79
Commentaires

Le crash, réservoir d'histoires

Je vais vous poser une question ... farfelue, mais au milieu des débris, est-il absolument inenvisageable de retrouver un canot de sauvetage ?

Derniers commentaires

C'est très malheureux ce qui est arrivée, cependant peut être pas pour ce cas, mais une presse spécialisé scientifique a mis en garde contre des événements malheureux possibles de ce genre, mais les implications sont tellement importantes comme des migrations de populations supérieur à 4000 mètres d'altitudes vers des altitudes plus basses ainsi que des changements de couloirs aériens pris en compte cependant par les pays d'Amérique du nord. En effet depuis 20 ans le champ magnétique décroît à toute allure, à certains endroit il perd 200 nano Tesla l ’an, les zones inférieur à 29 000 nano Tesla, le rayonnement cosmique rentre alors sur terre en donnant des aurores dans l ’infra rouge, même en période de minimum solaire, on peut voir les lectures journalière sur les site « noaa » http://www.swpc.noaa.gov/tiger/todayhtml/70-235MeVomnip.html
, on peut aussi voir les valeurs des diminutions du champs magnétique sur le site http://www.intermagnet.org/Welcom_f.html
et choisis comme observatoire Kourou en Guyanne qui diminue de 50 nanoTesla chaque année
http://www.intermagnet.org/common_apps/plot_result_int_f.php
Pour article de référence
Nature 416, 620-623 (11 April 2002) | doi:10.1038/416620a; Received 4 December 2001; Accepted 4 February 2002
Small-scale structure of the geodynamo inferred from Oersted and Magsat satellite data
Gauthier Hulot1, Céline Eymin1, Benoît Langlais1, Mioara Mandea1 & Nils Olsen2
et il y en bien bien d ’autres...
Un jour ils colleront des cameras videos dans les avions avec enregistrement dans les boites noires qui s'arracheront comme des petits pains par les medias à coup de milliard et diffusés dans les jt avec de grand crif d'effroi sur l'horreur des derniers instants.
La mort en direct, le cirque, l'arêne sanglante.
Du pain et des jeux modernes en quelque sorte...
"Failures and directives

May 3, 2000 - FAA Airworthiness directive 2000-07-27 was issued, addressing dual critical failures during flight, attributed to power supply issues affecting early Honeywell HG2030 and HG2050 ADIRU ring laser gyros used on several Boeing 737, 757, Airbus A319, A320, A321, A330, and A340 models.[2][8][9]
January 27, 2004 - FAA Airworthiness directive 2003-26-03 (later superseded by AD 2008-17-12) called for modification to the mounting of ADIRU3 to prevent failure and loss of critical attitude and airspeed data.[2] [10]
25 June 2005 - An Alitalia Airbus A320-200 registered as I-BIKE departed Milan with a defective ADIRU as permitted by the Minimum Equipment List. While approaching London Heathrow Airport during deteriorating weather another ADIRU failed, leaving only one operable. In the subsequent confusion the third was inadvertently reset, losing its reference heading and disabling several automatic functions. The crew was able to effect a safe landing after declaring a Pan-pan.[11]
1 August 2005 - Malaysia Airlines Flight 124, a Boeing 777-2H6ER departed Perth, Western Australia for Kuala Lumpur. Climbing through 38,000 feet a faulty accelerometer caused the aircraft's ADIRU and autopilot to command changes of altitude. The flight crew overrode the system and manually returned to land the aircraft at Perth. The subsequent ATSB investigation led the US FAA to issue emergency airworthiness directive 2005-18-51 on the fly-by-wire software.[12][13]
6 August 2008 - The FAA issued airworthiness directive 2008-17-12 expanding on the requirements of the earlier AD 2003-26-03 which had been determined to be an insufficient remedy. In some cases it called for replacement of ADIRUs with newer models, but allowed 46 months from October 2008 to implement the directive.[14]
7 October 2008 - Qantas Airlines Flight 72, an Airbus A330 departed Singapore for Perth. Some time into the flight, while cruising at 37,000ft, a failure in the No.1 ADIRU led to the autopilot automatically disengaging followed by two sudden uncommanded pitch down manoeuvres, according to the Australian Transport Safety Bureau (ATSB). The accident injured up to 74 passengers and crew, ranging from minor to serious injuries. The aircraft was able to make an emergency landing without further injuries. The aircraft was equipped with a Northrop Grumman made ADIRS, which investigators sent to the manufacturer for further testing.[15][16]
15 January 2009 - The EASA issues Emergency Airworthiness Directive No 2009-0012-E to address the above A330 and A340 Northrop-Grumman ADIRU problem of incorrectly responding to a defective inertial reference.
1 June 2009 - Air France Flight 447, an Airbus A330 en route from Rio de Janeiro to Paris, was inexplicably destroyed mid-flight over the Atlantic Ocean after transmitting several automated messages of equipment failure, including ADIRU faults.[17]"


