18
Commentaires

La semaine de l'apocalypse japonaise

Dans la presse mondiale, c'est évidemment le Japon qui a fait la Une. Le Japon, ses pompiers héroïques, ses vieillards désespérés, sa madone des ruines, et ses bébés possiblement irradiés.

Derniers commentaires

Ne sachant pas où le faire, je me permets de vous signaler ici une erreur de Libération dans un article du 19 mars : http://www.liberation.fr/monde/01012326474-l-ambassade-de-france-au-plus-pres-du-chaos
Il y est précisé que "Vendredi soir [le 18], il restait au Japon près de 1 800 Français."

Or le Figaro du lundi 21 précisait ici : http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/20/01003-20110320ARTFIG00277-les-japonais-surpris-par-l-exode-des-expatries-francais.php que sur 9 000 Français résidant au Japon, "entre 1000 et 2000 seraient rentrés directement en France", plus certains partis dans les pays environnants.
Si j'en crois diplomatie.gouv.fr : "Il y aurait actuellement 2500 Français dans la région de Tokyo et 2000 Français dans les régions Sud du Japon."

Fort exode cependant, même avec les bons chiffres, qui semble surprendre les Japonais si j'en crois le Figaro, et faire jaser le Net anglophone (voir Japan Probe avec la correction).
Un comparatif avec les autres nations serait intéressant, mis en relation avec le discours de leurs Ambassades.
Il semblerait que l'information sur l'arrivée du panache radioactif sur l'Europe soit beaucoup plus traitée par la presse française que par la presse anglo-saxonne.
Vous avez raison, aux dernières nouvelles tout va bien, nous pouvons dormir sur nos 3 oreilles.
En cas d'accident nucléaire, les pays ont des protocoles pensés à l'avance qu'ils appliquent en fonction de paramètres , pour le japon vous trouverez les lois en questions sur http://www.nsc.go.jp/ . On notera Par ailleurs que le protocole américain prévoit une zone d'évacuation de 10 milles (16 km) et pas 80...
Il faut comprendre qu'Il est sensiblement différent de faire des recommandations touchant une centaine de personne que de faires des recommandations conduisant au déplacement de millions de personnes.
Par ailleurs j'aimerai quand même rappeler que Le japon est un pays libre, ou l'information circule, les mesures de radioactivité publiques.
Les Japonais estimant que les consignes gouvernementales sont insuffisantes, sont partis s'ils le désiraient et s'ils le pouvaient.
On notera par ailleurs que les actions prises par les autorités Japonaises ont été pour le moment considérées comme cohérentes avec recommandations de l'AIEA et l'ASN
on devrait peut-être. En tout cas, on constatera qu'au delà des différences entre les peuples, dès qu'il s'agit du nucléaire tous les gouvernements ont le même comportement. Les militaires américains ont interdiction d'approcher à moins de 80 km et l'ASN conseille de condamner un périmètre de 100 km autour de la centrale.
Soupire.. Si c'est pour raconter des conneries lues sur des médias qui n'ont pas assisté à la conférence de presse et ne comprenne qu'un mot sur 3 ... Ce n'est pas mieux que d'imaginer qu'il faut évacuer le japon sur les bases de reportages comme celui ci:
http://info.france2.fr/japon-seisme/la-contamination-locale-durera-des-annees-67950793.html?onglet=videos

Comment personne ne crie? s'insurge ? Ne se dit mais il y a quelque chose qui cloche ?
On ne fait qu'une petite erreur de facteur 1000 en confondant millisievert et microsievert..

Les mesures à Sendai sont publiée depuis le 14 : aujourd'hui de 0,19 uSv/h (microsievert) ou 0.00019 millisieverts (pour les nuls).

