11
Commentaires

La semaine où l'Argentine a nationalisé le pétrole espagnol

Le musée italien qui a brûlé ses oeuvres pour protester contre l'austérité était-il vraiment un musée ? se demande la presse italienne. Qui a payé le safari fatal du roi d'Espagne au Botswana ? se demande la presse espagnole. Laquelle dénonce aussi, à l'unanimité, la décision argentine de nationaliser la filiale d'un groupe pétrolier espagnol.

Derniers commentaires

François Hollande arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle française, devant Nicolas Sarkozy, selon les premiers chiffres diffusés par différents médias suisses et belges. Le candidat socialiste obtient 27 à 29%, contre 25 à 25,5% pour le président sortant.

Marine Le Pen vient ensuite (16 à 17%), devançant le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon (12 à 13%). Le centriste François Bayrou termine cinquième, avec environ 10% des voix, selon ces sondages à la sortie des urnes.
Quel drôle de titre, le sous-sol argentin appartiendrait donc aux espagnols...
il parait que l'Argentine réclame à REPSOL les milliards pompés sur le dos du peuple argentin depuis 1993. (non je déconne)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.