http://en.wikipedia.org/wiki/Air_Data_Inertial_Reference_Unit


issu du message
Posté le: Mer 03 Juin 2009 23:28 Sujet du message: QF72 et la thèse "Adiru" circule d'un bout à l'a
sur www.crash-aerien.com, pour l'instant aux alentours de la page 51 du forum

Ces pannes n'avaient pour le moment pas entrainé de pannes, justes de grosses cachoteries des constructeurs et compagnies.!!
C'est chose faite, il y a eut 288 morts, que tous les responsables techniques Airbus, Air France paye. Les commandes électroniques c'est très jolies n'est ce pas!!! Absheim aurait du mettre fin à l'expérience dès le début!!! Après tous ces incidents à part le silence, y a t il eut autres choses de réaliser? A voir que les premiers reports d'incidents datent de 2000 et le dernier an date de 2008, pas vraiment sûr n'est ce pas. (Je vous avais parlé d'un Paris Dubai, mais sans doute la lecture en diagonale m'a fait faire un lien innaproprié à partir de Quantas. A moins que. Mais le forum de www.crash-aerien.com, compte déjà 89 pages, (350000 visites), alors je ne relierai pas tout, pas tout de suite en tout cas.)

Cette panne (évènement dans le sens d'un fait au sein d'un processus) qui fait planter les ordis de bord, ressemblent aux attaquent sur Internet, ou des quantités de données massives sont envoyés à un serveur pour le faire planter. des attaques DoS, deny of service attack. http://fr.wikipedia.org/wiki/Déni_de_service. Ici le capteur après deconnexion du pilote automatque (volontaire ou non, cela reste à déterminer et à lire plus précisément sans doute, puisque la cascade d'évènement semblent être identique à chaque fois), envoie un flot de données abérant aux autres systèmes, qui les font planter successivement un par un jusqu'à n'avoir que des commandes très dégradées, lorsque ce qui reste d'informatique ne prends pas des décisions elles aussi abérantes!! en pleine tempête sévère ou non (moins que iniatialement annoncée d'après deux vols sur la même trajectoire en 1 heure (mais les conditions peuvent évoluer très vites)), cela devient un cauchemar.

(Un peu le même problème lorsqu'on lit trop de données, le cerveau plante.. Quantas->Quatar->Dubai!!)
Reuters ici sur yahoo news

Certainement la procedure normale, mais sans doute un nouvel element qui va permettre de meubler un peu les journaux du weekend au cas ou les teles ne peuvent pas filmer sur le territoire americain de Normmandie ...
Je ne sais si c'est la même chose pour vous mais à chaque fois que l'on entend les infos sur un crash au JT j'ai l'impression d'entendre ce morceau de musiquesymphonie n°7 Beethoven
[quote=jesaispas...]Les recherches ont été lancé, plus de trois heures après la disparition radar
Air France n'a admi la disparition que plus de huit heures après!

Faut arrêter le délire là..... Air France a fait de son mieux pour annoncer la disparition de l'avion au plus tôt. Il fallait qu'ils s'organisent pour accueillir les familles à l'aéroport par exemple, en faisant venir sur place une équipe de psychologues, etc........;

Mets toi à la place des famille, tu préfèrerais qu'on te téléphone à 5h du mat chez toi pour te dire que l'avion dans lequel était ta femme a disparu où tu préfères que l'on t'apprenne la nouvelle à l'aéroport et qu'un psychologue soit là pour te soutenir?

