196
Commentaires

La presse et la passoire

Que les confrères se rassurent, l'état d'urgence permanent que projette Hollande

Derniers commentaires

je m'imisce à nouveau dans le débat plus haut et tout calé à droite donc difficile à lire. Faut bien avouer que ces cons là on décidé de nous tuer simplement parce qu'on est des hérétiques et/ou des blasphémateurs. Nous sommes bien victimes de fanatiques et pas de révolutionnaires qui ont un discours politique c'est toute la différence entre le terrorisme salafiste d'aujourd'hui et le djihad sunnite plus politique de l'Al Qaida originel contre l'impérialisme américain.
Les motivations sont différentes, le discours est différent, l'objectif est différent, même si les effets et les armes utilisées sont comparables. S'il faut condamner la méthode dans tous les cas le fond doit être traité de façon différente.
Je ne tolère pas d'être traité d'hérétique par des fanatiques et encore moins d'être condamné à mort, les procès en sorcellerie de l'inquisition ont toujours été insupportables quelle que soit la religion concernée.
Le pacte de sécurité prime sur le pacte de stabilité.

Elle est bonne celle-là.

Parce que depuis 15 ou 20 ans, quand la police, la justice ou l'éducation demandaient plus d'argent mais qu'on leur refusait parce qu'il faut réduire les défenses publiques, et puis 3%, Bruxelles ... c'était pas pour éviter que ne vole en éclats ce que le pacte de sécurité va tenter de rétablir maintenant ?
Un film sorti il y a 10 ans résumait bien la situation:
Ainsi s'éteint la liberté. Sous des applaudissements.
Merci Daniel, un peu d'intelligence au milieu des bruits de bottes.
Monsieur Schneidermann,

Ah bon, nos services de renseignement seraient "une passoire" ? Mais alors comment se fait-il qu'ils soient considérés comme parmi les meilleurs par leurs confrères étrangers ?

Ne vous êtes vous jamais posé la question de l'extraordinaire difficulté de leur travail ? Personnellement je préfère chercher une aiguille dans une botte de foin : Avec de la patience (beaucoup) je finirai bien par la trouver et au moins elle ne m'explosera pas à la figure. Relisez votre Histoire : Aucun organisme sous aucun régime na jamais réussi à stopper tous les attentats (exception : peut-être (on ne sait pas tout) le KGB sous Staline, mais est-ce vraiment ce que vous voulez ?).

Et avez vous réalisé que ce genre de service préfère que l'on parle de ses échecs (quitte à balancer quelque fuite ou quelque "confidence") que de ses succès (avec le risque d'alerter les cibles, sans parler des conséquences médiatiques, politiques ou diplomatiques), et que, par conséquence vous faites office d"idiot utile" ?

Quant à l'attitude des médias, dégoulinante à l'infini d'une compassion larmoyante "puant le certificat d'études et le catéchisme ombilical" comme chantait Léo Ferré je la pense parfaitement hypocrite : ça fait vendre coco !

Et que dire de la critique des mesures annoncées par Hollande "prises dans l'urgence" sans s'attaquer au fond, ne pensez vous pas qu'il faut réfléchir longuement avant de prendre des mesures de fond quand toutes celles prises jusqu'ici semblent bien avoir échoué. Préférez vous la méthode Sarkozy prenant mesure sur mesure immédiatement après un événement quelconque ?

Et, à propos, quelle aurait été votre réaction s'il n'avait pris aucune mesure ?

- "Nous ne ferons rien, ne changerons rien et ainsi nous montrerons aux terroristes qu'ils ne nous font pas peur"

Pourriez vous faire un peu d'uchronie et nous sortir l'article que vous auriez alors écrit ?
La récupération politique par l'équipe de Hollande est dégueulasse, écœurante et dangereuse.

D'abord, comme le souligne DS, il tente de se mettre les journalistes dans la poche grossièrement ("n'a pas pour but de controler la presse"). Notez en passant qu'il ne dit pas "n'a pas pour but de contrôler les citoyens (honnêtes)".

