92
Commentaires

La gauche sur les chaînes d'info : "On se place en position de combat"

Alors que les plateaux des chaînes d'info poursuivent leur droitisation express, CNews en tête, certains invités aux positions dissonantes résistent inlassablement à l'hégémonie néoconservatrice. Comment porter et défendre cette parole hétérodoxe sur des plateaux dont le dispositif même vise à la disqualifier? Faut-il encore y aller, au risque de sombrer dans la cacophonie et la caricature? Pour y répondre, nous avons invité la politologue Virginie Martin, l'eurodéputée et économiste Aurore Lalucq et l'oratrice nationale de la France insoumise Julie Garnier.

Commentaires préférés des abonnés

Une de vos meilleures émissions, et presque 100% féminine en plus (ceci explique peut-être cela 🤔)


Virer le boss (enfin façon de parler) aura fait beaucoup de bien à l’émission ✊


(tkt on t’aime bien quand même Daniel)

(...)

Magnique!

Bravo Mesdames!

J'ai voté pour l'émission.

D'excellentes paroles et un magnifique éclairage.

Merci.

Très bonne émission :) Présentation, intervenantes, journaliste de plateau = nickel !

Sur le fond, je suis d'accord avec les invitées ET Geoffroy de Lagasnerie. Je m'explique il faut en effet arrêter de relayer ces émissions, répondre au clashs et aux(...)

Derniers commentaires

enlevez ces masques svp, c'est horrible et ridicule.

Y aller ou ne pas y aller ? that's the question ! Chacune y va de ses motivations mais globalement elles y vont toutes. Sans doute et surtout parce qu'elles aiment ça ! La castagne, le rentre-dedans, jouer les casques bleus ou les souffre-douleur de service, ou simplement l'envie de passer à la télé ou à la radio. Athéna ou Narcisse ? Peut-être les deux... Reste à savoir qui a envie, non pas tant de les regarder, mais de regarder certaines émissions où elles sont invitées. Et ça c'est une autre histoire. A voir le spectacle affligeant de certaines d'entre elles... non merci !  

Je regarde petit à petit. L'émission est d'excellente tenue, les invitées passionnantes. 

Concernant France Inter il faut aussi noter cette imposture quotidienne des chroniqueurs et même présentateurs de se faire passer pour une radio "de gauche" alors que l'essentiel du discours sérieux est des plus réactionnaire, que les invités appartiennent quasiment tous aux catégories sociales supérieures (données largement documentées entre autre par Acrimed). 

La parole "de gauche" est uniquement celles des bouffons de service. La gauche ce n'est pas sérieux. C'est représenté par des personnes comiques, des amuseurs qui sont dans l'émotion voire la folie (Constance). En outre, ils sont constamment sur le fait de véhiculer l'idée de l'échec. La gauche c'est l'échec, l'extrème droite a gagnée, tout le monde est raciste, égoïste, etc. Quand on les a écoutés on a pas envie de se battre mais de se cacher au fond de son lit. Si ils font rire certains, je pense que le RN et LREM doivent particulièrement se réjouir.

Ils nous font rire mais pour "tenir" un pays il faut des gens qui ne rigolent pas eux : Salamé/Demorand, Seux, Legrand, Ali Badou.

Je précise que par ailleurs j'apprécie les amuseurs. Mais d'un point de vue hégémonie culturelle de la parole de gauche, dans la mesure où ils sont seuls à la porter, ils ne servent à rien, voire sont contre-productifs.

LCP - Ca vous regarde - 08/10/20 - François de Rugy nous fait son show10 minutes après le début. Comme les 3 intervenantes l'ont décrit dans cette émission. Tout y est !

L’heure des Praud, c’est le café du commerce, on n’a plus que l’impression malgré l’heure précoce  de la matinée que c’est vrai l’heure des alcoolos assumés !

mais qui vous oblige a regarder ? C'est une chaine privée, non financée par vos impots. Par exemple, moi je ne regarde jamais TF1 ou Hanouna.

Lire ou relire Sun-Tzu et les règles d'engagement. Il y a des affrontements qu'il vaut mieux éviter. 


Chez Pascal Praud, la défaite est ontologique et structurelle, puisque le débat rationnel y est impossible. 


Alors à quoi sert d'être éduqué et cultivé si c'est pour tomber dans un piège aussi grossier ?

Enthousiasme pas du tout partagé. Pas du tout à cause de l'animation, qui m'a semblé vraiment bonne même si pas tout à fait assez insistante sur certains points.


