172
Commentaires

Jean Sarkozy, et les lemmings

Ah, il faut tous les entendre, tous les amoureux de la jeunesse

Derniers commentaires

Eh oui, il faut rire, la vie est Kurt.

Le seul truc pour lequel je consente à militer, c'est pour la sauvegarde des bouchons en liège plutôt que leurs saloperies en plastoc. Et pour l'euthanasie sans douleur (excessive) de ma belle-mère aussi. A cet égard, je suis en train de mettre au point la pilule du 29200ème lendemain. A moi le Nobel, le champagne et les filles faciles! :o)

Message mal placé, je réponds à Sami.
"Sont-ils conscients, que la France ébahie les regarde ....?
.....c'est inquiétant. Pour eux."

la France ébahie ... c'est la même qui la élue alors qu'il ne se cachait pas de ses hypocrisies, de ses prétentions, de ses ambitions "despotiques"

Il n'y a rien d'étonnant à ce qui se passe aujourd'hui ni même à tout le reste.

Les lemmings, c'est vous, nous, tous ...
La vidéo de l'unef sur jean sarkozy a été retirée de dailymotion. on peut malgré tout la trouver encore sur le net en farfouillant. Le détournement de southpark est quand à lui quasiment introuvable.

Pourquoi ces œuvres satiriques disparaissent-elle aussi vite?

Bon sujet d'enquête pour ASI, non?
Est ce que hier soir ( mercredi 14/10/09 ) vous avez entendu au JT de 20h sur la 2 ce son suspect ?

Il y avait un nième reportage sur l'election (nomination) de jean sarkozy et au moment ou M. Pujadas a prononcé le nom de jean sarkozy on a entendu clairement un soufflement dans le poste ( comme si une personne en régie avec le micro ouvert soufflait de dépit/lassitude )

on l'entend clairement sur le site http://jt.france2.fr/20h/ a 11:35

Mais quel est donc ce bruit ?
«est le fils d'un génie politique, il n'est pas étonnant qu'il soit précoce. Quand vous êtes l'enfant d'un pianiste de grand talent, ce n'est pas étonnant que vous ayez vous même des aptitudes et si vous êtes le fils de Zidane, que vous jouiez bien au foot» et blablabla.
On la connaît, celle-là : on naît délinquant, on ne le devient pas ; on naît pédophile, on naît homosexuel, on ne le devient pas... Ce type a bien appris sa leçon, et s'applique à briller auprès de son maître, qui dénie tout poids à l'acquis, et ne voit partout que de l'inné. Dans ce cas, si l'on est un fils de pute, non seulement on doit être une pute, mais son fils en sera une aussi. C'est un peu entortillé, comme raisonnement.
Propos de courtisan. A ne pas oublier, jamais !
Parfois je pense à Patrick Rambaud et à ses savoureuses chroniques,et je jubile devant la matière que lui offrent Sarko et sa cour.S'il écrit un troisième tome il a de quoi faire.Et on pourra rire de tout ça quand même.
Balkany !!!! Arrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrgggggggggggggggggggghhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!
J'en tressaille d'effroi , gggglllllllllllllllooooooooooooooouuuuuuuuuuuupppppssss !!!!!!
Et si tout ca n'etait qu'une manip de plus: on fait monter l'opinion contre une nomination scandaleuse du fiston, et au dernier moment on recule pour elire a la place... Balkany.

On verra bien.

Une chose est sure: Le Prince veut La Defense pour assurer sa retraite.
A chaque fois je me dit qu'on est descendu bien bas .
Le problème c'est que , plus ça va et plus on descend
dans les abimes de l'indécence et de la provocation .
Je ne serais pas étonné le jour ou les soit disant "bien pensant"
s'étonneront de l'éclatement d'une guerre civile mettant notre
beau pays à feu et à sang . Car comment ne pas être révolté
et à bout de voir tant de connivences entre la presse , les politiques ,
les peoples de tout genres ricanant car finalement il n'y a aucune réaction .
Rien que le simple fait de voir la tronche du "dauphin" ca me fait "flipper"
pour l'avenir !!! (elle est bonne non ???)
16-05-2007
Mesdames et Messieurs,
En ce jour où je prends officiellement mes fonctions de Président de la République française, je pense à la France, ce vieux pays qui a traversé tant d’épreuves et qui s’est toujours relevé, qui a toujours parlé pour tous les hommes et que j’ai désormais la lourde tâche de représenter aux yeux du monde
Je pense à tous les Présidents de la Ve République qui m’ont précédé.

Je pense au Général De Gaulle qui sauva deux fois la République, qui rendit à la France sa souveraineté et à l’Etat sa dignité et son autorité.

Je pense à Georges Pompidou et à Valéry Giscard d’Estaing qui, chacun à leur manière, firent tant pour que la France entrât de plain-pied dans la modernité.

Je pense à François Mitterrand, qui sut préserver les institutions et incarner l’alternance politique à un moment où elle devenait nécessaire pour que la République soit à tous les Français.

Je pense à Jacques Chirac, qui pendant douze ans a œuvré pour la paix et fait rayonner dans le monde les valeurs universelles de la France. Je pense au rôle qui a été le sien pour faire prendre conscience à tous les hommes de l’imminence du désastre écologique et de la responsabilité de chacun d’entre eux envers les générations à venir.

