147
Commentaires

Je suis tombée dans le panneau de Delarue, et je m'en suis voulu

Après notre émission de cette semaine, "Je suis une voyeuse et je m'en flatte", consacrée à la télévision de témoignage, Sophie Hancart, ex-animatrice du site Actuchômage, a posté dans le forum le témoignage suivant.

Derniers commentaires

Ancien article très éclairant sur le personnage Delarue, son "système", son "équipe"... et puis en creux, beaucoup de choses à sentir, déduire, à mettre en parallèle avec les émissions frankensteinisées par la machine Delarue :

http://www.telerama.fr/medias/jean-luc-delarue-les-affaires-ca-ne-se-discute-pas,85690.php
".... Nous ne sommes pas sujets, mais objets. ..."
C'est en substance ce que dit cette dame productrice.
Je n'ai pas réussi à visionner cette émission jusqu'au bout, tant elle me met mal à l'aise,
je me sens moi-même voyeur d'une voyeuse, une horreur totale ... .
Je n'ai plus de télévision depuis belle lurette et je sais pourquoi,
quelle drole d'idée d'inviter cette dame productrice sur le plateau d'@si.

Bien cordialement à toute l'équipe
Robert Clerc
je suis abonné depuis la création à asi et je vais que très très rarement sur les forums, mais par exemple sur ce sujet, la monopolisation de l'espace par certains (fan de canard par ex) pour des discutions sans fin et sans grands intérêts me fait vite retourner sur la partie "noble" du site. Bonne continuation !
Sous quel angle les émissions de TV vont-elles nous parler des vagues de nouveaux pauvres que vont produire les politiques d'austérité ?
Pas sûr qu'ils puissent le faire à l'émotion, les torrents de larmes ça ne peut pas couler indéfiniment sans provoquer la nausée ou la révolte
Pour la Grèce, "Envoyé spécial" avait trouvé un angle : les conséquences de la crise sur le tourisme, les musées fermés, les manifestants qui occupent les rues ... sur. la vie quotidienne des grecs, rien.
Il y a aussi un thème assez nouveau : les bons plans pour s'en sortir. Vous êtes chômeur, travailleur pauvre, vous n'avez pas de quoi vous nourrir, nous sommes là pour vous donner des idées !
Mais sur les causes, pas grand chose, à part nous dire que le salut est dans la règle d'or dont l'éclat nous réchauffera le coeur !
J'avais beaucoup apprécié ce commentaire, et en soi c'est une bonne idée de l'avoir présenté en article.

Mais pour en revenir à l'émission, puisque le problème serait de savoir si on a vraiment fait le tour de la question, il y a quand meme un problème : déjà, c'est comme le fait remarquer un commentateur précédent, que mettre dans le meme sac toutes les émissions diverses et variées qui font parler des personnes lambda de leur histoire, c'est un peu court.
De plus, justement parce qu'on met tout dans le meme sac, l'invitée de l'émission a eu beau jeu de se dédouaner de certaines pratiques en prétendant qu'elle ne se comportait pas comme dans certaines émissions qui elles..... Alors meme que Laure lui mettait sous le nez des exemples clairs et bien documentés. Au risque qu'une autre personne se fasse virer, ce qui a évité de s'attaquer à elle pour qu'elle réponde clairement. C'est pas moi c'est l'autre......

Et je trouve que Sébastien, meme s'il a été brillant dans son analyse initiale : les zones du cerveau se concurrencent et si on présente continuellement des spectacles qui inondent la partie émotionnelle, on finit par restreindre la zone qui ne sert plus.

C'est un vrai problème, non ? On aurait pu à partir de là obliquer vers le role de la télé. A quoi sert-elle ? Pourquoi regardons-nous la télé ?
D'ailleurs, le problème d'Arte, si on doit vraiment penser la télé, d'ailleurs ça a été abordé par l'invitée, doit etre discuté.
Autant profiter de la présence de Sébastien. Il est actuellement un peu trop technique pour un débat, mais brillant pour chroniquer, et son type de formation est un peu large, car sa formation en psychologie le pousse à chercher le compromis.
Il faut qu'il se rassemble, qu'il pense plus large et qu'il s'affirme. Facile à dire, la critique est facile et l'art est difficile. Mais je pense que s'il fait cet effort, le débat en gagnera en netteté.
A quand un nouveau 'ce se discute' sur l'"optimisation" fiscale des stars du petit écran qui invitent des gens qui ne peuvent pas s'en sortir par manque de moyens publics?
Mon cœur penche sur un petit caca nerveux.
gamma
Voyons les choses froidement.
Delarue s'est constitué un patrimoine de 30 M€ - ai je entendu à un JT- , louait l'Olympia pour ses fetes - cf Paris Match de cette semaine - avec l'argent de notre redevance.
C'est en s'engraissant sur la misère de gens de condition modeste qui n'avaient pas forcement le bagage pour se rendre compte qu'ils servaient de carburant à la machine Delarue que ce dernier a prospèré. L'ironie est qu'il est devenu un objet de sa propre émission de caniveau.
C'est à ce type - je mets tout mépris dans ce mot - que toute la presse - y compris ASI - consacre du temps et de l'espace qui seraient mieux utilisés à mettre en valeur des gens respectables.
Je n'irai pas jusqu'à pisser sur sa tombe , mais le coeur y est.
Je ne suis pas tombé dans le panneau de Delarue, et je m’en glorifie…