Pour le reste, disons que c'est un problème qu'une partie des gens "de gauche" semble être persuadés d'être de bonnes personnes qui s'adressent à des ignares qui n'ont rien compris. Je suis gêné d'entendre qu'on veut "faire réfléchir" les gens, dont la plupart n'ont à mon avis pas besoin des militants politiques pour ça, d'ailleurs je trouve cette idée terriblement pas de gauche.


Des gens qui, par ailleurs, ne regardent pas CNews. Ça me semble hypocrite, de prétendre qu'on va à CNews pour s'adresser à la population, on y va pour s'adresser au sérail, ça me semble évident, surtout dans une émission de "débat" comme celle de Machin Praud. Et puis alors s'en plaindre après, je trouve que ça manque carrément de dignité.


Le propos d'Aurore Lalucq, que je ne connaissais pas, m'a semblé de loin le plus pertinent. Ce qui m'interpelle dans la mesure où j'ai vraiment horreur de Benoit Hamon et que je ricane à chaque fois que je vois Raphaël Glucksmann.


Quant à Mme "moi l'universitaire et mes vingt ans d'études", je pense qu'elle fait complètement partie du problème.


Petit conseil télécinématographique : https://www.senscritique.com/film/1788/18716313


La scène de la rédaction du cahier de doléances est somptueuse.

Excellente émission. Merci

Excellente émission et les masques où l'on voit le visage c'est très bien pour les personnes mal-entendantes.

Ah oui, je voulais féliciter la qualité de l'animation de l'émission.

J'ai l'impression qu'on pourra ressasser ces constats et ces différentes stratégie indéfiniment. Je sens qu'on est vraiment coincés. On en parle depuis des décennies.


Je suis un peu inquiet que la fille de la FI se vautre un peu trop là-dedans (ok elle débute, elle a moins de bouteille et moins d'expertise que les autres). Certes, les contenus sur les réseaux sociaux circulent, mais entre convaincus. De l'extérieur ça donne une image assez triste.


Je sais bien que la position de la FI (que je défends) est d'être là où sont les gens, de ne pas les considérer à jamais perdus, et d'être à la fois sur l'attaque et la proposition. Mais attention à ne pas se perdre / perdre de l'énergie dans ce genre de dispositifs pour finalement ne convaincre personne.  Les algorithmes des plateformes font le taf, chacun aura l'impression d'avoir une influence qu'il n'a en réalité pas.


On s'abîme sur les réseaux sociaux, on s'use, on s'abîme dans la TV poubelle. D'un autre côté, on doit aller vers les gens. On perd à tous les coups ?

 


** VITE LA FI : refocalisez vous sur le programme, en 2016/2017 c'était juste magique... **



Tout à fait d'accord avec Geoffroy de Lasganerie. 


Une personne dite de gôche ne fait que valider par sa présence le fashow de Cnews, Lci, Bfm, SUD radio en plus de servir de punching ball pour amuser les crétins qui regardent ces émissions et se rassurer de leur propre ineptie misogyne.


Quant à l'influence, j'ai un doute. 


Ceux qui regardent les vidéos de ces crétineries sont vraisemblablement déjà acquis à cette idéologie.


Enfin, si la droite est si présente sur les médias, c'est que les cons ont le pognon. Voir leurs élus et ce que votent la majorité.

Ils/Elles se font démonter sur Cnews et viennent pleurnicher sur Asi...Bel esprit de victimisation intellectuelle...Arrêter de passer sur Cnews dans un premier temps...C'est de la perte de temps...vous vous discréditer déjà en allant sur Cnews qui vous utilisent pour faire du buzzz....>Une des premières chroniqueuses FI le dit très bien d'ailleurs au début! Ils savent déjà sur qui taper avant de commencer un débat....Aucune objectivité ....Ces chaînes "info" ne servent qu'à amasser de la tune en surfant sur des sujets de merde toujours à côté de la plaque de la réalité...Bref émission inutile ....et svp...laisser Bourdieu tranquille! inutile de le caricaturer également....

Excellente émission, je rejoins l'avis général ici et je remercie l'équipe d'@si et les invités pour la qualité du contenu et de la conversation.