Ta remarque est vraiment naze, tout comme ton niveau de réflexion!
Bref, un JT en brasse coulée...
Et pendant ce temps-là, la grippe A se répand...
Encore une autre belle histoire, sur une affiche du Quotidien, édition Hauts-de-Seine:
"MONTROUGE: Vol Rio-Paris: CGED perd ses dix meilleurs commerciaux"
Bonjour la France,

Pujadas ou pyjama ? Ce type, c'est la honte du journalisme. Et nicolas PRINCEN qui est un observateur adhérent ici à ASI peut le faire savoir à qui de droit au château ! Pujadas est le degré "zéro" du journalisme !

Tout au départ de ce drame, il était remonté comme un coucou pour la piste de l'attentat. Mais, sans relance il cherche maintenant à faire de l'info avec des pistes ridicules.

Notre note envers ce genre de presse est ici : http://www.lepost.fr/article/2009/06/02/1561128_af447-le-trop-plein-des-medias-a-la-course-aux-annonceurs.html

La seule volonté que l'on détenir c'est celle d'aller rechercher les fameuses boîtes noires et de dire la vérité. Le reste c'est de l'audimat.

Mais ainsi va la presse dans sa grande proportion. Les annonceurs restent les rois des infos tout le monde le sait non ?

A plus et courage.

JD
l'Equipe
gueulante.fr & battresarkozy.fr
Je pensais juste rigoler.

J'ai tapé "Crash Air France juif" sur Google (en référence à ça, pour ceux qui suivent pas).

Et bien vous savez quoi ?

Je rigole pas.
quand Inter au journal de 13h fait 23mns sur le crash en tournant en rond sur le sujet, Culture à 12h30 évoque d'abord le voyage d'Obama à Riyad, l'anniversaire du massacre de Tian an Men, le conflit des producteurs laitiers, les éléctions européennes, le plan de "départ volontaire à la retraite" de France Télévision concernant 900 personnes, avant de parler en fin de journal du crash.

Passons tous à France Culture, ça fait du bien !
Pourquoi seuls les chercheurs et professionnels peuvent avoir accès a ca:

http://inatheque.ina.fr/SEARCH/BASIS/dltv/dlweb/general/DDW?W%3DCH+%3D+%27France+2%27+AND+DATDIF+%3D+%2711.09.2001%27+ORDER+BY+HEURE/Ascend%26M%3D46%26K%3D1819417.014%26R%3DY%26U%3D1

Il s'agit du plateau de France 2 du 11/09/01 auquel Daniel fait reference (quelle memoire).

Si quelqu'un pouvait poster un lien vers ce moment d'anthologie pujadassienne, merci d'avance.
ce qui ressort de tout ceci, c'est que Air France en sait beaucoup plus que ce que les officiels racontent, tant par les messages reçus des ordinateurs de bord, quelques minutes avant la disparition, ou bien encore par le vol parti 3 min après de Sao Paulo pour CDG, qui devait être dans la même zone, ou les historiques de maintenance de l'appareil.

Les recherches ont été lancé, plus de trois heures après la disparition radar
Air France n'a admi la disparition que plus de huit heures après!
Ouaip quand les journalistes n'ont rien d'autre à dire, il faudrait qu'ils ferment leur g**** (Coluche).
J’ai bien aimé l'introduction du « téléphone sonne » d’hier soir qui était consacré bien sur au sujet. Avant de présenter son lot d’experts invités à « essayer de répondre » aux « nombreuses questions que l’on se pose » même si « à ce stade on ne peut émettre que des hypothèses »,
l’animateur lançait « cette évidence : nous prenons tous l’avion».
Ça calme ! Du coup j'ai coupé la radio.
Hier, le 1er juin 2009 disparaissait un avion d’Air France. La dépêche AFP était courte : « Air France précise que le vol AF 447, qui avait quitté Rio lundi 19h locales devait atterrir ce lundi à 11h15 à Roissy CDG, avait à son bord 216 passagers et 12 membres d’équipage. On n’est sans nouvelles de ce vol depuis 4h20 lundi matin».
Pourtant, les journalistes depuis lundi triomphent. Triomphent dans leur activité favorite : Deviner des informations à partir de rien, et capter le spectateur en proposant la pire des catastrophes à imaginer.