Dès qu’un personnage médiatique décède, il y a toujours des « hagiographes », pour porter aux nues un simple quidam de la rue.

J’ai connu [par écran interposé] Jean-Luc Delarue lorsqu’il officiait en tant que chroniqueur de ‘‘La Grande famille’’ dans la tranche horaire en clair de 12h30/13h30 de Canal +.

À l’époque il traitait de sujets de société, interviewant des lambdas sur des problèmes humains ou de la vie courante.
C’était une émission très intéressante, car en directe avec des invités briefés seulement quelques minutes avant l’émission.
L’invité était présenté par Jean-Luc Delarue qui lui demandait (et orientait pour aller directement au sujet) – de se présenter et d’ exposer son cas en cinq minutes.

J’aimais bien cette émission (style Strip-Tease) ‘‘brut de décoffrage’’ où c’était au téléspectateur de se faire sa propre opinion et [sa propre] conclusion.
Aussi, lorsque Jean-Luc Delarue est passé sur France 2, j’ai suivi avec attention ses émissions, d’autant plus que je croyais retrouver un psy tel que Claude Halmos

Malheureusement j’ai vite déchanté lorsque j’ai compris, que les émissions étaient enregistrées, que le Maître de cérémonie était également le Maître des ciseaux taillant allègrement dans le montage pour attiser la corde sensible de la ménagère de moins de 40 ans, afin de se présenter tel un héros moderne du PAF, au détriment des invités et des sujets.
Mais c’est le lot de [s]nombreux[/s] presque tous les présentateurs, le nivellement par la bas, pour se grandir en abaissant les autres et favoriser leur ego auprès de ceux qui aimeraient leurs ressembler.

Par la suite je me suis contenté de regarder les aventures de ce Don Quichotte moderne dans le zapping de Canal+ ou suite à une erreur de bouton sur ma zappette.

Comme épitaphe on pourrait écrire :
Jean-Luc Delarue, créateur du moulin à vent réversible, bouleversant les principes d’entropie…
…Transformer la farine en blé [ou en oseille] !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'aurai dut me douter que ce message d'une ancienne d'actuchomage (pourquoi ne l'est-elle plus d'ailleurs) soit mis en une

Par contre, à ma connaissance, aucun commentaire sur la femme dominatrice que l'on voit dans la vidéo présentant le retour de Bohler

l'humiliation était pour qui ?

qui humilie dans ces images ?
Juste changer une lettre:

"ça se dispute...!"
Je souhaite préciser que, de 1994 à 2002-2003, "ça se discute" était une bonne émission de vulgarisation de faits de société.

D'autre part, je suis abonné à Arrêt sur Images et je m'abstiens de TV (et de TV connectée du genre Freebox TV) pour éviter les bétises manichéennes et les préjugés qui rassurent. Depuis quelques jours, j'ai l'impression que Arrêt sur Images ressemble à la TV "bien!!... pas bien!!" "Pour... Contre"

Bientôt, sur ASI, des articles-réquisitions, des émissions-réquisitions contre Julien Courbet, Benjamin Castaldi ? Contre Marie-Claire, Biba ? Contre Lui, Maximal ?
Je trouve très utile de "sortir" un témoignage du forum. D'une part ça lui donne une autre visibilité. Les posts du forum sont bien souvent noyés dans du n'importe quoi, et quand on arrive en retard et qu'il y en a une centaine, on ne les lit pas. D'autre part, ça contribue à faire de nous tous des témoins, des vrais, pas censurés, pas manipulés, susceptibles d'intervenir plus souvent et en soignant la qualité sachant que ça peut être mis en valeur. Je n'avais pas été la seule à trouver intéressant le post de Sophie, plusieurs l'avaient même exprimé en disant qu'elle aurait fait une "invitée" tout à fait pertinente.

Du coup, je suis très étonnée de voir principalement des réactions négatives, voire méprisantes, complétées par les inévitables inutilités de type plaisanteries codées entre habitués. C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule, hein?

