66
Commentaires

Le clan Ben Servier enfin dénoncé

A qui le tour ? demande la Une de Libé

Derniers commentaires

Dans ces portraits de Libé, il est quand même étonnant de ne pas voir Mohamed VI... Si on demande vraiment à qui le tour suite aux événements en Tunisie, il faudrait peut-être s'interroger sur le Maroc avant de parler de la Syrie par exemple, qui n'en est vraiment pas là! (Depuis plus d'un an à Damas, je confirme que le "printemps" du début des années 2000 est enterré pour un bon bout de temps encore).
Cette omission de la Une (je ne peux pas croire qu'on oublie ce voisin si proche) décrédibilise d'emblée le panorama proposé. Malheureusement, je n'ai pas accès au journal papier Libé ici, seulement au contenu internet (http://www.liberation.fr/monde/01012314097-l-inquietude-est-visible-dans-toute-la-region) qui ne mentionne pas du tout le Maroc!
Heureusement, il me reste l'accès à @si...
Les médias français ne sont plus un quatrième pouvoir, ils sont aux ordres, quoiqu'il arrive !
Il leur a fallu une trentaine de morts en Tunisie pour qu'ils découvrent qu'il se passait quelque chose alors que twitter & facebook regorgeaient de vidéos explicites ! Faut-il croire que les intérêts & la raison d'État nécessitaient le silence médiatique.
Le retour de bébé Doc en Haïti ne devrait pas être mieux traité... Avec tout ce qu'il a volé à ce peuple, avec toutes ses exactions le laisser repartir en Haïti tient du scandale !
Sur MON BLOG
le capitalisme éventré par une poignée de tunisiens ne nous trompons pas c'est un coup très dur infligé aux capitalisme européen et aux magouilles .

une leçon d'émancipation nous donne l'Afrique. quand à DSK qu'il ne revienne pas où alors qu'il avale un tube de médiator d'abord pour qu'on puisse dire il est des notre il a bû son verre comme les autres §§
"DES APPELS D'ERIC RAOULT

Aux Américains, un même argument devait être présenté : Kasserine, la ville où les manifestations ont été les plus durement réprimées, était un "foyer islamiste". "Il y a eu un air de fête après les déclarations de Michèle Alliot-Marie lorsqu'elle a proposé d'aider à former des policiers tunisiens, poursuit Zyed. Et Eric Raoult appelait tout le temps pour dire qu'il ne fallait pas ouvrir la brèche aux islamistes ; Abdallah l'avait surnommé la 'passerelle'."

Contacté, M. Raoult reconnaît avoir "appelé souvent", mais, assure-t-il, "des amis comme Charfeddine Guellouz ou Habiba Massabi [députée RCD], pas la présidence, ce n'est pas de mon niveau".
"

source Le Monde
titre de l'article :"Peut-être on partira, mais on brûlera Tunis"
| 17.01.11 | 11h13 • Mis à jour le 17.01.11 | 16h01

En France, ce même Eric Raoult crache sur les populations qui vivent en banlieue en parlant "d'Intifada des banlieues".
A l'étranger, il appelle plusieurs fois par jour Ben Ali pour l'encourager dans la répression ? ("Et Eric Raoult appelait tout le temps pour dire qu'il ne fallait pas ouvrir la brèche aux islamistes").

SEMIR
Ai voté pour ce matinaute. La valeur universelle de tous les ben truc-machin, est l'appât du gain. Je ne le dirai plus, je ne voudrais pas gagater. Il y a urgence à changer cette course au fric, avant que le monde en crève.

C'est là qu'une des paroles du nouveau testament qui m'avait particluièrement accrochée, pendant mon caté, "il sera plus difficile à un riche d'entrer dans le royaume des cieux, qu'à un éléphant de passer pas le chas d'une aiguille". C'est parlant, non ? même en dehors de l'église que j'ai quittée.
A quand le tour de Sarko ?
En septembre 2009 je disais ceci :
"Il y a beaucoup de choses à dire sur la médecine, vous devriez inviter des gens de Prescrire, c'est une bonne source".
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1005790,1005867#msg-1005867

L'actualité le confirme.
Sarko soutient les dictatures...
L'année a été utile pour le peuple tunisien... car Ben Ali ets parti... Je ne sais pas si cette année 2011 sera utile pour Sarko.

Le pouvoir en place en France, sous Sarko, nous dit maintenant que tout allait trop vite !!

Je croyais que Sarko courrait tout le temps... il a été dépassé donc... à quoi ça sert d'être président alors si on se laisse surprenrdre de la sorte par les évènements ??

Peut être que Sarko ne peut plus courrir... ? il a peut êre peur d'avoir un 2ème malaise vagale ?
Dans ce cas, il vaut mieux qu'il parte.

