23
Commentaires

La presse bretonne, face au cumul (et aux indemnités) de Le Drian

Jean-Yves Le Drian a donné une leçon de déontologie à des journalistes. La scène, filmée par les caméras du Petit Journal, montre le ministre-président de la région Bretagne, qui cumule les postes et les indemnités, rabrouant un journaliste de France Bleu Armorique qui l'interroge sur le montant de ces indemnités. "Vous n'êtes venus que pour ça ?", s'agace Le Drian au milieu d'autres journalistes de la presse régionale. Mais à propos, comment la presse régionale a-t-elle traité cette affaire du cumul ?

Derniers commentaires

Cette attaque fielleuse contre la moralité des journalistes mériterait amplement un bannissement pédagogique.
Le journal "le télégramme" se signale depuis des mois par son suivi bienveillant des activités quotidiennes de Monsieur le Drian... Il ne se passe guère une journée sans que l'on voie la photo et le récit hagiographique des exploits du ministre.Cela a atteint des sommets rarement vus lors de la campagne des élections régionales, où l'on se serait cru en Corée du Nord
Comme si ce quotidien était devenu l'agenda personnel du ministre... Tout s'explique en partie par le voyage effectué en commun à Cuba par le ministre accompagné de Mr Hubert Coudurier en personne,le rédacteur en chef et autre cumulard, mais des médias bretons celui-là..
Les éditions en ligne du journal " le télégramme" répercutent tous les articles concernant Monsieur le Drian alors qu'ils font souvent l'impasse sur beaucoup d'articles de l'édition papier... Hubert Coudurier est de toute évidence "embedded" dans l'équipe ministérielle, cela a été remarqué par un certain nombre de lecteurs qui l'ont signalé comme ils peuvent, étant donné la censure la plus stricte qui est faite sur les forums de ce journal , support particulièrement jésuite du communautarisme breton..!
Rien d'étonnant le Télégramme a toujours été un journal de droite, et encore plus avec le fils du fondateur !

Quant à Ouest-France c'est un journal assez neutre politiquement et qui cherche très rarement à se mettre le pouvoir politique à dos qu'il soit de droite ou de gauche...
Je ne suis pas d'accord quand on indique que ce n'est pas grave, que les électeurs de la région Bretagne ont voté en connaissance de cause. Ce double mandat à des répercussions pour tout les français car son travaille de Ministre de la défense est touché à moins qu''avant il s'ennuyait.
Et pendant ce temps là, on nous la met bien profond, avec une poignée de sable, et sans demander notre avis. Quel dommage que les journalistes disponibles s'occupent des sous de Le Drian. Pendant ce temps là ils s'occupent de nos sous à nous.
http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/comment-vos-depots-bancaires-vont-176424
"Ouest France, un journal Le Drian-compatible ? "
Ouest-France est surtout un journal "dominants-compatible", en général. Pas question d'égratigner le pouvoir, les patrons, et les célébrités. On peut juste lui donner raison sur le comique à tendance folklorique qu'affectionnent toujours les médias parisiens, histoire de bien délimiter les périmètres : où sont les bouseux, où sont les gens intelligents.
A part ça, j'aurais plutôt tendance à donner raison, surtout, à Tom et Asinus. De toute façon, tant que le cumul sera possible, et le renouvellement infini des mandats locaux aussi, la démocratie continuera d'être b(i)aisée.
Ce genre de politicard sait qu'il est protégé par la servilité de la gent journalistique.
Entre le numéro de l'honneur outragé parce qu'on montre son appart (mais surtout parce qu'on ne le lâche pas sur le cumul), et le numéro de l'honneur outragé parce qu'on l'interroge sur des sujets secondaires (mais surtout qu'on dévoile ses calculs mesquins et ses mensonges concernant ses indemnités), le Drian fait preuve d'une belle constance. Mais faudra prendre des cours de subtilité, parce que le cable de tanker est "légèrement" voyant...

J'avoue que cette démarche consistant à répliquer par des leçons de morale quand on est soit-même pris en flag' de négligence morale laisse perplexe... Si on a fait de grandes choses par ailleurs, pourquoi pas à la rigueur ("nobody's perfect"), mais quand on est juste le ministre d'un gouvernement médiocre, on file droit, et on essaie au moins de ne pas insulter les principes et les contre-pouvoirs, non ?
"Le Drian a un bon argument, les gens ont voté pour lui."

Balkany aussi.
Mais si tout ceci n'est qu'un sujet secondaire, pourquoi Le Drian ne renonce-t-il pas à ces indemnités :P ?
Pas un mot du Petit Journal sur le cumul animateur/producteur de Yann Barthes ou de Michel Denisot.
Pas un mot du Télégramme de Brest sur le cumul Directeur de la Rédaction d'un quotidien/Président de Chaine de télé/animateur sur cette même chaine de Hubert Coudurier.
Et leurs salaires sont bien entendu plafonnés, voire même, ils exercent bénévolement.

Allez, c'est bon, là. Le coup du jeune pigiste victime du baron local, on nous l'a déjà fait.
Perso je ne considère pas tant que Le Drian soit coupable qu'Hollande qui le laisse cumuler.
LD n'a jamais dit "moi président de région je ne ne toucherai pas mes indemnités si je reste ministre..." pour se faire élire.
Le Drian qui a utilisé sa fonction de ministre pour faire campagne pour le poste de président de region,
et qui se permet de parler de déontologie ...
On croit rêver!

Hôpital, charité ... Toussa ...
Comment booster un politicard.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.