31
Commentaires

Le ballet du refus

Commentaires préférés des abonnés

Si les petits rats commencent à quitter le navire....


Quand le chat n'est pas là, les souris dansent...

Le gouvernement : "Macron revient !!!"


Je vois la gueule des CRS face aux tutus.

"Capitaine, réponse proportionnée avec des grenades ou avec des LBD 4(...)

Si j'ai bien noté les résistances lors du défilé : ils et elles partent à 42 ans avec du titane dans tout le corps, une retraite forfaitaire de 1.000 euros et aucun suivi médical pour la suite contrairement aux sportifs de haut niveau dont le suivi m(...)

Belle idée. Maintenant, il faut (re)mettre l'imagination au pouvoir dans chaque profession pour lui trouver des variantes appropriées. Par exemple, les policiers pourraient nous offrir un feu d'artifice sur les marches de la Préfecture (je suis en tr(...)

Derniers commentaires

Décryptage:  "Macron, du ballet!"

La retraite publique est une assurance sociale qui ne doit pas imiter la retraite par capitalisation. Elle doit assurer un niveau de retraite satisfaisant à tous les actifs et effacer les accidents de carrière. Les risques sur la santé de repousser sans cesse le départ en retraite. Le report de l’âge légal de départ en retraite de 60 à 62 ans a par exemple fait exploser le nombre d’arrêts maladie chez les plus âgés.
En travaillant moins longtemps, la production va nécessairement diminuer et les émissions de gaz à effet de serre aussi.
Benoit Borrits propose une consultation de l’ensemble des citoyennes et citoyens pour construire un système de retraites universel au travers de quelques questions comme « A quel âge a-t-on le droit de toucher la retraite ? » et « Comment compenser la pénibilité ? »

Venez découvrir et réagir à notre couveuse d'idées qui est en ligne sur notre nouveau site internet:
https://www.emancipation-collective.fr/couveuse-didees/
N'hésitez pas à la diffuser un maximum.

Je vous mets ici le contenu de notre boîte à idées à propos d'une activité pour tous épanouissante:
https://www.emancipation-collective.fr/boite-a-idees-une-activite-pour-tous-qui-nous-epanouit/

a. Réduire le temps de travail, travailler moins pour tous travailler
b. Réfléchir collectivement à un système universel de retraites plus solidaire qui alignerait les retraites des salariés du public et du privé sur un mieux disant social avec un rôle redistributif important
c. Mise en place d’emplois publics utiles à la société pour supprimer le chômage en créant notamment des postes pour des travaux réalisés aujourd’hui bénévolement
d. Abroger tous les dispositifs qui participent à la précarité et la mise en concurrence des travailleurs
e. Empêcher les licenciements boursiers dans les entreprises pour conserver et développer l’emploi dans les secteurs soutenables et utiles pour la société
• Pour les autres, mise en place de reprises éthiques d’entreprises pilotées par l’Etat et plans de qualifications
f. Sécuriser les revenus en déconnectant les revenus des salariés de la valeur ajoutée de l’entreprise : 50% du revenu garanti par une allocation universelle, 50% du revenu déterminé par les usagers
g. Organiser collectivement le travail à l’échelle départementale avec un système de rotation des emplois
h. Démocratiser l’entreprise en instaurant une chambre du travail dans chaque entreprise qui aurait autant de poids dans les décisions stratégiques que le Conseil d’administration
i. Protéger et généraliser l’économie sociale et solidaire et l’économie collaborative via une taxation favorisant ces modèles d’organisation
j. Construire un nouveau statut protecteur pour les travailleurs : la Sécurité sociale intégrale, nouveaux droits pour les salariés indépendants
k. Adapter l’emploi aux situations des individus en fonction de leur santé psychique et physique et de leurs possibles handicaps
l. Abolir toute souffrance sociale et toute souffrance au travail : mettre en place des indicateurs qualitatifs de bien-être dans toutes les organisations
m. Revalorisation salariale des travailleurs du soin
n. Mise en place d’un salaire étudiant pour une autonomie totale des jeunes

un jour, peut-être qu'on regardera avec horreur les images de cet "art" qui repose sur l'asservissement, la souffrance, la déformation du corps dès l'enfance. 


petite plaisanterie très grinçante : quelle est la différence entre un pédophile et un maître de l'école de danse de l'opéra ?

Il n'y a que moi qui trouve ce spectacle ridicule ?


Torturer des enfants depuis un âge tendre pour un résultat si pitoyable et risible, franchement...

Ce qui confirme bien que le problème n'est pas la retraite mais le travail.

Car si le travail s'adapte au travailleur, la souffrance est moins grande et le besoin de partir en retraite moins prégnant.

Petite remontée d'info personnelle sur les retraites : après avoir demandé à ma soeur qui est professeur ? professeuse ? qui enseigne au collège/lycée.


