54
Commentaires

La Chine, forcément coupable

Ne cherchez pas le coupable: c'est la Chine !

Derniers commentaires

Ben il faut bien trouver de nouveaux boucs émissaires. Pour les traditionnels, les Arabes, ça ne le fait plus, ils sont devenus populaires parce qu'ils ont viré une coiffeuse et un général. Et les pauvres, ils s'en ramassent plein la gueule parce qu'ils s'attaquent à un dictateur fou.

Alors on a une bonne population pour les remplacer, bien nombreuse, et ils sont déjà sous nos pieds. Que demande le peuple ?
Ok autant pour moi. Les religions et moi ça fait deux..en fait c etait un clin d oeil ,de la chanson de Renaud marche a l ombre
quand au Tibet le dalaisergio Lama c est pas un saint. il a gouverné le Tibet d une maniere moyennageuse.Pour exemple le Nepal¨,Tibet bis, le roi ,un saint Homme bis ,c est fait jeter a coup pied au derche il y a 3 ans par le peuple . moi je prefère krishna si si c est plus cool.Passe moi le ... petard
C'est bien la peine de faire stocker les traces personnelles sur l'internet, si on peut soit les effacer, soit les falsifier. Les "terroristes" du Web ont de beaux jours devant eux ! Heureusement NS veille.
Ils veulent savoir qui pourra dire le premier : «[s]j'ai vingt culs[/s], j'ai vaincu » autour de la table.
On a l'air malin avec nos logiciels ouverts....
Mais tout le monde sait, cher Daniel, que Les Asiatiques sont dissimulés, fourbes, cruels et même féroces.

Et c’est un spécialiste de l’Asie qui vous le dit, après vérification in situ.

Les Français, eux sont parfaits et disposent d’un flair en matière d’espionnage qui laisse baba les limiers les plus affûtés de la gent canine…

Voilà des éléments de base, non-discutables (axiomes) qu’il est indispensable d’avoir à l’esprit quand on veut évoquer ces questions !
Moi je pense que ses horribles Chinois ,sont venus espionner nos comptes deficitaires abissaux de la France. Ils sont ebahis! c est sur ! ils doivent etre d une jalousie...
Bonjour

Je pense que les chinois cherchaient à savoir combien Dassault donnait sous la table pour "refourguer" ses Rafales.
La Chine est très utile :

- on nous fait peur avec du genre, ils vont nous envahir, ils vont nous dominer alors que ce n'est pas dans leur tradition culturelle de sortir de leur zone historique et que leur armée est toujours parfaitement incapable de se projeter même à Taiwan.
- on nous les oppose comme modèle économique supprème en évitant toutes leurs faiblesses qui pourrait très bien les rendre aussi caduc que les modèles espagnols ou irlandais dans quelques temps (tensions sociales, inflation, spéculation immobilière, pollution,ruptures alimentaires et énergétiques...)

On nous fait donc peur avec un épouvantail bien commode qui est peut être moins fort que ce qu'il parait.
D'après 4chan les Black Hat en question seraient indonésien...
doublon
Bah c'est jamais qu'une resucée de la notion trouillogène du "péril jaune", inventé à la fin du XIX° siècle.
"Le plus grand mystère de l'affaire, du point de vue de l'humble matinaute, c'est tout de même de savoir ce que cherchaient ces intrus-venus-d'un-grand-pays-sur-un-continent-lointain-que-bien-évidemment-nous-ne-nommerons-pas."

Effectivment.

Il y a aussi d'autres mysteres avec cette histoire :

Alors que les medias mentionnent les capacites des pirates qui ont ete tellement doues qu'ils ont reussit a penetrer les systemes de Bercy, personne ne s'etonne que la trace de ces pirates soit si facilement identifiee... Le premiere chose que font les pirates lorsqu'ils rentrent dans un systeme est de dissimuler leurs traces, eventuellement d'en creer de fausses.

Donc, puisque ces pirates sont doues, si les traces pointent du doigt le pays Z, c'est que les pirates ne sont pas Zenois, mais veulent faire croire a une attaque venue de Z.

