88
Commentaires

La com', la poule et l'oeuf

Commentaires préférés des abonnés

Et finalement, moi qui n'y avait jamais pensé, je viens de jeter un œil au Média où je tombe sur une interview de Thomas Guénolé par Aude Lancelin. De la déconstruction de discours politique, un côté même pédagogique en abordant concrètement ce qui r(...)

Pendant ce temps, sur le Media honni, on a parlé des élections italiennes, du suicide du SPD, des griefs des parturientes et même de St Augustin. C'était une édition très réussie :-)

"Pour l'éditeur qui l'a mis en page. " Je pense qu'une fois que l'auteur a écrit son article et que le redac chef l'a validé, l'éditeur n'a plus trop son mot a dire... Mais bon je suis pas spécialiste du fonctionnement de la presse.

Mais franchement a(...)

Derniers commentaires

J'avais écrit "on aura du mal à atteindre les 200 commentaires". On est quand même déjà à 85. Mais à la faveur d'un détournement en hors sujet. Menchevik versus Bolchevik a la vie dure apparemment. Yen a qui s'en tiennent au dictionnaire de langues (minoritaires, majoritaires, ya pas d'insulte). D'autres n'ont pas oublié qu'en plus d'un sens littéral les mots ont une connotation. On peut d'ailleurs retrouver le sens du mot dans un dictionnaire: 


"Ensemble de significations secondes provoquées par l'utilisation d'un matériau linguistique particulier et qui viennent s'ajouter au sens conceptuel, fondamental et stable, qui constitue la dénotation. (Ainsi, cheval, destrier, canasson ont la même dénotation, mais ils diffèrent par leurs connotations : destrier a une connotation poétique, canasson une connotation familière.)" 


La connotation du mot "bolchevik" est détestable. Et comme pas mal de connotations, elle insulte ceux à qui on l'applique, mais elle vise aussi à discréditer ceux qu'elle utilise comme insulte. Traiter une femme de putain, un homme de porc, c'est insulter aussi les prostituées et les cochons. 


Il me vient au souvenir que je n'ai pas de suite intégré le caractère potentiellement révoltant de cette fameuse chronique dont on n'arrive pas à éteindre le feu (plus guère de flamme, mais beaucoup de fumée). En fait, j'ai trouvé normal et banal que Daniel Schneidermann dézingue à la fois Le Média et les Bolcheviks, il me semble que c'est en quelque sorte sa pente naturelle: un peu à gauche, mais pas trop quand même, comme certains ont soutenu la commune de Paris, puis l'ont abandonnée quand elle se faisait massacrer en arguant de ses "excès" . Zola fut de ceux là, et je garde pourtant mon estime à Zola. Victor Hugo n'en fut pas, peut être parce qu'il avait écrit "Les Misérables" et Zola "L'assomoir" ou "Nana".  (ya un point godwin pour la Commune de Paris?)


Ça nous ramène au haïssable mot "populiste": tout ce qui vient du peuple est maudit. Victor Hugo avait une tendresse pour le peuple, même dégénéré par sa misère. Pour Zola, ça n'allait pas jusque là. 


* PS, pour ceux qui vont faire de moi une bolchevique au couteau entre les dents: je n'en suis pas, je pense que déjà là ça déconnait pas mal, mais comment trier sans esprit partisan entre ce qu'a apporté, au peuple justement, la révolution russe, et ce dont elle a dépossédé le même peuple?

J' espère vraiment que l' émission sur les comptes de campagne de Mélenchon annoncée par G. Miller la semaine dernière ne sera pas jetée aux oubliettes. D'après Europe 1 c' était pour cette semaine. On verra la semaine prochaine... 

un commentaire plus bas me fait subitement remarquer que le traitement médiatique des résultats de l'élection italienne échape complètement au radar d'ASI... on a pourtant assisté à des commentaires pour le moins discutables! 


comme d'autres je me demande si asi n'a pas épuré son image en même temps que ses analyses.... dommage, il ne reste guerre que l'émission pour fournir des sujets intéressants. 


sinon, oui, la presse est tombée bien bas, mais ça on l'avait tous remarqué.



