60
Commentaires

L'agressé agresse le journaliste qui raconte son agression

Derniers commentaires

Vous dites : "une agression d'un politique FN". A moins que j'ai loupé qqchose, à la lecture de l'article je comprends que l'agressé devenu agresseur, même s'il est bien membre du FN, n'est pas un responsable politique du FN. Ceci dit, son épouse est élue au conseil régional Champagne Ardennes sous l'étiquette FN.
Mais l'agression, pour abjecte qu'elle soit, est crapuleuse (vol, etc) et non pas politique. Fallait-il en parler d'avantage ? Je ne sais pas. Fallait-il que le responsable du FN se serve de ce fait divers pour une fois de plus victimiser l'ensemble de son parti ? Je ne sais pas non plus...

Juste un truc, en passant : s'il voulait que ça reste secret, pourquoi l'agressé devenu agresseur du journaliste n'est-il pas allé casser la gueule (avec menaces de mort) au responsable du FN qui se plaint qu'on n'en parle pas assez?
Il y a une chose d'assez étrange dans votre article. Vous vous intéressez à cette agression, après que le journaliste ait été agressé. L'acte est condamnable, la défense assez ridicule, j'en conviens sans difficultés.

Néanmoins, dans ce que dit le responsable du FN : " c'aurait été un membre de l'UMPS etc." il y a un fond de vérité que vous confirmez vous-même. Je n'avais pas connaissance jusqu'à hier de cette agression et il ne me semble pas que cette agression ait été surmédiatisée. Cela aurait fourni un bon angle d'attaque : une agression d'un politique FN vaut-elle moins que celle d'un autre ? Or, vous ne le faîtes pas, rendant au FN toute légitimité pour se dire diaboliser.

De surcroît, vous sortez l'article justement au moment où l'agressé devient agresseur, un petit peu comme s'il fallait attendre que le journaliste soit agressé pour que le méchant traditionnel puisse prendre la place qui lui était attribuée.

En conclusion, me sentant de gauche (je le dis parce que l'on risque de penser que je suis FN - qui peut défendre le traitement médiatique vis-à-vis du FN à part un de ses membres ?), je suis assez mal à l'aise devant l'angle d'attaque choisi.
l’agresseur aurait ensuite été retrouvER des amis, puisqu'il aurait également été PRENDRE un verre avec eux,
Sauf s'il a été retrouvé PAR des amis...
@ g.Klein (de la part de justin bridou ) : "Si vous continuez de mêler mes saucissons au FN, avec mes potes on viendra à asi vous casser la g...!"

Trève de plaisanterie, l'article est peut-être hors sujet, mais intéressant pour la complexité de nos réactions.
info partielle ==> "victime" suscite toujours une immédiate compassion , et "agresseur" l'indignation
info complète ==> "la victime" est aussi "un agresseur" (doublé d'un salaud FN), du coup plus du tout d'ampathie avec la victime n°1, voire même l'envie ( personnelle) spontanée, viscérale de dire en jubilant : "Bourson, bien fait pour ta g..." .
Voilà donc qui est plus complexe. Par toujours si simple de faire prévaloir la réflexion.
Et.......c'est ce que dit le sieur Bourson lui-même : "Ce n’est pas mon cerveau, c’est mon cœur qui a parlé...". Alors ???????
C'est ici l'occasion de rappeler une autre récente agression de journaliste, tout aussi odieuse. C'était il y a quelques jours.
Le journaliste tenait à la main un micro, et il venait de poser d'un ton calme une question tout à fait raisonnable, lorsque soudain un individu de petite taille s'est mis à le couvrir de sarcasmes et à l'injurier.
Pendant ce temps, un complice en profitait pour retirer brutalement le micro des mains du journaliste, afin qu'il ne puisse pas répondre à son agresseur.
Le plus étonnant de cette histoire est que la scène s'est passée dans un lieu qui était loin d'être désert, puisque l'enquête a établi qu'il y avait 599 autres personnes sur les lieux du drame.
Le croirez-vous? Aucune, je dis bien AUCUNE des personnes présentes n'a jugé utile d'intervenir, voire de manifester sa sympathie à l'agressé.
De plus, lors de l'enquête, il s'est avéré que ces 599 personnes ont pu présenter des cartes de journalistes, mais on pense qu'il s'agit d'un vaste trafic de faux papiers, ou de documents volés. En effet, on a du mal a imaginer une telle attitude de la part de vrais titulaires de cartes de cette noble profession; des témoins ont même affirmé que ces gens, loin de prêter main forte à la victime, auraient ri à gorge déployée en se tapant sur les cuisses.
Circonstance aggravante, la scène a été filmée par plusieurs personnes et passe en boucle sur internet.
L'aggresseur a été entendu; les psychologues pensent que sa violence est liée aux conditions difficiles de sa scolarité, lorsque ses camarades lui cassaient la gueule à la récré du fait de ses provocations permanentes.
Si, c'est important. Cela montre une tendance persistante à éxonérer des gens de leurs actes, dès lors que ce sont des bons français qui les commettent. Rappelons-nous le malheureux agriculteur, harcelé par deux inspecteurs du travail, qui n'a pu que les flinguer dans le dos. Le gouvernement a résolu le problème par une décision forte : désormais, les inspections "surprise" devront être annoncées 48h à l'avance!
Peut-on savoir la date exacte du communiqué du FN. Merci
Cher Jean-François
Chers @sinautes,

