151
Commentaires

Le "Camp des Saints" : le succès inattendu d'un livre raciste de 1973

La fin du monde "blanc", envahi par des "hordes" d’étrangers affamés: c’est l’histoire du Camp des Saints, de l'écrivain Jean Raspail, publié en 1973 et réédité le mois dernier.

Derniers commentaires

Abonné à @Si, j'étais passé à côté de cet article et de fait, je n'avais jamais entendu parler du livre. Je l'ai découvert très récemment dans Le Nouveau Détective, et j'ai été plutôt surpris de cette découverte, et surpris de découvrir que Le Nouveau Détective participait sciemment à la parano nationaliste puisque l'article évoque le livre de Raspail non comme une fiction ou un pamphlet mais comme une prémonition !
Je n'ai plus envie de parler de racisme A quoi bon, c'est tellement fun et décomplexé. Juste un mot sur les sondages avec les intentions de vote. C'est clair que c'est de la manipulation. Une simple réflexion m'est venue en tête ce matin, Je n'ai jamais joué au tiercé, mais il me semble que les vrais joueurs s'arrachent les méninges avant de remplir leur grille, et j'aime à penser que les électeurs le feront avant autant de rigueur que les turfistes. A-t-on déjà vu des paris sur des chevaux dont on ne sait même pas s'ils seront au départ de la course ? Désolée si quelqu'un l'a déjà écrit.
Daniel Schneidermann donne son avis dans libération
http://www.liberation.fr/societe/01012323989-appeler-racistes-les-racistes
La réédition de ce livre et son supposé (vendu ne signifie pas lu) succès surfent sur la théorie de choc des civilisations portée au pinacle par les neocons et entretenue par tous les gouvernants tendance droite populiste. Cette théorie est effectivement un chiffon rouge, mais a des effets réels. En particulier, le racisme fondé sur la peur, qui me semble impossible à combattre par l'"antiracisme", que je considère aussi le plus souvent improductif : racisme ordinaire & antiracisme militant s'opposent, se caricaturent et se nourrissent l'un de l'autre.

La réédition de Raspail, sa promotion chez Taddei, les syllogismes de Zemmour ou les spasmes identitaires de Sarko me dérangent uniquement parce qu'ils bénéficient d'un vide majeur : Le silence assourdissant de notre république sur la promotion de ses propres acquis. J'entends par là que la construction démocratique -aussi imparfaite soit elle- s'appuie sur de nombreuses réflexions, analyses factuelles ou éthiques parfois récentes, parfois millénaires, qui constituent le socle et la maturité démocratique.

Ce socle est invisible, absent du paf, absent des consciences. Le résultat, c'est qu'aujourd'hui, la moindre réflexion primaire qui aurait déjà trouvé sa réponse philosophique et ses gardes fous démocratiques dans l'histoire nous imposera de réinventer des arguments, ce dont nous sommes plus ou moins capables dans l'instant. Et c'est d'autant plus difficile lorsque la réflexion est fondée, comme c'est le cas pour "le Camp des Saints", sur une vision de l'évolution du monde qui incite plus au repli et à la peur qu'à la haine de l'autre.

Notre république est organisée pour garantir une continuité des institutions, se prémunissant contre les modes et effets conjoncturels. On voit à quel point ceci nous préserve des errances passagères. Ne devrait elle pas également garantir la pérennité de la pensée démocratique en assurant la diffusion régulière de ses idées fondatrices, de Platon à Tocqueville, de Sénèque à Rousseau ?

Oui, vous m'avez bien lu, je considère que la pensée démocratique doit faire son marketing, se faire propagande, occuper le terrain aujourd'hui laissé disponible à la pensée approximative. Pourquoi le lobbying devrait il être laissé aux méchants affairistes ? Pourquoi l'éducation républicaine ne s'adresserait elle qu'aux plus jeunes, exclusivement à l'école ? Pourquoi une pub n'assurerait elle pas la diffusion d'une idée aussi bien que d'un yaourt ?

