22
Commentaires

L'affaire Danette

Derniers commentaires

Alain Korkos devrait peut-être faire une diète éthique journalistique , ou alors une diète etique pour perdre ses kilos de Danette en trop.
Oui mais quand même !
Daniel c'est quoi un site sans PUB ?
Madeleine
pas besoin de s'excuser ! attendez, c'est génial !
les forumeurs se sentent vivre, se sentent utiles, se sentent lus...
je soupçonnerais presque Alain de l'avoir fait exprès... ;-)
un peu comme pour les lunettes ray ban, vous savez ? "et devinez, vous, chers lecteurs attentifs et intelligents, de qui l'on pourrait parler sans que j'en parle..."
Vous savez, faire des erreurs, c'est absolument pas grave.
En revanche, ne pas les reconnaître, ça le serait.
Tssk, vous voulez en faire de la bibliothèque rose ? :p
Heureusement que les asinautes etaient la pour verifier... Sur un sujet moins accessible l erreur aurait pu perdurer.
On ce mefira du rose donc a l avenir :p
Moi, jaime bien cette histoire, après les sujets un peu pesants, en tout cas des débats extremement passionnés ( 11/09, Justice, GTA IV ) , je retrouve là l'esprit de fraternité plaisante que je recherche aussi sur ce site.
=> "Dis coco, c'est quoi un fact-checker ?"
http://www.telerama.fr/idees/dis-coco-c-est-quoi-un-fact-checker,29278.php

;-)
Cependant j'ai en mémoire une pub Danette ou le syndrome chocolat blanc et chocolat noir est bien présent ! Et même utilisé dans le cas de la pub double saveur pour la danette "Choco vanille" avec 2 garçons et un jeu sur la couleur de peau et couleur de cheveux.
Après recherche assez rapide je n'ai pu retrouver trace de la pub en question sur la toile.

Déjà on peut redevenir suspect envers Danone et ses choix publicitaires:

Voir message de Sagasu

Un amalgame trop facile ?
(voir la page des résultats)

Puis un souvenir de pub passée dans culture pub retrouvé au hasard.
Lessive Italienne

Je ne cherche pas à interpréter tout ça et je n'accole d'ailleurs pas la dernière publicité à quelque message raciste que ce soit juste pour rappeler que dans la pub le jeu sur les "couleurs" est bel et bien présent. Le but de la pub est d'imprimer l'esprit avec notamment parfois l'utilisation des clichés ou en appelant l'imaginaire collectif. Cliché Blondes Brunes en est un exemple.
D'ailleurs Alain Korkos fait souvent la critique de la pub plagiant un artiste ou autre voir la crémière (de Nestlé cette fois). Et dénonçant la pub sans inspiration.



Mais avec la multitude de pub existante on peut tomber sur tout ce que l'on veut/cherche.
Asie/Occident même imaginaire collectif ?

Voila un homme en chocolat mais il n'est pas très noir
Pub AXE

Puis pourquoi au fond ceux-ci auraient-ils besoin d'une assurance ?
Delta Llyod insurance

Ne prenez pas mes propos trop au sérieu je ne suis pas naïf mon intention est surtout d'éviter d'enterrer la question des orientations publicitaires dans le choix des acteurs et de leur "rôle" dans la pub. On pourrait vite retomber sur le thème de la représention nationale et de la discrimination positive ou non, ce qui se fait toujours facilement dans ce genre de sujet. Mais on peut rester international avec des pubs issues de tout les pays, les stratégies publicitaires restant souvent les mêmes.

Pour copier le célèbre Alain K voici mon bonus:
Ne vous faites pas avoir par la pub.
Ces péripéties confirment une fois de plus qu' @si remplit parfaitement une de ses fonctions : entretenir l'esprit critique de chacun.
Et c'est loin d'être inutile, dans le contexte actuel. ;-)
Moi j'ai bien aimé le côté feuilletonnesque de tout cela, l'analyse d'Alain à l'origine de "l'affaire Danette" (magnifique titre pour un polar ! ) s'apparentant plus au "happening" si on la compare à ses précédentes chroniques. Monsieur Korkos, et j'insiste sur le Monsieur, vous avez su mettre un peu d'humour dans toute cette érudition qui vous caractérise et j'ai aimé ça ; pour cela aussi, soyez assuré de mon respect sans condition.