L'arcticle qui a mis le feu aux poudres est ici :

tttp://www.lunion.presse.fr/index/php/cms/13/article/89626/Un_commando_agresse_la_famille_Bourson

Pas de quoi casser trois pattes à un canard ! Et plusieurs réflexions me viennent à l'esprit.
Mais pourquoi la police et le parquet refusent de communiquer sur cette affaire ?
Cela à déjà était dit ou plutôt écrit : c'est dingue le rapport qu'entretiennent les membres ou les proches du FN avec Lémédia.
Pourquoi TF1 ne donne pas la parole au journaliste agressé ?
Et une dernière, mais pourquoi Dieudonné soutient le FN ?
bjr,
puisque l'on est censé etre sur un site d'analyse des médias, une seule question: que fait le nom de dieudonné dans cet article? quel interet de cette phrase glissé au milieu du texte?
je ne comprends pas.....peut t on m'expliquer cela....?....

grosstete
Effectivement, on ne voit pas ce que ça vient foutre ici... tout comme le nom de QuiVousSavezy, qui apparaît comme un champignon dans plusieurs commentaires...
Oui, effectivement, bizarre…

bjr,
puisque l'on est censé etre sur un site d'analyse des médias, une seule question: que fait le nom de dieudonné dans cet article? quel interet de cette phrase glissé au milieu du texte?
je ne comprends pas.....peut t on m'expliquer cela....?....

grosstete

+1
Au fait , qui sont les agresseurs de l'agressé qui agresse ?
A Natoussia et Atom et pour éviter toute confusion.
Je ne préconise pas la vengeance ni la violence ni ne l'excuse pour qui que ce soit. J'ai juste exprimé un sentiment qui me trottait dans la tête et que je voulais exprimer dans ce forum. Cà a au moins fait réagir positivement et ajouté au débat :-)
On ne solutionne évidement pas le mal par le mal.


