129
Commentaires

La fin du tout / tout de suite

Commentaires préférés des abonnés

J'ai fait un rêve formidable:


L'épidémie était terminée et ,décidés à jouir de notre liberté retrouvée,au lieu de retourner( comme des cons)immédiatement  au boulot,nous étions des millions dans la rue pour leur dire"CASSEZ VOUS"!!!

C'était beau.

(...)

J'entends bien ce que nous dit Daniel, mais je fais remarquer que Madame la Ministre doit tout de même assumer la responsabilité collective du gouvernement auquel elle appartient car s'il faut 3 jours, et même soyons plus large,  5 jours pour or(...)

" Nous voyons, par expérience, que le riche , à qui tout abonde, n'est pas moins impatient dans ses pertes, que  le pauvre à qui tout manque " ( Bossuet -  Sermon du mauvais riche 1662 )


Quant à Madame Schiappa , elle est toujours en concurr(...)

Derniers commentaires

Le monde du dehors est devenu vivable depuis que nous n'y vivons plus.

Suivons l’exemple de Stéphane Bern qui a immédiatement intégré la leçon de la fin du tout, tout de suite :

« Aujourd’hui, j’ai fait un gratin de poisson sur lit de courgettes car je n’avais plus de poireaux. » 

Et toc !

Comme le faisait remarquer quelqu'une sur Facebook : Ce qui est fou, c'est qu'on va rester enfermés plus longtemps que Bakany.

Si vous cherchez des témoignages, je suis parti prenante du PCA dans la fonction Publique (ministère des finances), et en première ligne car mon établissement gère les commandes d’ordi portables, leur configuration et la mise à disposition pour ceux qui pourront télétravailler ainsi. Si vous voulez détails sur l’impreparation de l’administration, l’envoie au charbon de collegues sans aucune protection pendant ces 3 premiers jours de la semaine (de lundi à mercredi), puis le maintient incompréhensible de certains services non prioritaires et dont les conditions de travails sont presque au corps a corps (il s’agit de service ressemblant à ses usines : l’editique).

Représentant syndical en CHS-CT, lors d’une audio,  les directeurs étaient affligeants, refusant de prendre leur responsabilités. Quand certains ont même abusé de leur position pour donner des ordres presque illégaux pouvant permettre à des personnels de faire valoir leur droit de retrait (ce qui ne s’est pas encore produit mais pourrait arriver sous peu).

La question n'est pas de savoir POURQUOI, mais d'admettre que ce numéro était bien INUTILISABLE: le reste n'est qu'enfumage démago...Comme l'autre queutard, qui venait nous saouler sur la famille et les gnenfants en se polissant la tige sous son bureau-ministre!

Après, j'ai rien contre une bonne branlette, c'est plutôt l'usage concomitant du missel qui me gonfle...


C'est 1083, une entreprise privée un peu particulière qui fabrique normalement des jeans aussi "locaux" que possible, qui a eu l'idée de fabriquer aussi, sur tuto de l'hôpital de Grenoble, des masques en tissu pour pallier à l'incurie de "notre" gouvernement. 


Perso, j'ai du mal à imaginer que, quand la Chine a déclaré manquer de masques et sachant que c'est elle qui nous fournissait, "nos" dirigeants n'aient pas, de suite, fait la tournée des popotes pour trouver des fabricants. 


Exemple idiot: la personne qui travaille quelques heures par jour chez une vieille dame de mon entourage lui fait faux bond. On trouve dans la foulée une autre personne qui veut bien prendre la suite... mais avec un masque, précaution légitime pour elle, mais surtout pour la personne âgée (90 ans) qui ne sort pas de chez elle donc risque plus d'être contaminée que contaminante. 


Où trouver un masque, sachant que même les hôpitaux n'en ont pas assez?

J'aime assez le ton de Daniel dans le Matinaute. C'est un mec que j'aurai aimé rencontrer pour boire un coup et raconter de conneries. :-)

Il pose ses interrogations, ses émotions, ses incompréhensions et ses mouvements d'humeur sur le plateau devant nous. 

D'aucuns lui volent dans les plumes parfois pour ça, mais je pense que c'est un honnête homme qui exprime le désarroi de son groupe social devant le bordel en cours.

Je pense aussi qu'il a un poids social dans l'évolution de la pensée actuelle. Je veux dire c'est un influenceur. 

Aussi je vais m'adresse directement à lui pour qu'il utilise consciemment et résolument ce "'pouvoir" pour aider à la gestion de la situation. 

C'est un grand rôle que je lui assigne :-) (même pas peur), pas sûr qu'il ai envie, mais bon... Si jamais...