Ensuite, il nous impose un état d'urgence de 3 mois qui: 1) n’empêchera pas d'autres attentats, un jour, 2) diminue voire supprime les acquis en terme de justice, démocratie, liberté, égalité, et toutes ces valeurs dont il ne cesse de se réclamer (précisément ce contre quoi les terroristes se battent, il fait donc leur jeu en prétextant les combattre).

Mais aussi: ils veulent renforcer la police, la surveillance et l'armée. Alors que depuis des années on veut nous imposer l'austérité, supprimer les fonctionnaires et le code du travail, sous prétexte qu'il faut "faire des économies", s'adapter aux exigences de l'Europe/marché/FMI/etc. Et tout d'un coup :"bah non en fait, les traités on s'en fout, ce qui importe c'est la sécurité". Cela révèle encore une fois la supercherie. On se fout de notre gueule comme c'est pas possible. On voit bien qu'ils adaptent la "priorité des priorité", et donc les choix politiques en fonction de LEURS intérêts et en aucun cas, de l’intérêt commun. Que la sacro-sainte Croissance n'est qu'un leurre idéologique. Si on voulait combattre les inégalités, la misère sociale culturelle et économique (qui sont la cause fondamentale du terrorisme), on pourrait en y mettant les moyens. Mais non. On veut contrôler la population, garder le troupeau bien enfermé dans son enclos. Le maintenir soumis, en léthargie. Dormez braves gens on s'occupe de tout.

Le pire, c'est que c'est avant tout un calcul électoral. Hollande fait ça en croyant sauver le PS de la débandade totale. Il sacrifie nos valeurs (liberté, égalité fraternité et pas sécurité et guerre), dans un tout petit calcul électoral, qu'il va quand même perdre d'ailleurs, à court et à long terme.


Je ne comprend pas la bêtise crasse de nos dirigeants, c'est affligeant. Que se vayan todos !
Donc le gars propose de changer la constitution pour donner plus de pouvoir à l'executif qui en a déjà le plus des pays occidentaux, et hop, ça passe ?
Personne ne se rend même compte que le simple fait qu'un attentat terroriste puisse affecter en profondeur la gouvernance d'un pays est en soit une énorme faille systémique dans une démocratie (attentat >> vote) ?

Misère.
"comme s'ils étaient des Jean Moulin.........."??? Je ne comprends pas ce trait d'humour particulièrement mal venu. Certaines personnes se sont comportés de manière héroïque, remarquable, j'ignore si j'aurais été capable d'en faire autant, peut-être vous posez-vous la question pour vous même ?
Hier soir, il y avait un débat sur la 2 et j'ai trouvé Mélenchon inaudible, lamentable face à une Marion Maréchal le Pen très percutante et ça me fait mal de faire ce constat.
Il est sûr que l'on va perdre des libertés et c'est tan pis pour nous, nous n'avions qu'à prendre consciences de certains risques il y a longtemps et agir en conséquence, quitte à déplaire à une fraction de la population.
Super article

je pense heureusement que les musulmans de france eux ont compris le probleme mieux que le gouvernement, et j'ai confiance que la communauté musulmane francaise va reagir de maniere intelligente et reel .


Pour tout dire , j'ai l'intuition que cet attentat , a plus d'impact sur les musulmans que sur les autres, que pour les autres c'est business as usual, alors que pour eux , il y a une sorte de mega reveil. Je pense que les mere deja, doivent etre en conflit : si allé a la mosqué peu amener mon fils a partir se faire tuer, ou pire devenir un terroriste , alors je ne veux plus qu'il aille a la mosqué .

Et pareil de la , les mosqué de se dire, nous sommes un liant , et non un separateur, a nous de completement revoir tout ca .

Et la verité c'est que seul eux peuvent le faire, comme seul nous pouvons nous changer .