BAV

Sedrick
Puisque le journaliste avait eu ses infos de source policière, il est évident que :
ou Mr Bourson a omis de préciser les menaces qui pesaient sur son fils parce qu'il n'a pas confiance dans la police, ou les policiers on commis un impair en révélant l'info.
Dans les 2 cas, le journaliste n'y est pour rien, non?
En tous cas j'avais été assez gênée par le traitement de cette info sur TF1 avec l'argument du coup de sang qui exonère !
Peut-être que L'Union pourrait nous épargner les "unes" l'avant-veille des présidentielles sur les "camps d'entrainement islamiste" dans les Ardennes. Ainsi, il n'y aura plus de Conseiller Régional FN à aller interviewer.
Mouais... bof... D'accord avec Madeleine... Je vois pas bien ce que cette histoire peut soulever d'intéressant ou de révoltant, ni au fond ce qu'elle décrypte. Peut-être une ribambelle de commentaires qui s'acharneraient sur le Front National - dont je ne défends pas la cause - ou sur les bulles du champagne - que je ne bois par ailleurs pas.
Et ensuite, ce journaliste fait peut-être son métier, si modeste soit-il dans ce cas présent - journal remois, il ne demeure pas moins dans son article un mauvais goût pour l'anecdotique qui n'apprend rien à personne, surtout pas ici, à @si.
À diffuser les images de grands coeurs, on flatte les cons comme ce bonhomme dont je ne commanderai pas de caisse au prochain réveillon.
Bien à vous.
c'est vrai ça , font ch.... à toujours enquêter là où il ne devraient pas...
Le ptit président a bien eu raison de reprocher à ceux qui sont allés au Niger de s'occuper de ce qui ne les regarde pas .....
Le vrai journalisme, c'est celui de paris match, qu'on se le dise !!
Ce viticulteur a peut-être été aussi aidé par l'ambience actuelle, même si, vu son appartenance politique, il n'y a pas eu besoin de le pousser fort." c'est pas ma faute msieur l'juge, c'est la faute à la société", il pourra toujours dire au tribunal quand il sera jugé.
En effet, il a bon dos l'emportement du coeur, alors que le monsieur a réitéré ses menaces de mort le lendemain -__- (enfin dire que M. Bourson a mérité cette agression simplement parce qu'il vote FN, non c'est inacceptable, on a le droit de mal voter dans ce pays, et le droit de ne pas se faire tabasser pour un oui ou pour un non)

Mais je crois que l'intérêt de l'article, c'est l'image du journaliste "fouille-merde", celui qui est responsable car il porte l'information, le bouc-émissaire qui se prend les "emportements du coeur"... *roule des yeux*
TF1 a diffusé l'interview de l'agresseur, soit, mais quid de celui de la victime ?
C'est dingue, on sous-entend que le journaliste l'a bien mérité, et que la violence, qualifiée d'emportement "du coeur" est pardonnable.
C'est à tomber... J'espère qu'il prendra une grosse amende, du sursis, des dommages et intérêts et que la sécu l'attaque pour récupérer le montant des frais de santé dispensés à la victime.
Pourquoi c'est marqué "voté aujourd'hui"à coté de l'article. Il n'y a que 2 commentaires. Est-ce possible (je le redemande) de savoir comment interviennnent les votes.
Sinon sur le fond aucun intérêt.
Madeleine
Bizarrement les plus racistes ne sont pas ceux que l'on croit depuis que nicolas sarkozy est au pouvoir on assiste a une droite décomplexée puisant dans les idées du FN. Rien ne peut justifier la violence de l'aggression du journaliste ni celle de Mr Bourson...
Même si je refuse toute violence, je ne peux m'empêcher de me dire que Patrick Bourson lui l'a bien mérité sa rouste, ainsi que sa famille (son fils mis à part s'il est mineur). Ils se rendront p-e compte de ce que certains de leurs sympathisants font subir aux "Etrangers".
D'ailleurs sa réaction envers Jean-François Scherpereel montre bien la propension à la violence et ses excuses bidon ne font que rajouter à l'hypocrisie générale du FN.

Le FN essaye depuis pas mal de temps de se rendre plus présentable mais ne vous y trompez pas, ce sont les mêmes!!!!

Bonne soirée

Sedrick
Il est toujours surprenant de constater à quel point les relations entre les membres du FN (ou sympathisants) avec le monde des médias, de la justice et de la politique sont éloignés de nos conceptions démocratiques!!!
Quels que soient les motifs de colère à l'encontre d'un journaliste, il ne peut être question à un moment ou à un autre de se montrer violent physiquement! Si ce personnage se considère diffamé, il existe des tribunaux...
Ce qui apparaît comme la cerise sur le gâteau, c'est ce magnifique communiqué du FN qui met en cause... la classe politique!!!!! L'extrême droite par son institution politique, tente une nouvelle fois de discréditer la Politique... & dire que M. Chirac a refusé de dissoudre ce parti politique...
Talasrum
http://thalasrum.over-blog.com
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.