Le développement de cette approche pourrait, par exemple, être confié à nos immortels, qui gagneraient en utilité. Chemin faisant, un véritable panthéon des valeurs démocratiques pourrait apparaitre et devenir le référentiel idéologique auquel les théories fumeuses des précités seraient confrontées... L'antiracisme disparaitrait, au profit d'une dynamique positive de promotion d'un système de valeur : L'esprit républicain, qui laisse chaque opinion s'exprimer mais propose un cadre de référence. C'était ma minute positive.
La democratie gene beaucoup de monde (surtout les assoc d'extreme gauche ), mais Marine est quand meme à 23 % ce matin...
Si je suis bien le raisonnement de certains, ne dénonçons pas les idées racistes ou, plus largement, discriminatoires, qui se baladent plutôt bien en ce moment, ne critiquons pas des Zemmour qui au nom d’une soi-disant liberté d’expression affirme des inepties pour tout simplement donner une légitimité à ce que j’appelle le racisme ordinaire, taisons le fait que ce livre sert de bible à tous ces partis d’extrême droite pour justifier le bien fondé de leurs pensées nauséabondes (il suffit d’aller voir les sites pour s’en rendre compte), ne condamnons pas Hortefeux pour ces propos racistes, ni Longuet ancien dirigeant du mouvement Occident condamné en 1967 pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation », en même temps que douze autres militants d’extrême droite, dont Alain Madelin et Patrick Devedjian et qui veut un « Français traditionnel » à la tête de la Halde, ni sarko qui le 27 août 2007 déclarait lors de son Allocution à l’occasion de l’ouverture de la XVème Conférence des Ambassadeurs :
« Premier défi : comment prévenir une confrontation entre l’Islam et l’Occident, voulue par les groupes extrémistes tels qu’Al Qaeda qui rêvent d’instaurer, de l’Indonésie au Nigéria, un khalifat rejetant toute ouverture, toute modernité, toute idée même de diversité. Si ces forces devaient atteindre leur sinistre objectif, nul doute que ce siècle serait pire encore que le précédent, pourtant marqué par un affrontement sans merci entre idéologies », ou ce off qui se raconte dans les chancelleries européennes. Des paroles édifiantes sur les intentions qui guident notre petit busch français dans sa volonté d’un débat sur l’Islam.
Dénoncer tout ceci c'est donc faire une "chasse aux sorcières" qui ne servirait à rien ? Ce sont pourtant des gens comme ça qui dirigent notre pays et/ou s'expriment dans lémédias.
Et, puisqu’on y est, réduisons à néant les luttes menées par des organisations comme la Licra, le MRAP, la LDH, le CIDEM, SOS Racisme, … Les pauvres militants de ces associations participant à « ce qui consiste à faire un racisme à l'envers entraînement du coup un anti anti racisme de principe qui finit par un nouveau racisme etc.. »
Voici un site qui devrait vous intéresser Les semaines d’éducation contre le racisme. Et oui, ces associations dénoncent mais également font un travail de fond comme quoi l’un n’empêche pas l’autre
« Informer, éduquer, agir ensemble » je crois bien que ce ne sont pas des luttes vaines contre toutes formes de discriminations dénoncer toujours haut et fort tout ce qui contribue à vulgariser les pensées discriminatoires et profiter des conditions économiques difficiles pour désigner des boucs émissaires à la vindicte populaire
Ne nous trompons pas de cible, en ces temps de crise la manipulation d’une population est bien plus simple, une véritable aubaine pour ceux qui nous dirigent en ce moment qui au nom d’une soi-disant transparence, se permettent tous les abus de langage et entretiennent abondamment le sentiment de peur de l’autre.

Et tant pis pour celui qui aurait « horreur de cohabiter avec des français "militants antiracistes" (les gens qui croient avoir le monopole du cœur me dégoûtent) » en en donnant une définition plus que primaire
N'ayant pas eu vent de ce livre, et voyant l'intêret que vous lui donnez, il donne vraiment envie de s'y interesser, en cette periode de recherche et d'attachement à ses racines ...
Si vous vous intéressez aux livres souterrains, vous devriez vous penchez sur le dernier livre d'Alain Soral "Comprendre l'empire : Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ?" qui est dans le Top 100 d'amazon et dans de nombreux autres classements.
Peut-être même devriez-vous l'inviter dans une de vos émissions avec Jean Raspail sur le thème "Ecrire sans vendre son livre à la télé" ou un truc comme ça ;-)
ben voilà, il a remis une couche, l'aut'con.

