14
Commentaires

La semaine où la Norvège a découvert l'horreur

Un fanatique tue près de cent personnes en Norvège. Avant d'apprendre qu'il s'agit d'un chrétien extrémiste proche de l'extrême-droite, les principaux médias du monde, par réflexe, avaient attribué l'attentat à la mouvance jihadiste.

Derniers commentaires

Terrible revue de presse, autant pour Murdoch que pour le massacre en Norvège (et dans lémédias aux idées préconçues...). Merci beaucoup à notre Gilles à nous.

Plusieurs choses :
1/ Quelques critiques ont par miracle réussies à passer dans les JT, concernant le rôle des médias dans une telle catastrophe. Dans le JT de TF1 de dimanche soir, un spécialiste (Stéphane Bourgoin) indique que si ce genre de personne passe à l'acte, c'est parce qu'elles veulent devenir célèbre ; il ajoute qu'en conséquence si les médias ne diffusaient pas le nom et la photo de ces "tueurs de masse", alors il y aurait une diminution significative du nombre de ces cas.
Par contre, ce qui, à ma connaissance, n'a pas encore percé dans lémédias, c'est le rôle tout aussi important du discours antimusulmans, xénophobes et anti-multiculturalisme, qui en se banalisant notamment chez les personnes politiques de droite et dans certains médias a fortement contribué à ce que ce genre de personnes construisent et nourrissent leur haine, et ce au point de passer à l'acte de manière aussi puissante.

Je comprends parfaitement ce qui restreint lémédias français sur ce point : notre gouvernement français est le premier sur cette ligne ô combien infecte, et, ici en est la preuve, ô combien dangereuse et criminelle, de la stigmatisation massive des musulmans sous le prétexte qu'il y en a une poignée qui se prétendent musulmans mais ne sont que des déglingués de la croyance et des neurones, et des étrangers comme soit-disant menace terrible contre l'Europe, ses "valeurs" et sa "souche" culturelle théoriquement issue de la chrétienté.
La revue de presse de Gilles Klein de samedi - sur lémédias qui ont "évoqué la piste du terrorisme islamiste qui aurait frappé Oslo" - est sans appel pour servir d'exemple éloquent démontrant à quel point cette infecte morve gluante a été instillée dans l'esprit de beaucoup de gens en Europe.


2/ Sur la photo de la revue de presse de Dimanche qui montre qu'elle a été reprise tant et plus sur les Unes des journaux, je me suis rendu compte seulement une fois que j'ai lu le vite-dit à quel point elle est forte de sens, et bourrée de symboles :
- Bien qu'étant entouré de décombres dantesques, les deux personnes sont debouts, comme la fameuse dame japonaise enveloppée de sa couverte. Évident symbole de dignité ainsi que de résistance au désastre.
- L'homme et la femme se soutiennent. Évident symbole de solidarité, d'un peuple qui se tient les coudes.
- L'homme porte son ordinateur portable. Magnifique force du symbole de celui qui semble ainsi dire : "Bon, ok, je n'ai plus de bureau, mais ce n'est pas cela qui va m'empêcher de bosser, je bosserais à la maison". Cela met en pratique l'état d'esprit exprimé par le Premier Ministre quand il a indiqué, en substance : "qui que vous soyez, vous ne nous changerez pas".

Comme on l'avait déjà remarqué lors du tsunami japonais, ces éléments mis en Une dans les médias sont souvent respectueux de la dignité des victimes, voire cherche à symboliser la résistance de tout un peuple... ce que l'on a pas du tout vu lors des séismes en Haïti ou au Pakistan, entre autres désastres. Ainsi se fusionne mes deux points 1/ et 2/ : les Noirs, les pauvres, les musulmans ne sont apparemment pas dignes d'une couverture médiatique digne, non par une volonté consciente raciste antimusulmane ou xénophobe, mais simplement par l'inoculation insidieuse du virus de la défiance envers "l'Autre", tel que le ressent cette Europe fantasmée Blanche et Chrétienne, que ce soit le Noir, le musulman ou l'étranger.
http://www.laposte.net/thematique/actualites/politique/article.jsp?idArticle=20110725185647-lu-sur-fdesouche---le-tueur-d-utoya--a-des-arguments-coherents-&idAgg=actu_politique

