25
Commentaires

La parade du silence autiste

Télérama publie un passionnant article intitulé Comment le monde actuel a privatisé le silence, dans lequel il est question de notre attention sans cesse sollicitée par la publicité, les annonces débitées par des haut-parleurs dans les lieux publics, etc. Pour lutter contre ces fléaux, nous nous réfugions dans nos smartphones…

Derniers commentaires

Parmi Les Grands Philosophes de la Grèce antique0, Luciano De Crescenzo a glissé son garagiste1, Tonino Capone :

La serranda è abbassata e su essa è affisso un cartello con la scritta :
AVENDO GUADAGNATO QUANTO BASTA TONINO E' ANDATO AL MARE
2
http://giorgio-illettoreimpenitente.blogspot.com/2012/01/luciano-de-crescenzo-storia-della.html


0. http://www.livredepoche.com/les-grands-philosophes-de-la-grece-antique-luciano-crescenzo-de-bertrand-levergeois-andre-mauge-9782253943068
1. Ainsi qu'« un instituteur empédocléen » et « un avocat sophiste ». http://www.persee.fr/doc/phlou_0035-3841_1989_num_87_74_6558_t1_0339_0000_2
2. N.d.T. : Nobody is in, though; the shutter is down, and a conspicuous sign reads ‘Having earned enough money for the day, Tonino is off to the beach‘. https://expbook.wordpress.com/2008/06/20/on-money-life-and-happiness/
Non non !

"Musique !" : http://www.franceinter.fr/evenement-percujam-le-film-et-le-concert
C'est bien joli la réparation de motos, mais si le voisinage veut s'absorber dans la lecture, le silence ne va pas être au rendez-vous; son « moi sans attaches qui agit en toute liberté » va peut-être excéder sérieusement son entourage par les pétarades lors des essais, les bruits de ponceuses, perceuses et autres engins. Même chose pour la musique.
Le peintre, lui, ne fait pas de bruit; lire, peindre, écosser des petits pois, faire un ourlet, marcher, faire du vélo pour le plaisir, sans chercher la performance, regarder le ciel la nuit..Ecouter les oiseaux. Jardiner un peu. Et ne pas chercher à épater la galerie par des performances stupides.
Vous ne cherchez pas à éduquer les gens, mais juste à faire votre intéressant en étalant votre culture. Et vous délirez : Le lien entre les deux images n'est ni apparent, ni prouvé. Un papier de plus sans aucun interet, Alain Korkos.
Je rejoint Maudoux: le titre "La parade du silence autiste " est étrange quand on connait l'autisme.
L'hyperacousie chez l'autiste que mentionne maudoux se manifeste par exemple par la perception simultanée de tous les bruits dans un environnement bruyant (ex: terrasse de café) et l'incapacité de se focaliser sur une conversation plutôt qu'une autre (alors que le cerveau d'une personne en bonne santé va naturellement atténuer le son des conversations des tables voisines et privilégier celle de sa table). Dans d'autres cas, cela va même plus loin: la personne ne supporte plus cette cacophonie permanente de son et cela devient douloureux.
Ce qui peut, ironie du sort par rapport au titre de l'article de télérama, faire fuir la personne vers des lieux totalement silencieux.
Bien vu le lien avec Seurat !
Ah bien vu M. K !

J'avais moi aussi, en bon télérameur compulsif, repéré et apprécié cet article.

Concernant M. B. Crawford j'ai trouvé une présentation très synthétique de son travail par ici :
http://lectures.revues.org/20110
Perso, j'aurais plutôt évoqué Hopper pour son style (aplats, les lumières tranchées... effet collatéral d'une option technique d'infographie vectorielle ? Illustrator pour ne pas le nommer ?), y compris pour le côté "autiste" des personnages.
Cf des travaux de Tom Haugomat et deux Hopper :
Nighthawks
Chair car
Le titre du sujet est curieux je m’attendais à un sujet sur l'autisme, non un sujet sur le comportement de nos contemporains .
L'autisme n'est pas du tout un monde de silence.
L'une de ses caractéristiques c'est l’hyperacousie ce qui est tout sauf l'absence de bruits .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.