Mais surtout, pour moi le mystere le plus important est plutot celui de la sortie de l'info : cette info est forcement sortie de Bercy. Or, on pourrait penser que le gouvernement aurait pour reflexe de ne pas vouloir trop se vanter des faiblesse de ses systemes.

A moins que ca puisse etre une maniere de sortir des informations avant le G20, faire penser qu'elles sont sorties a cause de ce piratage, et changer l'ordre du jour du prochain G20.

Ou c'est sorti parce que ce que le gouvernement francais si occupe a travailler sur la campagne de reelection de Sarkozy n'a pas eu le temps de bosser sur le G20, et la "disparition" opportune des dossiers, dans ce cas tombe a pic.

Je me demande vraiment pourquoi cette info est sortie.
http://www.youtube.com/watch?v=WJm4Ul7hO68&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=ssuH9PKhkaE
Vous avez oublié de rappeler l'affaire Valéo !
Cette Chinoise qui se baladait avec le disque dur de toute la recherche & développement de la société... C'était du pipeau ?!
A mon avis, mais vous vous en foutez, je crois que ce sont les Chinois qui manipulent les sondages du Parisien, rien que pour se venger de Nénesse qui fait le mirliflore avec le Tibet et les Droidel'omme.
C'est rassurant de penser que c'est la Chine, ou tout autre grand pays.
Imaginez la honte s'il fallait reconnaitre que piller nos grrrrrrrrrrrands services est à la portée de n'importe quel lycéen un peu doué.
A noter que Joseph Wiseman, qui incarne le Dr.No sur la photo, n'avait rien de chinois...
Faut aussi taper sur Ségolène sinon on va finir par oublier qu'elle existe ! Mélenchon & Ségo = nos ennemis !
Qui n'a rien à voir... mais ce billet m'a rappelé des affirmations péremptoires de Mélanchon au Grand journal : le Tibet faisait le tiers du territoire Chinois... (4 mars 2011)
J'avais oublié de vérifier.
Or, la province autonome du Tibet (eh oui ! de quoi ce plaint ce "curé" de Dalaï lama, le Tibet est "autonome") fait 1 250 000 km2, la Chine, un peu plus de 9 500 000 km2 ; même en se reportant à la dynastie des Qing, l'autorité des Dalaï Lamas s'étendait sur 2 500 000 km2 : l'imprécateur est aussi doué en calcul que l'ex-ministre de l'éducation nationale Darcos.
et?
Dans le sens, quelles conclusions en tirez-vous?
Que Mélenchon est un idéologue qui fait de la géopolitique quand ça l'arrange. Et c'est pas la peine d'être de mauvaise humeur, petit lapingaroudoudou.
Oh, vous me feriez presque plaisir à répondre de la sorte. Pour ma part, j'estime que c'est heureux qu'il soit idéologue étant donner les ambitions de pouvoir qu'il possède. J'avais bien aimé la définition de Lordon de l'idéologie comme la désignation polémique de la pensée de l'autre, pas vous?

Cependant je ne vous permets pas vos familiarités de guignol.
Encore un qui a les chevilles qui enflent.....
gamma
Donc le Tibet historique, celui revendiqué par le Dalai Lama, fait un peu plus du quart de la surface de la Chine.

[sub]Et Mélenchon s'écrit avec un e.[/sub]
Mais oui, mélanchon s'écrit avec un "e" et ne s'écrit pas méchanlon

Si vous aviez lu mon commentaire vous auriez noté que j'évoque ces historiques 2 500 000 km2 qui, du coup, ferait, comme vous le mentionnez, un peu plus du quart...
"Nous, les Tibétains, sommes en quête d'une autonomie légitime et significative qui nous permettrait de vivre dans le cadre de la République populaire de Chine" disait l'horrible "curé" Dalaï Lama en 2009. On a vu pire comme revendication extrémiste.
"L'espace géographique tibétain s'étend sur quelque 3 500 000 km2, à une altitude moyenne de 4000 m. Il est partagé entre le Cachemire, à l'ouest, les provinces chinoises du Sichuan à l'est (à qui a été rattachée la moitié orientale de la province du Xikang, supprimée en 1956) et du Quinai au nord-est et le Tibet proprement dit (agrandi depuis 1956 de la moitié occidentale de l'ex-province du Xikang), couvrant 1 200 000 km2 et qui constitue depuis 1965 l'une des cinq régions autonomes de la RPC. Pierre Trolliet, encyclopédie universalis.