SEMIR
[quote=DS]Une fois de plus, tout se passe comme si tout aveuglement, toute myopie, toute complaisance, devaient forcément se racheter par un emballement symétrique.

Il faudrait que vous inventiez un nom pour ce phénomène, Daniel : beaucoup de retenue avant, puis des torrents après coup...
Le "syndrôme de la chasse d'eau" ? "...de la gastro" ?
On doit pouvoir trouver plus élégant.
Obama a soutenu chaleureusement le changement historique en Tunisie.

Le pouvoir en place en France est contre ce changement et est même emmerdé...

L'Europe de la Méditerranée n'est qu'un assemblage hétéroclite de nations qui ne veulent pas coopérer ensemble... il a suffit de l'offensive israélienne sur Gaza pour que tout tombe à l'eau.

Le Discours d'Obama du Caire est plus pertinent.
Il met en place en effet de nouvelles relations entre les USA et le monde musulman basées sur des relations mutuelles de respect.

Cest une bonne nouvelle pour les Tunisiens car on pourrAIT penser qu'il y aurAIT un soutient des USA... de toute façon, les Tunisiens pourront se débrouiller par eux même quoiqu'il arrive.

SEMIR
L'internet a été développé en Tunisie, je pense, parce que c'était aussi pour le pouvoir un moyen de plus de fliquer les gens. Les boîtes mail des opposants étaient régulièrement visitées, les mails remplacés par tes textes en anglais ou dans des caractères incompréhensibles. Si on n'a pas verrouillé facebook ces derniers temps, c'était aussi pour ça. Ils pensaient qu'avec Ammar 404 le censeur, ils pourraient à la fois savoir ce qui se passe, qui communique avec qui, contrôler la toile et aussi diffuser de fausses infos. Il y avait toute une équipe, impressionnante, de censeurs et de flics du web.
Vu aussi et pas compris.Des chasseurs suédois,sourds et aveugles,cultivant leur hobby,pardon,leur violon d'Ingres-zut-leur fusil d'ingres...au milieu d'une révolution. Connaissaient pas la langue ?Entendaient pas les coups de feu? Z'avaient payé très cher le droit d'aller trucider quelques sangliers tunisiens....En tous cas ils ont payé gros leur fantaisie.
TUNISIE:
est-ce que quelqu'un saurait expliquer la position prise par l'armée Tunisienne. Un soldat obéissant aux ordres, peut-on avoir un éclairage sur les militaires étant à la tête de l'armée tunisienne?

Si l'internet a été volontairement développé en Tunisie, n'était-ce pas aussi pour développer les emplois?
Depuis plusieurs années de nombreux échanges ont lieu entre Tunisiens et Français souvent à l'initiative de la Tunisie (transformation de la province de GAFSA, terre minière; les phosphates, vers de nouvelles activités dans les services).
Est-ce que cette liberté gagnée, facilitera ces ouvertures pour créer de l'emploi en Tunisie?
Les mois et années à venir; ne devrons-nous pas être attentif aux propositions des Tunisiens et Tunisiennes ? (ce qui implique de rester à l'écoute)


SERVIER et PHARMACIE : DES QUESTIONS
avant de nous prononcer, il va falloir comprendre pour quel soin thérapeutique, ce médicament aurait reçu son autorisation de mise sur le marché? (les études cliniques liées, les étapes passées: phase 1-2-3..)

Certains médecins ont alerté de l'inefficacité de ce médicament plusieurs années avant, leurs alertes n'étaient pas cantonnées dans ces cercles fermés, n'ont-elles pas été reprises et diffusées dans les médias destinés au monde médical?

L'information professionnelles n'a t'elle pas diffusée à l'époque?
Rions un peu...avez vous entendu parler des "chasseurs de sanglier suédois" ?

Je m'en remets pas...à mourir de rire!!
Jean Daniel Flaysakier titre très justement "Médicaments dangereux (...) parfois il y a des risques qu'on peut accepter.".
Mais pourquoi avoir intercalé "Prescrire a raison, MAIS... " Il s'agit là d'une forme de désinformation subtile, laissant entendre que "Prescrire" ne serait pas d'accord avec l'idée que "il y a parfois des risques qu'on peut accepter". Or, Prescrire, non seulement est bien d'accord, mais un de ses leitmotivs c'est LA BALANCE BÉNÉFICES/RISQUES.

Simplement, il semble que Prescrire et JDF ne soient pas d'accord sur l'évaluation de cette balance à propos d'un des trois médicaments que mentionne son article. Bien sûr que ça se discute, la question de la survie en cas de cancer de la vessie, qualité contre durée. On sent pourtant bien, dans le ton général de l'article, que JDF n'aime guère "Prescrire", qu'il traite ironiquement de "bible" et même de "livre sacré" dans sa réponse sarcastique à un de mes commentaires. Mais il semble surtout que sa vision de la balance Bénéfices/Risques soit un peu faussée.