Une précision toutefois sur un exemple mis en avant par Virginie Martin (que j'ai par ailleurs trouvé très intéressante) : j'ai cru comprendre à lire la presse américaine que Chris Wallace le modérateur du débat Trump/Biden est certes une des têtes d'affiches de Fox News (anchor comme on dit la bas) la chaîne d'extrême droite mais il est enregistré comme Démocrate (on peut enregistrer officiellement son affiliation partisane si on le souhaite aux Etats-Unis).


Je ne sais pas ce qu'il faut en déduire sur la plasticité idéologique du bonhomme qui se veut à la fois démocrate tout en officiant sur une chaîne qui propose des contenus souvent proprement choquants (même si j'imagine - je ne regarde pas cette chaîne - que le pire du pire y côtoie le journalisme acceptable "à l'ancienne"). Encore une fois de ce que j'ai compris il a une réputation d'interviewer politique précis, rigoureux et tenace qu'il tient à protéger et cultiver (il est lui-même fils d'un très célèbre journaliste politique du siècle dernier).


Tout ça pour dire, contrairement à ce que laissait entendre Virginie Martin, que son positionnement "neutre" et garant de la qualité de la parole publique lors du débat n'est pas totalement étonnante. 


Si ça avait été Sean Hannity ou Tucker Carlson (des enragés d'extrême-droite de Fox News) qui avait eu la même attitude que lui, là on aurait pu être surpris comme V. Martin semblait l'être.


Voilà c'était du pur pinaillage ^^


Encore merci pour l'émission et bravo a toutes et tous.

Bref , des psychodrames , dont le thérapeute n'est pas celui qu'on pense ! Praud et consorts , s'offrent une psychanalyse personnelle à bon compte à chacune de leurs apparitions .

à 47' environ "empêcher les gens d'être des moutons " "déconstruire le discours" .....mais pas sur les mensonges concernant la pseuo pandémie et sur le port des masques obligatoires partout.......là, la gauche est soumise et inaudible....pourtant 250 chercheurs qui signent un article censuré par le parisien= pas un mot.....on a les combats qu'on peut....

Bonne emission surtout en comparaison des semaines précédentes , chapeau a Emmanuel et Thibault, la releve semble assurée. Il faudrait juste s'assurer de ne pas être trop complaisant avec les invites deslors lorsqu'il n'y pas de débat contradictoire, comparaison n'est pas raison mais DS est toujours très bon dans ce role et n’hésite pas a se faire l'avocat du diable. Pas super fan du teasing de l'article en debut d’émission qui a mon sens n'apporte pas grand chose, peut être juste une question d'angle.



Je suis plutôt en désaccord avec les plupart des commentaires dithyrambique ici.
D'abord sans doute parce que sur le fond j'ai un regard critique sur certains interventions des invités en plateau CNews et autres LCI, là où l'ensemble des invités et animateurs prennent comme base que le fond de ce qui est dit est juste et qu'il faut faire triompher la verité sur les plateaux.


Pour reprendre le premier exemple, il y a quelquechose de dérisoire et terriblement bobo déconnecté à vouloir faire des Gilets jaunes des écolos de la 1ère heure. ET si vraiment il y en avait plein dans la manif, il aurait été préférable que la question soit posée sur le plateau ASI au préalable : combien ils étaient alors vraiment ? Quelle est votre source, vous y étiez  peut-être?

A ce titre, j'aurais une animation plus à la  Schneiderman qui, lorsque la contradiction est absente, l'apporte pour approfondir.

Excellente émission, que je viens juste de terminer. Trois invitées de haute qualité, très complémentaires dans leurs accords comme dans leurs désaccords. Bien choisies et bien "gérées", la parole passe en souplesse, les convergences et divergences se disent sans acrimonie, grâce aux deux journalistes (héhé, j'ai échappé au masculin/féminin) qui tiennent impeccablement leur rôle. J'ai vraiment appris plein de choses et je quitte avec beaucoup de questions supplémentaires. 


Pas du tout compris ce que veut dire "faire du Gramsci", et assez étonnée d'apprendre que Valeurs Actuelles en fait, je voyais pas Gramsci comme ça. Je vais me renseigner.


Bien d'accord avec Virginie Martin quand elle dit que le respect de son rôle par chaque intervenant est vital, que sans ça on se trouve dans un vrai chaos, c'est en effet la clé de nombreux dysfonctionnements. Son allusion rapide à 28 minutes m'a fait plaisir: en effet, c'est une émission où les gens ne se coupent pas la parole, où on ne cherche pas le scandale et où les journalistes font leur boulot sans nous accabler de leurs opinions personnelles. 