Avouons le, Mélenchon ne pouvait pas caser toute la phrase dans la conversation. Dommage cela aurait évité que Jean-François Launay et d'autres se croient autorisé à mettre Mélenchon dans le sac des manipulateurs de la connaissance.
Alors qu'il cherche à rectifier la manipulation des "informations", ignares par manque de temps on va dire.
Le discours de Mélenchon est souvent informatif et balayeur d'idée reçues, il nous laisse libre d'aller vérifier, et il nous y invite même si l'on juge pertinente son observation issue de la donnée nouvelle dont il nous informe.
Car tout est dans la pertinence des remarques, pas dans l'étalage de sa science, qu'on soit pour ou opposé à l'élu qu'il est.
Mélanchon m'a choqué au sujet du Tibet quand il a soutenu que :

- le Tibet a toujours été chinois (ce n'est pas tout à fait vrai et cela a beaucoup dépendu des phases de puissance et de déclin des différentes dynasties chinoises)
- la Chine a apporté le progrès à un Tibet féodal (cela ressemble beaucoup aux aspects positifs de la colonisation dont il ne voudrait pas entendre parler en France)

On peu penser que le Tibet fait partie de la sphère d'influence chinoise sans penser que c'est une donnée intangible qui justifie tout.

On peut aussi penser qu'en 1951, les pays à structure féodale étaient encore très nombreux. Ils n'ont pas eu tous besoin d'une invasion pour que cela cesse (Iran, Ethiopie,...) et puis, de toute façon, le progrès apporté de force est toujours très suspect.
C'était tout de même pertinent de montrer qu'on était dans une vision très très réductrice des choses au moment des JO, sur le Tibet. D'ailleurs on n'en parle plus du Tibet, tiens.
Et si on va par là, la Chine n'a pas toujours été la Chine non plus.

Le truc qui me gêne aux entournures et qui doit expliquer que les définitions s'entrechoquent, c'est que le Tibet géographique de l'encyclopédie universalis, on ne sait pas ce qui le définit. Mais ce n'est forcément pas une invention. La Bretagne côté mer ça va, mais côté terre..., pas simple les limites géographiques. Et c'est riquiqui! Donc on peut comprendre de ne pas comprendre et admettre que l'encyclopédie dit vrai.

Le progrès apporté de force est suspect mais les traditions aussi parfois.
On pouvait éviter le discours méchants chinois contre gentils tibétains sans tomber dans une apologie du colonialisme.