Comment faire de l’info sans info ?
Avec un avion qui se crashe: même sans avion, même sans crash. Mais rien ne les arrête, c’est du pain béni pour ces médias avides d’images sensationnalistes.

En effet, les différentes chaînes d’informations prennent la chose au sérieux. BFM TV installe un direct censé suivre les moindres évolutions de l’affaire. Mais comme il n’y a pas d’évolution, on propose des images de décollages d’avions, on interroge le directeur du musée de l’aviation (Oui, tous les autres invités experts étaient déjà pris sur les autres chaînes). Les premiers mots des reporters sur I télé, TF1 ne varient pas : « Écoutez nous ne savons toujours presque rien pour le moment »…

Ils n’ont pourtant pas pensé qu’il était préférable de se taire. Les journalistes vont donc combler le rien avec le tout. C’est à dire avec le président. « Le président a déclaré que toutes les administrations devaient faire le nécessaire pour retrouver l’avion et d’éventuels survivants ». Oui ! c’est important de le préciser, c’est une information capitale. Certains à l’esprit mal placé auraient pu croire que le président avait demandé de ne rien faire.

Une imagination sans limite.
Dans l’après-midi, les médias n’ont plus grand chose à dire pour attirer l’attention. La liste des passagers étant répétée sans cesse et le fait que personne ne sache rien, aussi. Ils ont donc trouvé le moyen d’exposer quelques familles qui « auraient dû prendre ce vol » mais qui « par chance ne l’ont pas pris ». Vous pouvez également retrouver un témoignage dans les colonnes du parisien, de plusieurs passagers ayant échappé au destin tragique. Comme un analyste financier au passeport périmé qui n’a pas pu prendre l’A 330.
Tandis que la couverture de tous les journaux (Ouest France, le Parisien, Nice matin…) exhibe les familles en pleurs dans l’attente d’une information ( eux attendent une vraie information).

On est donc au summum de l’indécence.

Où est l’information ?
Montrer des gens qui ont eu de la chance, essayer des faire des hypothèses, appeler les experts, les physiciens pour parler de l’orage, les ingénieurs pour parler des avions. En réalité, la pire des choses pour un journaliste, c’est d’avoir une information à dire, sans faits concrets à l’appui. Alors, lorsque ce fléau les touche, ils sont capables de tout et même de raconter n’importe quoi.

Le début de la contre information.
Les différentes radios s’arrachent les experts restant, Bourdin sur BFM précise qu’il faut être prudent car « l’on ne sait rien », mais enchaîne, comme tous les autres, sur les circonstances éventuelles de l’accident. Toutes les radios ont également le même Leitmotiv : « Pensez-vous que cela puisse être un attentat ? ».
Oui, une belle explosion, quoi de mieux pour les journalistes ?

Mais c’est sur RTL que débutait la contre information, lorsqu’un personnel de l’aviation prétend que l’avion était trop loin des côtes pour pouvoir lancer un signal de détresse. Alors qu’au même moment sur RFM, le directeur de l’aviation civil déclarait qu’ils auraient pu à n’importe quel moment lancer un signal.

Les journalistes n’ont donc peur de rien. Imaginer le pire des accidents. Et le raconter de façon sordide dans les médias, en ignorant le mal que cela peut faire.
Depuis la disparition de l’avion, nous assistons à tout sauf à l’essence même du journalisme : relater l’information.
Mais, ce n’est que le début. Il ne faut pas être grand mage pour savoir que dès que l’avion sera retrouvé, les photos des familles désespérées, les photos des débris, et peut-être même des corps seront exposées à tous. Pour l’intérêt de… de personne.
Et cela, en oubliant de respecter la profession, à courir derrière le scoop et à étaler impunément l’horreur. Mais aussi en oubliant de respecter les familles, qui n’ont sûrement pas besoin de cela.

