106
Commentaires

Lancelin démissionne du Média : putsch politique, ou méthodes contestées ?

Des élections devaient se tenir ce mardi soir pour renouveler le bureau de l'association qui gère le Média. L'objectif caché : provoquer le départ de la directrice de la rédaction, Aude Lancelin, contestée en interne pour ses méthodes "humaines". Ambiance Dallas, avec guerre des clans, retournements et rebondissements.

Commentaires préférés des abonnés

Aude Lancelin a une sensibilité et une autorité d'autrice. L'art du compromis et de la compromission n'est sans doute pas sa première qualité, mais c'est une immense journaliste et elle a un indéniable courage. Ceux comme Théophile Kouamouo qui ont e(...)

C'est marrant, quand un·e journaliste fait son boulot à la tête d'un média ou d'une émission, mais qu'on le/la virer, on lui reproche toujours son "management autoritaire" (remember Daniel Mermet).


Et pourtant, quand un bateau prend l'eau, et qu'il fa(...)

"Hypothèse :  le média est un outil de rêve pour Mélenchon."  


Mais lol il y en a vraiment qui prennent Le Média pour "un outil de rêve", et pensent que JLM conspirerait pour "reprendre" ce bâton merdeux qui n'a fait que nuire à l'image de L(...)

Derniers commentaires

Il est triste et frustrant de perdre Aude Lancelin, si cela se confirme... et hélas, oui, la prestation lamentable de Denis Robert le soir du 1e mai annonce le pire:  déconnecté, l'air fatigué, flottant, et cherchant avec de soi-disant "vannes" à se faire valider par des interlocuteurs qui, du coup, n'avaient plus envie de s'exprimer ...! pitoyable. 

Aude reviens !!!

C'est finalement assez opportun en terme de calendrier : Aude Lancelin va avoir juste le temps nécessaire d'ici à la rentrée littéraire pour nous trousser une petite autofiction autour du récit subjectif de son passage au Média.

Je me demande de quel sobriquet rigolo va hériter Gérard Miller.

Qui peut m'expliquer ce qu'est un "les community managers " SVP? 

...j'ai fait une carrière à l'Hôpital et --même s'ils ont réussi à le pourrir en voulant en faire une entreprise-- les directeurs du personnel sont devenus DRH mais de " community managers " pas encore à ma connaissance. Merci de me dire ce qu'est leur rôle!

Démissionner par tweet avant d'être évincée??? SI Aude Lancelin avait attendu d'être réellement évincée, alors là oui, on aurait cru à ce qui n'apparaît pour l'instant que comme une vue de son esprit. Les informations données par ASI montrent qu'elle aurait peut-être dû faire face, dans une réunion normalement programmée, à une forme de contestation interne, mais apparemment elle n'en a pas supporté la simple perspective, et elle devait savoir qu'elle ne pourrait compter sur un suffisant soutien en interne, ce qui doit tout de même questionner.  Donc on doit la croire sur parole, et penser qu'il y aurait eu un complot extérieur contre elle dont on voit très mal qui ça servirait, ni comment. Démissionner avant qu'il se passe quoi que ce soit,  publiquement par un Tweet, c'est porter consciemment un ultime coup fatal à l'entreprise. Moi je trouve que ça pue, ça fait juste beaucoup de publicité à Aude Lancelin qui semble avoir une certaine tendance à s'héroïser en se victimisant, et ça porte un tort funeste à l'entreprise qu'elle était censée défendre pour le bien commun. Toute cette affaire du Media était de toute façon très mal partie depuis le début, une succession de guerres d'ego qui n'ont aucun intérêt et font beaucoup de tort à la cause qu'ils prétendent servir. En tout cas pas besoin d'être une lumière pour comprendre qu'un tel merdier humain et organisationnel ne fait sans doute aucune envie à Melenchon et la FI. (signé: une socio de la première heure ayant jeté l'éponge vers le départ de Julien Brygo).

Plutôt que de se baser sur la démission (claquage de porte?) d'Aude Lancelin (publiée par elle-même sur Tweeter) et ses insinuations, il est tout aussi intéressant d'écouter les explications apportées par T. Kouamouo sur Le Media.

Parti-pris tout de même dans l'intro de cet article même si l'article lui-même présente heureusement d'autres points de vue. 

Pourtant, il y a des faits bien plus inquiétants par rapport à Le Media (et de nombreux journalistes indépendants) par rapport à la liberté de la presse et la couverture des manifs de gilets Jaunes, et c'est ce que souligne l'émission d'hier. Un sujet que ASI devrait traiter de manière bien plus prioritaire.

J'ai hâte de lire le prochain livre de Lancelin...

Bonsoir,

« Des élections devaient se tenir ce mardi soir pour renouveler le bureau de l'association qui gère le Média. L'objectif caché : provoquer le départ de la directrice de la rédaction, Aude Lancelin […]. »


Je n'ai pas vu de preuves de cette assertion forte dans l'article. Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer qu'elle est vraie, au-delà des dires des concerné·es ?