Le dispositif qui permettait de quitter l'émission et de la reprendre au point où on l'avait laissée n'a pas fonctionné. Pour une émission qui dure, quand même, près d'une heure et demie (et je ne m'en plains pas vu la qualité), c'était pourtant bien pratique. Je vais recommencer, comme avant, à noter le repère sur un pti bout de papier, que je perds bien entendu avant d' l'utiliser.

Merci pour l'émission ! Elle donne envie de revoir celle avec Bourdieu et de le (re)lire. L'éclairage, les rappels de Virginie Martin étaient intéressants de ce point de vue, la place de chacun.e dans le débat télévisé, son "rôle".


A mettre en perspective avec le "faire réfléchir" que prône Julie Garnier de manière louable, mais comme plusieurs commentaires ci-dessous, les extraits qui étaient présentés dans l'émission n'ont pas franchement montré que cet objectif était rempli. Après, la nuance entre l'émission de Pascal Praud et d'autres fait peut-être toute la différence. Il est évident qu'aller sur un plateau de 28' avec E. Quin ou sur celui de Pascal Praud n'aura rien à voir. La question de la pertinence de la présence de ces femmes ne se pose que quand il s'agit d'émissions du type de celle de CNews.


Au-delà de ça, le mot a été plusieurs fois cité par A. Lalucq, je rejoins là aussi plusieurs autres commentaires, elles n'ont pas réussi à montrer qu'elles ne servaient pas de caution.

Et n'est-ce pas la même chose en politique ? Christiane Taubira dans le gouvernement Hollande ? Elle a fini par partir, mais au bout de combien de temps...

Ou plus à droite de manière plus visible, puisque officiellement pas du même bord politique, Hulot au gouvernement Macron.


Est-ce qu'il y a des contre exemples ou cela fonctionne ? En politique comme sur des plateaux télé ?


Merci,très bonne émission...j'ai vu là des personnes sincères,engagées,proches des gens normaux.

Très bonne émission, bonne idée la présentation de l'article au début. C'est un article que je n'ai pas lu car le sujet des copshows ne m'emballait pas mais la présentation m'a montré que je vais devoir aller y jeter un oeil.

Plein de points intéressants soulevés dans l'émission, comme le fait de présenter les économistes de droite comme étant apolitiques, le fait que les "débats" sont en réalité des rapports de force et que les représentants de la gauche sont toujours moqués ou agressés, ou encore que les intervenants de droite sont présentés sans rappeler leur appartenance politique ou carrément comme ils ne sont pas (avec l'exemple de bouzou).


Je pense qu'elles ont toutes compris qu'il y a avait la possibilité de s'émanciper de la TV avec internet, je ne sais pas si elles pratiquent souvent mais il y a pas mal de chaines où il serait intéressant de les voir et où elles pourraient développer leur pensée.

Je crains que continuer à participer à ces émissions TV ne fait que jouer le jeu de leurs propriétaires. C'est parfois l'inverse de l'effet souhaité : des gens vont avoir 10 min de parole de gauche pour 1h de parole libérale et ça peut aussi les influencer dans ce sens en leur donnant l'impression qu'ils ont eu assez d'info pour peser le pour et le contre de chaque camp.

A l'époque de Bourdieu il n'y avait pas d'alternative (je mets l'écrit à part) donc il fallait participer. Mais aujourd'hui il y a tellement d'alternatives que ça me semble différent. Je pense qu'il faut voir les médias TV comme des choses à abattre (économiquement) en incitant les gens à aller voir ailleurs que la TV.

En tout cas des émissions comme celles de praud me semble être à fuir à tout prix.

Excellentissime émission.

Tout le monde était dans son rôle, et les arguments formidables.

J'ai apprécié tous les avis, et comme je ne serai jamais dans la situation des trois intervenantes, je n'ai pas de commentaire à faire ni de décision à prendre. Mais elles avaient toutes réfléchi à leur pratique, et ça fait du bien de l'apprendre.

Et j'avoue que j'avais manqué l'article sur les cop shows, rappel bienvenu.

Quant aux deux journalistes d'@SI, leur sobriété dans le débat et leurs relances étaient parfaites.

Et en ce qui concerne Geoffroy de Lagasnerie, je dois dire que je partage son avis selon lequel le travail de bataille culturelle doit se jouer en décennies, sur les jeunes, mais ça n'empêche pas d'arracher de petites victoires en attendant.