"le magnifique héritage de la chrétienté"
c'est soit de la provoc soi de l'ignorance crasse.
les deux, mon capitaine !! il doit être convaincu que la culture française n'est qu'un avatar du christianisme.
Mais qu'est ce que serait-on en France si dieu n'existait pas, il doit se dire le débile élyséen. Enfin, même pas. pas capable de se poser ce genre de question.
Et l'héritage greco egyptien....
et l'héritage romain d'avant [s]les talibans[/s] cette petite secte qui refusait les autres croyances, puisque leur dieu était le seul l'unique, toussi toussa.
magnifique héritage en effet, le monothéisme biblique. ( les hommes ont toujours monothéistes, seule leur façon de l'exprimer a changé).
la bible n'a pas inventé le monothéisme mais a fortement contribué à installer l'intolérance religieuse dans les sociétés humaines et permettre à des crétins ignares élyséens de provoquer la colère de ceux qui voudraient qu'on leur lâche la grappe avec toutes ces foutues relgions.

putain, sarko , DÉGAGE !!!!

toutenateau
Sebastien Fontenelle en parle :
http://www.politis.fr/C-Est-Pas-Du-Racisme-Voyons-C-Est,13281.html
[quote=Laure Daussy]L'arrivée de plusieurs milliers de migrants de Tunisie sur l'île italienne de Lampedusa il y a quelques jours a-t-elle été une promotion inespérée pour le livre, certains lecteurs y voyant la concrétisation des délires xénophobes de l'auteur ?

Merci pour cet article, mais je suis géné par l'usage ici du terme "délires". Tel que l'article et ces phrases sont construites, je les comprends comme une affirmation que ce que prévoit l'auteur du livre ne serait que "délires".

En tant que journaliste, vous portez ainsi un jugement de valeur (suivant vos valeurs, disons de gauche), mais sans en apporter les preuves ; je veux dire que vous n'apportez pas la preuve que cette invasion prévue par l'auteur n'aura pas lieu.

En faisant ainsi, vous faites à peu près la même chose que ceux qui pensent que cette invasion aura lieu, et qui prêtent à ce livre un coté visionnaire. Comme eux, vous ne faites qu'exprimer une croyance basé sur votre idéologie personnelle, pas un raisonnement.

En fait, c'est là un piège dans lequel on tombe facilement. La vrai solution serait de dire ceci : imaginons que cette invasion avait lieu (ou était en train d'avoir lieu) ; et alors ? L'auteur du livre pense que ce serait grave. Pourtant, au début du XXeme siècle, la France a subit une semblable "invasion" d'Italiens ("ritals" pour les xénophobes) et d'Espagnols, entre autres. Les "chères têtes blondes" sont devenus des têtes aux cheveux bruns en majorité. Et alors ? Est-on aujourd'hui dans une société française détruite par ces hordes d'étrangers ? Ben non, ils sont devenus français, tout en apportant une partie de leurs cultures. Rien de grave.
L'Histoire nous montre ainsi qu'une "invasion" soudaine et forte de population peut être parfaitement absorbée. Dans l'avenir, si cela se reproduit, il n'est pas du tout inéluctable que ce soit une catastrophe.

Sauf à n'avoir, en notre sein, que des "éditorialistes inconscients et lâches, politiques inconsistants, militaires en débandade".
Bref, sauf si nous même nous sommes décomposés, si nous même abandonnons la France et ses valeurs : Liberté, Égalité, Fraternité.
>>L'Histoire nous montre ainsi qu'une "invasion" soudaine et forte de population peut être parfaitement absorbée. Dans l'avenir, si cela se reproduit, il n'est pas du tout inéluctable que ce soit une catastrophe.

En fait, l'"invasion" (juste retour mécanique des politiques économiques mondiales) a déjà commencé et dans la situation actuelle du capitalisme (surproduction, marchés saturés, endettement occidental) je ne pense pas qu'il faille comparer à des situations analogues (dans la forme, en apparence, mais pas dans le fond) du passé.

2 solutions possibles: garder notre système économique agonisant et éliminer toute la "racaille" trop pauvre (la race et la culture ne veulent plus rien dire, au moins le capitalisme n'a pas que de mauvais côtés, seuls les plus arriérés et les plus réactionnaires, au sens marxiste, n'ont pas compris cette évidence). Je précise "trop pauvre" car à un certain niveau de misère (maladie, abrutissement aux drogues etc...) notre péquin n'est plus productif et les "autres" pauvres sont nécessaires à la machine économique (compétition, écrasement des salaires, hausse de productivité).
Voilà qui peut calmer quelques salariés/ouvriers blancs et aveugles, et surtout tous nos bourgeois exploiteurs, pour un court et moyen terme. Mais est-ce viable à long terme comme projet de société? J'ai un gros doute.