Chikouri et Mélenchon ont besoin de récupérer une "télé" pour diffuser leurs idées et pas seulement pour les européennes. Peut-être il y a t-il un lien avec l'appel au financement de la FI … Les fameux "socios" vont mettre la main à la poche pour que le clan Mélenchon s'offre une télé instrumentalisée par des non journalistes, politiciens et opportunistes en tout genre.

Maintenant c'est officiel : c'est la télé de Mélenchon. Navrant.

Aude Lancelin est une femme de courage

Elle a dit ce qu'il fallait dire sur l'Obs

Elle a eu le courage de défendre ses valeurs d'éthique à ce moment-là, ce qui l'a conduite à être licenciée par ce journal à la botte du pouvoir, tous les pouvoirs

C'est une merveilleuse journaliste et elle réalise de superbes interviews

Beaucoup de qualités qui font que mon jugement va toujours en sa faveur


Le Média va donc la perdre. Dommage.

Ce n'est pas dans les autres journaux (à l'exception de peu) qu'il y a de tels risques à craindre : par exemple, ce n'est pas demain que Joffrin va quitter Libération en laissant un vide. Le vide est déjà là.

C'est je crois, un pas de plus vers la disparition du Média et c'est ...chiant, merdique, enfin tout

ce que vous voulez ou plutôt ne voulez pas. 


On peut y voir une manifestation des petites manœuvres pré-élections de qui ou quoi. 

Perso, je n'y vois rien, mais je suis myope. Je me contente (sic) de m'en désoler.


Et puis, quel est l'organe d'information qui n'a pas connu de départs fracassants, douteux, douteux et fracassants ?

Je ne vise personne, bien sûr. Même pas Arrêt sur Images.

lamentable! si j'étais socio je fuirais ce panier de crabes.

L'avantage, avec les médias alternatifs et associatifs, c'est qu'on peut suivre en temps réel toutes les manigances, tractations, trahisons et autres petites conjurations qui agrémentent la vie de tous les collectifs humains. De ce point de vue, la forme capitalistique d'association a le mérite de la discrétion... Pour le meilleur (médiapart, @si, Alternatives économiques, le Diplo) ou pour le pire (tous les autres).

Avec une presse « d’opposition »dans cet état, le pouvoir peut dormir tranquille.

Mince, j'attends de voir ; tant que ça reste intéressant ça me va. Les gens de gauche ont du mal à mettre en application leur soi disant idéal de fraternité et tout et tout.

Cela serait intéressant d'avoir une approche extérieure sur ce qui se passe au Média, arrêt sur image pourrait nous informer sans entrer dans la polémique

Nous savons qu'au départ il y a eu une confrontation entre les responsables FI et des journalistes du Média, ensuite le journal le Média, malgré la dénigration de certains,  était reparti et les interviews surtout ceux de Aude LANCELIN étaient d'une très grande qualité

La disparition d'un journal de gauche et de qualité est dans ces temps difficiles préjudiciable à toute la gauche  

Ouais, ben moi je l'aime beaucoup Aude Lancelin. C'est une excellente journaliste! Avant elle, le Media, c'était très amateur . Je ne regardais pas, ça m’agaçait... Puis elle est arrivée...Son émission "vraiment politique" a reçu des intellectuels qu'on ne voit jamais nulle part: Friot par exemple, Eric Hazan, entre autres. Ça change! Elle a pris avec passion la défense des gilets jaunes. J'aime sa diction lente et claire, sa ferveur et son intelligence. Et comme le dit Valentin ci-dessous: étrange, chaque fois qu'un  journaliste est bon, on se charge de le/la virer ou de le/la pousser à démissionner et on lui reproche son autoritarisme. J'ai pensé, hier en l'apprenant, à la main mise de la FI et son envie, besoin, désir, de profiter de ce média pour faire sa pub pour les européennes. A vrai dire moi aussi je suis très en colère! La France Insoumise doit gagner en transparence et virer les petits chefs insupportables, bref s'assainir en quelque sorte! Je ne sais pas si c'est Dallas, comme se moquent certains d'entre nous, peut-être y a t-il une vraie conspiration pour la pousser à partir, ça ne m’étonnerait pas! Tout le monde s'arrange toujours pour que les belles choses aient une fin!  

DA..LLAS ton univers impitoyaableuh

Ca fait de la peine...

j'ai presque envie de dire que le sujet commence a lasser mais ca ne serait pas honnête, voir le media évoluer comme le roman de George Orwell "animal farm" est toujours aussi divertissant.

Le paradoxe c'est qu'ils arrivent encore a s 'entre déchirer en petit comité alors que  les socio (a qui on faisait miroiter une participation active dans les choix du Media) eux n'ont toujours pas voix au chapitre. 


C'est dommage, je trouve qu'ils ont certaines émissions de grande qualité et entre autres les interviews de Aude Lancelin.


Était-elle une tyran(ne?)?

Je n'en sais rien...

Si oui, rien ne justifie une telle attitude.

Si non, rien ne justifie son départ.