Promouvoir les idées suivantes.

1) on ne change pas de cheval au milieu du gué - On ne change pas de commandement pendant la tempête.

2) Dans la bataille, il vaut mieux un mauvais plan que pas de plant du tout - Il vaut mieux un mauvais chef que pas de chef du tout.

3) Critiquer les erreurs du "passé" et du "présent", durant la bataille, est néfaste (psychologiquement), pour soi, pour ses proches et pour l'ensemble du groupe social auquel on appartient.

4) On participe, chacun à son échelle et suivant ses moyens et ses capacités, à la cohésion du groupe.

5) On n'oublie rien, mais on réglera les comptes plus tard.


Tout ça parce que l’expérience m'a montré que les plus virulents contre le "commandement" pendant les combats sont les plus rapide à leur pardonner leur erreurs quand les combats sont terminés. Ils rentrent dans le rang.

Maintenant c'est vous qui voyez...

Ah, PS:

Il est probable que beaucoup refusent le fait ou ne comprennent pas que le monde d'Avant est mort mais que les conséquence ne font QUE commencer.

Mais je suis prêt à argumenter.

N'oubliez pas, nous avons encore de l'eau courante, de l'électricité et des communications... pour l'instant.

La grande arnaque de la machine qui remplacerait l'homme, avant d'être une trouille mal placée des syndicats, c'est une mystification des entreprises-plateformes. Qui font semblant que tout ça est automatique, pour 1/ nous émerveiller comme des enfants devant les automates des vitrines de Noël des galeries Lafayette, et 2/qu'on oublie les gens qui sont derrière et qu'on ne s'inquiète donc pas de savoir comment ils sont payés et traités chaque fois qu'on commande quelque chose.



A propos,



Il y a toujours en ce moment une épidémie de grippe.



Et il y a du pollen dans l'air .



Donc, yeux qui piquent, gorge qui gratte , nez qui coule et  toux sèche  peuvent être aussi bien une réaction allergique au pollen, qu'une grippe et pas forcément une contamination au  covid-19 ...





Pour commander des livres il y a : Lalibrairie.com

c'est un réseau d'indépendants qui marche très bien.

AVIS A MES DÉTRACTEURS :


M'enfin, vous êtes confinés ou confirmés ?


Je suis une ordure et je pue.


Je n'ai plus rien commandé depuis l'alerte émise par la Belgique:


C'est à dire 72 heures avant le lénifiant discours du Czar Macron y Macron.


Faut lire entre les lignes , quand je parle de la Suisse (dont le chocolat est infecte) c'est de l'humour bêtement confiné.






Suggestion : ne pourrait-on pas considérer les écoutant(e)s du 3919 comme des soignant(e)s, aussi indispensables ? Et leur accorder la possibilité de faire accueillir leurs enfants dans les quelques écoles réouvertes à cette fin…

Et derrière google aussi, vous avez regardé les travailleurs du clic ? https://peertube.datagueule.tv/videos/watch/7224328c-efd5-425d-8734-fb27021c5615


Et derrière internet aussi ce sont des êtres humains. Des êtres humains qui maintiennent les serveurs, les vpn, les réseaux. Derrière le GSM aussi !


le pouvoir a choisi de jouer sur les deux seuls registre qu'il connait; la répression; la répetition du mantra néo-libéral "coute que coute".  Les policiers tireront à vue dans la rue avant qu'on songe à restreindre sérieusement la "liberté d'entreprendre" et à doter sérieusement les hôpitaux.

À noter que dans le jargon administratif, fermé signifie plutôt que le service est définitivement indisponible alors que là c'est temporaire. 

Mais bon pour les usagers c'est pareil...

Pour éviter les mises en péril d’hominidés,  je commande livres ou discs par le Web.


Je suis "livré" via la Poste -boite aux lettres- par un fournisseur Suisse moins cher qu'AmaZhonte ou la Fnacouille. 


La livraison est gratuite et le Délaï Lama est de 8 jours. (uniqueplace)


Pour les livres d'occasions, je recommande "RecycleLivre" (recyclivre.com), une ASBL de réinsertion.


Quant à Shiappa ..., trop bête.


Fin du tout tout de suite ... 

pour la pizza et le livre rare, oui bien sûr, et sans aucun regret. Il serait bon que certains patrons le mesurent, des usines de fabrication de trucs pas essentiels du tout tournent encore . 

Pour les services publics ? Non, c’est pas normal. Les données qui permettaient aux politiques de prévoir étaient disponibles fin janvier. 


