36
Commentaires

Lagarde : le ricanement et la griffe

Ce n'est qu'un long ricanement, de la Toile aux radios du matin.

Derniers commentaires

Moi je pense qu'il y a un déni généralisé.
A mon boulot, où les gens sont plutôt bien informés, personne ne comprend que c'est Sarko qui, in fine, est visé, et a déclenché l'histoire. Ils voient des mises en examen, mais sont incapables de les relier entre elles, pour comprendre ce qui s'est réellement passé. Et ils ont oublié que ça avait provoqué des remous à l'époque.

L'article du Monde les a un peu secoués, et les a interrogés, mais imaginez, tout ce dans quoi ils croyaient s'effondre.
Ils considéraient Sarko comme un adversaire politique (je suis dans un milieu plutôt de gauche), mais ils ne s'imaginaient pas qu'il les avait ainsi floués.
Quand aux gens de droite, du genre anti mariage pour tous, oui, j'ai ça aussi en magasin à mon boulot, il faut reraconter à l'une l'affaire Takkiedine et Bettencourt à chaque fois, parce qu'elle oublie immédiatement, et les autres ne veulent pas en entendre parler.

Nous vivons une période de grand trouble, nous, nous le supportons bien, parce que nous avons l'esprit ouvert, mais pour la plupart des gens, penser qu'il faille remettre en question toutes ses certitudes, la hiérarchie dans la société, la remettre en cause, c'est très difficile, il vaut mieux se voiler la face, et faire semblant de ne rien voir, de ne rien comprendre. Et il vaut mieux s'en remettre à une autorité qu'on accepte quoi qu'il advienne.

Je ne justifie pas, j'explique.
Christine Lagarde aurait écrit une lettre "d'allégeance" à Nicolas Sarkozy... et elle en aurait conservé un "brouillon" alors qu'elle savait qu'une perquisition aurait inévitablement lieu.

Qu'apprend-t-on de cette lettre ? Que Christine Lagarde seraient sous la domination d'un quasi-gourou, ce qui amoindrirait largement sa responsabilité pénale. Quant au dit "gourou", lui est, par nature, irresponsable du fait de son immunité présidentielle.

Quand on apprend, par ailleurs, qu'elle a renvoyé toute la responsabilité des ses actes sur Stéphane Richard, y compris (implicitement ou explicitement) les réponses qu'elle avaient données à l'Assemblée Nationale et à la presse... et tout cela après avoir affirmé - tant que l'affaire ne semblait que politique - qu'elle assumait l'entière responsabilité de ses décisions.

Peut-on le croire ? Surement non, la ficelle est trop grosse, mais il n'est pas exclu que le justice ait envie d'accréditer cette fable, évitant ainsi la honte d'avoir un nouveau Directeur Général (français) du FMI jugé par une juridiction pénale...

D'ailleurs le fait que cette lettre soit nettement plus diffusée que l'article du Monde est hautement suspect.
Mme L. a certes utilisé des mots raffinés, si je puis dire ! mais en utilisant un autre vocabulaire ça pourrait être un poulet -comme on disait dans le temps - écrit par une p....à son mac !
Eh bien, eh bien! Quelle curée! C'est vrai que l'occasion semble magnifique pour s'en prendre à une personnalité de la droite détestée et directrice d'une institution financière encore plus honnie....sauf que, y a quand même quelque-chose qui sonne faux dans cette histoire. Et ce n'est pas seulement cette nette impression que cette actualité anecdotique semble devoir servir à faire écran dans les médias pour détourner les regards des informations vraiment pertinentes.

Non, c'est le fait que personne ou presque ne semble douter que quelqu'un comme Christine Lagarde ait pu écrire un truc pareil. C'est le Monde qui le dit, donc c'est forcément vrai! Enfin, surtout parce que ça va dans le sens d'une certaine doxa de gauche qui veut que tous ceux qui ont eu à faire de près ou de loin à la finance soient forcément des gens excécrables et méprisables au plus haut point. Parce que lorsque le Monde ne va pas dans le "bon" sens, tout d'un coup, toutes les antennes de cette même gauche s'élèvent d'un seul coup pour douter!