Ou alors changer de système économique mais ça, ça ne passera certainement pas par notre bourgeoisie et par ses séides politiques.
Il faudrait pour cela que nos ouvriers/salariés blancs comprennent que, objectivement (matériellement, socialement, politiquement), ils sont plus proche du boat people noir, du réfugier misérable arabe, que du propriétaire de moyens de production blanc.
Mais c'est à ceux qui racontent que l'invasion existe de le prouver. Prouver la non existence de quelque chose n'a pas de sens. C'est comme Dieu, pourquoi les athées devraient démontrer quoique ce soit ?

L'"invasion" des étrangers, c'est environ 10% de la population qui est d'origine étrangère, et qui est, dans une large majorité, parfaitement intégrée à la France. Voir là dedans une invasion hostile et dangereuse, oui, c'est du délire complet. Vous le dites d'ailleurs très bien en évoquant l'immigration du début du siècle.
25% des français ont une origine étrangère directe ( un des parents au moins)
50 % des français ont une origine ètrangère indirecte ( un des grands parents au moins )

la chrétienté en France a su lutter ègalement contre les "invasions cathares", qui a donné lieu à la première croisade, puis l'incquisition. l'ennemi était intérieur, déjà. rien de nouveau sous le soleil.
n'oublions évidemment pas le complot judéo-maçonnique. La FM.: est une secte qui enferme des millions de français depuis près de deux siècles, et pour preuve la devise des francs-maçons : liberté, égalité, fraternité ou la mort. Ils sont à l'origine de l'hellénisation de la France post révolutionnaire dans une recherche des croyances pré bibliques.

sahkeqi souffre-t-il de caputoparvification ?

toutenbateau
25% des français ont une origine étrangère directe ( un des parents au moins)
50 % des français ont une origine ètrangère indirecte ( un des grands parents au moins )

Vous tenez ces chiffres d'ou ?
me souviens plus exactement, c'était il y a qqs années sur france inter ou france info.

en tout cas ça me parait plausibe
50%, vous me rassurez. J'ai toujours cru que j'étais la seule Française de tout le pays à n'avoir aucune origine étrangère : toute ma famille est normando-normande. C'est déprimant ! J'ai pas de grand-mère en Espagne, de grand-oncle en Sicile, de grand-père en Egypte....

Et encore : mon arbre généalogique ne remonte pas bien loin. Si je savais tout, je suis sûre qu'on trouverait quelque chose...

L'invasion des étrangers... Ah...
L'invasion extra-terrestre, c'est de la SF ; l'invasion des étrangers, ce serait comique si ce n'était pas aussi gerbant. Perso, pas besoin de lire une ligne de ce texte : l'intrigue ne fleure pas bon.

50%, vous me rassurez. J'ai toujours cru que j'étais la seule Française de tout le pays à n'avoir aucune origine étrangère : toute ma famille est normando-normande. C'est déprimant !

normando-normand moi-même, c'est pas déprimant, pensez au vikings c'est fun les vikings :)
;-)
mais j'ai pas de bâteau viking sur lequel je peux aller en vacances.... ;)
Moi qui croyait que tu étais d'origine grecque, quelle déception ;-)
Honte à toi, Satanas ;-)) Penses-tu que je pourrais appartenir à ce peuple qui me rapprcoherait trop de l'étranger qui nous menace ? ;-)))))))

Je suis Grecque de coeur bien sûr, et c'est sans doute bien plus fort : ne serait-ce pas la liberté ? Choisir ce que l'on est, ce que l'on sent.
Triste situation : seuls les habitants des pays riches peuvent s'offrir le luxe de vivre où ils veulent, et d'aimer le pays qu'ils souhaitent.
Tout depend de jusqu'a ou on remonte ...

Pour paraphraser Richard Dawkins :

"La bible dit que l'homme moderne descend des relations incestueuses que Cain et ses freres ont eu avec leurs soeurs. La Science dit que nous sommes tous descendants d'Africains : Je crois en la science"

>< On peut meme fierement porter le T-Shirt ><
Sur une invasion d'extra terrestres traités comme des étrangers, voir le tres bon district 9 ...
"Vous tenez ces chiffres d'où ?"