Alors, on va pas les dégager tous tout de suite ces assassins, il y a plus urgent , mais quand on sera au jour d’après, avant de commander une pizza pour fêter ça faudra quand même faire les comptes. 

Deux euros supplémentaires par employé d'Amazon ! Ta générosité te perdra, Jeff.


J'entends bien ce que nous dit Daniel, mais je fais remarquer que Madame la Ministre doit tout de même assumer la responsabilité collective du gouvernement auquel elle appartient car s'il faut 3 jours, et même soyons plus large,  5 jours pour organiser le service ... ce temps elle aurait dû en disposer largement si le gouvernement avait fait preuve d'un peu d'anticipation, ce qui n'était pas si difficile en ayant pour le faire le scénario chinois,  puis el coréen du sud, puis l'italien, et en écoutant peut-être un peu sa collègue Buzin qui dit avoir alerté dès fin janvier de ce que la situation allait en arrivé là où nous en sommes au point de prévoir que les élections ne pourraient pas se dérouler. Alors avec ce temps d'avance sur les chinois, les coréens et encore les italies nous pouvions dès février lancer la fabrication de masque, ne pas attendre Bernard Arnaud pour produire du gel hydroalcoolique, penser aux conséquences d'un confinement général et entre autre prévoir un fonctionnement renforcé du numéro d'appel pour les victimes de violences conjugales. 

Mais au lieu de ça, il fallait maintenir les élections coûte que coûte, car cette date était aussi la date buttoir retenue (allez savoir pourquoi ?) pour le vote de la loi sur la réforme des retraites, ce qui permit d'utiliser le 49-3 afin de faire taire les oppositions qui mettaient à jour toutes les insuffisances du texte, toutes ses imprécisions, toutes ses lacunes , pour cacher sa philosophie qui est le transfert aux fonds de pensions privés plus  de 300l milliards d'assurance et mettre à genoux définitivement notre système part répartition, né de ... la guerre.

Au lieu d'anticiper avec une marge de temps que les chinois, les coréens n'ont pas eu, nous avons regardé leur manière de combattre ' avec t pour un dédain : Regardez les mesures qu'ils prennent pour ce qui n'est en somme qu'une grippette un peu méchante "ah ces asiatiques" !) Quand ce fut le tour de nos voisins italiens, même chose, là cette fois c'était leur dilettantisme proverbial et sûr, ils ont fait  des erreurs que nous ne ferions pas, aussi fut-il normal de recevoir 3000 supporters, italiens du nord, pour assister à un  match essentiel "Lyon/Turin" il y a trois semaines ! Fermer la frontière ? Non enfin soyez raisonnables, inutile, et stupide, ce furent les responses du Ministre de la santé !!! Trois semaines plus tard, les frontières sont à l'intérieure même du pays avec contrôle sévère, amendes etc ! Et pourtant l'Italie en était où nous en sommes actuellement et il était évident que nous étions sur le mmême chemin ...

J'ai fait un rêve formidable:


L'épidémie était terminée et ,décidés à jouir de notre liberté retrouvée,au lieu de retourner( comme des cons)immédiatement  au boulot,nous étions des millions dans la rue pour leur dire"CASSEZ VOUS"!!!

C'était beau.

J'aimerais bien rêver du même, tu peux stp ke  streamer?

Elle doit être sacrément dure la tienne ! ^^


Et pour les petits plaisantins, je parle de sa...came...hein...

Buzyn savait, mais elle a démissionné. Une casserole de plus pour LREM (enfin pour nos "gouvernants" en général) :


https://www.huffingtonpost.fr/entry/agnes-buzyn-livre-des-confessions-accablantes-sur-le-coronavirus_fr_5e70b8cec5b6eab7793c6642

Tous, les uns après les autres, Schiappa hier devant Ferrari comme Lemaire, insupportable ce matin avec Demorand sur Inter, sont confrontés aux conséquences de leurs politiques (le "contrôle" des dépenses avait-t-il un sens en matière de santé ? Le coronavirus va-t-il avoir enfin la peau de la tarification à l'acte dans les hopitaux ?), et surtout de leur manque d'anticipation. Ils se prévalent du nouveau monde ? Quelle rigolade ! Dans n'importe quelle start-up, ils seraient déjà dehors !

Je ne suis pourtant pas le dernier à taper sur CHIAPPA. Mais là, honnêtement, elle ne dit pas de bêtises. Elle se demmerde.

Mais, plus largement, c'est vrai que l'on est effaré devant l'impréparation du gouvernement. 