Lorsqu'un chroniqueur peut faire preuve d'abnégation au point d'ingurgiter, pour la bonne cause (j'allais dire "pour l'amour de l'art"), des produits notoirement connus pour figurer sur la liste rouge de Greenpeace concernant la présence d'OGM, il mérite que l'on s'incline devant son courage. Je trouve par ailleurs rassurant qu'un petit grain de sable vienne nous rappeler que la perfection n'est pas de ce monde, et que c'est aussi le droit à l'erreur qui nous fait humain. Et puis les @sinautes veillent et prouvent qu'ils sont des êtres pensants par eux-même, ce qui est à la fois rassurant et jubilatoire !

En ce qui me concerne, vous êtes tous pardonnés, si l'on peut considérer qu'il y ait quoi que ce soit à pardonner d'ailleurs. J'attends de lire les prochaines chroniques d'Alain Korkos avec grande impatience et gourmandise, une vraie gourmandise d'épicurienne qui ne saurait se satisfaire de crême dessert industrielle.
Pour ma part je n'achète plus cette marque depuis plusieurs années.
Ecoeuré par l'attitude de la boite.
Je n'ai pas trouvé un seul message faisant allusion à ces tristes péripéties dans les forum du site.
Ca c'était pourtant du solide!
J'ai sans doute mal cherché.
Ou bien les asinautes ont la mémoire courte.
Si ça vous intéresse tapez Danone + licenciements dans votre moteur de recherche préféré.
Vous serez édifiés.
Je voulais juste dire que sur mon blog, quelqu'un prétend être le faussaire qui a produit l'article de rimbaud (arthur), appuyé par un anonyme qui se dit complice :

"D'ailleurs trouver un tel document là où précisément dans l'imaginaire collectif on est censé le trouver, c'est plus fort que fort ! Et c'est pour cela que c'est aussi un peu faible quand on commence à se poser quelques questions... Des faux littéraires ont déjà été fabriqués, cela ne serait pas la première fois (récemment il y eut les faux carnets d'Hitler pour ne citer qu'un cas célèbre). Pour ce qui est des parties manquantes du document, les détériorations "naturelles" ont été machiavéliquement confectionnées à des endroits stratégiques du texte : il fallait que cela fasse vrai. Mais pas trop non plus quand même car on se doute bien que l'auteur de la farce n'aurait pas masqué, même en partie, la signature "Jean Baudry" ! C'était la seule chose importante, la signature. Fallait même que ça fasse plus vrai que vrai. C'est réussi...

Signé : un complice impliqué qui n'aura pas l'inconscience, lui, d'en dire plus sur son identité..."

supercherie, pas supercherie ? les commentaires connexes sont assez interessants.
Magnifique M. Ka qui fait souffler le vent de la controverse sur @si !
il a raison de se méfier du marketing (qui rime avec bling-bling) et cette erreur n'absout pas une pratique mercantile souvent amorale.
Néanmoins, cher Alain, je vous préfère en critique graphique (ça rime avec sympathique), et le parallèle avec l'affiche de la nuit des musées est amusant.
J'attends votre prochaine étude avec impatience.
Comme je l'ai dit dans le forum d'Alain Korkos, j'attends impatiemment sa prochaine chronique, parce que cette amusante histoire n'est qu'une minuscule erreur sur un parcours @sien brillant. Ce qui m'amuse surtout, c'est qu'un site sans pub comme l'est @si m'a poussé à acheter un produit que je n'achète jamais... Vous tenez là un concept de marketing viral énorme!!! Et je confirme que les danette, c'est dégueulasse, il m'en reste encore deux dans le frigo (bon, en même temps, c'est moins qu'Alain qui pour les besoins de sa démonstration en avait acheté 16... Ô rage, ô desespoir, ô danette ennemie).

Hurluberlu
Ne tenons pas rigueur à Alain pour cette malencontreuse méprise, la qualité de ses autres chroniques le sauvent largement de la conspuation générale :o)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.