Pour un médoc destiné aux règles douloureuses et susceptible d'entraîner des atteintes hépatiques sévères, parfois mortelles, il écrit simplement qu'on pourrait sans inconvénient le retirer du marché, vu qu'il existe d'autres anti-inflammatoires. Un peu court, non? Pour un autre, qui a provoqué des accidents "souvent après des intoxications volontaires" (mais pas seulement, ou ai-je mal compris?), et dont il reconnait qu'il est "peu" efficace sur les artères bouchées et pourrait avantageusement être remplacé par une marche quotidienne, il se désole que le retrait de ce médicament pourrait faire de la peine "aux patients, surtout les plus âgés. Ils ont tendance à investir affectivement beaucoup dans ce type de produit dont ils ont le sentiment qu’il les aide beaucoup.". Mouais, j'ai entendu un médecin expliquer comme ça avoir, sur demande insistante de clientes dupées, prescrit du Médiator. Cela pourrait très bien se justifier pour un médicament inefficace ET inoffensif. Mais dans le cas d'un médicament peu efficace et potentiellement dangereux, c'est même plus la balance bénéfices/risques qui est en jeu, c'est la déontologie médicale.
Concernant les médicaments, j'ai oui causer d'un autre sujet qui me pose questions. Je relaie ici, des fois que certains en sachent plus long :
Cela concernerait les médicaments génériques.
Il y aurait une clause autorisant les fabricants de médicaments génériques à utiliser des dosages inférieurs à ceux des médicaments non génériques, ce qui dans un certain nombre de cas fausse complètement la posologie, et rend certains médicaments parfaitement inefficaces.
Ceci aurait pour effet d'obliger certains patients à réclamer des médicaments non génériques pour certaines pathologies (On m'a évoqué le cas de certaines épilepsies : Des personnes stabilisées par le passé auraient connu des crises après être passées aux médicaments génériques), ce qui cause des problèmes de remboursements...
Vous avez raison,l'emballement médiatique est en marche et du coup,plus grand chose sur la Côte d'Ivoire comme si tout était réglé là-bas.On croirait nécessaire que l'impulsion vienne d'en haut...Servier est lâché :allons-y.Le gouvernement enfin soutient le peuple tunisien :oublions son mutisme lamentable des jours d'avant.Minimisons les propos indignes d'une ministre toujours en poste.
A ce propos d'ailleurs,Mesdames Alliot-Marie et Bachelot semblent indélogeables,malgré des bourdes répétées.Je me demande souvent pourquoi ...
J'ai eu la curiosité d'écouter ce matin Xavier Bertrand sur France inter. Il a pu dérouler son discours incroyable sans rencontrer la moindre résistance de l'animateur installé.
Et ce soir,l'ineffable Pujadas aura complètement changé de ton et saluera la victoire du peuple tunisien.Dans ce pays,l'HYPOCRISIE est au pouvoir.
Quand on entend comme X. Bertrand se démène et condamne M. Servier, ne peut-on se dire qu'il veut cacher quelque chose ?... Comme les amis du 1er cercle de l'UMP et de la candidature de N. Sarkozy ? A qui fera-t-on croire que de leur part c'est sans retour sur investissement ? Ce fut un temps questionné et/ou dénoncé avec E Woerth mais bizarrement on n'en entend plus parler !
Le "courage et la dignité" du peuple tunisien, comme l'a affirmé Obama à 6000 km de là (contrairement à Sarko qui n'a même pas eu un mot si ce n'est qu'il "prend acte") a réussi (espérons-le) ce changement politique grâce à 3 facteurs :

1/
Le peuple tunisien de par sa formation, son niveau d’éducation et sa discipline s’est organisé spontanément en utilisant les moyens de communication numériques.
Internet, Facebook et Twiter ont été plus forts que la police. Ben Ali avait tout fait pour que la Tunisie soit développée au niveau internet… C’est ce qui l’a perdu
Aujourd’hui, on estime que la moitié de la population est connectée…

2/
La Tunisie est un petit pays (plus grand que le Portugal certes mais petit pays en comparaison avec l’Algérie et la Lybie…) et tout se sait in fine. Surtout, après 23 ans, de pouvoir..
Les Tunisiens étaient donc très au courant de la situation du pays malgré « les médias-lavage de cerveau »

3/
Ben Ali ou l’armée n’a pas voulu tirer (je vois déjà les commentaires critiquant cette version) et faire encore plus de morts..