La France est LA région du bout du continent , cette région agréable entre le sud trop sec , le nord trop gelé , cette région où tous les migrants du monde connu ont eu envie de se poser .
Créant un métissage qui devrait donner un peuple ouvert ? Que nenni , les voilà défendant un tout petit pré carré , "moi normand ( oubliés les vikings , remontant la Seine et posés dans l'île de la Cité ) , moi gascon ( oubliés lézarabes-arrêtés-à-Poitiers et jamais repartis) , Tourengeau , seule région jamais envahie ( oubliés les hordes de mercenaires pillant le pays dans les rares temps de paix ) , etc ...
Amusez-vous à découvrir de quel bric-à-brac est fait votre région , et soyez-en heureux de votre identité multiple .

Français , nous devrions porter le drapeau du métissage , en être fiers , en tirer parti car préservant de la dégénérescence de l'espèce humaine .

Je tiens ça d'où , dirait le monsieur qui veut des références ...
De mon Histoire , monsieur .
Je voulais des références, car il me semble que ces chiffres était un peu farfelue, ce que j'ai pu vérifier facilement avec le site de l'INED . On est plutôt proche de 25% des français ont une origine ètrangère indirecte (un des grands parents au moins). Dont la moitié d'origine Européenne.

"Je tiens ça d'où , dirait le monsieur qui veut des références ...
De mon Histoire , monsieur .
"

Mais non ! je ne vous pose aucune question !
Vos problème de métissage et de drapeau, ne regarde que vous.

25% des français ont une origine étrangère directe ( un des parents au moins)
50 % des français ont une origine ètrangère indirecte ( un des grands parents au moins )

Vous tenez ces chiffres d'ou ?



Le point d'interrogation ne serait ce pas la marque indiquant une question par hasard?

Voyez, là cela indique bien une question de ma part.
Oui effectivement kukuxu, vous êtes observateur ;-)

Donc vous avez pu voir aussi que Habib m'a gentiment répondu à mon interrogation.
Après je n'ai strictement rien compris, à l'altercation de Mona prenant légèrement la mouche !
avec son "monsieur", son drapeau et son metissage, sans aucune raison, vu que ma question n'avait strictement rien de polémique.

Et Habib, m'a répondu sans aucune polémique non plus !

Voila, c'est pas très interessant ! mais vous avez au moins la réponse à votre question ! :-)

Bon dimanche
;)

Effectivement

Ne vous dérangez pas j'ai déjà repéré la porte.
Je me suis permis d'éreinter cette ânerie.
Un auteur et un livre débiles, mais il y a quelques citoyens sur sa longueur d'onde, on le savait, mais finalement, ils sont ultra-minoritaires !
Zemmour n'a pas dit "visionnaires" mais "prophètes" contrairement à ce qu'indique votre légende dans le corps de l'article.
Le fameux Raspail a bénéficié d'une tribune dans l'émission "Ce soir ou jamais" Il y a des jours où je me demande ce que foutent Taddei et la 3.
Il me semblait bien avoir lu un livre de Jean Raspail et en recherchant, j'ai retrouvé "Sire" que 'javais emprunté à la bibiliothèque étant adolescent.

Le royalisme béat et messianique m'a empêché de le finir. Comme quoi, on peut ne pas être influençable, même assez jeune.
Vous savez Oriana Fallacci avait déjà écrit son livre raciste qui s'était bien vendu :"La Rage et l'Orgueil" où elle disait entre autre que les Musulmans se multiplient comme des rats"...

Alexandre Del Valle (qui n'ose dévoiler sa vraie identité) a fait aussi du crachat sur l'Islam et les Musulmans son pain quotidien.

Michel Houellebecq affirme à longueur de romans sa haine des Arabes... "quand un Palestinien se fait tuer, mon coeur trésaille de joie"

Et vous avez oublié cette iranienne hystérique Chahdortt Djavann qui écrivit des livres comme "Comment peut-on être Français ?" ou "Bas les voiles"

Donc vous voyez, on éduque la population à la haine en mettant en avant ces soit-disant "penseurs" ou "écrivains" à 2 balles et on s'étonne de la discrimination...

Ce Raspail n'a donc rien inventé.

