11
Commentaires

La nouvelle Freebox sous Android : une "reddition" à Google ?

Si les annonces de la conférence de Free tant attendue n'ont pas tenu toutes leurs promesses, la nouvelle Freebox Android, du nom du système d'exploitation développé par Google, fait beaucoup parler. Mais une Freebox Android ça veut dire quoi ? Et pourquoi ce soudain rapprochement entre Free et Google ? Et si derrière cette alliance, se cachait en fait un autre accord, plus discret, sur la guerre que se mènent le Français et l'Américain à propos de Youtube ?

Derniers commentaires

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Google possède youtube et a intérêt à ce que ses contenus soient prioritaires

Le premier jour ou il sera légal d'échaper a la neutralité du NET, les FAI proposeront une bande passante privilégié à leurs clients PRO pour un abonnement premium, en payant un peu plus chaque mois. Mécaniquement, le contenu de google perdra en accessibilité, et ca sera un des plus gros perdant puisque le volume de données acheminé par ce géant est immense. Encore plus pénalisé: netflix, qui pourrait sans doute difficilement s'en remettre.

La seule manière de contrecarrer ce probleme serait pour google et consors de payer pour la bande passante des usagers. Et ca, c'est leur pire cauchemard. C'est pour cela que la neutralité du net est défendue a ce point; rien a voir avec une quelconque défense du consommateur (mais quand les intérets coincident, c'est encore mieux).

Oui, google a interet a voir ses contenus mis en priorité, mais c'est simplement impossible. Etre considéré comme n'importe quel autre fournisseur de trafic est moins confortable qu'etre prioritaire, mais c'est un résultat plus que satisfaisant.

Apple n'a pas interet a bloquer la VOIP. Pour les prescripteurs APPLE en revanche, c'est une question centrale. Ce sont eux qui engrangent les mn de communication, pas apple.

Verizon a juste intéret a maximiser ses profits (comme n'importe quelle entreprise) et la neutralité du net les prive de nouveaux revenus substanciels.
Je suis très, très, très ennuyé par cette annonce. Chez les 4 gros FAI français, seul Free semblait - je dis bien semblait - se préoccuper un tant soit peu de la neutralité du net, et avait un historique d'innovation "out of the box". Cette capitulation en rase campagne face à Google est un coup très dur, d'autant plus frappant qu'elle intervient quelques semaines à peine après la très bonne nouvelle législative américaine sur la question. A partir de maintenant, les services Google seront joyeusement poussés par Free, de facto reléguant les autres en citoyens de seconde zone, et si vous pensez que ça ne sera pas le cas en arguant qu'Android est open source et qu'on peut faire des surchouches sans les services, regardez la page chez Free : http://www.free.fr/adsl/freebox-mini.html - il y a du Google Play, Google Cast et Youtube de partout.

J'ai immédiatement cherché un FAI alternatif aux 4 grands qui servirait ma ville, Chatillon, et j'ai eu le malheur de ne pas en trouver visant les particuliers - les FAI pros sont beaucoup trop chers. Tout ça ne sent pas bon du tout, ça sent l'aol-isation du net à vitesse grand V. Et tout ça dans un grand silence en dehors des cercles informatiques éclairés.
Prenez Android avec VLC, vous avez déjà la moitié d'une box. Ça fait déjà de bonnes économies. Le système est maintenu par Google, ce qui devrait permettre d'accélérer les évolutions. C'est inévitable aujourd'hui et Orange y pense aussi.
Une bonne nouvelle, qui va dans le sens du "tous connectés" permettant à ceux [très nombreux] n'ayant pas de "téléviseurs connecté dernière génération", d'avoir une passerelle avec leur smartphone...

Une télévision connectée ou télévision intelligente est un téléviseur raccordé, directement ou indirectement, à Internet afin de fournir un ensemble de services aux téléspectateurs. La télévision, depuis son invention, n'a toujours été qu'un terminal de réception. Connecté, le téléviseur devient également émetteur.

Dans le cas particulier des box (Internet) fournissant des services triple play, les éléments essentiels de la télé connectée sont disponibles : réception télé et accès à internet à haut débit, il ne manque que l'offre logicielle. Par exemple en 2010 la Freebox Revolution de Free commence à fournir des services apparentés télé connectée.
Android est open source, c'est à dire que son code informatique est disponible gratuitement et modifiable à volonté.Et c'est gratuit. Quand google touche de l'argent sur les appareils qui contiennent Android (surtout tablettes et telephones, pour l'instant) ce n'est pas pour Android, mais pour certaines appplications Google, telles que Google maps ou Google play ( boutique d'appplications). Google n'a aucun contrôle sur ce que Free ou qui que ce soit d'autre fait d'Android. Prenez l'exemple de la tablette Kindle Fire d'Amazon: elle fonctionne avec une version hautement personalisée d'Android, où même la boutiqur d'applications a été remplacée par une boutique Amazon. Résultat contenu 0% google. Dans ces conditions, comment affirmer que Google contrôlerait le contenu diffusé? Si une aplication gêne Free, Free peut modifier Android pour qu'elle ne s'installe pas, qu'elle soit De Google ou non.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.