Est ce que des proches de JLM ont agi en secret pour la Faire tomber?

Je ne sais pas


Ce que je sais c'est que moi qui suis un proche de la FI, je trouve que des fois notre mouvement gagnerait à gagner en transparence et donc en horizontalité.

Je ne veux pas hurler avec les loups, mais en tant qu'ancien PG, militant FI, le projet Le Media ne m'a jamais intéressé. Un fonctionnement trop flou, opaque, pas assez d'horizontalité dans la structure, pas assez de pouvoir aux lecteurs et enfin trop similaire à ce qui se fait déjà.


Et tout permet de croire que l'équipe de base n’était pas la bonne, la confiance mutuelle indispensable à un projet collectif n'était pas là. Plus des pressions externes et des attentes assez énormes.

Mais bon ils ont quand même réussi a produire des choses intéressantes le long du chemin. Et peut-être que ça va continuer. Mais ça m'intéresse toujours pas.

L'l'immense gâchis, que cette affaire dont je doute que quiconque parvienne à démêler un jour les fils empelotés. 


Pour ma part, et dans l'espoir que ça inspire les idiots inutiles à l'origine, volens ou nolens, de cette démission, je quitte les radars du Media auquel je n'avais adhéré qu'en raison de son management "inhumain" par Aude Lancelin dont j'admire la hauteur de vue et l'engagement. 


Une immense journaliste, instruite, érudite, très politisée et qui ne cède pas aux facilités de l'époque, alors qu'elle pourrait passer son temps à se vernir les ongles. Si Pollony est d'une égale intelligence,  ce que je crois, j'aime imaginer qu'une porte devrait s'ouvrir à Aude du côté de Marianne. On verra bien. 


En attendant la suite des coulisses de ce grand gâchis dont seules les "forces" de gauche ont le secret, j'en reste à mon Mediapart et à mon ASI. 

 

Aude Lancelin donc qui il y a quelques jours encore apportait son soutien inconditionnel à la très droitière "Sud Radio" et à son directeur; et qui relaie régulièrement des fafs de tout poils. on se souviendra aussi de comment sont traités les syndiquats et les syndiqués au média. un vrai média de gauche quoi. qu'ils arrêtent les frais.

Dommage qu'Aude Lancelin quitte le Média. Son travail était très intéressant. Pour les problèmes internes et de personnes difficile de savoir qui a raison quand on n'y est pas! Mais il est possible que JLM veuille reprendre les rennes du Média???

Aude Lancelin a une sensibilité et une autorité d'autrice. L'art du compromis et de la compromission n'est sans doute pas sa première qualité, mais c'est une immense journaliste et elle a un indéniable courage. Ceux comme Théophile Kouamouo qui ont essayé de l'évincer de la direction du Média parce que son "bilan ne serait pas bon d’un point de vue humain" (ce qui reste à prouver), auraient peut-être du y réfléchir à deux fois avant de lancer cette petite guerre car ils sont loin d'avoir son talent et son charisme. Sans elle Le Media est mort. Beaucoup de Socios vont se désabonner et les "putschistes" vont se retrouver à plus ou moins brève échéance au chômage . 


"Hypothèse :  le média est un outil de rêve pour Mélenchon."  


Mais lol il y en a vraiment qui prennent Le Média pour "un outil de rêve", et pensent que JLM conspirerait pour "reprendre" ce bâton merdeux qui n'a fait que nuire à l'image de LFI avec ses bagarres internes incessantes, et au risque de plomber la campagne en en rajoutant de nouvelles en prime ? Bonjour les chevilles de la part d'une des journalistes de cette webtélé à l'audience inférieure au youtubeur pro moyen. 

A la limite si elle racontait que JLM voulait nuire à Ancelin par vengeance ce serait vaguement crédible comme mobile, mais là…. :D


Les seuls qui se soucient du Média, à part son limité public déjà composé en très large majorité d'insoumis, c'est pour nuire à LFI, chercher de ce coté là, peut-être...

Merci à vous pour faire passer les messages.

Purée... Y'a une clique autour de M. Mélenchon qui mérite vraiment des claques. J'aime pas faire du racisme primaire, mais certains parigots nous les gonflent grave avec leurs petits jeux de pouvoir et leur narcissisme envahissant.


Mon soutien à Aude Lancelin.

sont noyauté par les rg ou bien ? je pense que je vais prendre ma carte au capitalisme moi ... meme si ce sont des abrutis ,il restera au moins la tune ...

C'est marrant, quand un·e journaliste fait son boulot à la tête d'un média ou d'une émission, mais qu'on le/la virer, on lui reproche toujours son "management autoritaire" (remember Daniel Mermet).


Et pourtant, quand un bateau prend l'eau, et qu'il faut le redresser, il me semble qu'on n'a pas le temps de contester la ligne du capitaine.


C'est bête, parce que ceux qui payent (dans tous les sens du terme), à la fin, ce sont les lecteurs. D'ailleurs, les socios n'étaient pas censés participer à la gouvernance du Média ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.