'avenir du pays .
En fait nous sommes dans la dérision : on nous appelle à juger sur la forme , et à nous éloigner du fond .
Et demain , je vous fiche mon billet , on ne parlera que du lapsus de machin, de la petite phrase de truc , de qui a marqué le plus de "points" mais évidemment pas de ce qui a été exprimé .
NS nous a habitué à ses voyages Potemkine , ses figurants ,ses discours écrits par Guaino, ou Buisson auxquels visiblement il ne comprend goutte .
Aujourd'hui il nous propose le faux débat :
celui qui nous ferait oublier son quinquennat , ses actes , son comportement incroyable , la lepénisation du pays et le glauque de ce marécage qu'il a fait de notre pays divisé, plein de haine et de mensonges .
Ce soir avec aplomb il va continuer à mentir , à enfumer, à caricaturer le discours de son adversaire .
Suite à quoi ses partisans hurleront : il a été le meilleur ! Il a "explosé" le socialiste !
Problème : comment débattre avec un mec sans conscience capable de tricher, mentir , déformer à loisir , capable de tout pour conserver le pouvoir...?Autre problème: comment des millions de Français peuvent soutenir ce nain de la politique ? Autre problème : comment des groupes d'influence peuvent miser sur ce triste sire ? Et là évidemment on ne peut que se référer à l'histoire pas si ancienne que ça ..
Notre démocratie a du plomb dans l'aile .
Mais un nouveau quinquennat avec ce type l'achèverait à coup sûr .
Je ne sais pas si je vais regarder ce spectacle "incontournable" de ces présidentielles...
Probablement une partie pour voir quelle sera l'attitude et la tactique de FH pour démontrer sa maîtrise dans l'absurde .
Un bon bouquin fera l'affaire...Pas de débat pour moi ce soir.Pourtant je verrais bien celui que j'ai choisi d'élire,même si je connais son programme.Mais l'autre,je ne peux pas.Je connais aussi justement ,Pourtant c'est mauvais pour les nerfs,ça fout la rage,ça désespère.
J'espère que cette fois la majorité penchera du côté du plus républicain,du plus rassembleur,du plus équilibré.
Hier,la vraie fiesta du travail au Trocadero entre gens de bonne compagnie,capables d'agresser violemment la journaliste de Médiapart m'a laissé un goût amère.Je rêve que cette confiscation de la fête du travail par le consul et son clan de privilégiés ne soit plus JAMAIS possible.
Avoir à choisir entre la peste (brune) et le choléra (un pansement sur jambe de bois) n'est pas bien folichon, mais entre deux maux, je choisirai le moindre et ce n'est pas un "débat"(des "gladiateurs" dans l'arène) qui sera "l'arbitre" de ce choix...

Où sont les programmes quand il ne s'agit que de "juger" de la qualité de la rhétorique d'untel ou d'untel? L'arène médiatique aura joué son "rôle" de décérébreur public en ne donnant à voir que les jeux du circus médiatique...

Pôvre démocratie quand il ne s'agit que de spectacle...Pôvres institutions quand il ne s'agit que d'élire "un roi"...

Vite la révolution citoyenne !

Place à l'humain, place au(x) peuple(s) !
[quote=Venez sur le site, dès 21 heures, poser vos questions, et en être les critiques.]
C'est vrai, un système de T'chat est prévu ? Comme un cyber-apéro ?
C'est la mise à mort politique programmée, dans quelques jours, de l'un des deux adversaires qui sous-tendra le débat et en fera, sans doute, le seul intérêt.
Nostalgie des arènes romaines, " morituri te salutant ", etc. ...
Un petit manque de suspens, cette fois-ci : On connait le futur de cujus.
Ca gâte le, plaisir.
On connait le culot, la vulgarité et les tics nerveux de Sarkozy; on connait aussi l'absence de charisme, la tronche d'expert-comptable et le sens du bon mot proche de zéro de Hollande.
On va avoir droit, en gros, à un échange entre un commerçant du sentier et un contrôleur des finances de Bercy.
Ce sera sans moi, pour le 6 Mai.
pourquoi ces débats montés par les chaînes Télé comme si les citoyens étaient des débiles confondant une élection avec leurs matchs de foot (ou plutôt rugby) quand l'enjeu concerne des millions de gens en difficulté ou au chômage?C'est encore une manière de rendre débile la conscience citoyenne après avoir neutralisé l'enseignement de l'histoire.donc je BOYCOTTE les Pujadas et autres et je vote Dimanche en Française issue de l'immigration" en sauvant ma dignité et en espérant une démocratie retrouvée.Je boycotte,je boycotte. la tele spectacle... . ..et je vote Dimanche
A quand un débat avec détecteur de mensonges ???
Bonjour
Citation exempte de droits d'auteur (et pourtant elle le mériterait):
"Eteignez vos TV et allumez vos cervelles"
Vous avez bien du mérite, je ne peux plus regarder ça depuis bientôt 20 ans (Mitterrand/Chirac). Pas plus que les soirées électorales, j'écoute le résultat et je repasse sur la BBC.
C'est un mystère pour moi, rien de neuf ne peut apparaître ce soir. On connait les programmes, Sarkozy ne va pas demander le retour à la peine de mort et Hollande ne proposera pas la re-nationalisation des banques. C'est juste le plus gros et le plus con des entretiens d'embauche. On sait tout sur les candidats, on a leur CV, leurs précédents jobs mais on va regarder si il trébuche sur une question.

Sinon ce soir il y a Robertson contre O'sullivan en quart de finale des championnats du monde de snooker
On saura quand quelle est la composition idéale de la potion anti-tics ?
A t'à l'heure... Hier soir, yavait Régis Debray face à Gouano chez Taddei sur la 3. C'était tard mais j'ai quand même entendu Debray qui disait à l'autre clignoteur qu'avec le sire de Racourci yavait eu quand même une erreur de casting (de la part des puissants) et que c'était comme si on avait fait jouer Tête d'Or de Claudel par Christian Clavier... Arrrrffff...
Je ne regarderai pas le débat, allergique que je suis devenu à la tronche du Petit.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.