Tristan Le Gall m'écrit, virulent et l'insulte facile, comme Schneidermann et un autre dont j'ai oublié le nom: 


"Alors, pour Deeplo qui n'a toujours pas compris (et qui continue à pourrir ce forum plutôt que de mettre à exécution ses menaces de désabonnement) je reposte l'explication sur mencheviks/bolcheviks:"


Mon cher Tristan,

quel autre politique que Schneidermann dans notre beau pays est connu pour son irrépressible usage de cette période historique russe quand il s'agit d'agresser ses opposants? Le Pen. 


Je constate votre entêtement à trouver normal cette filiation intellectuelle et culturelle. 


Pour égayer vos séances de comparaisons historiques des situations politiques, je vous conseille de vous pencher sur l'opposition SA/SS. Peut-être en aurez vous l'usage au départ du prochain journaliste du média, sait on jamais.


Bien à vous!




1 chronique du matinaute par jour dans un site en perdition de sens (clic, scroll, reconnect ...), des articles de marronniers de marronniers des médias, pas de réponse sur la vie du site....  poule ou oeuf,  en ce qui me concerne, je suspend mon mécontentement [faute de pouvoir suspendre mon abonnement - chose pourtant indiquée comme pouvant se faire dans "mon compte" renouvelé cf. la vie du site il y a 15 jours déjà]... en ne regardant plus ce site que par intermittence, enfin,  si je suis bientôt disponible...

J’en ai ras le cul de votre site d'où je suis régulièrement déconnectée et de votre zone de commentaires de merde !

perso, je salue votre équipe pour ne pas "censurer" ce genre troll^^

en ce moment ça va mal sur asi... j'm'etais deja desabonné y a 1 an et qq mais je gardais un œil et comme il semblait y avoir de nouveaux de bonnes emissions je m'etais réabonné, mais bah voila j'viens de suspendre mon abonnement... 2 émissions sans intérêt (pour moi), elle est loin la belle époque des analyses de sujet contemporains ^^0


j'vous propose de mettre en place unsysteme permettant aux abonnés de choisir le thème pour votre émission phare

pour vos autres articles ecris un ton plus neutre serait de mise

asi est une belle histoire ça montait dommage de plmober le truc


j'retourne a l'apero :)

Ah ouais, j'voulais juste ajouter un ou deux trucs, je suis satisfait de "Le Media" et je suis satisfait de"arrêt-sur-images" et je trouve qu'@si est tout à fait dans son rôle lorsqu'ils critiquent "Le Media". La critique ne fait pas toujours plaisir, mais elle permet de s'améliorer si on sait la prendre. À bon entendeur. 

Comment ça?

Le sujet du jour, ce n'est pas le média des insoumis mélenchonistes bolcheviques et le gars qui fait malencontreusement tomber la feuille scotchée qui cachait le logo des insoumis et d'Apple?

https://twitter.com/twitter/statuses/970784121818615808

J'ai du me tromper de site tiens...

Quelle idée à la con d'offrir un être vivant .ça doit venir d'un macroniste.  Elle doit s'emmerder toute seule dans sa cage.

Macron, ce n'est pas un dangereux bolchévique lui? Vous n'insultez que la gauche? La Macronie ce n'est pas "mort aux faibles"? Traitement de faveur sans insultes donc pour l'oligarchie. Vous me rassurez Schneidermann....


pour ceux qui veulent un peu d'info sur le monde, la vie, la politique, l'info, et sortir de la vacuité de ce site qui refuse de répondre à mes demandes écrites de désabonnement:


