63
Commentaires

Kad et Bachar

D'où viennent les plans de coupe, dans les retransmissions en direct ? D'une inspiration soudaine du réalisateur, ou d'un cameraman ? Ou bien d'une longue et savante préméditation ?

Derniers commentaires

Je voudrais juste souligner que sur cette tribune avaient pris place des dictateurs qui me semble-t-il n'ont pas attiré l'attention de DS
Vous imaginez, un 14 juillet, devant le général et ses invités à la tribune (s'il y en avait, je n'étais pas né), un bout de la Constitution de 58 lue par Fernandel ou Louis de Funes ?
(je mets en avant le décalage, sans prendre en compte leur talent...)
Personnellement,

sans parler de la présence de quelques dictateurs,

j'estime que faire lire la déclaration des droits de l'homme par un humoriste, c'est d'un cynisme déplacé ...

et d'ailleurs, je n'ai pas compris : pourquoi lui ?
L'un des problèmes de NotBonMait', c'est qu'il a oublié que le principe romain "du pain et des jeux" ne fonctionne que s'il y a les deux...
Ce costume de demi deuil porté pour lire la déclaration des droits de l'homme face à une telle brochette de dictateurs convenait assez bien...
... dans le commentaire de DS, c'est qu'il prouve que ce dernier ne connaît pas si bien que cela le fonctionnement de la télévision qu'il prétend décrypter.

Un caméraman, un cadreur, ne décide pas des images qui sont effectivement mises à l'antenne, ce que dans le jargon on appelle le retour final.

Cette décision ne revient qu'au réalisateur. Qui en l'occurence ne pouvait effectivement ne pas faire ce plan de coupe.

Il ne l'a pas fait parce que Sarkozy (ou l'un de ses sbires type Franck Louvrier) le lui a demandé mais parce que l'image était, intrinsèquement, symboliquement belle et que, peut-être, à titre personnel, la présence d'un dictateur dans la tribune officielle le choquait.

Plus généralement, on met souvent en avant la tentative, réelle et parfois imaginaire, de prise de contrôle des médias par le pouvoir exécutif.

La vérité, c'est que les professionnels des médias en général, et les journalistes en particulier, se défendent mal et qu'ils ne se posent que trop rarement la question de leur responsabilité personnelle.

Si les rédactions décidaient de ne pas se laisser imposer un traitement de l'information qui ne leur conviendrait pas, rien ne pourrait les y contraindre.

Parfois, trop de décryptage tue le décryptage.

AA
Kad il lisait en français?

Bachar Al Assad il comprend le français? Le cameraman espérait une réaction derrière les lunettes noires?

Bigard était pas libre? Ou ça devait être super Ingrid et elle a eu le nez de décommander?

De toute façon chuis pas d'humeur, j'ai été réveillée par des avions de chasse, et des avions cargo, des avions, des avions, et des hélicos... Ach, Paris!
Il me semble que les questions à poser à cette image excèdent largement ce seul plan de coupe...

Pourquoi Kad ? Quel Kad prend ici la parole ?
=> Le Kad "acteur populaire" ? Mais alors, à qui s'adresse-t-il ? Aux Français populaires, pas à Bachar... Et que leur dit-il ? Pourquoi ?
=> Le Kad des Cht'is, à savoir : le Kad "régionaliste-chantre-de-l'universel", à l'heure où la nation se célèbre comme nation ?
=> Le Kad "minorité visible", devant les chefs d'Etat du pourtour méditerranéen ? Voilà l'acteur métaphore d'une "Union méditerranéenne", impulsée par la France, avec les droits de l'homme en point de mire utopique...
=> Le Kad "acteur-donc-non-politique", par qui le discours est tiré du côté du texte (littéraire, poétique, utopiste), et s'éloigne du politique ?
=> Le Kad "acteur-comique", signifiant un second degré répondant à un premier ? Je reçois des dictateurs, mais je n'en pense pas moins, et d'ailleurs je leur fais lire la DDH, mais elle n'est pas à prendre au sérieux. On peut continuer, dans le vertige : "ça tombe bien, je ne la prends pas au sérieux" => "mais justement, je le sais, c'est pour ça que je n'en pense pas moins" etc.
=> Où est Olivier ?
Autre chose sans rapport direct sinon cette cérémonie: Avez-vous remarqué le morceau joué lors de la clôture (départ des invités de l'estrade) ?
J'ai tendu l'oreille car cela ne sonnait pas comme les "dzim-boum" habituels.
Sauf erreur donc, il s'agissait de la Marche pour la cérémonie des Turcs, de Lully.
Choix emprunt de symboles assurément, pour autant j'ai irrésistiblement pensé...au Bourgeois Gentilhomme. Tout devenait clair ;-)
boarf, c'est clairement une commande de l'élysée ça !
De l'art de retomber sur ses pattes ou comment retourner un situation à son avantage...
Et hop le refrain :
Il était un petit homme, pirouette, cacahuète...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Évidemment ce plan de coupe est essentiel puisqu'il oriente radicalement le message tel que perçu par les téléspectateurs. Il serait donc très intéressant que ASI enquête auprès de l'équipe de réalisation pour comprendre comment s'est créée cette image : Y a t'il eu des discussions préalables ? y a t'il eu des instructions ? Est-ce l'intuition du réalisateur à ce moment là ?
je trouve que mettre des vedettes du show biz ou du sport idem , pour faire passer les messages du président de la france est ridicule ; SARKO est en train de dévaloriser tous les symboles qui avaient jusqu'à lui de l'importance pr le pays : s'il veut faire passer un message sur les droits de l'homme au nom de la france et s'il ne veut pas ridiculiser ce message il doit le mettre en avant par des personnages qui ont autorité : soit le président, le ministre des affaires étrangères, Amnesty International, mais pas un comique qu'il choisit parce qu'il fait 20 millions d'entrées pour "Bienvenue chez les ch'tis"..............