Nous aurions pu ajouter le rôle des ex-puissances coloniales… l’aveuglement du régime en France, préoccupé par ses vacances de Noel au Maroc ?? On ne sait pas trop…


Bref, nous pouvons imaginer difficilement que ces 3 points soient réunis pour l’Algérie où on sait que l’armée n’a pas hésité à tirer sur son propre peuple (rappelez-vous les fameux massacres de Bentala, Relizane etc… où on affirmait que les « islamistes » portant de fausses barbes avaient égorgés en 1 nuit 400 personnes !!)

Pensez-vous que la Syrie et son armée va avoir des scrupules comme l’a eu l’armée tunisienne ? Idem pour l’Egypte ?
La Lybie regrette Ben Ali…on a l’habitude avec Khaddafi (au pouvoir depuis 1969 à 29 ans..). Il a sans doute peur que son voisin tunisien « contamine » son pays...

En effet, si la transition démocratique est effective, la Tunisie devra composer, bon gré, mal gré, avec :
=> une dictature à l’ouest (Algérie),
=> une dictature à l’est (Lybie) et
=> une ex-puissance coloniale qui essaiera de se rattraper et de la contrôler en sous-main… le poids de la France est réel dans le pays…


Le plus dur a été fait : il faut une Constitution, il faut une vraie politique étrangère, il faut un contrat social pour le pays, il faut rétablir la confiance avec ses voisins (Europe, pays du Maghreb etc…), il faut un comité qui mette à plat ce qui s’est passé durant « les années de plomb »… ça en fait du travail !!

En conclusion, je pense que la Tunisie a beaucoup d'années d'avance mais quel temps joue quand même contre les pays voisins... La question n'est plus vraiment quand (même s'il faudra des années) ? mais est ce que cela ne sera pas trop sanglant en comparaison avec la Tunisie ?

SEMIR
A voté. Surtout pour le début.

Je fais une overdose des journalistes, hypocrites, versatiles, peut-être bien fondamentalement INCOMPETENTS, ce qui à la fois les incrimine et leur sert d'excuse.
Marre de tous ces journalistes qui se gargarisent : Ben Ali dictateur, aujourd'hui. Qui pourrait faire la liste de ceux qui le disaient il y a 6 mois, ou même 3semaines? Je m'énerve, je m'énerve; il faut dire que Mme Clark sur F.Inter vient de se gausser : manteau de 30000 euro acheté par Mme Ben Ali. On hurle avec les loups? C'est quand elle l'a acheté qu'il fallait le dire. Mais à ce moment-là, elle était puissante, non?

Pour ne pas accabler ces pauvres journalistes : certains sont un peu malins et commencent à émettre que, peut-être, un peu...le Maroc n'est pas vraiment une démocratie. Les plages et les hôtels risquent de devenir moins accueillants?

Je n'ai pas déversé toute ma bile; M. Jeambar (orthographe?) n'est pas triste non plus.

Bref, si on les écoute, nous avons les meilleurs journalistes possibles. A se demander pourquoi, alors, notre démocratie est dans un tel état de déliquescence.
Bonjour Daniel
Pour ce qui concerne l'affaire Médiator, j'ai regardé hier soir sur la 5 un documentaire sur l'affaire du sang contaminé (d'ailleurs documentée par une ancienne collaboratrice d'@si TV).
Avec le recul, il a bien été expliqué que les différentes phases de décision (test SIDA du sang récolté, chauffage du sang pour les hémophiles) ont elles aussi été dictées par la balance bénéfice-risque, voir même gestion de la pénurie.
En tout cas, contrairement au Médiator, cette bavure (à postériori) médicale n'a enrichi personne.
Je pense qu'il n'y aura pas de tour... Les jeunes Algériens peuvent bien se faire cramer les uns après les autres, le gang militaro-industriel qui tient Alger a tous les moyens de conserver le pouvoir. Ils sont à peu près aussi sensibles à la démocratie que leurs confrères birmans. Quant à la monarchie marocaine, pourquoi voudriez-vous la chasser comme firent jadis les satrapes de la IVe République française avec le grand-père ? S'étonner que l'industrie pharmaceutique soit une machine à sous est du dernier niais... Non ?
JD Flaysakier !!!! en lien pour journaliste expert et Blog;
Amusez vous à retrouver ses prises de positions sur la grippe de l'an passé !!!!
Tout médecin récalcitrant aux mesures prises de santé publique était un obscurantiste ! (je suis pourtant très pasteurien...)
Le monde journalistique n'échappe pas à la règle de la paresse intellectuelle...
Travaillant dans le confort du service publique, bien installé dans une "rente de situation",l'esprit critique s'émousse t il ?
La peur de se faire taper sur les doigts?
allez , on va dire seulement la paresse....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.