Mais en cet instant si solennel, ma pensée va d’abord au peuple français qui est un grand peuple, qui a une grande histoire et qui s’est levé pour dire sa foi en la démocratie, pour dire qu’il ne voulait plus subir. Je pense au peuple français qui a toujours su surmonter les épreuves avec courage et trouver en lui la force de transformer le monde.

Je pense avec émotion à cette attente, à cette espérance, à ce besoin de croire à un avenir meilleur qui se sont exprimés si fortement durant la campagne qui vient de s’achever.

Je pense avec gravité au mandat que le peuple français m’a confié et à [color=#660066]cette exigence si forte qu’il porte en lui et que je n’ai pas le droit de décevoir.
Exigence de rassembler les Français parce que la France n’est forte que lorsqu’elle est unie et qu’aujourd’hui elle a besoin d’être forte pour relever les défis auxquels elle est confrontée.
Exigence de respecter la parole donnée et de tenir les engagements parce que jamais la confiance n’a été aussi ébranlée, aussi fragile. [color=#660000]Exigence morale parce que jamais la crise des valeurs n’a été aussi profonde, parce que jamais le besoin de retrouver des repères n’a été aussi fort.

Exigence de réhabiliter les valeurs du travail, de l’effort, du mérite, du respect, parce que ces valeurs sont le fondement de la dignité de la personne humaine et la condition du progrès social.

Exigence de tolérance et d’ouverture parce que jamais l’intolérance et le sectarisme n’ont été aussi destructeurs, parce que jamais il n’a été aussi nécessaire que toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté mettent en commun leurs talents, leurs intelligences, leurs idées pour imaginer l’avenir.

Exigence de changement parce que jamais l’immobilisme n’a été aussi dangereux pour la France que dans ce monde en pleine mutation où chacun s’efforce de changer plus vite que les autres, où tout retard peut être fatal et devient vite irrattrapable.

Exigence de sécurité et de protection parce qu’il n’a jamais été aussi nécessaire de lutter contre la peur de l’avenir et contre ce sentiment de vulnérabilité qui découragent l’initiative et la prise de risque.

Exigence d’ordre et d’autorité parce nous avons trop cédé au désordre et à la violence, qui sont d’abord préjudiciables aux plus vulnérables et aux plus humbles.

Exigence de résultat parce que les Français en ont assez que dans leur vie quotidienne rien ne s’améliore jamais, parce que les Français en ont assez que leur vie soit toujours plus lourde, toujours plus dure, parce que les Français en ont assez des sacrifices qu’on leur impose sans aucun résultat.

Exigence de justice parce que depuis bien longtemps autant de Français n’ont pas éprouvé un sentiment aussi fort d’injustice, ni le sentiment que les sacrifices n’étaient pas équitablement répartis, ni que les droits n’étaient pas égaux pour tous.[/color]

Exigence de rompre avec les comportements du passé, les habitudes de pensée et le conformisme intellectuel parce que jamais les problèmes à résoudre n’ont été aussi inédits.

Le peuple m’a confié un mandat. Je le remplirai. Je le remplirai [color=#FF3300]scrupuleusement, avec la volonté d’être digne
de la confiance que m’ont manifesté les Français.

Je défendrai l’indépendance et l’identité de la France.

Je veillerai au respect de l’autorité de l’Etat et à son impartialité.

Je m’efforcerai de construire une République fondée sur des droits réels et une démocratie irréprochable.

Je me battrai pour une Europe qui protège, pour l’union de la Méditerranée et pour le développement de l’Afrique.

Je ferai de la défense des droits de l’homme et de la lutte contre le réchauffement climatique les priorités de l’action diplomatique de la France dans le monde.

La tâche sera difficile et elle devra s’inscrire dans la durée.
Chacun d’entre vous à la place qui est la sienne dans l’Etat et chaque citoyen à celle qui est la sienne dans la société ont vocation à y contribuer.
Je veux dire ma conviction qu’au service de la France il n’y a pas de camp. Il n’y a que les bonnes volontés de ceux qui aiment leur pays. Il n’y a que les compétences, les idées et les convictions de ceux qui sont animés par la passion de l’intérêt général.

A tous ceux qui veulent servir leur pays, je dis que je suis prêt à travailler avec eux et que je ne leur demanderai pas de renier leurs convictions, de trahir leurs amitiés et d’oublier leur histoire. A eux de décider, en leur âme et conscience d’hommes libres, comment ils veulent servir la France.

Le 6 mai il n’y a eu qu’une seule victoire, celle de la France qui ne veut pas mourir, qui veut l’ordre mais qui veut aussi le mouvement, qui veut le progrès mais qui veut la fraternité, qui veut l’efficacité mais qui veut la justice, qui veut l’identité mais qui veut l’ouverture.

Le 6 mai il n’y a eu qu’un seul vainqueur, le peuple français qui ne veut pas renoncer, qui ne veut pas se laisser enfermer dans l’immobilisme et dans le conservatisme, qui ne veut plus que l’on décide à sa place, que l’on pense à sa place.

Eh bien, à cette France qui veut continuer à vivre, à ce peuple qui ne veut pas renoncer, qui méritent notre amour et notre respect, je veux dire ma détermination à ne pas les décevoir.
Vive la République !
Vive la France !


J'adore relire les classiques... histoire d'atteindre la zenitude...
DS a écrit : Thierry Solère, vice-président du Conseil général des Hauts de Seine : Il «est le fils d'un génie politique, il n'est pas étonnant qu'il soit précoce. Quand vous êtes l'enfant d'un pianiste de grand talent, ce n'est pas étonnant que vous ayez vous même des aptitudes et si vous êtes le fils de Zidane, que vous jouiez bien au foot»

Quand on lit ça, on ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il faisait, le papa de Thierry Solère ...
Y'en a marre, mais marre...