PS: J'imagine qu'on a demandé son avis à Sophie pour l'exposer ainsi aux sarcasmes?
PS2: J'avais bien remarqué d'emblée la faute d'accord du participe passé (je suis une accro de l'orthographe), mais ça me semblait tellement secondaire par rapport au contenu!
Moi, c'est le titre du dossier "Delarue, enfant brisé de la télé"
et l'emploi de "le destin brisé de la télé" dans le teaser qui me permettent de faire le lien avec les confrères de la presse "people".
Sophie Hancart n'y est pour rien.
Je viens de remarquer quelques modifications, mais pas partout, du participe passé casse-gueule du titre:-)
Possible que ça cafouille :
http://fr.syvum.com/cgi/online/serve.cgi/grammaire/conjugaison/verbes_pronominaux/conjugaison_verbe_sen_vouloir.html?table

http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/s-en-vouloir.php

(Ils ne semblent pas d'accord)
Comme Canardo, pour moi, ce témoignage aurait suffit en "brève" ...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce post de Sophie est un bon résumé du problème de cette télé-poubelle des temps modernes.
De là à en faire un fil, ça fait un peu "meublage" de l'espace virtuel, en comparaison de ce qui aurait pu être mis à la place.
J'imagine que la clientèle recherchée n'est plus la même qu'il y a tout juste cinq ans, mais il vrai que l'esprit pétitionnaire et militant s'est peu à peu dilué depuis.
Non pas qu'il ne faille en parler, mais le thème rabâché sous forme d'exergue, d'article, de chronique et d'émission en l'espace d'une semaine, c'est lourd.
Mais bon.
"A la place"? La place ne manque pas...

Personnellement, je vais rarement lire les articles dans le forums. Pas trop le temps (j'ai lu celui-ci parce qu'il est court) et je suis fatigué par les discussions des habitués entre eux. En plus il faut avoir lu tous leurs posts précédent pour savoir si le dernier est du second ou du troisième degré.

Je suis donc pour "sortir" ce genre d'article des forums.

Concernant "l'esprit pétitionnaire et militant". Je ne me suis pas abonné pour cela a la création d'@SI mais pour un site de critique des médias. Je ne vois d'ailleurs pas quel esprit militant se manifeste sur les forums dans ces combats d'egos, d'experts en tout, voire détenteurs de LA vérité.
Ça sent comme un réglage de compte qui couvait, où je ne m'y connais pas.
Et vous n'avez pas compris ce que je voulais dire en terme d'espace inutilisé.
Mais je crois que la réponse ne vous intéresse pas particulièrement.
Désolé si cela apparait comme un réglement de compte. c'est plus une exaspération. L'expression du fait que je trouve dommage l'évolution qu'on pris les forums et qui fait que je ne les lis paratiquement plus.

J'ai juste pris l'opportunité de votre post pour exprimer. Ce n'était pas spécifiquement contre vous.

Désolé également de n'avoir pas compris ce que vous vouliez dire.
Ce que je voulais dire (outre, je le rajoute maintenant, que les forums se suivent mais ne se ressemblent pas tous), c'est que la place virtuelle occupée par le billet de Sophie aurait pu servir à d'autres sujets plus essentiels maintes fois abordés dans les forums, et jamais ou peu s'en faut, traités par @si. Par choix assumé de Daniel Schneidermann, là aussi dans l'un des forums précédents. C'est l'absence de traitement ou de décryptage de ces sujets, des grands médias ou d'autres, qui suscitent ce type de réactions. La fameuse hiérarchie des sujets traités.
S'ils l'étaient, ces quelques billets Delaresques passeraient pour des intermèdes d'une certaine rubrique.

Mais vous savez, en relisant bien nos billets plus haut (et plus bas maintenant), nous ne faisons que donner notre avis sur un choix du site, tout en sachant bien qu'il n'y aura pas d'impact, et qui en rien n'incrimine la justesse du-dit billet, qui fait d'ailleurs l'unanimité ici en sa faveur - et à juste titre d'ailleurs - concernant son contenu.

Votre réaction concernant nos avis, bien que vous vous en défendez, me citait directement et amenait pour déduction de "combats d'égo experts en tout et omniscients" ("la Vérité"), et de fait était largement excessive de par les conclusions incluses.

J'espère juste que la réponse à votre question sur la "place" est claire, que vous validiez ou non le reste.
Merci pour les précisions. Je n'avais pas lu "l'un des forums précédents".