que peut penser un Bachar EL assad qui n'en a déjà rien à faire des leçons des autres, d'un message sur les droits de l'homme dit par un acteur français ??????????? essayons d'imaginer l'inverse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
le président syrien passerait ses messages directement ou par ses ambassadeurs (comme la chine) et pas de manière aussi détournée !! et donc sans poids !!!!!!!!!!!!
les droits de l'homme ne peuvent que perdre de leur valeur lorsqu'il sont utilisés ainsi, juste pour être populaire !!!!!!!!!!!!!!!!!

n.b. j'avais déjà trouvé que la lettre de Guy MOQUET lu par LAPORTE aux joueurs du XV et sur ordre du président, était humiliant pr Guy MOQUET et le contexte dans lequel il avait écrit cette lettre........... et ça continue, le président décidément, ne prend aucune leçon pr lui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La plus grande hypocrisie consiste à se focaliser sur Bachar el Hassad comme si la Syrie était le seul état autoritaire représenté dans la tribune officielle (si je ne me trompe pas, on peut aussi parler de la Tunisie, de l'Egypte et il y aurait aussi des choses à dire sur la Palestine, l'Algérie, Israël...)
la particularité des démocraties est qu´elles ne se font pas la guerre les unes aux autres.
prétendre organiser la paix avec des dictatures rappellent étrangement Munich 1938.

"les cons, s´ils savaient" avait dit Daladier à sa sortie d´avion de retour à Paris, en voyant la foule applaudissant la paix "sauvée".
la bande de Gaza, une nouvelle bohême ? mais qui va la croquer ?
Quelle erreur de casting : un type qualifié d'humoriste qui vient faire la "leçon" de morale aux Grands Méchants de ce Monde : comment voulez-vous que ces derniers prennent ce message au sérieux?
Le plus rusé de tous , c'est Kadhafi qui n'aura pas vu ce que Kad a fait...
Bonjour,

Mon oeil asien déformé a vu la même chose.

J'ai pensé au service de l'audiovisuel des armées conseillé par Mr Saussez.

C'est un exemple typique d'une belle parabole en images.
Mais comment la petite graine des droits de l'homme pourrait-elle chatouiller le cerveau d'un dictateur, alors qu'elle a déjà tellement de mal à germer dans celui de certains prétendus démocrates ?
Je trouve dommage que l'on ne puise avoir 'extrait vidéo du plan de coupe analysé dans la chronique... Ça manque à l'article, je trouve.
De qui dépend la réalisation télé du défilé militaire? Qui produit la retransmission? Et surtout, quand a-t-on décidé d'inclure dans la cérémonie traditionnelle du défilé militaire cette intervention de Kad Merad lisant la déclaration universelle des droits de l'homme? Avant ou après l'invitation du dictateur?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"C'était évidemment le plan qu'on attendait"

NON, moi je n'attendais rien du tout (et d'ailleurs je ne l'ai pas vu) : le symbole du 14 juillet étant jeté aux orties et sacrifié sur l'autel des relations ultralibérales-géopolitico-affairistes, je me désintéresse du défilé, tout comme du Tour, des JO, etc... MAIS j'aurais érit que le plan que vous avez cité est forcément une aubaine que "le pouvoir ne pouvait évidemment pas rater".

Un plan qui a été forcément bien discuté et mûrement approuvé par lémédias pour laisser le libre champ à la caméra de le faire. D'ailleurs, je propose une belle médaille en chocolat à Kad puisque Rama ne s'y est pas collé. Ca se trouve, c'est déjà fait.

D'ailleurs, ça m'a fait rire de voir sur le site du Monde ou Figaro que le départ du Tour était sous une ambiance morose suite à une nième affaire de dopage : du pessimisme affiché en larme de crocodile. C'est vraiment du grand-n'importe-quoi de la part des médias qui veulent justifier leurs participations à ces opérations loufoques. Franchement, je crois que les gens s'en contrefichent, que c'est désormais une surprise pour personne et que même s'il n'y avait plus de spectateurs, lémédias continueraient de rediffuser ce genre d'événement pour ne pas avoir à se creuser la tête pendant l'été.
PETITI RAPPEL DU TEXTE LU Il s'agit de la déclaration UNIVERSELLE des droits de l'homme

Préambule
Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.
Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

L'Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.
Si l'on n'avait pas montré la tête de Bachar pendant la lecture de la DDH, on aurait également eu droit à un billet de Daniel fustigeant la pudeur voire l'auto-censure du monteur complice de la banalisation du Président syrien..

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

... Syrie état terroriste il y a peu, aujourd'hui Bachar est à Paris... Encore une fois c'est les médias qui se font enc... Tous entrain de cirer les bottes des ROIS du Golf... comme leur Napoléon des temps modernes !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.