Je ne sais pas ce qui m'énerve le plus, mais ce qu'il me semble important de pointer, quand même, c'est tous ces thuriféraires à droite, à celui qui dira les plus grosses aberrations (de mon point de vue, pas du leur, bien sûr) sur le fils de l'Inculte (remarquez, à 23 ans en 2e année, hein, il y a continuité).

Des carpettes, sans aucun honneur, pas un qui ose se rebeller ouvertement.
Quelques voix semblent un peu plus mesurées, mais les autres, les larves ?

Je ne peux croire que tous soient fermement convaincus du génie du fiston. Il y en a bien qui doivent penser en off, comme on dit, que tout ça est bien lamentable, nul, anti-démocratique, injuste, méprisable, dégueulasse (j'arrête, ajoutez votre expression favorite).

Où sont-ils ? Pourquoi ne les entend-on pas ? Tous couchés ? À tel point accrochés à leur gamelle ?

Lamentable, à désespérer. Le pouvoir corrompt, ça...
Et tous ces mecs (et femmes) vont se représenter, la gueule enfarinée ?
Après avoir voté les lois les plus scélérates, et cautionné les comportements les plus odieux ?
Et vont être réélus ?!? (cf. les casseroles que se traînent bon nombre d'entre eux)

Mais au lieu de déserter les bureaux de vote (ça, ils ont bien réussi leur coup, là-dessus) mais inscrivez-vous, allez voter, tous, pour les faire dégager, même si la plupart du temps ce ne sera, hélas, qu'en votant contre...
Mais qu'ils dégagent, une bonne fois pour toutes.
J'ai l'impression, que là le plan de com, il prend pas, le discours ne passe pas, l'argumentaire est bidon, dévitalisé, ça tourne à vide. Alors, il sera sans doute élu le fiston, (je ne vois pas le maire de Nanterre lui damer le pion) mais ) quel prix.
"La république des copains et des coquins. Une bande de petits mecs malfaisants.
Il n'aime personne pas même ses enfants."
Cécilia Sarkozy
il parait qu'il n'est pas stupide le "gamin", alors il ne pourra pas croire un instant qu'il a été élu pour ses beaux yeux, ni même pour ses compétences ; il est l'un des nombreux rouages du système d'allégeance au père mis en place par dieu en personne, amen !

......et si lui, à bac +2 il peut gérer l'EPAD, moi à bac +3 chuis OK pour gérer les finances du Grand Paris non mais !!

en 2007 en plein mensonge électoral : « Le Président de la République, ce n’est pas l’homme d’un parti, ce n’est pas l’homme d’un clan. (...) Je veux que les nominations soient irréprochables »...

et hier : http://www.publicsenat.fr/vod/evenement/discours-de-nicolas-sarkozy-reforme-du-lycee/63597

discours : Nicolas Sarkozy a ainsi salué la naissance des lycées en 1802. Un "geste fondateur de notre éducation nationale", affirme-t-il, qui "signifiait très concrètement la fin des privilèges de la naissance". "Cela voulait dire: désormais, ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né, c'est d'avoir travaillé dur et d'avoir fait la preuve par ses études de sa valeur", insiste le Président de la République

nb : j'ai toujours su que Guaino était génialissime : toujours en phase avec l'actualité, jamais déconnecté du monde réel !! trop fort !
Casses toi pauvre con (Jeannot) t'es comme ton vieux ( A vomir)
Une accro de GTA à la Famille, un mousquetaire à l’Education, un bougniatophone à l’Intérieur, un habitant de la planète Assec à la Culture, un prince à l’EPAD… Avec les fayots en plus, ça commence à être lourd.
SI vous souhaitez exprimer votre indignation directement au Prince Jean :
jsarkozy@cg92.fr
adresse mail au conseil général des hauts de seine.
SI vous souhaitez exprimer votre indignation directement au Prince Jean :
jsarkozy@cg92.fr
adresse mail au conseil général des hauts de seine.
Je me suis permis de lui transmettre la une de Libé de ce matin.
Depuis quelques jours, cette affaire m'obsède.

Et de voir tous ces "dignitaires" de la Sarkozye défiler pour invoquer le suffrage universel me laisse pantois.
Alors non, je ne suis pas de droite, mais alors pas du tout du tout, mais de voir ce cynisme, cette mauvaise foi,
je suis estomaqué, choqué, même.
Pour moi cet épisode surpasse tout.

Je regrette une chose : ne pas avoir été de droite pour pouvoir ne plus leur donner ma voix. Mais je n'aurai
même pas le plaisir de les sanctionner...

En tout cas, si par miracle vous y avez échappé jusqu'à présent, je mets le lien de la fameuse pétition

http://www.mesopinions.com/Jean-Sarkozy--renoncez-a-postuler-au-poste-de-president-de-l-EPAD-petition-petitions-fdc75d89c604d782a5b2198681c67f26.html
Les lemmings sont de petits mammifères qui parfois se suicident collectivement par milliers en se jetant du haut de falaises.
A ma connaissance on ne connait pas la raison de ce comportement contrairement à l'UMP.
C'est quoi un lemming en fait ?
La comparaison de compétences avec Martine Aubry est assez indécente, au vu de ses études!
Quand-bien même il ne redoublerait pas, 23 ans en 2°année, hum.
C'est facile de trouvé un bon poste en fait a 23 ans sans avoir de diplomes... Pourquoi je galère moi avec mon bts alors ?