Vous remplacez dans son discours Chinois par Français et Tibétains par Arabes et vous avez la justification de l'Algérie Française (on leur a apporté des écoles, des hôpitaux, des trains,...)
Le Tibet "proprement dit" couvrirait donc 1 200 000 km2 (j'écris à partir d'une autre source 1 250 000) , les Dalaïlamaphobes prétendent qu'il revendique le double. Pour ce Tibet dit "historique", il ne demande pas l'indépendance, mais une autonomie réelle.
Mélenchon récite-là la propagande chinoise en essayant de nous faire prendre le Dalaï Lama pour un horrible clérico-terroriste, la soutane entre les dents, prêt à bouter (avec ses moulins à prière ?) 100 millions de pauvres chinois !
À la vue de son blog, je ne crois pas que Mélenchon soit le prototype de l'homme politique qui récite. Un autre exemple de blog d'homme politique qui ne soit pas que de la façade, à part Mélenchon?
Vous ne critiquez que par rapport à lui même. La question pour vous étant de savoir si il ment exprès pour faire de la propagande anti-Tibet et Dalai lama (on se demande bien pourquoi personnellement il y aurait intérêt)...
La question est de savoir si cette guerre des chiffres a un sens.
Même si le Tibet fait 1/10 ème de la Chine, si il contient la matière première de l'avenir que le monde entier s'arrache (genre le lithium des portables)... et les autres régions autonomes qui lui emboiteraient le pas, ça en ferait des km2. Grosse perte, il faut comprendre la Chine. C'est pas comme nous la Corse, c'est important de ne pas confondre autonomie et autonomie.
un lien non suspect qui reprend les mêmes chiffres que Mélenchon, bien avant les JO. http://archives.arte.tv/hebdo/dessouscartes/19991002/ftext/start.html
[quote=LAUNAY]Mélenchon récite-là la propagande chinoise en essayant de nous faire prendre le Dalaï Lama pour un horrible clérico-terroriste, la soutane entre les dents, prêt à bouter (avec ses moulins à prière ?) 100 millions de pauvres chinois !

(je passe sur le chiffre de 100 millions, où effectivement Mélenchon semble se tromper, à moins qu'il compte tous les Chinois du "Tibet historique" et... qu'il fasse le décompte aujourd'hui, pas en 1987)

Sinon, pour la partie que j'ai souligné, désolé de vous contredire : ce n'est pas de la propagande chinoise ; c'est directement dans le programme en cinq points du Dalaï Lama (1987) :


Aujourd’hui, sur l’ensemble du territoire tibétain, 7,5 millions de colons chinois ont déjà été expédiés, dépassant une population tibétaine de 6 millions. [...] De plus, ces chiffres ne tiennent pas compte de l’occupation militaire estimée entre 300 000 et 500 000, dont 250 000 dans la soi-disant Région autonome du Tibet. Pour que les Tibétains puissent survivre en tant que peuple, il est impératif que cessent les transferts de population et que les colons chinois rentrent en Chine.


Comment traduisez-vous "que les colons chinois rentrent en Chine" ? Moi je traduis par "épuration ethnique". Mais bon, je dois être médisant...
(suite)
[quote=LAUNAY]Mélenchon récite-là la propagande chinoise en essayant de nous faire prendre le Dalaï Lama pour un horrible clérico-terroriste

Pour le "horrible clérico-terroriste", il me semble que ce terme n'est pas mal choisi ; il est néanmoins en dessous du niveau de cruauté du régime tibétain avant l'invasion/libération (rayez la mention qui ne vous plait pas) par les communistes Chinois.

Bien sûr, on peut m'objecter que si le (un) Dalaï Lama revenait au pouvoir politique au Tibet, il ne remettrait pas la même horreur en œuvre, évolution moderniste oblige ; mais personnellement je pense qu'il est difficile, même avec les meilleurs sentiments du monde, d'empêcher le retour de comportements horribles quand ils sont fondés sur des principes intrinsèques à une religion.

Pour votre culture sur ce sujet, je vous conseille trois livres :
- l'abcdaire du Tibet, Philippe Paquet : très didactique, et, miracle, reste parfaitement neutre (comme il dit : ne pas pendre partie, prendre de la hauteur).
- Ma Jian, "La mendiante de Shigatze" : Ma Jian est un dissident chinois, exilé au USA ; il raconte dans ce livre plusieurs récits de ce qu'il a vu au Tibet au début des années 80, quand il a fuit Pékin et la campagne de rééducation qui y avait cours (ce qui lui vaut cet exil). Au menu : viol d'une vierge par un moine de haut niveau, puis meutre de cette même jeune fille par le supplice du froid de la rivière, polygamie (une femme, deux frères), puis mort de cette femme et dépeçage de celle-ci par l'un des frères (souriant), relation de l'anthropophagie (moine qui consomme les chairs en putréfaction des morts lors de l'inumation céleste).
- "Histoire du Bouddhisme tibétain", Elisabeth Martens : difficile (chiant car très théologique) à lire au début, mais plein d'informations intéressantes. Comme par exemple l'appel explicite dans les textes sacrés tibétains à la "Guerre Sainte" contre toutes les religions du Livre, nommément citées (religion musulmane en tête, pour des raisons historiques). Ou encore comme cette mention d'un journal d'un militaire anglais (fin 19eme ou début 20eme, je ne sais plus) qui progressant vers Lhassa, était tombé sur deux enfants morts, tués sur un autel sacrificiel bouddhiste. Ou encore le fameux Kalachakra, dont les niveaux supérieurs ne peuvent être atteints que si les disciples commettent des vols, un assassinat, des viols de (très) jeunes filles, etc. Un pur bonheur.