Christine Lagarde étant directrice du FMI, une ancienne ministre UMP sous Sarkozy, donc elle accumule forcément toutes les tares et il est évidemment plus que probables qu'elle soit prête à se traîner dans la boue pour réussir! Comme si elle n'avait pas déjà une carrière internationale derrière elle avant de rejoindre Sarkozy.

Pourtant quelles sont les évidences? A part UNE source, anonyme qui plus est? Depuis quand se déchaîne-t-on sur la base d'un vague source? De plus, comme le dit bien Daniel Schneidermann, on ne sait rien de cette lettre. En fait, on n'a même pas la confirmation que C. Lagarde l'ait vraiment écrite! Ou même que cette lettre existe. Ce ne sera pas la première fois que dans ce genre d'affaire d'états des faux documents circulent. Alors, je crois qu'avant de se mettre à faire de la psychanalyse de café du commerce autour de ce qui peut bien se passer dans la tête de Mme Lagarde, il serait peut-être bon d'attendre que cette actualité soit confirmée. Parce que, pour l'instant, tout ce qui s'est passé c'est que les autres médias français se sont contentés de reprendre le "scoop" du Monde. Et le fait que Mme Lagarde soit mouillée jusqu'au cou dans cette affaire Tapie ne prouve absolument pas que cette lettre existe vraiment ou, si elle existe, qu'elle l'ait vraiment été écrite et encore moins qu'elle reflète un quelconque état d'esprit permanent chez son auteur!

Allô, allô? Esprit critique, es-tu là? Ou as-tu définitivement fait tes bagages devant les coups de boutoire de l'esprit partisan?

Je dirais donc que cette affaire nous en dit beaucoup plus sur la capacité à l'esprit critique chez une partie du public et des journalistes que sur le psyché de Mme Lagarde!
J'apprécie l'éthique professionnelle et individuelle ici professées. En particulier, en termes de conformité (joindre ses actes à ses paroles...) d'objectivité et d'impartialité en se basant sur les faits...TOUS les faits.

Ce qui est encore plus génial, dans cette démocratie et site aux "valeurs" de "gauche", c'est que l'on peut s'exprimer librement sans crainte...

Qu'apporte-t-elle ? Rien. Que nous apprend-elle sur la psychologie de Lagarde ? Pas grand chose. Que nous apprend-elle sur l'implication de Lagarde dans l'affaire Tapie ? Rien.

Oui. La cible est ailleurs.

Car il s'agit bien de l'affaire Tapie. Le Monde ne publie pas cette lettre seule. Il la publie dans le cadre d'un copieux et excellent dossier sur l'affaire, signé Fabrice Lhomme et Gérard Davet, dossier dans lequel la manip, menée par la "bande organisée" composée du juge-arbitre Estoup, de l'avocat de Tapie Lantourne, et du directeur de cabinet de Lagarde Stéphane Richard, est dévoilée avec un luxe de détails ébouriffants.

Normalement, il y a un secret de l'instruction - auquel, il est vrai, les journalistes ne sont pas lié.

Reste à savoir de ce qu'ils en font de ces éléments...

Dans l'instruction de l'affaire Bettencourt, un des détails mentionné était que le juge Gentil serait de "droite"... selon des dires...avant que ce dernier ne mette en examen NS... et subitement, ce juge devenait pour quelqu'un d'impartial !

Cela me fait juste marrer.

On y conclut (logiquement) que Sarkozy est désormais au centre de l'enquête (lien abonné).

Evidemment...