J'dois pas être un génie...
[quote=D.S. :

Tiens, encore, pour le plaisir, un nommé Thierry Solère, vice-président du Conseil général des Hauts de Seine : «Il «est le fils d'un génie politique, il n'est pas étonnant qu'il soit précoce. Quand vous êtes l'enfant d'un pianiste de grand talent, ce n'est pas étonnant que vous ayez vous même des aptitudes et si vous êtes le fils de Zidane, que vous jouiez bien au foot»]

Je crois qu'il va falloir se souvenir de ce nom, Thierry Solère. Si j'en juge par ce qu'il dit là, son père ... mais non, on n'a pas de droit de dire une chose pareille ! (Mais après tout peut-être l'homme aime-f-il parler par anti-phrase ?)

Eh oui, il est bien connu que les enfants de Pablo Picasso sont tous devenus des peintres de génie ! Ben voyons ! C'est effrayant ce que ces gens peuvent être ridicules. J'entends d'ici rire le monde entier ... encore !
Ah, décidément les nouvelles s'enchaînent, on vient de m'apprendre que Dadu serait nommée Présidente du Sénat après le décès de Gérard Larcher, décès voté à l'unanimité en toute indépendance par la majorité présidentielle.
Vous êtes tous de bien mauvaises langues, ce n'est pas une "nomination", c'est une "élection" dont on connaît le résultat avant même qu'elle ait eu lieu, nuance!

Ah, on me dit dans l'oreillette que Carla a obtenu aujourd'hui six étoiles au Guide Michelin pour avoir confectionné avec un soin exceptionnel des tartines de confiture pour le petit déj' de Nicolas.
Et pendant ce temps-là, on ne parle plus de l'affaire Mitterrand, qui elle-même a fait passer à la trappe l'affaire Polanski, qui en son temps avait recouvert le lapsus Villepin = coupable etc... Tournez manège. Le petit Sarkozy sera à la tête du machin quand l'heure sera venue, et y aura plus personne pour s'en offusquer, je vous fiche mon billet...
Incroyable !

>< Nicolas Sarkozy prend La Défense de son fils Jean ( Le Point ) ><

Avec bien entendu, la seule et unique defense de tout bon umpiste : ""Tout ce qui donne en pâture une personne, sans fondement, de façon excessive, ce n'est jamais bien""
Vous savez comment Rothschild est devenu riche ?
Un jour, il a ramassé une pomme, il l'a nettoyée, il l'a vendue.
Il a ramassé une deuxième pomme, il l'a nettoyée, il l'a vendue.
Il a ramassé une troisième pomme, il l'a nettoyée, il l'a vendue.
...
Puis il a hérité de son père.

(Gustave Parking)
Je n'avais jamais entendu parler de ce machin-la avant...
Au juste, ca sert a quoi L'epad?
Quelqu'un pour l'expliquer? :)
Combien faudra-t-il de temps avant que ces gens-là tirent sur la foule en colère ?
dix ans ? quinze ans ? cinq ans ?
Les libertés publics ont peut-être dix ans à vivre au maximum, après...
Culot,vulgarité,indécence....Celui qui se prend pour le roi nous a emprunté la France,voici deux ans et demi. Ivre de pouvoir absolu,il combine , place sa dynastie ,contrôle le magot,et comme a dit l'autre,se fout du monde. Tout ça dans le but de conserver le trône.....
Les courtisans se ridiculisent à défendre l'indéfendable,dans l'espoir d'être plus ou moins adoubés.Et pourtant craignons qu'en 2012,il y en ait encore assez pour renouveler la sinistre expérience. Ceci procure une indéniable peine et un profond pessimisme.
Croient-ils ce qu'ils disent?

Je dirai que oui mais ils sont malins, ils font un glissement, ce qu'ils disent est vrai ils le pensent mais nous l'interprétons dans un sens qui n'est pas le leur, et ils en jouent.

En l'occurence : Jean Sarkozy aurait du talent, serait un génie de la politique.

De la bouche de Devedjian ou de Balkany, qu'est ce que cela veut dire?
Etre doué en politique c'est la capacité d'avoir (et je me répète beaucoup sur ce forum ces temps ci) une rhétorique sans faille, soit la capacité de tirer parti de toute situation par le pouvoir de la parole sans jamais pouvoir être inquiété.

La compétence sur des affaires précises n'a pas lieu d'être en politique si j'en juge les actions des divers responsables depuis plusieurs années. Ceux-ci sont entourés de conseillers et de spécialistes, afin d'assurer le minimum vital à un service (voir les chaises musicales des ministres qui démontre bien cette tendance). Le responsable décide, les autres savent comment faire ou réorienter la décision.

Or ce qui est primordial c'est la joute verbale et médiatique. Et de cette perspective je ne peux que donner raison à Messieurs Devedjian et Balkany, Jean est un génie, il est très doué, probablement plus que son père à son âge (il faut dire qu'il a baigné dedans), en l'occurence ni plus ni moins compétent que n'importe quel autre dinosaure de la politique (quoique déjà bien meilleur qu'un Raffarin)

De leur point de vue que ce soit Jean ou quelqu'un d'autre ça ne changera rien, mais si ils devaient expliquer officiellement leur point de vue, cela remettrai en cause diverses institutions politique et les mettrait en porte-à-faux.