Triste humanité .
déjà reléguée en page deux de ma page d'accueil, j'ai bien cru un instant ne pas avoir ma revue de presse de la semaine.....avant que m'sieur Martagon ne la remette en Une ! ouf...
et tout ça passque le capitaine a sorti un nouveau jeu : aidons le Figaro ?! pff

en ce qui concerne l'empire Murdoch, on comprend mieux comment il a pu faire la pluie et le beau temps dans l'affaire DSK !
j'espère que le NYPD n'a pas trempé dans leurs méthodes de barbouzes en tolérant les écoutes !
mon Sherlockounet doit se retourner sur son transat en apprenant ce qui est arrivé à ses collègues de Scotland Yard pfff

sur Bowling for Utoeya, à côté de nos extrémismes à nous bien blonds aux yeux bleus, n'oublions pas la Tunisie qui va peut-être devoir revisiter les siens : : Les islamistes radicaux montent au créneau

bon mais comme nous sommes quand même en été (enfin dans ma province profonde ça se sent pas trop sniff),et pour accompagner le jeu [s]de la cale de table[/s] du Figaro, amusons nous un instant avec les JT délicieusement inutiles de JPP : Les tics de Jean-Pierre Pernaut compilés dans un clip
...enfin "inutiles" peut-être pas pour tout le monde car je viens d'apprendre que notre petit autocrate vient de reprendre 6 points ?!!
je suis très inquiète sur la capacité d’amnésie des français qui pourraient bien re-voter pour celui qui n'a eu besoin que de 5 petites années pour mettre mon pays par terre, économiquement avec ses cadeaux aux plus riches et aux banques en multipliant les prêts, et humainement avec ses camps de rétention !!

merci Gilles
Incroyable ! Impensable ! Inimaginable ! Le scoupe de la semaine :
Le père d'Anders Breivik réside dans l'Aude !
Très exactement dans le petit village de Cournanel, point de convergence des journalistes.
Selon eux, il semble que Breivik père ne s'en remette pas et que sa deuxième épouse ait du mal à dormir.
Il est vrai qu'avoir un fils (et beau-fils) assassin d'une petite centaine de personnes doit être, dans un premier temps, assez difficile à encaisser.
A ce sujet, on peut lire _il faut qu'on parle de Kevin_. Kevin, adolescent silencieux, a tué plusieurs camarades dans un carnage. C'est l'histoire de ses parents.

http://www.lelitteraire.com/article2748.html

Un film en a été fait, présenté à Cannes: http://www.latribune.fr/loisirs/sur-les-ecrans/20110512trib000621358/aujourd-hui-il-faut-qu-on-parle-de-kevin-a-cannes.html
C'est bizarre, moi dès qu'on a appris la nouvelle j'ai pensé à Oklahoma City et Timothy McVeigh. Ces images de bâtiments dévastés c'est ce que ça me rappelait.
Je ne suis pas spécialiste du terrorisme et donc je n'ai pas du tout pensé à Al Qaida - Al Qaida n'est pas associé dans ma tête à des déflagrations dans des sites gouvernementaux mais des explosions dans des lieux fréquentés par tout un chacun, des trains, des gares, etc.
Quelqu'un a dit que l'on cesserait de s'intéresser à ce qui s'était passé si ce n'était pas un terroriste musulman... j'espère que non. En tous cas, puisque c'est un blond d'extrême droite, on emploie moins le terme "terroriste", d'un seul coup.
Très bien dit. J'ai aussi noté que les journalistes TV français avaient également beaucoup de mal à dire que c'est un "fondamentaliste chrétien". Dans un certain JT (Samedi?), ils n'ont même pas eu le courage de le dire eux même, il n'ont fait que passé l'extrait où c'est la police norvégienne qui le dit, dans une conférence de presse.
"Luxueuse villa", ces journalistes ne connaissent visiblement pas le Fouquet's !!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.