PS - si vous faites un contrat à engagement juridique, au moins, autant respecter les clauses...que vous avez vous-mêmes écrites. Je ne parle pas de ce que serait la description de votre "mission". Ce n'est pas normal ce qui se passe...jusqu'à ce que cela se poursuive dans ma messagerie privée sur ce site. Heureusement, comme vous dites, qu'il y a la justice... et des juges d'instruction !
DS : (...) Estoup a rédigé quasiment seul l'arbitrage qui a fait la fortune de Tapie, réduisant les deux autres "arbitres", Bredin et Mazeaud, au rang de figurants de super-luxe

D'hyper-luxe, même ! Je n'ai plus en tête le montant exact de la somme exhorbitante qu'ont touché ces gens-là pour faire de la figuration... C'est sans doute mesquin de ma part (que voulez-vous, je n'ai pas la classe d'un Guéant) mais je regrette que ce montant ne figure pas dans cette riante chronique.

Pour la lettre de Lagarde, soit elle pensait ce qu'elle écrivait, soit elle savait que c'est ainsi que sarkozy souhaite qu'on s'adresse à lui... Pathétique dans les 2 cas.
Evidemment la lettre est saisissante, avec quelque chose de quasi sexuel. Avec chacun son rôle dans la répartition genrée: après le "mâle dominant" DSK, on a (au même poste!) la femelle dominée. Tout un violent et triste poème. Bon, ceci dit, on imagine que Guaino aurait aussi pu écrire ça, dans les mêmes termes (à moins qu'il ne le vouvoie, j'imagine bien Guaino vouvoyer Sarkozy en pleine séance SM). Si, cette lettre est forte, édifiante, même si des rumeurs commencent à circuler du genre "elle est tellement maligne elle a laissé traîner exprès cette fausse lettre pour se dédouaner auprès des juges" se dédouaner de quoi? Mentir et frauder par obéissance, c'est moins mal que tout seule comme une grande?). Avec Sarkozy, jamais le climat politique n'avait été aussi clanique, passionnel et ouvertement organisé autour de l'intérêt privé de quelques uns. Donc oui, cette lettre est une information. Comme (pour y revenir) était une information l'attitude de Guaino sur "Mots Croisés", défendant envers et contre tout son amour-en-chef, interpellé par Mauduit stupéfait de tant d'allégeance. Et persistant, persistant, au point de tout balancer, les riches qui négocient leurs impôts au ministères des finances depuis toujours, on s'arrange entre nous, monsieur, c'est ça la France, tout le monde le sait... au point d'oublier la prudence et la langue de bois. Au point de nous oublier, nous les téléspectateurs. Nous qui ne savions pas. Nous qui ne pourrons plus dire qu'on ne savait pas.
"Ecrite peut être un soir de spleen", cette lettre ne vous apprend rien ! Elle est pourtant révélatrice de jusqu'où un soir de spleen, la directrice du FMI est capable d'aller, de penser, lettre postée ou non. Quant à la deuxième partie de l'article, d'accord avec vous, le monde des courtisans va au delà de Christine Lagarde, le monde des médias en est un bel exemple, mais pas uniquement, petit monde replié sur lui-même et ne devant sa survie qu'aux princes qui les gouvernennt.. A ce jour nous voici revenus à l'esprit de la féodalité, se plier aux exigences des puissants et surtout les ménager. Lagarde ne vaut plus rien, la presse peut donc en jouer mais pour le reste ....
Ce qui a retenu mon attention dans le Monde hier, ce n'est pas Lagarde, c'est son édito concernant le grand marché transatlantique : "Libre-échange : un heureux feu vert".
La fin de l'édito pourrait être du 4mers : "les dirigeants européens, surtout en Allemagne et au Royaume-Uni, ont bien en tête ce défi, alors que la zone euro reste en convalescence. Mais un travail de pédagogie ne sera pas de trop, en particulier en France, pour surmonter les débats qui continueront d'entourer cette négociation, sur fond de réveil populiste et à un an des élections européenne"

Cet édito est un chef d'œuvre du genre.
Pour le Monde l'Europe est en convalescence. L'écran noir de la Grèce doit être "l'huile de foie de morue" que ma grand-mère, une sainte femme, me donnait pour me requinquer dans mon enfance quand j'avais été malade et que j'étais convalescente.