Du point de vue officiel (qui est qu'on élit quelqu'un de compétent sur les affaires qu'il aura à traiter, et non sur la parlotte) Messieurs Devedjian et Balkany ont tort, mais cela, personne sur la scène médiatique n'a réussi à l'argumenter correctement.
P'tit Louis Sarkozy va-t-il devoir attendre le Brevet des Collèges pour être bombardé à la tête de Total? Ou devra-t-il finir Call of Duty (jeu vidéo de guerre) impérativement en moins de 5 heures s'il veut être ministre de la Défense?

Ah, on me dit dans l'oreillette que Carla pourrait se voir attribuer le prix Nobel de Médecine pour avoir donné un Doliprane à son fils qui a fait un peu de température l'autre semaine, 37,6°C.
SARKOSY est depuis tellement longtemps à l'UMP , et il a aussi été trop longtemps et trop souvent Ministre de l'Intérieur ; il doit avoir des tas de dossiers ( et surtout des casseroles) sur les élus UMP et autres affiliés , ce qui lui permet de n'en attendre qu'approbation .
Car , on a déjà oublié que J SARKOSY n'est devenu conseiller général qu'après désistement du conseiller précédent , comme il peut devenir président de l'EPAD qu'après désistement du vice président actuel MARSEILLE.
BREF , ce n'est pas un élu du suffrage universel , mais un placé ; en tant que conseiller général , il me semble qu'il gagne déjà 5000 Euros par mois , plus quelques avantages ; combien gagnerait il s'il devenait président de l'EPAD ? Je n'ai vu ce renseignement nulle part , alors que les petits jeunes de moins de 25 ans qui auront droit au RSA toucheront moins de 500 Euros.
Au rayon fayottage Laurence Parisot n’a pas officiellement sa carte à l’UMP,mais elle n’est pas en reste pour autant : lien
Les lemmings de l'UMP ressemblent un peu à ceux de Gary Larson.
Sauf que chez les suiveurs sarkozistes, il n'y en a même pas un sur trente qui tente de surnager.
Jolie l'analogie avec les Lemmings !

Que les journalistes ne s'indignent pas (sauf exception, et encore, on ne peut pas parler d'indignation) de toute cette affaire est simplement incroyable. Tout le monde devrait convenir qu'une affaire aussi extraordinaire est absolument intolérable, ou même simplement inconcevable, dans un régime démocratique digne de ce nom. Les responsables politiques de l'UMP devraient au pire se taire, au mieux dénoncer la situation. Les journalistes aussi devraient être choqués. On ne peut pas tout accepter au nom d'une sacro-sainte neutralité que l'on sait, en réalité, bafouée en permanence (cf Fillon/Apathie il y a quelques jours). Si on ajoute à cela le discours narquois de Sarkozy sur la réforme des lycées, au cours duquel il parle longuement du mérite et de la fin des privilèges de naissance...

J'en reviens pas. J'aurais jamais cru ça possible.
J'ai une meilleure idée pour lui : moniteur de moto-école, il paraît qu'il est très fort en deux roues !

***
RTL matin, mardi 13 octobre. Le moment tant attendu arrive : les auditeurs ont la parole. 4 d'entre eux auront l'occasion de donner leur sentiment sur l'"affaire EPAD-Sarkozy". Et que croyez-vous qu'il arriva ? Et bien nos citoyens lambda ont preque tous estimé qu'il était normal que le prince Jean arrive comme une fleur à un poste à responsabilité, que ça rajeunissait le paysage, et puis que bon, quand on est parents, vous comprenez, on fait tout pour donner un coup de pouce à ses enfants, c'est normal, et patati patata...

Quel soulagement de constater que le peuple, puits de sagesse, non seulement ne rejoignait pas la meute des aigris, mais que bien au contraire, il encourageait les meilleurs d'entre nous dans leur légitime ascension, fruit de leur travail, de leur mérite, de leur courage !

Pour ma part, je suis d'accord avec le petit Jean et son tonton le Premier ministre Fillon (vous vous souvenez de lui non ?) quand ils disent qu'il faut laisser leur chance aux petits jeunes, et surtout les juger sur leurs actes. Et d'ailleurs il me semble que c'est ce que nous faisons : un jeune de 23 ans, friqué à souhait, incapable de décrocher un diplôme de Droit (dont ceux qui l'encouragent ne cessent par ailleurs de railler l'inutilité sur le "marché"), et dont l'essentiel de la carrière politique a consisté à prendre parti pour un candidat puis de le lâcher subitement avec la plus parfaite absence de scrupules.

Par chez moi ça s'appelle un pti con de branleur arrogant et inapte.

NB : pour faire référence à un message précédent du forum, citant Julien Dray, qui a effectivement presque apporté son soutien au clan Sarkozy injustement attaqué... en voilà un qui a du s'arranger avec le palais pour que ses affaire judiciaires tournent bien...
Simple hasard, j'ai fini de lire la semaine dernière un ouvrage historique sur la vie du Grand Condé. Il a été propulsé par son rang et par son père qui le plaçait aux fonctions prestigieuses. Le Prince de Condé lui-même, bien plus tard, en fera tout autant avec son fils, comme toute la noblesse d'ailleurs. C'est pour cette raison que des armées étaient dirigées par des Ducs incapables, des régions gouvernées par des Comtes incompétents mais bien nés.