SEMIR
Il est marrant de s'apercevoir que ce livre est devenu aujourd'hui un livre raciste (d'après votre titre) ! À l'époque le livre posait une question doit-on accepter des milliers de gens venant de pays pauvre et les accueillir pour des raisons humanitaire ? au risque d'un chamboulement culturel. Dans le livre Jean Raspail, ne répond jamais à cette question ! par contre il y répond aujourd'hui dans son introduction !

Et en 1973, contrairement à l'auteur de l'article, le livre a fait grand bruit, beaucoup plus qu'aujourd'hui ! il a été l'un des livres contemporain français le plus traduit à l'étranger.
Quel est le problème? Que le livre soit réédité, soit vendu ou soit acheté? lu ou pas lu?
La bien-pensance commence à fatiguer: vive la Liberté, la liberté d'expression et la réflexion de chacun.
Je suis pour la re-publication des pamphlets de L-F Céline et de Mein Kampf (Mon combat) d'Adof Hitler. Ce livre, qui a eu une telle importance historique et une telle influence en son temps, fut réédité en France, après-guerre, par la Ligue des Droits de l'Homme. En ce temps, le citoyen ou le lecteur n'était pas considéré comme un mineur mental qu'il convenait de protéger. Qu'est-ce qui est le plus choquant?
Hé! Il est 9h30 et le TGV de 9h15 n'est pas arrivé. Ah la SNCF!!!
Ils adorent ces lois qui restreignent la liberté de parole : il la brandisse comme une preuve que leur propos doit être dans le vrai parce qu'on leur empêche de le dire. Ils se sentent des héros du seul fait qu'ils les bravent. Optons pour une liberté totale de la parole politique (aménagée à l'extrême marge par des questions de responsabilité lorsque les propos blessent directement quelqu'un...) afin de ne pas laisser ces débats dans les tribunaux, ce qui signifie nécessairement la victoire de ceux que l'ont fait taire.
Ah ben dis donc présentement c’est pas bien, tous ces nègs et ces bronzés qui viennent choper nos fils et nos compagnes.

On n’arrivera jamais à vraiment les empêcher de nous choper, pas plus qu’on ne peut empêcher la pluie de tomber.

On n’arrivera jamais à leur faire savoir qu’ils sont totalement indésirables, traités moins bien que des animaux, surtout ceux qu’on a vus sur TF1 au salon du Pet (c’est comme ça que les Anglais animophiles les nomment). Qu’il n’y a pas plus de travail pour eux que pour nous, car nous sommes en train de devenir des pays pauvres (càd, pleins de pauvres et de très riches avec pas grand choses au milieu).

Il faut donc les aider à rester chez eux, où c’est plus chaud et plus beau que chez nous. Et pour ça :

- Ne plus piller leurs ressources naturelles.

- Ne plus coucher avec leurs dirictateurs qui leur pompent le sang et l’argent, les seuls nègs et bronzés qu’on veut voir chez nous pour acheter nos châteaux et faire tourner notre commerce du lusque.

C’est tout simple, non ?

PS Ce qui est marrant avec les raspaillophiles, c’est qu’ils sont les descendants des colons qui n’ont eu aucun mal à envahir et casser les pays producteurs des nouveaux envahisseurs.
« Si notre nation disparaissait soudainement, et que ce qu'elle tient ensemble se dispersât, chacun de nous deviendrait à l'instant un monstre pour lui-même. Ceux qui se croient le plus émancipés de leur nation vivent encore très largement de sa fécondité. » Pierre Manent (que l'on peut à loisir traiter de "raciste", avant d'apprendre que c'est un grand philosophe français d'aujourd'hui)
Un @sinaute l'a déjà remarqué, mais en effet Zemmour a lui même participé à la promo de ce "grand écrivain" sur RTL (ou Radio Le Pen pour les intimes) :
http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/eric-zemmour-l-immigration-arme-fatale-de-kadhafi-7663006787

Le pire avec ces délires racistes d'invasion/destruction de la "civilisation blanche", c'est qu'ils cachent une réalité sombre, celle de Frontex, celle de l'Europe-forteresse qui assassinent chaque année des centaines de migrants par la noyade ou la répression :
http://owni.fr/2011/02/18/app-la-carte-des-morts-aux-frontieres-de-leurope/
http://owni.fr/2011/02/18/la-liberte-de-circulation-s%E2%80%99impose-comme-une-evidence/

Et là, la sympathique madame La Pen nous répond qu'on peut continuer comme ça "humainement" :
http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/marine-le-pen-on-peut-repousser-humainement-des-bateaux-dans-les-eaux-internationales-7664512122

