63
Commentaires

La toile enquête sur les toiles de Guéant

Question du jour : combien valent deux tableaux du peintre hollandais Van Eertvelt ? Dans le cadre de l'enquête préliminaire sur le financement supposé de la campagne de Sarkozy en 2007 par Kadhafi, les policiers de la division nationale des investigations financières et fiscales (DNIF) ont découvert, lors d'une perquisition au domicile de Claude Guéant, que ce dernier avait reçu un virement de 500 000 euros en 2008. L'argent de Kadhafi ? Non, ce serait lié à la vente de peintures hollandaises d'après Guéant, qui indique au passage avoir aussi perçu des primes en argent liquide (non déclarées) quand il était directeur de cabinet de Sarkozy au ministère de l'Intérieur. Révélé par Le Canard enchaîné, ce nouveau rebondissement artistique a donné le coup d'envoi des enchères effectuées par la presse.

Derniers commentaires

Bon, c'est pas le tout, mais à quoi elles ressemblent ces croutes? A 250 000 euros piéce(sic), l'ex-propriétaire a du quand meme les prendre en photos.
A cette heure et si je ne m'abuse, il n'y a pas encore eu une seule voix à droite pour le soutenir. Alors, soit il est détesté depuis des lustres et on attendait que ça, soit sa ligne de défense est jugée complètement foireuse et vaut mieux pas risquer de se compromettre. Mais ça peut très bien être les deux aussi.
Bonjour,

Il me semble aussi qu'il a reconnu avoir payé des factures en espèces pour des sommes de 20 à 25 000 euros...rien de bien méchant. Si ce n'est qu'au dessus de 3 000 euros, c'est interdit...
Je lis dans Libé que Guéant explique qu'il s'agit de "deux toiles peintes sur bois".
???
La manière un peu méprisante dont Guéant manie les milliers d'euros comme si c'étaient des clopinettes démontre un truc: ces gens-là sont tellement dans leur univers qu'ils n'imaginent même pas l'effet que ça peut faire à la fameuse "France d'en bas", indépendamment de toute illégalité, de les voir jongler avec une telle dextérité et tant de désinvolture. Un peu comme le patrimoine, même sous estimé, même très honnêtement acquis, de nos élus met en évidence qu'ils ne jouent pas dans la même catégorie que la plupart d'entre nous.
Ce qu'il y a d'amusant et d'un peu pathétique dans la défense de Guéant, c'est qu'il veut mouiller aussi tous les fonctionnaires du ministère de l'Intérieur. Lesquels ne sont pas d'accord et se rebiffent.
Le 24 mars 2009 Christie's a vendu un tableau (galère ottomane) 1000 £ ($ 1 462).
La meilleure vente a eu lieu le 6 juillet 2007. Une bataille de Lépante a été vendue 45 600 euros.
Les ventes ne dépassent pas 45 600 euros.
On est loin des 500 000 euros de Guéant.
Et on n'a pas beaucoup de détails sur le compte étranger qui lui aurait fait ce fameux virement bizarrement...
Anvers est en Hollande ? M'a l'air meilleur en revente de peintures qu'en géo le Guéant !

--
Un ministre de l'intérieur qui ne rigolait pas sur la délinquance quand elle se perpétrait en banlieue et même quand elle était petite. Par contre,les détournements de fonds secrets qui n'étaient plus licites depuis Jospin,les rentrées d'argent liquide non déclarées,ça c'était normal,puisqu'on était dans les beaux quartiers friqués ....Et immanquablement on pense à Pasqua...

Aux dernières nouvelles,les tableaux en question,valent beaucoup beaucoup moins cher......
Je n'y connais rien dans le marché de l'art mais un tableau ne se vend-il pas plus cher aux enchères qu'en privé ? A moins que l'acheteur recherchait la discrétion. Qui est-il d'ailleurs ?

Si l'on en croit les spécialistes, les 500000 euros pour 2 tableaux seraient le maximum du maximum qu'on peut espérer pour cet artiste. Guéant aurait donc d'une part les deux oeuvres parmi toutes celles qu'il a peintes qui atteignent ces sommets et d'autre part aurait trouvé un gogo qui ne serait pas trop renseigné sur la valeur des oeuvres de Van Eertvelt ou qui pour une raison x ou y voulait absolument ces oeuvres-là quite à en payer le prix fort.

Tout cela ne tient pas trop debout.
Pour le moment, les révélations du Canard Enchainé ne sont pas fracassantes.
Espérons qu'il sont gardé quelques munitions en réserve et qu'ils vont présenter leurs informations en mode Fabrice Arfi (ou feuilletonnage à la Médiapart).
J'ai trouvé que les " quelques milliers d'euros" qu'il pouvait percevoir en liquide par mois étaient largement plus intéressants que la vente des tableaux !
Je ne sais pas si les 500 000 € de Guéant proviennent de la vente de deux tableaux de ce peintre, mais si vous pensez que le prix d'une oeuvre est fixée parfaitement à quelques euros près (ou même à quelques milliers d'euros près), vous n'avez qu'une idée approximative du marché de l'art. Les prix atteints aux enchère montrent en tout cas qu'il n'est pas absurde (ce qui ne veut pas dire que c'est le cas, je n'ai aucune information sur les oeuvres de Guéant) que deux peintures de ce peintre se vendent, en privé, 500 000 euros (manifestement, il ne s'agit pas d'une vente aux enchères, on en trouverait trace sur les sites spécialisés). On ne peut rien déduire, mais absolument rien, des chiffres donnés, ni dans un sens, ni dans l'autre.
Et la remarque à propos du tableau vendu 1000 euros, alors qu'il s'agit d'un "suiveur" du peintre (ce qui n'a rien à voir)... Laissez plutôt faire Alain Korkos sur un tel sujet.
Pour info, "Follower of Van Eertvelt" signifie que le tableau vendu £1000 chez Christie's est dans le style de Van Eertvelt, et non par Van Eertvelt lui-même.

Ce qui ne retire rien à l'article bien sûr.
Et Alain, il en pense quoi ?... "du peintre".
gamma
http://www.lepoint.fr/politique/affaire-gueant-un-menteur-ou-un-voleur-selon-bachelot-30-04-2013-1661576_20.php
Et toc ! Morte de rire !
Merci Sébastien... ce fut un plaisir d'apprendre que Guéant a des "goûts de chiottes" en même temps que son nez pousse ;o))
Merci Sébastien.
j'ai hâte de revoir apparaitre le nom de Bashir Saleh.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.