47
Commentaires

La débâcle jubilatoire des éléments de langage

Pour faciliter les embauches, il faut pouvoir licencier plus facilement.

Derniers commentaires

Ce gouvernement aura été le plus orwellien de tous ceux que nous avons connu.
L'idée des villes à la campagne, ça a été tenté par un certain Nicolas Ceau?escu, en Roumanie. J'espère pour Macron que les Français ne le remercieront pas de ses initiatives de la même manière que les Roumains ont "remercié" Ceau?escu lors de la chute de son régime...
Depuis quelques jours, je n'entends plus que le mot JEUNE sortir de tous les râteliers gouvernementaux jusqu'au Président qui hier était loin du petit Liré et à deux pas du Mont Palatin.

J'en ai RAZ LE BOL du mot JEUNE soudain devenu une jubilation langagière chez toute la sainte famille à commencer par ceux qui ne mouflaient jamais ce mot, trop empressés de redire les mots de leur bréviaire de "drauche" comme disait hier Daniel Schneidermann.
Il faudrait aussi s'attacher au langage de l'économie, c'est à dire au langage du pouvoir, puisqu'aussi bien l'économie n'existe pas comme science, mais seulement comme idéologie du pouvoir (cf. Seux).
Ainsi il serait bien de dégonfler un certain nombre de baudruches comme:
- l'économie collaborative => exploitation de l'homme par l’algorithme
- l'économie à la demande => exploitation directe de l'homme par le Client
- financement participatif => taper du pognon ou faire la manche sur plate-forme
- modèle disruptif => se passer de contraintes chiantes telles que la Loi ou le Règlement
- concept disruptif => réfléchir à comment niquer le fisc, l'Etat, les autres boites... - aboutit à un modèle (voir ci-dessus)
- économie circulaire => ramasser les poubelles
- application => petite bidouille de geek à base d'algo - met généralement en oeuvre le modèle disruptif (voir ci-dessus)
- co-construction => forme sophistiquée 2.0 de la cogestion
etc. etc.
Comme le dit Thoreau, il ne faut pas gagner sa croûte en s'encroûtant.
"le contre-historien Histony" : je ne suis pas sûr qu'Histony serait d'accord avec cette présentation. Il me semble qu'il est précisément un historien, au contraire de ceux qu'on présente parfois indûment comme tels (au hasard, les animateurs d'émissions "historiques" à grande audience et les auteurs de biographies qui n'ont jamais eu d'archives sous les yeux). Évidemment, il existe des historiens de sensibilités politiques différentes, ce qui n'est pas sans conséquence sur leur travail et Histony explique clairement qu'il ne revendique aucune neutralité, mais ça ne fait pas de lui un "contre-historien" pour autant.
Une débacle, vraiment ? C'est justement le contraire de ce que décrit Orwell :

Extraits de "1984"

"Pour un groupe dirigeant, il n’y a que 4 manières de perdre le pouvoir. Il peut, soit être conquis de l’extérieur, soit gouverner si mal que les masses se révoltent, soit laisser se former un groupe moyen fort et mécontent, soit perdre sa confiance en lui-même et sa volonté de gouverner.
En fin de compte, le facteur décisif est l’attitude mentale de la classe dirigeante elle-même.
(...)
L’essentiel de la règle oligarchique n’est pas l’héritage de père en fils, mais la persistance d’une certaine vue du monde et d’un certain mode de vie imposé par les morts aux vivants. (...)

Il est à peine besoin de dire que les plus subtils praticiens de la double pensée sont ceux qui l’inventent et qui savent qu’elle est un vaste système de duperie mentale. Dans notre société, ceux qui ont la connaissance la plus complète de ce qui se passe, sont aussi ceux qui sont les plus éloignés de voir le monde tel qu’il est. En général, plus vaste est la compréhension, plus profonde est l’illusion. Le plus intelligent est le moins normal.

Le ministère de la Paix s’occupe de la guerre. Celui de la Vérité, des mensonges. Celui de l’Amour, de la torture. Celui de l’Abondance, de la famine."

"L’essentiel de la règle oligarchique n’est pas l’héritage de père en fils, mais la persistance d’une certaine vue du monde et d’un certain mode de vie imposé par les morts aux vivants.

(...)