https://www.lemediatv.fr/video/entretien-libre-6-thomas-guenole-03052018-1914



Et finalement, moi qui n'y avait jamais pensé, je viens de jeter un œil au Média où je tombe sur une interview de Thomas Guénolé par Aude Lancelin. De la déconstruction de discours politique, un côté même pédagogique en abordant concrètement ce qui relève de la propagande, des éléments de langage… bref quelque chose qui ressemble beaucoup à du décryptage des médias.
Et si finalement le problème était là, que le Média reprend un des fers de lance d'ASI. Sans compter des journalistes comme Aude Lancelin annoncée l'année dernière sur ASI… et puis non, finalement, ça ne se fera pas sans qu'on nous dise pourquoi. Et la question arrive : “Est-ce que le Média n'est pas en train de faire ce que ASI ne fait plus aujourd'hui”. Depuis la refonte du site, on a le sentiment que la forme est devenu l'obsession, les articles sont plus longs, plus illustrés, et pourtant le fond devient plus faible. Cela ressemble à tout ce que l'on peut lire ailleurs.
Je me suis abonné il y a quelques années pour la chronique d'Alain Korkos. Les articles courts de la semaine et l'article long du samedi. C'était devenu un vrai rendez-vous car à chaque fois, je découvrais quelque chose que je ne trouvais pas ailleurs. Du décryptage d'images, de la découverte d'images, un rapprochement d'images qui avait du sens. Depuis André Gunther a remplacé épisodiquement Korkos. Alors bien sûr, maintenant c'est filmé (plutôt mal) et l'on écoute cet universitaire nous donné son avis sur la campagne de Mélenchon. Oui pourquoi pas… mais ce n'est pas du tout ce que j'attends. Je ne viens pas sur un site de décryptage des médias pour avoir l'avis d'un spécialiste des images… sur Mélenchon.
10 ans d'existence comme Mediapart ce mois ci et là aussi la comparaison est difficile. Des journalistes qui vont chercher de l'info qui sortent des infos, qui s'accrochent pour travailler dans la durée. Moins de commentaire et plus de journalisme.
L'impression que j'ai, c'est que le travail de terrain a disparu, que les journalistes d'ASI ne sortent plus de leur bureau et travaillent sur leur écran, et commentent, commentent, commentent ce qu'ils voient.
Qu'il y a de la distance aujourd'hui, qu'il n'y avait pas hier. Et que peut-être les débats, les réunions organisés par Mediapart avec leurs abonnés, c'est finalement ce qui manque à ASI.
Quand à la poule et l'œuf, oui, sans doute…

'Tain! T'as vu comment qu'il a décrypté la com' à Macron!

" Qui vole un oeuf va en prison, qui vole un boeuf va au Palais Bourbon " ( ou à l'Elysée ).

à Tristan Le Gall,


Bien que je n’aie pas brandi le désabonnement, je comprends ceux qui l'ont proféré. Il y a des mauvaises fois qui même lorsqu'elles viennent de gens qu'on n'aime bien comme DS sont difficiles à accepter surtout si l'on ne trouve pas son compte dans l'argent que l'on met chaque mois. Comment expliquer cette lubie contre Le Média : pour ma part, je n'ai pu l'expliquer qu'en me convaincant que DS avait un plan secret, celui de faire de la publicité pour ce nouveau média. Et je dois dire qu'il y a réussi.


Quant à prendre comme sujet la poule, ce n'est il me semble pas un symbole de courage (même si cette poule n'est pas mouillée) et ce n'est pas d'une énorme subtilité.


On pourrait appeler ça une  une mise en abyme. Lémédia parlent d'un rien juste bon pour TF1, Lézanalystesdémédia commentent ce parlage de rien qui ne vaut pas grand-chose et les commentateurs des zanalystesdémédia remettent deux sous dans le juke box histoire de faire durer le plaisir.


Pendant ce temps, les zinvestisseurs, enfin libérés de l'ISF, comptent leurs dividendes. Les autres se mangent les doigts.


Et merci à Lecolo qui m'a mis la puce à la cervelle.


Tiens, personne n'a encore écrit de commentaire rageur et menacé de se désabonner ? Pourtant, Daniel Schneidermann a encore fait une chronique à charge, se moquant de la com' d'un média et de sa soumission au pouvoir politique.  Et il y aurait beaucoup à redire sur cette chronique, qui ne laisse même pas la parole aux accusés. Les insoumis férus de rigueur journalistique et d'impartialité vont encore râler. Non ?


