La presse enquête (sérieusement) sur la (fausse ?) fin du Gorafi
article

La presse enquête (sérieusement) sur la (fausse ?) fin du Gorafi

Réservé à nos abonné.e.s
Quelle est l’enquête qui mobilise les médias à la veille de la rentrée des classes 2015 ? La prétendue fin du site d’information parodique Le Gorafi. Depuis que ce dernier a annoncé sur son site et sur les réseaux sociaux l’arrêt de son activité – par un sobre "Le Gorafi, c'est fini, merci de votre fidélité" – la presse en ligne n’en finit pas de se demander s’il s’agit d’une ultime blague et avance des hypothèses diverses sur ce qui semble être joli coup de pub de rentrée.

Tout commence peu avant neuf heures du matin en cette veille de rentrée des classes où l’on attend avec impatience les micros-trottoirs des JT pour écouter les petits écoliers et les profs menacés de fermeture de classe. Dès potron-minet donc, le site d’information parodique Le Gorafi annonce sa fermeture sur les réseaux sociaux par un sobre "Le Gorafi, c'est fini, merci de votre fidélité". En se connectant sur le site Internet apparaît une page blanche qui reprend le message lancé sur les réseaux. L’accès aux contenus est interrompu. Dès lors commence le buzz qui tiendra en haleine les aficionados du Gorafi tandis que les m&ea...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.