Et peut etre que le changement, ce n'est plus de dire eux, nous, mais de dire toi et moi, et la dessus la politique est impuissante ( car c'est le nous, et non le moi, c'est le eux, et non le toi )
Je suis entrain d'écouter le fameux Thomson au "Téléphone sonne". Il est bien renseigné mais on le sent un peu parti, le gars, tellement-qu'il-en-sait-des-choses.

Notamment son débinage d'Onfray qui serait la star du jour chez Daesh parce qu'il dénonce la politique islamophobe de la France. Tss.
Vous avez eu raison de parler de guerre. C'est une guerre honteuse, par mercenaires interposés, mais c'est une guerre tout de même. Est-elle commencée depuis longtemps ? sous nos drapeaux, elle a commencé le 8 septembre 2015. Nos mercenaires étaient sur le terrain dès 2011. Officiellement c'était une "révolution", on voit aujourd'hui ce qu'il en est.

http://www.frederic-poncet.com/spip.php?article114
"État d’urgence : la presse ne sera pas mise sous contrôle"

(elle fait ça très bien toute seule)
Jolie bulle de L. Luke !
David Thomson a été le premier à promptement contredire ceux qui affirmaient que des terroristes se mêlaient aux migrants en disant que c'était "factuellement faux" (factuellement, ça fait très sérieux en plus, ça fait le mec qui fait du fact-checking niveau ceinture noire qu'il faut pas le chercher hein). Quand à France Inter, elle titrait "réfugiés, le fantasme de l'infiltration terroriste". Mais la malhonnêteté de ces journaux de propagande n'a pas de limite car aujourd'hui, ils modifient à postériori les titres de leurs anciens articles, enlèvent les signatures... Malheureusement pour eux internet a de la mémoire.
https://www.youtube.com/watch?v=1r7dscfGLWU
Bonjour
Je ne sais pas Daniel si vous aviez les oreilles ouvertes mais pour moi FH nous refait le coup de Bush et on sait où tout ça nous a conduit. Croire que l'on dirige la situation en montrant ses muscles peut conduire à une gamelle. Votre presse sage semble l'avoir oublié.
J'ai déjà dit plusieurs fois que François Hollande me rappelait souvent Guy Mollet, ce socialiste qui a permis la généralisation des "évènements" d'Algérie (tiens, on ne nommait pas bien les choses comme maintenant).

Le parallélisme est quand même troublant :
- une volonté de changer la Constitution
- la mise en place de pouvoirs spéciaux
- l'appel des réservistes
- l'application de l'article 16 (là c'est De Gaulle qui l'a appliqué mais contre les puschistes qui voulaient perpétrer l'inégalité entre les "Musulmans" et les "Européens" d'Algérie et pas contre les indépendantistes du FLN)
- la torture généralisée et industrialisée ? Peut être, puisque il est souhaité de rouvrir Cayenne ou de créer un Guantanamo bis "à la française"
- la Loi sur le Renseignement qui permet de regrouper toutes les données concernant les citoyens

Ne croyons pas que ces lois s'appliquerons uniquement aux "Arabes", aux "racailles", aux "bicots" (comme disait l'autre). Elles s'appliqueront aussi aux "petits blancs".
Tout comme nous pensions que le chômage ne toucherait que les "immigrés", aujourd'hui, il touche tout le monde.

Bref, le socialisme, le PS c'est :
- ultra-libéral à l"intérieur
- néo-conservateur à l'extérieur

Foi de Sémir !
Bye à vous.
Ce tournant "urgentiste" pourrait nous coûter cher.
A David Thomson j'ajouterais quelques uns qui ont écrit ou parlé hier : Jean-François Bayart (politiste), Marc Sageman (psychiatre), Souleymane Bachir Diagne (philosophe), Fethi Benslama (psychanalyste), il manquerait un-e sociologue dans la liste - tous, loin des certitudes des géopoliticiens (enfin, de la plupart), contribuent à une connaissance fine, précise, du phénomène, qui nous permettrait si elle était prise en compte d'écarter les solutions martiales, simplistes, inefficaces (enfermer, déchoir, bombarder, etc.)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.