D.Perrotin
RETROUVEZ D'AUTRES ARTICLES SUR: http://www.acturevue.com
l'engagement de la France en Afghanistan ou l'ouverture toute récente d'une base militaire stratégique à Aboudabi forment elles aussi de belles hypothèses expliquant un possible attentat... mais il est amusant de ne rien entendre sur le sujet.

Peur journalistique de faire grincer les dents de qui vous savez... peut-être.

Et puis la foudre ou le givre tout le monde connait, c'est le destin, pas de géopolitique si près des élections ça pourrait embrouiller les esprits... toutes les hypothèses ne se valent pas... politiquement.

Les débris de l'avion diront s'il s'agit d'un attentat ou non, si bien sûr il n'y a pas rétention d'informations.
Other flights from Rio de Janeiro (GIG) to Paris (CDG) the same day:

AF0443, 16:20 (GMT-3), Boeing 747,

JJ8054, 23:55 (GMT-3), Airbus 330.



Flights from Sao Paulo (GRU) to Paris (CDG):

AF0455, 16:20 (GMT-3), Boeing 777,

AF0459, 19:10 (GMT-3), Airbus 330,

JJ8098, 19:45 (GMT-3), Airbus 330,

JJ8096, 23:20 (GMT-3), Airbus 330.


http://www.flightglobal.com/airspace/forums/aircraft-of-air-france-from-brazil-to-france-25256.aspx
Ce soir chez Pujadas interview de la créature de Roswell en
"Prime Time" suivit d'une interview de Nicolas Cage acteur du
dernier film de SF "Prédictions" et en vedette américaine Michel
Chevalet le Sherpa des Ovnis !!
Le Triangle des Bermudes , L'Atlantide , Raël ???????
Daniel vous m'avez piqué un de mes grand classique le "Génial"
de Pujadas le 11 Sept. 2001 (la date de naissance de Pujadas) .
Journaliste lui ??? De loin dans le brouillard !!
Une équipe de Canal+ filmait David Pujadas pour une émission de Daphné Roulier le 11/09/2001. La réaction du journaliste devant les images des tours en flammes: “Génial! C’est mieux que le Concorde.” Il avait donc déjà trouvé le crash du Concorde (le 25/07/2000) super!
La video semble ne pas exister sur le web!
Hier, chez Calvi - mais Calvi est-il en odeur de sainteté par ici ? - yavait (béni soit son saint nom) quatre experts penchés sur les débris. Sans se moquer, c'était intéressant : Polacco, le patron du musée du Bourget, un pilote en exercice et l'ancien patron d' Air et Cosmos... N'ont pas dit de conneries. Au lieu de perdre son temps avec les pujadas et autres journaleux... ferions bien d'écouter ce que disent ces braves gens. Et je me passe en boucle "Dimanche à Orly"... en attendant que le site de la SNCF nous donne, ce matin, autre chose que des bugs...
À noter, ce matin sur France inter toujours, un Cartier Libre énorme enchainant la minute de silence à l'assemblée et une question du PS, qui après avoir rappellé que son groupe s'associait au reccueillement, interrogeait le Premier Ministre à la progression du chômage.
Reponse hallucinante de Wauquiez instrumentalisant à l'envie le crash et chahut enorme... après le fameux silence de circonstance.

Apparemment le Cartier Libre n'est pas encore en ligne sur le site de France-Inter.
Pour des détails relatifs à cet incident, on peu aller voir du côté de l'AFP par ici : http://hosting.afp.com/clients/assembleenationale/francais/assnat/090602154039.d6mlv3p8.html
Ce soir "les experts" de Pujadas seront des ufologues et la question farfelue: " ...et si on envisageait la piste extra-terrestre?"
Le coup des familles en province c'est juste pour masquer le côté voyeur, c'est vraiment insupportable! j'ai zapé et je ne regarderai plus!
Comment peut on passer de l'hypothèse de la foudre à celle du givre en 24H, alors que les boites noires, je suppose, n'ont pas parlé (je parle bien le journaliste hein?? langue difficile pourtant...)si elles parlent un jour??
Bonjour,

Sans oublier Daniel le couple de rescapés qui, malgré l'intervention du consul de France (sic, encore des privilégiés… mais qui ne sont pas de la SNCF), n'ont pas pu prendre ce vol, hélas pour eux !!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.