C'est BACHELOT aujourd'hui qui boit du petit lait : il y a 15 ans, lors de la crise du H1N1, elle avait été salement critiqué pour l'achat de millions de vaccins. Si le gouvernement avait fait la même chose, on ne manquerait pas de masques ni de solution Hydro-alcoolique.

Gouverner, c'est prévoir. 

Le gouvernement a préféré lancer BUZYN dans la course aux municipales plutôt que, en pleine crise, la laisser à son poste. C'est dommage puisque l'on a appris qu'elle était d'une clairvoyance remarquable.

Heureusement, les femmes battues peuvent encore acheter des pansements à la pharmacie (et de l'alcool au Franprix pour oublier). Bon courage à toutes et à tous.

Notre président Yakafaucon, l'a répété six fois, "nous sommes en guerre".


En 1940 l'armée française, s'est vite retrouvée à court de munition.

En 2020 c'est la pénurie de masques et de médicament.


Lu sur Médipart :

« Nos laboratoires ne vont plus recevoir de masques, même dans les Haut-de-France et le Grand Est, où nous pratiquons les tests Covid : ce sont six cents tests par jour dans les Hauts-de-France, quatre cents dans le Grand Est. Sans protection, nous ne les ferons plus. Ce sont des prélèvements en fond de gorge, qui font tousser les patients, nous avons besoin de masques, de lunettes, de charlottes, de surblouses. Le gouvernement ne peut pas ainsi nous placer en première ligne, sans protection. » (François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes libéraux).


L'Histoire bégaie (quand elle n'éternue pas). 

Il me semble quand même qu'il y a une vraie urgence pour les femmes maltraitées et confinées. Pas seulement un numéro de téléphone, mais un lieu d'accueil. Comme pour les SDF. Mais ce qu'on n'a pas voulu faire avant, comment le mettre en place maintenant? 


Anticiper, qu'ils disaient...

Et surtout rappelons le une fois de plus, une énorme impréparation alors que tous les milieux informés (coucou Buzyn) savent que le confinement allait arrivé depuis un bon mois.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je ne me suis jamais fait livrer une pizza (ou autre) , un livre chez amazon ? oui je le reconnais, parce que introuvable ailleurs ou par flemme d'aller chercher, oui je l'avoue pour ce "tout, tout de suite ou plus rapide. 

Mais dans le cas de cette pandémie, j'ai une question : depuis quand savaient ils, et Schiappa entres autres, que cela allait arriver ? Au moins depuis janvier dixit Buzyn ?

Que dire de son inaction, de sa non organisation,  de son silence, à Schiappa ? Elle savait

Etait-ce si incongru de penser que ce numéro pouvait avoir été fermé, son gouvernement ayant supprimé à tour de bras les subventions aux différents acteurs de la prévention sociale et quand on voit leur incompétence à gérer cette pandémie pour des pans entiers de la population en difficulté ?

Il est bon de rappeler ce que le Docteur Salachas est venu dire sur le plateau d'ASI, nous n'échapperons pas au virus, la seule chose à faire est d'étaler dans le temps le nombre d'infectés. 

Après je comprends qu'on ait besoin de s'occuper, pas forcément besoin d'Amazon

Vous voulez de la musique, il y a Qobuz

Des films récents, il y a wawacity.ninja, des séries, il y a Netflix

Pour les livres, il y en a toujours un ou deux qu'on a pas pris le temps de lire et trois autres qu'on a pas apprécié auxquels on peut donner une chance.

C'est pas grand chose mais si quelqu'un est violent dans l'appartement ou la maison, sa tendance pourra être atténuée avec ces occupations au lieu d'être excitée par des médias à la con.

J'ai même trouvé des jeux nes et supernes sur wawa et il n'y plus qu'a trouver un émulateur sur le web, souvent, le coté régressif apaise.




Vous lisant, je me souviens de la PTL (permanence téléphonique) dans les locaux de Aides, qui deviendra plus tard, dans ses propres locaux Sida Info Service. Plein de visages me reviennent...

Après Agnes Buzin, Marlène Schiappa prend un bain de réalité et l'avoue à l'antenne.

Les complices du système touchés par les résultats désastreux de leur politique deviendront-ils leurs plus grands pourfendeurs, tel un ancien fumeur incollable sur les ravages du tabac ?

" Nous voyons, par expérience, que le riche , à qui tout abonde, n'est pas moins impatient dans ses pertes, que  le pauvre à qui tout manque " ( Bossuet -  Sermon du mauvais riche 1662 )


Quant à Madame Schiappa , elle est toujours en concurrence avec Madame Morano , dans la recherche du niveau de la  connerie pure. Le plus profond est atteint, mais elle creuse toujours.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.