Et il y a juste un détail que je voulais souligner par rapport à ces talk Shows genre CNews : ne jamais oublier que pour la plupart, les débatteurs de droite et les animateurs sont de mauvaise foi, dans le sens où ils veulent créer une chaîne genre Fox News qui ne soit regardée que par la droite dure, pour pouvoir embrigader ses spectateurs dans des partis qui permettront de conserver le pouvoir à de grands capitalistes, et que rien ne change. 

Cette stratégie est quand même visible a posteriori aujourd'hui.

Elles sont intelligentes, courageuses et belles!

Reedit de l'emission de 2018 avec porcher. 



Je ne comprend pas que l'on parle toujours et encore de ces émissions qui ne rassemblent que 200,000 télespectateurs, dont bon nombre de journalistes et de chroniqueurs à l'affût du scandale du jour (au passage, un jour il faudra qu'on pense à demander aux opérateurs Internet de compter le nombre de "box" connectées à ces émissions et le temps  total passé par les téléspectateurs sur celles-ci, je pense qu'on aura des surprises...) De plus, ces émissions, comme celle de Zemmour, sont là pour rassembler des gens qui leur ressemblent (Sexagénères mâles droite-de-LR / RN), donc je ne vois pas l'intérêt d'y aller. La pièce est jouée d'avance et les échanges tronqués, ce qui me fait toujours penser à cette scène de Gladiator, dans laquelle le héros n'a aucune chance de gagner, et toutes d'aller à la mort...

Il faut le dire, après quelques déceptions, on tient enfin une émission intéressante. On sent que l'apéritif a besoin de se calibrer, mais c'est une bonne idée. Ce n'est qu'un début, le "Tyran" restant tapi dans l'ombre (et dans nos coeurs), mais on sent que la volonté de faire oeuvre collective est positive. 


J'espère quand même que DS arrivera à s'arracher à son immersion en Zemmourie, j'aimerais bien le voir avec un masque qui fait de la bouche une télévision. Et ASI a vu juste sur la stratégie casque bleu de Lalucq, stratégie qu'elle a une fois de plus appliquée en conclusion de l'émission, avec son appel à s'unir autour de Gramsci.


Sinon j'ai suivi un peu Usul avec son ruminage de l'émission ASI avec Bourdieu en 1995. Il faudra un jour clore ce sujet pour de bon. Lalucq pourrait faire la casque bleu pour arriver à une conclusion harmonieuse, et pour se débarrasser définitivement des Cavada et Durand.


Par contre, j'arrive toujours pas à comprendre comment on peut s'engager en politique avec Glucksman, cela restera un mystère à jamais. Son tract aux européennes, Envie d'Europe, restera à jamais gravé dans ma mémoire comme le truc qui fait le moins envie du monde (mis à part tout ce qui se rapporte de près ou de loin à Manuel Valls).

Très bonne émission :) Présentation, intervenantes, journaliste de plateau = nickel !

Sur le fond, je suis d'accord avec les invitées ET Geoffroy de Lagasnerie. Je m'explique il faut en effet arrêter de relayer ces émissions, répondre au clashs et aux absurdités (ce que disent les 4). Mais peut-être en effet faut-il continuer à y aller pour offrir aux téléspectateurs un autre point de vue, sinon on finit avec Fox News où du téléspectateur aux journalistes en passant par le caméraman et la maquilleuse, tout le monde s'autocongratule d'avoir raison. Après on peut se poser des questions sur l'utilité de la chose.

J'ai eu (à mon niveau) des discussions semblables sur le fait que je m'obstine à contredire les imbécilités que je lis dans les commentaires sur Midi Libre (soit dit en passant ASI, il y aurait une enquête à faire sur la modération à ML). Je m'y énerve souvent devant et il serait sans doute plus simple de ne pas les lire. Toutefois j'ai récemment eu en réponse d'un commentaire explicatif et détaillé que j'y avais laissé (sous un article dont je ne me rappelle plus le sujet) un : "Merci pour ce commentaire, j'y vois plus clair." Et bien ça fait plaisir et je me suis dit que le temps que j'y passais ne sers peut-être pas totalement à rien et que ne rien faire c'est laisser la voie libre à des commentaires racistes, antisémites, misogynes et homophobes qui sont vraiment très très très mal modérés (volontairement je pense, j'en veux pour preuve ce commentaire que je n'ai toujours pas réussi à faire supprimer : "Après les couscous and co, les nez crochus. Une véritable suite sans fin." sous l'article "Mémoire juive de Béziers" crée un musée juif à l’hôtel de Cassagne).