Il faut se mettre une bonne fois pour toute dans la tête que le FN n'a pas posé, ne pose pas et ne posera jamais les bonnes questions. Admettre le contraire comme le premier Fabius venu, c'est déjà avoir perdu le combat moralement et politiquement.
Je pense que vous voyez juste en suggérant que les français sont exaspérés de voir des clowns médiatiques brandir l'écusson d'antiraciste ou d'antisémite pour discréditer leurs adversaires. C'est un peu le même effet que quand des clowns médiatico-politiques ont brandi l'écusson pro-européen en 2005, avec l'effet qu'on connait. En général, ces clowns diabolisent le racisme, ce qui fait que le spectateur se sent innocent face au méchant skin head à crâne rasé (et proche du GUD, si on veut prendre pour exemple celui de mon prédécesseur). Ce qui est dommage, c'est que le racisme qui pose un vrai problème est malheureusement plus ordinaire et plus insidieux que cela, et que si JE me laisse aller, JE peux avoir par moments un comportement raciste. C'est ce message que les médias devraient donner aux français, en arrêtant de surjouer la dramatisation et le spectacle.
PS: Je serai content d'avoir en 2050 50% de mes compatriotes "d'origine extra-européenne", mais j'aurai horreur de cohabiter avec des français "militants antiracistes" (les gens qui croient avoir le monopole du coeur me dégoûtent)
Merci M. le Président, merci pour tout.

Merci de diviser le peuple et de cultiver la peur et la haine. Nous récoltons grace à vous de bien vénéneuses fleurs.
lullushu , je te conceil d'aller sur le site officiel de jean raspail et de lire "LA PATRIE TRAHIE PAR LA RÉPUBLIQUE" (quand tu es sur la page d'accueil tu vas dans "entretiens et textes divers" et c'est un des premiers liens).
Pas de promo media ?
Le bouquin et son auteur ont fait la une de l'émission de Frédéric Taddei sur France 3, "Ce Soir Ou Jamais" le 3 février dernier
http://www.dailymotion.com/video/xgw9xg_ce-soir-ou-jamais-jean-raspail-1-5_news
Après le passage de Jean Raspail sur radio Courtoisie ou il a pu largement développer ses thèses Maurrassiennes; dans sa chronique du 24/02/2011 sur l'immigration des Libyens en Europe, Eric Zemmour finit par: "a l'heur de la réédition du "Camp des saints" de jean raspail [...], on voit que les grands écrivains sont toujours des prophètes"
Plutôt que de nous expliquer que ce livre est raciste parce que tous les racistes l'adorent (ad hominem) pourquoi ne pas nous démontrer extraits à l'appui ce qui fait qu'il le serait ?
Car voyez-vous je n'ai pas lu ce livre, et quoique je n'ai pas l'intention de le faire, j'aurai savoir à quoi m'en tenir, en me faisant ma propre opinion. N'est ce pas les fondamentaux même du travail de journaliste que de présenter les faits, d'éviter scrupuleusement les jugements de valeur (et je ne parle même pas des arguments rhétoriques) afin de laisser le lecteur se faire son opinion en conscience?
Rien que le nom du livre ne donne pas envie.

Camp et Saint, les deux mots malsains, surtout côte à côte.
Merci pour cet article fourni, sur un livre dont je n'avais jamais entendu parlé (mais il y en a tant ...)
C'est le genre de truc que j'aurais pu trouver en librairie d'occasion et acheter sur un coup de tête, comme je l'avais fait pour "Blumroch l'admirable, ou Le déjeuner du surhomme" de Louis Pauwels, par curiosité , et puis à un moment du bouquin on se rend compte de ce qu'on a dans les mains ... eeuuurkkk ...

Il va falloir s'habituer à une nouvelle désillusion de gauche : il y a une culture d’extrême droite bien plus large que ce que l'on peut croire, et elle va se retrouver elle aussi de plus en plus "décomplexée" ... J'imagine déjà toute la joyeuse bande du GUD et d'Occident sentir le vent, et se dire "c'est bon on peut arrêter de faire semblant d'être juste des libéraux de droite maintenant ..."

Rappel du casting de l'époque, liste non exhaustive :
Gérard Longuet (tiens ?)
Alain Madelin
Patrick Devedjian
Claude Goasguen
Hervé Novelli
...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.