Comme cette fois-ci DS tape sur le "bon" camp, les censeurs "insoumis" sont satisfaits. Et c'est ainsi que DS met subtilement en évidence toute leur hypocrisie. Bien joué.


Cette nouvelle ne m'extirpe qu'une réflexion profonde :


Qui de l'oeuf ou Macron est arrivé en premier ?

Bien vu, Daniel! À part ça, le second degré est aussi difficile à intégrer sur @si qu'ailleurs, même en faisant un vrai travail de décryptage des médias tels qu'ils sont dans la 'vraie réalité réelle'.

PS: R.I.P. André S. Labarthe. Rien là-dessus, Daniel?


"Pour l'éditeur qui l'a mis en page. " Je pense qu'une fois que l'auteur a écrit son article et que le redac chef l'a validé, l'éditeur n'a plus trop son mot a dire... Mais bon je suis pas spécialiste du fonctionnement de la presse.

Mais franchement a part souligné qu'un certain nombre de médias sont bien volontiers complices de la com de Jupiter, ce qui saute aux yeux de la première personne un tout petit peu avertis, y a rien dans l'actualité a décrypté ?


Ce matin j'ai entendu parler (autre com du président) du grand retour des travaux forcés travaux d’intérêt générale… y a rien a dire sur le sujet ? « l'explosion » du système d'apprentissage, ça n'est pas un thème à décrypter ? Tout a été dit sur la SNCF ? Les états généraux de l'alimentation qui ont accouché d'une souris ça n'inspire personne ? Les accords de commerce internationaux qui facilite la destruction sociale et environnementale ? quelqu'un ?


Je pourrai continuer la liste, mais ce sont les thèmes qui me viennent spontanément. Pour en trouver d'autre il faudrait que je fasse un peu de recherche. Et puisque, visiblement a @si on ne se donne plus cette peine, je ne vois pas pourquoi moi je le ferai...

Les Animaux et leurs hommes


Hélas ! ma sœur, bête bête,
Ce n’est pas à cause de ton chant,
De ton chant pour l’œuf
Que l’homme te croit bonne.


Paul Eluard

Pendant ce temps, sur le Media honni, on a parlé des élections italiennes, du suicide du SPD, des griefs des parturientes et même de St Augustin. C'était une édition très réussie :-)

Enfin un Macrongathe !

Sur le Média (que je consulte désormais régulièrement, et c'est pas si mal), ils ont parlé (rapidement)du pari (une bonne bouteille) entre 2 ministres, à propos d'une citation de Saint Augustin à l'Assemblée. mais comme ils politisent tout, ils ont d'abord daubé sur ces gens qui prennent l'Assemblée Nationale pour objet de pari (on peut plus rigoler, merde!!!), et en plus trouvé une autre citation du même Saint Aug sur la justice et chéplukoi. 

La justice? Je rêve!

C'est un scoop du Parisien, journal qui appartient au groupe LVMH.

BFM (propriété de l'homme d'affaires Patrick Drahi).



Eh bien, voilà ! ce n’est pas compliqué à rajouter.

Cela fait longtemps que je n'avais autant ri !

Et elle porte un nom de pierre pas très précieuse ! Hum !

Et le coq gaulois ! Il est où le coq gaulois ?

Voilà au moins un sujet consensuel...

ca rappelle le pardon de la dinde aux US, ca aurait été intéressant de rapprocher les 2 images. 



I GATHE 

Ici place Vendôme, il ne pouvait en être autrement l'Oeuf d'Agathe décrit par LVMH et repris par Drahi était en fait un oeuf Fabergé.  La gente bouseuse en Hermés vêtue  s'esbaudissait en admirant les bienfaits de la basse-cour élyséenne permettant à toutes les pierreries de parcourir en arc en ciel laser la face médusée d'un monde béat.

Vive Jupiter,

Qu'Agathe soit bénie! 


2017 un oeuf sur la tête---2018 un oeuf dans les mains---2019 où sera l'oeuf

A vous Eauze.

c'est la poule qui fit lo sophe !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.