Et pour la fine bouche : savez-vous (http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_Dordjé_Shougdèn) que ce cher Dalaï Lama n'authorise que sa religion à Daramsala ? Comme c'est beau quelqu'un qui demande la liberté de culte... et la refuse à ses compatriotes exilés.

Ce qui est frappant, avec vous et avec Apathie, c'est le binéarité du raisonnement, de votre vision du monde : ah ! Mélenchon, vous êtes opposé au Dalaï Lama, donc vous êtes pour la répression chinoise !
On dirait qu'il ne vous viens pas à l'exprit qu'on puisse être contre les deux. C'est-à-dire pour une troisième voie.
Exactement comme les gouvernements (et opinions) occidentaux ne voyaient que deux alternatives au Maghreb : un régime islamiste ou un régime de dictateurs corrompus. Bizarrement, la possibilité de la démocratie laïque ne leur a même pas effleuré l'esprit...
Dans le Grand Journal, M. Mélenchon dit que "la revendication du Dalaï Lama c'est l'indépendance du Tibet historique [...], ça représente le QUART de la République populaire de Chine".

Cher M. Launay, avant de critiquer des "affirmations péremptoires", il eut été bon que vous les vérifiassiez.

De plus, c'est le "Tibet historique", ce n'est pas la province autonome actuelle du Tibet, qui est une zone plus petite que celle revendiquée par le Dalaï Lama ; je vous renvoie à wikipédia, on l'on trouve par exemple une polémique sur la définition du "Grand Tibet", terme utilisé par le gouvernement chinois à la place de "Tibet historique" :
Le sénateur Louis de Broissia qualifie de « Grand Tibet » le « Tibet des trois provinces » : « Le territoire revendiqué par le gouvernement tibétain en exil depuis 1959 correspond au Pö Chölka Sum, c’est-à-dire au « Tibet des trois provinces » : Ü-Tsang, Kham et Amdo. Ce Grand Tibet a une superficie d’environ 3,8 millions de km2, soit sept fois la France. Il représente donc près de 40 % de la superficie de la Chine dans ses frontières actuelles (9,6 millions de km2) ».

On voit donc que Mélenchon n'exagère pas, au contraire. Et s'il utilise le terme "indépendance" c'est à dessein et en connaissance de cause : "l'autonomie réelle" voulue par le Dalaï Lama couvre TOUS les domaines régaliens ou pas, sauf l'armée pour la protection des frontières. C'est bien plus qu'une autonomie.
De toute maniere c'est termine pour le Dalai Lama qui vient de twitter son discours pour les 52 ans de la resistance tibetaine, et vient de declarer qu'il renonce a son role de leader politique du gouvernement tibetain en exile

>< Ici son compte twitter ><

>< Ici la retranscription du discours en anglais ><
Il avait déjà fait cette annonce plusieurs fois. Toujours là pourtant. C'est à mon avis plutôt un moyen de faire parler de lui dans les médias, et d'essayer de redonner un élan aux soutiens occidentaux qu'il a (du genre : dépêchez-vous de m'aider à renverser le PCC, je vais canner).

On parie que d'ici à un an (même anniversaire) il n'aura toujours pas quitté ses "fonctions politiques" ? (sauf mort).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.