L'ancien système de retraite fait qu'elle a choisi de faire du temps partiel après sa maternité car on lui disait que ça ne posait pas de problème, étant donné que seules les 10 dernières années comptaient pour la retraite.
Sauf que si elle passe sur le nouveau système, son temps partiel va très fortement la pénaliser. 


Il doit y avoir pas mal de parcours de vie de ce genre qui passent sous les radars du gouvernement.


Pour le moment elle ne se préoccupe pas de ce sujet car elle pense qu'il y aura encore pas mal de réformes d'ici 30 ans. Je lui ai rappelé que des réformes se font facilement dans le sens du pire, plus difficilement dans le sens du meilleurs.

Elle réfléchit à se provisionner une retraite par capitalisation.

Si j'ai bien noté les résistances lors du défilé : ils et elles partent à 42 ans avec du titane dans tout le corps, une retraite forfaitaire de 1.000 euros et aucun suivi médical pour la suite contrairement aux sportifs de haut niveau dont le suivi médical est assuré.

Si cette action spectaculaire n'avait pas eu lieu qui en aurait parlé ? Il y a t il d'autres cas de ce type ?


 On parle RATP, SNCF pour monter la population contre les grévistes car ils passent pour des nantis. En fait le prochain démantèlement  et privatisation prévus pour le SNCF exige une rapide solution pour casser les retraites, point c'est tout. Mais c'est bien l'ensemble de la population qui doit plier : salaires en baisse, chômage en baisse, retraites en baisse et j'en passe. La dévaluation interne, l'alignement par le bas est En Marche.

L'Initiales DS de Noël.

Poétique billet.

Jolie façon de démontrer à la fois la "gravité" de la situation, et un beau moment suspendu d'une grande et étonnante légèreté.

Merci.


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Si ça pouvait annoncer le chant du cygne de notre gouvernement

Retraité(e) à 42 ans, quel scandale !

Alors qu'à 70 ans, Luc Ferry est capable de danser le tango pendant presque toute une soirée !

Aucun des grands cerveaux de la Macronie ne pourrait - n'oserait - imaginer que tous les salariés, quel que soit leur emploi ou leur carrière, pourrait passer une visite médicale du Travail, ou un check-up hospitalier, à 60, 61, 62, 63 ans, voire régulièrement (soyons fous !) pour décider de son aptitude au travail, ou de la nécessité d'embrasser d'urgence la carrière de retraité, à un taux déterminé par son état. 

Ah, oui j'oubliais: 

" La moyenne d'âge des médecins du travail est élevée : 57 ans. Par ailleurs, les facultés de médecine ne sont plus en capacité d'assurer la spécialité « médecine du travail » avec le départ des enseignants qui ne sont pas remplacés. Ainsi, les facultés de médecine de Poitiers, Tours et Nantes n'ont plus d'enseignants. De plus, le nombre de postes ouverts en médecine du travail est en baisse significative : 194 postes en 2015-2016, 157 postes en 2016-2017 et 138 postes en 2017-2018. On constate également que tous les postes proposés en médecine du travail ne sont pas pourvus : à l'examen classant national 2017, 39 postes n'ont pas été pourvus."  JO Sénat du 08/02/2018 - page 488

Comme c'est dommage... Ça ne doit être rentable pour personne...

Magnifique billet pour magnifique ballet !

Si les petits rats commencent à quitter le navire....


Quand le chat n'est pas là, les souris dansent...

Le gouvernement : "Macron revient !!!"


Je vois la gueule des CRS face aux tutus.

"Capitaine, réponse proportionnée avec des grenades ou avec des LBD 40 ? y z'ont tué un cygne !"


Je ne suis pas sur les réseaux et l’info m’aurait totalement échappé, donc contente de la voir ici. 

Cette phrase est belle mais ne semble pas vraie : « Non c'est non, et se dit en français en effleurant des pointes le marbre glacé. » car le parvis a été revêtu si j’en crois l’extrait vidéo présent dans l’article. 


Bon, c’est Noël je crois... alors bon noël !

Un grand essaim bien de blanc vétu.


Mais où sont Maya l'abeille et Sting ?



Belle idée. Maintenant, il faut (re)mettre l'imagination au pouvoir dans chaque profession pour lui trouver des variantes appropriées. Par exemple, les policiers pourraient nous offrir un feu d'artifice sur les marches de la Préfecture (je suis en train de lire "Dernières sommations"). Et les "journalistes" nous concocter, enfin, une vraie information, avec dedans de gros morceaux de vérité. Un JT qui décoiffe, waouh!

Si à 42 ans tu ne t'es pas trouvée un milliardaire qui t'habille en Dior ou en Versace c'est que t'as raté ta vie.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.