Effectivement, je citais votre allusion au militantisme car pour moi, @SI n'a pas pour objectif d'être militant même si ça ne me gêne pas qu'il le soit sur certains sujets. Ensuite, ma phrase sur les experts était une réaction (peut-être excessive) aux donneurs de leçons qui sévissent sur les forums d'@ASI en général, pas sur ce fil en particulier. Cela ne vous visait absolument pas car je ne vous connais pas du tout. Certes, je vois que votre pseudo apparait assez souvent mais je n'ai pas noté vos interventions, ni celles des autres d'ailleurs.
Je mets le pied dans la porte, excusez-moi, mais je n'ai pas pu m'empêcher de bondir, Fan de Canard, quand vous avez renvoyé Hervé dans les cordes. Franchement, le nombre de fois où les forums tournent au dialogue sous-entendu, entre habitués, où les habitués-copains entre eux se soutiennent face à un contributeur plus irrégulier qui émet un avis divergeant... Certes il y a aussi des échanges passionnants, argumentés, qui font avancer, mais je comprends qu'un lecteur qui débarque soit découragé... Et si en plus on lui laisse entendre que s'il n'a pas l'esprit "militant" du lieu, il est moyennement le bienvenu, hum...

Je suis très militante dans la vie, j'ai évidemment signé la pétition et je soutiens @si depuis la première heure, des deux mains, mais pour moi cela n'a strictement rien de militant: je soutiens un organe de presse (je ne sais pas comment le dire de façon plus moderne, "pure player" me déprime) d'excellente qualité, qui fait un travail à la fois passionnant à mes yeux et utile... Je veux qu'ils puissent continuer, mais je ne milite pas "pour" @si, ni, d'ailleurs, pour qu'@si fasse les choses comme ci ou comme ça...
Concernant le côté militant, je faisais référence principalement à l'esprit de pétition suite à l'éviction de l'émission.
Maintenant, je fais surtout allusion davantage au fait, comme je le détaille dans ma seconde réponse à Hervé (au passage, son premier commentaire est aussi un renvoi dans les cordes pour utiliser votre expression), sur cet espace de commentaire qu'@si préfère occuper sur ce type de sujets plutôt que d'autres.
Certains sont contents de retrouver un contenu qui n'est pas le fait du staff de l'équipe sur ce type de sujet, moi et quelques autres: non.
Comme je disais, c'est cette priorité, cette hiérarchie d'infos convenue qui me pose problème. Pas à vous ni à d'autres, seulement à moi et à d'autres. C'est en cela que je faisais cette référence: j'ai l'impression que le site, par moments, essaie d'attirer le chaland en revenant deux, trois, quatre fois sur ces sujets people-voyeurisme qui en fin de compte et de mon point de vue, n'en méritent pas tant.
Il n'y a aucun sous-entendu pour le lecteur non militant, c'est la ligne du site dont je parle, et au début, il était notoire que les premiers abonnés étaient ceux et celles qui avaient signé la pétition, qui combattaient pour qu'@si continue le sien face à ceux qui voulaient le faire taire. Et qu'en enfilant ce type de sujets et de redondance dans les premiers mois ou la nouvelle année, je ne suis pas sûr que le site aurait dépassé le cap du site provisoire.
Plus encore que le fait de voir ce commentaire de forum sur le fil, encore une fois, c'est l'absence d'autres thèmes bien plus graves que je déplore. Il seraient évoqués régulièrement, il se trouve que ça ne m'aurait posé aucun problème.
Voilà ce que je veux dire.
Edit tardif: grabuge tragique dans la concordance des temps dans l'avant-dernière ligne de mon post ci-dessus. Argh.
Je n'ai pas non plus la même hiérarchie des infos que @SI, ni sans doute que la vôtre,mais ça ne me pose pas de problème. Je n'ai pas la prétention de croire que la mienne devrait être universelle.
Je lis ce qui m'intéresse, sur ce site comme sur d'autres.

Je pense beaucoup de mal des émissions de Delarue et de toutes les émissions de "témoignage" en général mais vu la place qu'elles occupent sur les chaines de télévision de de radio, cela ne me choque pas qu'un site parlant des médias s'en préoccupe. Je n'ai pas trouvé le traitement d'@SI particulièrement raccoleur.
@ Hervé :
les personnes commentent dans les forums et les débats s'engagent dans les forums et c'est très bien ainsi !...

qu'@si récupère des témoignages pour en faire un autre forum ça fait un peu remplissage (d'autant qu'il est déjà arrivé que les personnes ne soient pas mises au courant de la récup'....si je n'mabuse ?!) ....ou alors c'est que le boss se dit avoir affaire à une bande neneus qui ne pige pas grand chose à première lecture et comme pour les cancres faut répéter ??

et cela n'enlève rien au témoignage de Sophie Hancart qui a bien capté avoir été l'objet d'un Delarue !...
Bien vu @ Hervé.
Un peu agressif dans le propos surement, mais assez juste dans le fond.

On pourrait également pousser 5 commentaires au lieu de 3 en haut dans les votes.
Ça rajouterait un peu de matière sans pour autant devoir parcourir tout le fil.
Parce qu'en règle général les commentaires votés sont quand même enrichissants, faut pas tout jeter non plus ! ;-)
4 fils pour Delarue en tant que géniteur d'émissions qui "daubent"... ça ne fait pas un peu beaucoup ? ;o(
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.