Quand Louis II commença à s'illustrer, la même phrase : "la valeur n'attend pas le nombre des années". Le Prince était certes brillant, mais sans son rang élevé, il n'aurait pas pu commander des armées si jeune, diriger la Bourgogne, etc. Le même individu fils de sabotier aurait eu un destin bien différent, mais comme il était fils de Prince, les plus hautes fonctions lui étaient accessibles.

Je venais de terminer cet ouvrage, et voila que l'affaire "Prince Jean" éclate, avec les mêmes symptômes :
- le fils du président propulsé au sommet d'une administration
- "la valeur n'attend pas le nombre des années"

Coup de chance, le Prince de condé était très capable, mais c'était loin d'être le cas de beaucoup de ses pairs. Ils n'arrivaient pas à leur position par leur mérite mais par leur naissance. Je ne pensais pas voir ça de façon aussi évidente en France en 2009.
Trouvé sur lemonde.fr, sous la plume de Béatrice Jérôme.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/10/14/pourquoi-jean-sarkozy-s-accroche-malgre-l-ampleur-de-la-polemique_1253690_823448.html

« M. Sarkozy (Jean) n'aurait toutefois pas pu mener à bien son plan s'il n'avait obtenu le soutien unanime des élus UMP du département le 8 octobre. A la tête du groupe UMP depuis juin 2008, le conseiller général du canton sud de Neuilly a mené la vie dure à M. Devedjian qui avait entrepris, selon son expression, "de corriger la mauvaise image du département" en faisant le ménage dans les dépenses, au grand dam des élus. "Devedjian avait réussi à se mettre à dos tous les conseillers généraux, commente Arnaud Teullé, conseiller municipal (UMP) de Neuilly. Jean a réussi tout seul à prendre le fruit mûr qui était prêt à tomber."

Traduction : Devedjan s’était lancé à faire le ménage, Prince Jean s’appuie sur ceux que cela gêne pour faire que tout continue comme avant. Comme s’appelle le président qui voulait qu’on associe à nouveau « République » et « morale » ?
Frédéric Bonnaud doit lire notre forum : il vient de proposer la nomination de Lulu Sarko à la tête de la Caisse des Dépôts et Consignation (pour se démarquer de mon © sur la Banque de France)

C'était chez [s]Morandini[/s] le garçon coiffeur...

Oui, j'ai honte, mais j'aime Frédéric Bonnaud : il a dit aussi que le Jean était un gros nul, c'est réconfortant que ce soit encore possible sur radio Lagardère... Même s'il y a un risque que ce ne soit finalement qu'une simple catharsis permettant d'endormir le bon peuple.

Bon maintenant on attend Guy Birenbaum sur la même antenne, j'ai déjà passé la soirée d'hier avec lui en plein franchissement de lignes pas très claires, ça tourne au vieux couple cette affaire !

***
A mon (très) humble avis...
Ces marques de népotisme, en fait, c'est pour sauver les meubles... C'est parce qu' "IL" n'a plus confiance en personne à l'UMP qu'il se rabat, par défaut, sur sa progéniture.

Ça commence à sentir la fin de règne, sauf correction brutale de la trajectoire sarkozyste...
En fait pas si hors sujet, et a ne pas oublier non plus :

>< Paru au milieu de l'ete : Le rêve de Guillaume Sarkozy ><
"La question qui se pose, plus tourmentante encore que d'habitude, au matinaute ensommeillé, est celle-ci. Croient-ils à ce qu'ils disent ? Sont-ils conscients, que la France ébahie les regarde plonger dans le précipice ?"

Non, et pas qu'eux. Droite et gauche confondue (voir Dray l'horloger), politiques et gendemédias confondus (voir Fottorino-Jospin-Levaï-Elkabach-Colombani) dans l'affaire de l'amateur de boxeurs.

PS Le Solère, il aurait été pingouin sous Ceausescu.
En ces temps de crise, je pense qu'@si devrait ouvrir une section petites annonces pour relayer des offres d'emploi ; je viens d'ailleurs d'en trouver une qui me semble particulièrement intéressante :

«Président de l’EPGD – H/F»
De : EPAD Recrutement
Publiée le 09/10/2009 à 19:01:27 dans Bons plans

A la tête du Conseil d’Administration de l’Etablissement, vous menez aux destinées du premier quartier d’affaires d’Europe, rassemblant 150 000 emplois et 200 000 habitants.

Vous supervisez le processus d’appels d’offres truqués et de dessous de tables liés à l’extension de 300 000 m² SHON de l’offre en bureaux, en maintenant au mieux les relations avec les entreprises amies.
Vous prendrez en charge l’absorption au 1er janvier 2010 de l’Etablissement Public d’Aménagement Seine-Arche, actuellement dirigé par de dangereux communistes amateurs de logements HLM et de mixité sociale.
Vous disperserez toute critique concernant le déséquilibre induit par l’extension infinie de la Défense au détriment des autres pôles d’emploi d’Ile de France, en ne tenant aucun compte de la dégradation des conditions de desserte en transports en commun.

Vous disposerez dans vos missions d’un budget confortable d’1,3 milliard d’euros par an fourni par l’Etat, sur lequel vous aurez toute latitude en ce qui concerne les postes budgétaires ‘notes de frais’ et ‘administration pléthorique et népotisme’ (également qualifiés d’”Ecuries d’Augias” par le Président actuel). Si les moyens mis à votre disposition ne suffisent pas, vous pourrez toujours vous retrouver en déficit de dizaines de millions d’euros comme vos illustres prédécesseurs.

