18
Commentaires

l'armée des mingong

Derniers commentaires

Je sais que j'exagère, déjà j'avais du mal avec Picasso..., qu'il faut m'expliquer des trucs que je n'ai qu'à prendre comme des postulats de base, qu'à admettre puisque ça me dépasse mais alors là, alors là, je ne comprends rien à Wen Fang.
Faire "référence à", ça donne une contenance, mais quel est le contenu? Mettre sur le devant de la scène des oubliés de l'histoire, une foule d'anonymes qui gardent l'anonymat du grand nombre même si ils perdent un peu d'anonymat grâce à la photo qui permet pendant un temps de les identifier puis plus tard au moins de les différencier entre eux. Et alors quoi?

Je ne comprends pas du tout du tout. Un hommage? Une plaque sur le bâtiment en serait un.
Comparer des ouvriers à des persécutés, c'est lourd de sens effectivement mais ce n'est pas vraiment un hommage. Une réparation peut-être? Mais pourquoi? Les personnes qui construisent des palaces sur des bords de mer ne les construisent pas pour eux non plus.. Les voitures, les phares, les avions, les fusées, ceux qui les fabriquent le font pour un salaire, pas pour en disposer ou pour acquérir les biens qu'ils fabriquent, sauf si ça se trouve comme ça, mais c'est l'exception. Et les persécutés auxquels cela fait référence, c'est pas tellement un hommage qu'on leur rend en créant de la confusion entre des destins pas si comparables.

Si ces ouvriers ont été mal traités, mal payés, asservis, on les mets en photo dans une galérie, tel les héros en creux, souterrains, invisibles que sont les victimes de génocides, et hop, le tour est joué, voilà réparée l'injustice. N'importe nawak. Même devant une pyramide égyptienne chacun sait qu'un bâtiment monumental est une oeuvre laborieuse autant qu'intellectuelle. Et chacun sait qu'une fausse reconnaissance par le biais de l'art, ou autres honneurs bidon, ça risque d'être récupéré comme une pure démagogie pour cacher les pires exactions.

Est-ce que ces ouvriers "exposés" sont morts sur le chantier des jeux et j'ai rien compris?
"Personne n'aura échappé à cette ouverture des Ji-Hô, avec faux feux d'artifice et vraie voix de chanteuse à minois miné..."


Euh... ben si, moi, je me suis efforcé de ne pas regarder un quelconque écran durant cette période. J'ai droit à une médaille ou pas ?

Cher Alain, si vous aviez pris quelques jours de vacances, comme tout le monde, au lieu de vous brider les yeux jour et nuit devant votre bécane à images, vous auriez au moins fait une bonne action !

Bon, d'accord, vos chroniques, c'est bien aussi comme BA ;-)
Comme dab, très instructif. Les Mingong semblent être l'équivalent Chinois des travailleurs sans papiers employés en France. C'est tellement pratique : comme ils sont là sans légalité, une fois le boulot fait, hop, ils se font jeter (alors qu'"on" était si contents qu'ils soient là pour se gaver le dur boulot sous-payé).
Les portraits des Cambodgiens, dans l'un des films de Rithy Panh, "S 21", m'avaient durablement impressionnés (et même à présent simplement en revoir la photo).

PS : Brunisation est terrible, ce terme me fait penser à "Matin brun" de Pavloff
(tu me diras, c'est fait pour, n'empêche brbrbr)
Ca me rappelle un peu les photos de Richard Avedon...
Merci pour l'article!
un roman formidable et bourré d'humour que je conseille à tous sur le thème des mingongs : La Promesse de Shangai de Stéphane Fière
Brunisateur avait été proposé et pas retenu. Moi j'aimais bien. Brunisation c'est bien aussi. Les deux quoi !

Très bel hommage de Wen Fang et très bien trouvé les briques.
Au secours je suis inculte!......mais je me soigne sur @si!
Merci pour cette nouvelle chronique, excellente comme toujours...

Ces photos d'ouvriers m'évoquent celles que réalise le personnage principal du Combat Ordinaire, bande dessinée de Manu Larcenet (on en parle ici aussi), et ça a d'ailleurs inspiré un photographe, si j'en crois un post du blog dudit Larcenet.

Sinon, la photo des chaussures de Carla Bruni rappelle la photo prise par Sébastien Calvet des chaussures de la candidate Royal (photo que la candidate n'avait d'ailleurs pas apprécié, si mes souvenirs d'une ancienne émission d'@si période France 5 sont bons). Carla Bruni seraiit-elle plus royaliste que Royal?
Pensez à offrir au Dalaï Lama un abonnement à @si.
Merci M. Korkos. Très belle chronique comme toujours.
attention ! si les mingong se réveillent comme les soldats du premier empereur (alias jet li) dans la momie, ça va faire mal !!!

tiens, vous imaginez la Chine qui se rebelle ? un million de chinois en rébellion : ça ferait mal ....


bon, c'était juste parce que j'avais pas spécialement de choses intéressantes à dire
si ce n'est, comme d'hab, ça commence à manquer d'originalité :
..... MERCI ALAIN !....
Superbe rapprochement...
merci!
Bonjour, m'sieur Ka.
Et merci pour la chronique.
Les oeuvres de Wen Fang me font un peu trop penser à Christian Boltanski peintre français contemporain qui "archive" les instants de vie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.