Voyez vous mon cher, ce qu'il y a de fatiguant avec le peuple, c'est qu'on a beau vouloir faire leur bonheur et ben il faut quand même qu' il discutaille, en fait il n'y comprenne rien, alors il faut inlassablement leur expliquer que tout ce que l'on fait c'est pour leur bien.
Voyez vous mon cher, ce qui est le plus difficile, c'est que le peuple ne nous écoute pas nous les sachants, les intelligents, mais il écoute les POPULISTES, c'est cela le drame.
Voyez vous mon cher, avec la démocratie le peuple se croit tout permis, même de se mêler de son avenir alors qu'il en est incapable et que nous on est là pour cela, quelle misère.
Vous êtes marrant, un gros dossier il faut le lire: ça prend tu temps même ( ou surtout ? ) pour un journaliste. A l'heure de facebook et twitter, qui va faire ça ?
D'ailleurs, puisque nous sommes le 18 juin, je me demande à quoi aurait ressemblé l'appel de qui vous savez si il avait dû tenir en 140 signes.
Gérard Davet et non Stéphane ?
les consonnances accolées des noms des membres la bande organisée me réjouissent bien plus: le juge et l'avocat estoup et lantourne (esboufre et entourloupe) associés aux manettes avec le richard (pas de traduction à prévoir) au nez et à la barde du bredin (gredin) et du maso...vraiment le bonheur de l'écrivain!
En 10 ans, le nombre de fait divers dans les JT a augmenté de 73% selon l'INA.

C'est ça, l'"actualité" : du fait divers.
Pourquoi cette lettre d'allégeance est-elle médiatisée plutôt que le reste? Parce que certains journalistes et lecteurs aiment la "presse" de type Closer... c'est comme Nabilla et son "allo quoi" c'est tout ce que certains retiennent de la télévision...
Et pour le fait que ca buzz 100000 fois plus que le fond de l'affaire, j'ai mon collegue d'en face (coucou collegue !) qui a dit hier "Il ferait meiux de pas en parler de tout ca, ca plomb le moral pour rien".

Tout est dit.
Y a un truc qui m'etonne dans cette histoire, c'est qu'on entend partout le "lagarde quelle gourdasse", mais aucun, "Sarkozy, il joue vraiment un jeux pervers avec ses affiliés, pour reussir a se faire ecrire des lettres pareil".

Cette lettre, ca me rappelle trop un reportage sur les pervers (au sens psy du terme) et sur leurs victimes.
[quote=écrit un soir de spleen]

DS, vous vous moquez du Monde ? Cette lettre de motivation dévoile toute la bassesse de CL, prête à tout pour se retrouver en haut de l'organigramme. Personne n'oserait aller jusque là. Personnellement, jamais dans ma recherche d'emploi, je ne m'abaisserais à écrire pareilles choses.

Cela renforce ma conviction. Christine Lagarde n'est bien qu'une passagère clandestine de l'économie et des finances.
Et pourtant,vous verrez,le roi de la république bananière UMP ne sera pas inquiété.Le juge Gentil,le vilain qui l'a inculpé va être dessaisi pour un motif ridicule...Cahuzac,c'était la gauche...lui a payé.De quoi être écoeurée.
Hep, les Internautes, qu'est-ce que vous fichez ??? Au lieu de répercuter une lettre idiote, vous auriez mieux fait de faire suivre l'article si bien documenté du Monde...
Et sinon, les journaleux, ceux qui ont tous les abonnements en service de presse ou payés par leurs directions... comment ont-ils pu être si distraits et louper ce bel article auquel ils ont accès sans débourser un centime ???
Besoin de preuves, une fois de plus ?
Tous des Aphaties !
Apathie (voire anesthésie) générale de la presse française...
Eh oui: quand un doigt te montre la lune... c'est tout autour qu'il faut regarder. Parfois même dans la direction opposée. Nous prendront-ils longtemps encore pour des imbéciles, nous régalant d'anecdotes croustillantes autant qu'insignifiantes pendant que les choses importantes passent à la trappe? En fait, c'est de nous que ça dépend: pour tromper quelqu'un, aussi bien que pour le dominer, il faut pouvoir compter sur un minimum d'assentiment de sa part.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.