Car on en revient au problème principal qui est : À qui appartiennent ces chaines ? Qui est aux commandes ? Quelle est la ligne éditoriale ? Ne pas y aller c'est aussi laisser ces gens aux manettes.

En conclusion je pense qu'il faut y aller (peut-être pas à toutes, je ne suis pas sûr que ça servent encore à grand chose chez praud) tout en cessant de relayer leurs propos en s'en offusquant sur les réseaux sociaux ou dans les journaux (c'est dans ces cas là où il faut faire de la "censure" à la De Lagasnerie) et reléguer leur diarrhée verbale dans les toilettes de la parole publique d'où elle n'aurait jamais dû sortir. C'est d'ailleurs un peu ma nouvelle stratégie dans les commentaires de Midi Libre, je ne cherche plus à répondre individuellement aux gens, je lis la teneur des commentaires puis rédige un commentaire rappelant les Faits. Par exemple, sous un article du genre "il fait froid en septembre" (vous apprécierez le niveau du journal :/) où je lis des "le réchauffement climatique n'existe pas", je me contente de mettre un message rappelant que météorologie n'est pas climatologie, que ce sont deux disciplines totalement différentes qui ne mesurent pas du tout les mêmes choses, puis j'invite les gens à aller le vérifier par eux même.

Sans remettre aucunement en doute la sincérité des intentions qui animent ces combattantes, elles participent à des jeux de cirques qui ne permettent jamais d'éclairer la pensée. 

Le spectateur assiste à des matchs où seul l'affect est solllicité et où il est sommé de prendre parti.

Je rejoins à 100% l'argumentaire de Geoffroy de Lagasnerie;

Découverte macabre.

Je ne savais pas que Pascal Praud, que je n'ai jamais regardé ni écouté, était une telle ordure.

je ne suis pas convaincu par les arguments des trois intervenantes même si ils sont intéressant intellectuellement car au bout du bout ce sont les affects (l'intuition) qui prévalent. 

Je suis encore sous le coup de la remarquable intervention (quasi incroyable) de Geoffroy  De Lagasnerie sur la matinale de France Inter il y a qq jours. Je lui donne raison sur toute la ligne quand il parle de rupture et de radicalité avec la droite (il faut la mépriser l'ignorer). Pendant ce temps ne pas oublier,  la droite avance avec  la puissance de son argent (investi dans les médias entre autre), et transforme tout par la corruption des hommes et des esprits. Accepter de participer à des émissions avec; des Praud Poujadas Goupil Dassier levy zemour Barbier Joffrin... tous ses réacs égarés  c est accepter d être instrumentalisé pour donner a la droite qui tient et garde le manche du pouvoir depuis 40 ans les apparences de la démocratie, bref tout ça est guignolesque pas drôle.

Je confirme ce que disent les autres abonnés : très bonne émission.

Avec des tutos comment diffuser des idées de gauche. ;-D

Passionnant et fort utile, on en ressort avec de vraies stratégies, pour sortir de l'impuissance et s'approprier l'espace  toxique des plateaux, bravo mesdames, une émission à diffuser le plus largement possible, 

Une de vos meilleures émissions, et presque 100% féminine en plus (ceci explique peut-être cela 🤔)


Virer le boss (enfin façon de parler) aura fait beaucoup de bien à l’émission ✊


(tkt on t’aime bien quand même Daniel)

Magnique!

Bravo Mesdames!

J'ai voté pour l'émission.

D'excellentes paroles et un magnifique éclairage.

Merci.

La faible présence des femmes dans des bagarres médiatiques est normale:  pourquoi voulez vous qu'elle ailles prendre des coups dans un "combat de chien" au milieux de macho testostéronés à bloc, qui y voient de pratiques punching balls. 

Elle ne sont pas folles et ont bien mieux à faire. 

Et croyez moi ce n'est pas seulement "les femmes " qui pensent ainsi.

Comme dit l'autre: "Quand les temps sont à la médiocrité les gens de bien cachent leur mérite".

En tout cas mesdames, ne faites pas l'erreur d'essayer de vous battre avec les mêmes armes que ces crétins. Dans le combat entre David et Goliath, c'est David qui était le plus fort. 

La preuve? 

C'est lui qui a gagné.

This is Radio Clash !


Bonne émission :) 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.