8
Commentaires

La presse enquête (sérieusement) sur la (fausse ?) fin du Gorafi

Quelle est l’enquête qui mobilise les médias à la veille de la rentrée des classes 2015 ? La prétendue fin du site d’information parodique Le Gorafi. Depuis que ce dernier a annoncé sur son site et sur les réseaux sociaux l’arrêt de son activité – par un sobre "Le Gorafi, c'est fini, merci de votre fidélité" – la presse en ligne n’en finit pas de se demander s’il s’agit d’une ultime blague et avance des hypothèses diverses sur ce qui semble être joli coup de pub de rentrée.

Derniers commentaires

Et dire que De Caunes a compté sur ces baltringues pour LGJ, et ils compte toujours sur eux pour la nouvelle émission que Canal lui confie (ca semble acté selon certains sites). N'ayant plus Chalumeau comme plume il se rabat sur des médiocres.

Burki le midi, biraben le soir, badou le week end. Des animateurs interchangeables, comme les grands patrons.
le site vient de rouvrir avec un nouveau design
Il ne faut pas tenir compte de la courbe Alexa en tout cas.

En effet tout les sites ont ce genre de courbe depuis le début d'année, voir celle du Monde par exemple...

Alexa a dut changer ses courbes, peut-être pour intégrer les sites chinois dans le classement ce qui a réduit proportionnellement celui des autres sites.
Mon hypothèse, c'est qu'ils sont en train de remettre à jour leur site qui n'était pas très moderne (pas terrible sur les smartphone) et pendant les travaux de maintenance, ils ont trouvé ça pour que l'on pense à eux !
Si cette annonce est une blague, elle n'est pas drôle.
Si elle n'est pas une blague, elle restera (ouf, il était temps !) la seule information intéressante que ces balourds auront produite.
"Ce type de manœuvre n'entre pas dans le cadre de l'humour, mais plutôt dans celui du marketing de bas étage, celui qui manipule", assène le Point, référence incontournable en matière d'éthique journalistique.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.