84
Commentaires

La lampe solaire qui sert à éclairer les poissons-chiens des nuages

Le blog BigBrowser du Monde, dans un article intitulé Quand les ordinateurs voient des formes dans les nuages, ainsi que Rue89 dans un article intitulé Ce que voit un ordinateur quand il rêve, nous parlent des recherches de Google à propos de la reconnaissance de formes dans les images. C'est ainsi que les machines apprennent à reconnaître des objets… qui n'existent pas !

Derniers commentaires

Pour ceux qui ont de temps à perdre, le truc est en ligne:

https://dreamdeeply.com
Vos (fabricants de) robots ont peut être trouvé le secret de la paranoïa?

Dans le cadre de mes études, autrefois, j'ai rendu visite à une dame dans une chambre miteuse d'un pavillon psychiatrique. Le psychiatre qui assurait la visite guidée tentait vainement de lui faire redire ce qu'elle lui avait dit, à lui: qu'elle avait vu sa mère, morte depuis longtemps, allongée sur un nuage dans le ciel. Elle, fine mouche, avait bien compris qu'il tentait de la faire passer pour folle aux yeux de cette cohorte de jeunes étudiant*s, et ne disait que des choses très sensées. Par exemple "Ils prétendent qu'ils m'ont mise ici pour me soigner, regardez le taudis où ils m'ont enfermée, vous soigneriez quelqu'un ici, vous?". On état pas loin de lui donner raison, surtout qu'on avait vu bien pire en gériatrie. Et là, c'était clair qu'ils étaient pas là pour être soignés, les pauvres vieux.

*(je mets pas le (e) pasque c'était pas à la mode à l'époque, mais on était bel et bien des filles, en quasi totalité)
Où comment prendre la question à l'envers:
http://www.nytimes.com/2015/06/28/opinion/sunday/face-it-your-brain-is-a-computer.html?action=click&pgtype=Homepage&module=opinion-c-col-right-region®ion=opinion-c-col-right-region&WT.nav=opinion-c-col-right-region
Intéressant comme étude. C'est un peu comme le test de Rorschach : si on oblige à catégoriser, à déterminer une forme, on finit bien par en trouver une, et ça exprime plus les déterminants internes, la psychologie du sujet ou les algorithmes de la machine, que la donnée prise en support.

Dans le genre, le bruit étant une sorte de support informatif neutre, on peut s'amuser avec l'itération de filtres Photoshop : image 800px x 600px, remplir avec gris 50%, faire filtre "bruit" non monochrome à 400%, puis itération une cinquantaine de fois de "Médiane" avec paramètre à 10px, un petit coup de contraste pour mieux voir et on obtient toujours le même le même motif malgré le pseudo-aléatoire du bruit initial.
L'algorithme converge sur une forme comme ceux de Google convergent sur des motifs en base de donnée ou notre cerveau sur les siens dans le test de Rorschach.
Raah !!! voilà une chro que je vais m'empresser d'indiquer à mon ingénieur de doctorant de fiston. Le peu que j'ai compris de l'objet du sujet de sa thèse concerne notamment la génération d'algorithmes capables d'améliorer la qualité d'images fixes ou animées. Il est probable que je sois complètement hors sujet mais je suis presque sûr que ça va le passionner. Lui.

;-)
Pas demain qu'un ordi pourra egaler Franquin , ha gaston , gaston ,j'adore hehe, l'opposé d'un ordi, il ne remplit pas son programme, ne cherche aucune utilité , est inefficace a autre chose que la poesie ,

L'opposé de notre epoque aussi , la societe du zèle, que je reve de la societe de l'espadrille
Mais si cela crée des chimères c'est qu'on l'a autorisé, sinon les nuages feraient des poissons comme vous et moi.
La compaison anthropomorphique avec les rêves n'est pas terrible à mon avis, mais sans doute attire-t-on plus sûrement le lecteur avec des fantasmes de machines vivantes (et dotées d'un inconscient, brrr ça fait peur !). D'abord ici il s'agirait plutôt du bon vieux "quand le seul outil dont on dispose est un marteau, tous les problèmes ressemblent à des clous". Ou, pour rester dans la catégorie des mécanismes humains inconscients, du biais de confirmation : https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_de_confirmation. Sur le plan optique, je suppose qu'on peut comparer ça à un simple filtre (déformant), ou encore parler de de persistance rétinienne.

Quelle que soit l'analogie, il est important de noter que l'expérience vise précisément à produire ce type d'images, c'est-à-dire que le processus est complètement déterministe. Le fait qu'elles aient pour l'oeil humain un caractère arbitraire et surréaliste est une interprétation de notre cerveau, pas de celui de la machine... qui n'en a pas, de cerveau, rappelons-le.
Ah, la lampe de poche solaire de Gaston ! Il y a 10 ans à vue de pif, j'ai trouvé un objet similaire à nature et découverte. Malgré tous mes efforts pour attirer l'attention de mes amis et des clients alentours sur la référence franquienne, je me suis senti tout seul au monde.
Un grand merci donc.

Message à l'assemblée, si quelqu'un trouve au detour de leur séance de soldes un marteau électrique mural (ici en petit, pas trouvé mieux), je suis preneur
C'est avec une tristesse inquiète que je vois les moqueries contre la Science se multiplier sur ce forum.
[quote=C'est avec une tristesse inquiète que je vois les moqueries contre la Science se multiplier sur ce forum.]
Je suis de plus en plus à cheval là-dessus, et c'est passé en-dessous de mon radar! Ou bien est-ce une blague que je n'ai pas comprise ?
C'est scientifiquement culotté de dire cela alors que vous êtes le premier à commenter l'article :D
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.