Votre profil :
Diplômé du Baccalauréat, vous ne disposez d’aucune expérience professionnelle.
Des notions élémentaires de Droit seraient bienvenues, même si vous redoublez sans arrêt la fac.
Votre éthique personnelle correspond à la devise de l’EPGD : “Aux âmes bien nées, la valeur n’est pas une nécéssité”.

Toutes nos offres sont ouvertes aux candidats handicapés et/ou issus de la diversité. On aime bien rigoler.

Affectation : 13, place des Reflets -92 081 Paris La Défense

Contact : asalom@epgd.fr
Il ne faut pas en faire tout un plat de cette nouvelle affaire de vie privée !
Qui a un cancre à la maison, lui jette la première pierre.
Je suis également capable de fournir de très bonnes excuses à papa Président contre un petit avantage !

- Sarkozy veut peut-être encourager son fils "décrocheur" lui permettant ainsi de construire un projet ambitieux comme ils disent à l'académie de Créteil.
Étant donné son parcours scolaire peu glorieux, cela ne peut-être que ça !

- J'ai un neveux qui s'est fait renvoyer du lycée à plusieurs reprises et bien mon oncle a recherché parmi ses fournisseurs, qui voudrait bien prendre en stage le petit pour lui permettre d'en prendre un peu de la graine et cesser ses bêtises !

- Il a toujours son fils dans les pattes et ça énerve Carla. Elle lui a dit occupe un peu le petit

- Le psy de Carla pense que Papa devrait laisser sa place à fiston en 2012 pour l'aider à résoudre son Oedipe, il lui fait donc suivre une formation accélérée.
Malheureusement, dans l'opinion, un scandale chasse l'autre!

Pauvre France!!!
Je trouve intéressant de rapprocher cette histoire de cette autre affaire de jeune dans le monde du travail : http://www.lexpress.fr/actualite/economie/david-contre-le-geant-lcl_741236.html

ça donne une image de la distance entre deux perceptions de la réalité....
Le spot de X.Bertrand pour les européennes http://www.dailymotion.com/relevance/search/spot+ump/video/x9h61v_spot-ump-xavier-bertrand_news illustre bien le propos, il n'y a que des marionnettes qui parlent avec la voix du sous-chef-ventriloque. C'est inquiétant et je me suis souvent posé la question dernièrement, les hommes politiques de droite sont-ils hypnotisés ou conscients de leur servilité.
Le fils de génie est un génie, nous autres manants serviles ne méritons que son mépris.
http://www.dailymotion.com/video/xasxir_jean-sarkozy-prince-des-hauts-de-se_fun
Ah ca ira, ca ira...
Pas etonnant cette reaction des "elites" politiques !

A lire cet interessant article du Monde par Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à Montpellier :
>< Cette élection attendue a l'apparence de la légalité : Jean Sarkozy a été élu conseiller général. Le conseil général l'a ensuite élu au conseil d'administration de l'EPAD et va bientôt l'élire président de ce même établissement. Nous sommes dans le cadre d'une légalité républicaine reposant sur le suffrage universel. Cependant, derrière cette apparence se cache une réalité, la reproduction héréditaire des élites. ><

Et tout systeme monarchique ne fonctionnant que sur une cour totalement devouee au monarche, la reaction n'est vraiment pas si surprenante.
Bonjour

c'est surtout inquiétant pour nous.

Sarko se fout de notre gueule sans se cacher.

Et... personne ne fait rien...

cordialement,
Les lemmings oui... mais toutes les radios et les télés qui leur ouvrent leurs micros... et jamais pour des questions qui font mal !

Le plus roué, celui qui mérite encore une fois la palme à l'UMP c'est Coppé ! Il faut retourner voir ce qu'il a dit l'autre soir sur canal +
en substance "on ne peut pas me soupçonner de rouler pour le fils Sarko, il ne peut pas me sentir, il est toujours en train de me critiquer..donc tout ce que je vais dire pour sa défense est pur et au-dessus de tout soupçon" plus pourri que ça tu meurs !!!

merci Daniel de garder votre sens de l'humour, moi je n'y parviens pas j'ai trop la rage !
Hervé Marseille, le maire de Meudon?, qui est mêlé à l'histoire? Je n'ai pas tout suivi et je n'ai pas tout saisi de l'affaire alors.
Illustration exemplaire du "moi j'ai réussi et je vous emm...". Chacun pour soi, et vous avez qu'à vous remuer pour réussir à votre tour.

Et je suis persuadé qu'il y en a plein qui se disent, dans le fond : "je serais à sa place (à la place de Sarko père, s'entend), je ferais pareil. Il a le pouvoir, c'est à ça que ça sert, faut pas être hypocrite."

Et aussi que d'autres font pareil, à leur niveau, tout en se disant : "ha non mais moi c'est très différent"...
Moi ce qui m'épate c'est, presque simultanément, le discours à propos de la réforme des lycées: "aujourd'hui en France, il ne s'agit plus d'être bien né, mais de prouver sa valeur par les études et le travail."
À ce degré, il me semble démontré que ce n'est pas de la maladresse mais de la provocation déclarée.
En même temps ça me permet de faire des blagues en cours et de donner de l'espoir à mes étudiants de deuxième année.
"Si vous réussissez vos exams, vous serez plus diplômés que jean sarkozy. Bref, vous êtes fatalement promis à un grand avenir. L'EPAD vous attend !".

CQFD.