Il est à peine besoin de dire que les plus subtils praticiens de la double pensée sont ceux qui l’inventent et qui savent qu’elle est un vaste système de duperie mentale. Dans notre société, ceux qui ont la connaissance la plus complète de ce qui se passe, sont aussi ceux qui sont les plus éloignés de voir le monde tel qu’il est. En général, plus vaste est la compréhension, plus profonde est l’illusion. Le plus intelligent est le moins normal.

Le ministère de la Paix s’occupe de la guerre. Celui de la Vérité, des mensonges. Celui de l’Amour, de la torture. Celui de l’Abondance, de la famine."

"Lorsque quelqu'un n'a pas de points de repère extérieurs à quoi se référer, le tracé même de sa propre vie perd de sa netteté."


Croire que l'évidence est donnée à tout le monde, et surtout à soi, est une imposture.
Chacun de nous est langage, avant tout langage.

Et en ce sens nous sommes infiniment manipulables. L'intelligence n'a rien à voir. Il faut aussi l'utiliser pour analyser...
Or, personne ne nous l'apprend.
"plus vaste est la compréhension, plus profonde est l’illusion"

Il faudrait pouvoir développer un peu ça, non ?

"plus vaste est la compréhension, plus profonde est l’illusion"
Il faudrait pouvoir développer un peu ça, non ?

... ou bien sûr, s'en tenir à l'idée qu'Orwell a écrit ça comme pure antiphrase...
Vu que ce qui distingue un CDI d'un CDD c'est le deuxième D de "durée" qu'on voudrait bien harmoniser et ramener à "tant que le patron veut bien" (CDT, ça fait pas un peu syndicat ?), finalement le contrat unique ne sera plus défini par sa durée, donc le deuxième D et la troisième lettre ne servent à rien.

Conclusion, le nouveau et unique Contrat devrait s'appeler le "C"

D'où en novlangue "on vous embauche en C" qui rejoint l'expression célèbre et ancienne "on nous prend pour des C..."
Alphonse Allais n'était pas encore né qu'on parlait déjà de « construire les villes à la campagne ».
Et que penser de cdi de 5h dans l'année ? Oui ça existe !
Travaux pratiques http://politeeks.info/kevin-adminstrateur-de-site-de-vpc-de-cul-vs-la-loi-el-khomri/
"regardez le Sagirite".
Je crois qu'il manque un "assez" dans la dernière phrase de l'article.

En effet l'article de Désintox est à lire (il montre aussi les exagérations dans le camp des opposants).
A signaler aussi l'insistance de Patrick Cohen face au ministre : du bon boulot journalistique - même si on va dire qu'il n'est pas allé très loin après...
Et comment ne pas repenser à votre émission du 4 mars ?Est-ce que ces gens du gouvernement Valls, Macron en tête, sont complètement jetés, ou est-ce qu'ils se foutent de nous, nous prenant pour des demeurés?
Ce matin, le "génial Gattaz" prévoyait une catastrophe pour la France, si le projet était annulé...Il parlait pour sa boutique, bien entendu, pas pour ces millions de gens que leur foutu libéralisme a mis dans la rue...La Salamé a rudoyé le patron de la CGT. Il lui était poussé des ailes, elle si médiocre d'habitude.
Il me semble que c'était bien amorcé quand ils ont appelé "plan social" un plan de licenciement, et même avant, dès qu'ils ont créé le terme de "relations humaines" à la place de "service du personnel" lequel était déjà bien ambigü. Les puissants ont toujours fait ça, trafiquer les mots pour leurrer le peuple. N'importe quel enfant un peu futé comprend ça. On nous disait, quand on nous maltraitait, c'est pour ton bien et tu me remercieras plus tard. Les enfants d'aujourd'hui entendent probablement d'autres mots, qui sont, quand même, de l'enfumage. Moins? Je l'espère.
Je repensais à cette superbe BD de Pichard...
http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/ceuxla02.jpg

Maintenant, on dirait "Seux là..."
Alphonse, le grand oncle de Maurice ? :)

PS : blagapar, qqc m'échappe dans la formulation de DS :

"encourager les mêmes patrons terrorisés à...embaucher en CDI, plutôt qu'en CDD. Et comment ? Attention : en transformant, de fait, les CDI en CDD".

Mais je vais sûrement finir par comprendre (?)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.