à titre de comparaison on mesurait à Tokyo 0,135 uSv/h et 0,150 uSv/h à ................ Perpignant (France)

Personne pour suggérer une zone d'évacuation de 500 Km autour de Perpignant ? Non ?
http://hamsayeh.net/world/478-tepco-managing-director-cried-after-admitting-fukushima-disaster-cover-up.html


ho ben ça alors! Il a menti sur les émissions de radioactivité et sur la dangerosité!!! C'est pas bien, il va falloir promettre de ne plus recommencer!!! Allez, au coin vilain!
Le 11 Mars à 20:50 La préfecture de Fukushima ordonne l'évacuation de la population dans un rayon d' 1Km de la centrale de Fukushima Dai-ichi

Le 11 Mars à 21:23 Le premier ministre Transmet au Gouverneur de la préfecture de Fukushima et au maires de Okuma et Futaba l les directives d'évacuation dans un périmètre de 3Km ainsi que les consignes de confinement dans un rayon de 10Km

Le 11 Mars à 23:59 La radioactivité sur le site augmente de 0 à 0,01mSv/h (cette information ne sera transmise au gouvernement que le lendemain à 17H)

Le 12 Mars à 07:45 Le premier ministre Transmet au Gouverneur de la préfecture de Fukushima et au maires Hirono, Naraha , Tomioka les directives d'évacuations dans un périmètre de 3Km ainsi que les consignes de confinement dans un rayon de 10Km

Le 12 Mars à 17:00 Tepco rapporte une augmentation de la radioactivité sur le site

Le 12 Mars à 17:39 Le Premier Ministre demande l'évacuation dans un rayon de 10 km de Dai ini

Le 12 Mars à 18:25 Le Premier Ministre demande l'évacuation dans une rayon de 20Km de Dai ichi

etc.. Pendant ce temps la on avait encore du mal à conceptualiser les pertes humaines et matérielles liées au Tsunami ,ce qui accessoirement devait être une prérogative du gouvernement Japonais.
J'imagine qu'Il aurait vraisemblablement mieux fallut faire des conférences à la Presse .. Pour que le média informe les habitants des ordres d'évacuation et que celle ci se face si possible pas dans le désordre. c'est cela ?
j'ai commis ici:
http://www.marlier-wolf.de/artessai/kushi/kushi.htm

une petit montage...je ne sais pas si c'est bien ...
merci Gilles Klein pour cette revue de presse
que dire..... qu'il est peut-être temps pour moi de faire une petite retraite loin des actus histoire de me réconcilier intérieurement avec l'humain pffff

ce qui se passe au Japon est une caricature (dommage je préfère les estampes !) de ce dont cette humanité est capable dans toute sa noirceur !
le profit plus fort que la survie de l'humanité !!

"Priorité au profit. Rien à redire puisque le profit est la finalité de toute compagnie capitaliste ! C’est le cas au Japon avec Tepco, qui aurait pu tuer tout danger dans l’œuf en noyant dès le premier jour les réacteurs défectueux mais les rendant ainsi irrécupérables et…coûtant des profits aux actionnaires… Mais c’est maintenant aussi le cas en France. Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) jusqu’ennovembre 2004 EDF, gestionnaire des centrales françaises, a changé de statut, devenant effectivement une société anonyme à capitaux publics le 19 novembre 2004 (Merci M.Jospin !). Au Japon, Tepco a négligé la sécurité de ses centrales pour privilégier les dividendes des actionnaires. En France, EDF demeure sous capitaux majoritairement publics, mais la mentalité est devenue capitaliste, c’est-à-dire priorité aux profits, avec les risques que cela implique au niveau de la sécurité."


"Il faut être simple et clair : la compagnie Tepco, gérante d’un pan entier de la production et de la distribution électrique, n’a bien évidemment jamais réellement respecté les règles de sécurité. Il faut dégager des bénéfices et donner aux actionnaires les dividendes qu’ils espèrent ! "

et ils disaient que nous étions, nous, pauvres citoyens, indécents parce que nous nous interrogions sur le bien-fondé du nucléaire..........
Bonjour Gilles Klein.
Comme toujours, quand on se retourne vers la semaine passé, quand on regarde en arrière (comme je ne sais plus quel dieu ou déesse grecs) on est pétrifié, médusé, muet, sur le forum au moins. Aujourd'hui, après cette semaine, commenter semble encore plus dérisoire que jamais.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.