Ah non.
En fait ça marche pas.
Zut alors.
2012 : votons Sarko, LA solution à tous nos problèmes !!

si, si , j´vous jure ))

Buvons un ptit verre à la santé de cette charmante famille, et surtout, buvons le vin jusqu´à la lie....jusqu´à l´ahallali.
La droite décomplexée...

Vu à la TSR Balkany épouse donner dans la flagornerie lyrique : "Il est certainement celui qui a le plus de capacités à entreprendre, à imaginer... à avoir une vision d'avenir. Aujourd'hui, je prétends qu'il est le meilleur d'entre nous".

Le père Sarkozy avait ridiculisé la France, maintenant, c'est le fils qui prend la relève. Charmante famille.
La référence aux Lemmings est très bien trouvé bravo, j'ai failli étouffer de rire dans le métro en lisant ça !
On a tout de suite l'image d'une bande d'écervelé, marchant les uns derrière les autres, machinalement, le regard hébété, et ne sachant faire qu'avancer, s'immobiliser ou creuser (peut être leurs tombes pour le cas qui nous concerne ici).
Les questions que vous posez Daniel sont exactement celles que je me suis posées devant mon écran en voyant Luc Chatel défendre la candidature de Jean Sarkozy et jouer la vertu offensée quand le journaliste (dont j'ai malheureusement oublié le nom) osait même insinuer que peut-être éventuellement il serait possible de penser que peut-être Jean Sarkozy était là car il était le fils de Papa... et que peut-être, la raison pour laquelle on acceptait des choses pareilles était qu'on avait trop peur de "papa" pour oser soulever la question...

Moi aussi je me suis mise à m'énerver toute seule en me demandant : mais est-ce qu'ils peuvent même croire aux énormités qu'ils sortent? Et comment peuvent-ils nous prendre à ce point pour des abrutis? Et pire, comment est-ce possible que certains (et parfois des gens intelligents) arrivent quand même à gober ces énormités?
Une chose est sûre, en ce qui me concerne, toute personne qui s'abaisse à ce genre d'exercice perd à jamais toute crédibilité politique et tout espoir d'avoir un jour ma voix aux élections. Cela revient à afficher sur leur torse : je suis une carpette, je peux défendre tout et n'importe quoi pour plaire au président, je suis capable de dire un truc un jour et le contraire le lendemain s'il le faut... Autrement dit, je n'ai aucun courage, aucune intégrité ni aucune conviction politique d'aucune sorte.

Le plus tordant étant, bien sûr, l'argument de la "légitimité par le suffrage universel". Comment Jean Sarkozy s'est-il retrouvé candidat? Un peu de piston peut-être? Aurait-il vraiment pu perdre dans un endroit où les gens préfèreraient voter pour une chèvre plutôt que de voter pour la gauche?
Soit dit en passant, cela nous renseigne bien aussi sur la valeur du "suffrage universel" aux yeux de ces gens. Tout juste bon à servir de caution à des manipulations politiques, en gros, on fait "ratifier des nominations" plus qu'on ne fait "élire" quelqu'un par le peuple. On sait que les gens votent par défaut mais on ne se gène toutefois pas pour brandir leur vote comme un mandat politique. Par contre, sur l'Europe par exemple, on fait gentiment comprendre que les électeurs, s'ils sont bons à "légitimer" qui en a besoin, sont quand même trop bêtes pour être consultés sur des sujets aussi importants que l'Europe, c'est vrai, quoi.
Message 1/5max du 14/10/09.

Oui, cette affaire est un "must" de lisibilité de ce qu'est la droite. Le mérite proclamé dans chaque discours de cette idéologie, ce n'est pas le chemin parcouru, les efforts comme ils tentent de le faire croire ou simplement le déclament. Non, pour eux, le mérite, c'est d'avoir la place, peu importe qu'on n'ait rien fait de méritoire pour l'avoir.
La fin justifie les moyens.

La question de savoir s'ils pensent vraiment ce qu'ils disent ou s'ils ne sont que des opportunistes, occupant cette niche, aussi répugnante soit-elle, du moment qu'elle leur assure le pouvoir, je ne me la pose plus depuis des années. Ces deux options ne sont pas seulement inquiétantes, comme vous dites Monsieur Schneidermann, de l'une comme de l'autre, ils sont responsables et je n'ai aucune raison d'être plus patient avec la bêtise des uns qu'avec l'arrivisme des autres.

De mon vivant, je n'ai jamais lu ou entendu une opinion fondée sur l'idéologie de droite qui mérite le moindre respect en quoi que ce soit.
Cela n'a rien de surprenant, une idéologie découlant de ses principes premiers, s'ils sont pourris à la base, comme c'est indubitablement le cas en l'occurence, rien ne saurait en sortir de bon.

yG
D'accord avec Alain K, c'est inhumain...

Maintenant on n'attend plus que la nomination du petit Louis XX à la présidence de la Banque de France...

N.B. : Avec la bénédiction de Cricri Lagarde, ministre des déficits, qui apprécie ses compétences en arithmétique.

***
Pauvre Corneille !
C'est surtout inquiétant pour nous
"Qu'en faîtes vous ?"
M'infliger ça dès potron-minet, comment avez-vous pu, Daniel ?
Le petit Jeannot élu par ses pairs ouarf ouarf... et surtout par le sien ...

Comme disait l'autre, y'a eu la gauche caviar, v'là maintenant la droite cassoulet, une petite saucisse, avec plein de fayots autour...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.