17
Commentaires

La (petite) révolte des Youtubeurs stars contre Youtube

Pewdiepie, l’homme aux 50 millions d’abonnés et Squeezie, français aux 2 milliards de vues cumulés, sont en colère contre la plateforme qui les héberge, Youtube. Et ce ne sont pas les seuls : depuis une semaine les vidéos se multiplient pour dénoncer des changements de l’algorithme de Youtube, qui favoriserait les contenus de faible qualité. Entre "engagement", "désabonnements automatiques" et "minutes regardées", plongée dans le monde pas si merveilleux de l’algorithme Youtube.

Derniers commentaires

C'est marrant comme on en vient immédiatement à critiquer les youtubers alors que bon, quand même, le problème qu'ils pointent est bien démontré et bien bien problématique. Finalement ils sont peut être clivant par nature, taillés pour séduire des fidèles et se faire ignorer par tous les autres. Mais effectivement Youtube se remplit de gens qui font du clics, en général en reprenant des vidéos qui ont marché et les repostant, en faisant des compiles de compiles de compiles, etc. Certes les youtubeurs ne sont pas les derniers pour la racole mais on peut voir une grosse différence dans l'approche, qui repose quand meme sur de la créativité et des liens avec leur audience.
'Le problème serait surtout que cette part non négligeable de l’audience Youtube est désormais captée par des Youtubeurs qui demandent explicitement et de façon insistante à leur public de "partager la vidéo" ou d’ajouter des "commentaires" et des "pouces bleus" '

Mélenchon a réussi son coup. :)
"Mais laisser ma place à France Inter, à Mediapart, à des chaînes télévisées qui postent des rediffusions" ... France Inter et Mediapart, ces deux mastodontes de YouTube, avec des vidéos raccoleuses et sans fond ... N'importe quoi ce Superkonar.
"Mais laisser ma place à France Inter, à Mediapart, à des chaînes télévisées qui postent des rediffusions… je ne suis pas trop d’accord. '
sur youtube y"a des incompétent autant qu' a la TV , comme les momeries adolescentes de Kev adams (nul) et de plein d'autre ... Franchement ils sont tellement incultes qu'ils, place France Inter et mdp en tant que chaine de TV ? waouh être youtuber ne rend pas forcement cultivé et intelligent , on peut éviter de commenter ce genre de jalousie adolescente qui n'impacte personne en vrai .
Ils dépendent totalement d'un monopole mondial, et ils s'étonnent que le monopole en question veuille contrôler les contenus et leur diffusion, ils couinent d'être pris au piège, larmoient sur leur triste sort de petits objets qu'on déplace à sa guise ? Youtube règne en maître, sans quasiment aucune concurrence, grâce à tous ceux qui se sont "donnés" à lui, pieds et poings liés, avec l'enthousiasme des petits soldats des marchands de savon pyramidaux. Maintenant, le monopole leur revient dans la poire, ils s'aperçoivent de qui est le vrai chef du bazar. Quand on s'affilie au parti de Big brother, on ne vient pas gueuler parce qu'on n'est pas consulté sur la marche des affaires.
Quand la rédaction désinforme
À propos de votre article sur Ganesh2 concernant JLM "le candidat du Front de Gauche",vous désavouez 176000 insoumis engagés dans la campagne La France Insoumise ,dont Mélenchon est le porte parole.
Direction désabonnement après 10 ans .
Bonjour,

Pour avoir moi même une chaine Youtube, je confirme que la plateforme vidéo de Google ne se concentre plus sur les vues mais sur les "minutes regardées". Ainsi, une vidéo de 1 minute qui fait 1 million de vues, sera considérée comme "moins intéressante" qu'un vidéo de 100 minutes qui fait 100 000 vues (en partant du principe que la vidéo est visionnée à 100% ce qui n'est jamais le cas mais c'est juste pour l'exemple). On a ici d'un côté 1 000 000 de minutes regardées et de l'autre 10 000 000 de minutes regardées.

Pas fou le Goog : Avoir la capacité pour un Youtubeur de maintenir son audience longtemps sur ses contenus, c'est la garantie de potentiellement lui passer un maximum de pub... Donc au delà de l'importance quantitative de l'audience, sur le fond désormais pour Youtube, c'est combien de temps de vidéo a t'elle consommé qui compte.
Il y a une erreur sur l'article : Squeezie ne se plaint pas de l'algorithme. Il critique des vidéastes sur Youtube qui se plaignent du changement d'algorithme. Il se dissocie clairement de ces Youtubers.

Quand il dit Youtube 2016 il parle des youtubers (comprendre : le monde youtube), pas de l'outil Youtube.

Je ne suis pas Squeezie mais je suis tombé sur sa vidéo bizarrement sur la home de Cyber-Méluche. Il l'explique ici :
https://www.youtube.com/watch?v=YKsW6DSWMNg

Tout ça sous réserve qu'il ne se contredise pas ailleurs. Je n'ai vu que la vidéo ci-dessus hier soir.
[quote=L'article]Le vidéaste scientifique e-penser (ici sur notre plateau) regrette ainsi "la facilité que peuvent avoir des créateurs aujourd’hui à juger de façon ferme et définitive comme mauvais certains contenus, les décrivant comme «objectivement mauvais»", rappelant au passage que "le premier client de YouTube est le spectateur" et que "tout est organisé autour de lui".

Je ne connais ce youtubeur que de loin, mais ce commentaire est terriblement naïf. Le premier client de Youtube, ce sont les annonceurs, et c'est ce qui explique les politiques mises en place depuis plusieurs mois, toutes convergeant pour que le contenu sur la plateforme deviennent calibré, fade, gentillet, bref facile à consommer (entre deux tranches de publicité). Ce qui peut se comprendre et se défendre d'un certain point de vue (2016 aura été pour ce site une année riche en "drama", comprendre clashs entre youtubeurs, et propagande d'extrême-droite), mais cela va en effet marginaliser les producteurs de contenu les plus originaux (dont H3H3productions, plusieurs fois cité dans l'article).

Et cette crainte est d'autant plus fondée qu'il y a quelques années Youtube avait changé son algorithme, déjà pour favoriser les vidéos plus longues et postées plus fréquemment. Et ce qui avait alors en effet tué des chaines (notamment celles d'animateurs, qui dominaient Youtube à ce moment là.)

Papa bless.
Rappelons que l'ensemble des "youtubers" doit représenter la moitié des salariés d'une usine genre Continental qui se sont fait virer...
Ils sont à la merci de la multinationale, sont en dépendance totale pour la plupart, ont accepté les règles du jeu, en ont bien profité quand les (maigres) miettes leur étaient ruisselées, ils peuvent toujours devenir auto-entrepreneurs et lancer leur propre plateforme, ou se réunir pour former un syndicat et réfléchir à un code du travail qu'ils imposeront à leur employeurs après des années de luttes et de grève...
Qu'est-ce qu'on s'en fout après tout, Uber augmente les tarifs et réduite la part reversée au créateurs de valeur qui conduisent les berlines noires (à propos on se marre en imaginant tous les complexés de la bite qui se payent des berlines de luxe noires et qui ressemblent désormais à des ubers...)
Youtube n'est pas un service public, pas plus que les trains en Angleterre (je dis ça parce que je ne peux pas réserver de train les 25 et 26 pour aller de Londres à Cambridge, ils bossent pas le privé pendant les fêtes...).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.