204
Commentaires

"J'ai arraché la bande-son à coups d'Armagnac"

En accusant le ministre du budget, Jérôme Cahuzac, d'avoir détenu dans le passé un compte bancaire en Suisse, le site Mediapart s'est-il avancé à la légère ? Depuis quelques jours, plusieurs journalistes en vue ne cessent de demander des preuves à Mediapart. Lequel répond que ces preuves sont exposées au vu et au su de tous et qu'il suffit de consulter le site. Alors quelles sont les preuves ? Comment les obtient-on ? Comment les vérifie-t-on ? Comment les publie-t-on ? Des questions que nous avons posées à nos deux invités : Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart, et Hervé Martin, journaliste au Canard enchaîné.

Derniers commentaires

Suite aux chouettes documentaires "Jeu d'influences" diffusés hier soir sur France 5, docu qui traitait entre autres de l'affaire Cahuzac via la stratégie d'EuroRSCG et Stéphane Fouks :
Quel plaisir de revoir l'émission consacré à Mediapart et le Canard sur Cahuzac!! Et surtout ce passage à la 56mn où F. Arfi évoque brièvement S. Fouks et EuroRSCG
Juste pour info, je donne ce lien (ci-dessus). Je le lirai et consulterai, avec plus d'attention, plus tard.

De la posture à l'imposture: lettre ouverte à Jérôme Cahuza, Mediapart blogs, http://blogs.mediapart.fr/blog/remy-garnier/070113/de-la-posture-limposture-lettre-ouverte-jerome-cahuzac

Je n'ai pas lu les articles de Mdp à ce sujet - excepté celui de M.Bonnet.

Je ne sais pas s'ils avaient accordé la parole à Rémy Garnier... mais c'est une bonne chose que ce fonctionnaire de l'Etat* prenne la parole et s'exprime.

Je m'étonne cependant qu'il n'ait pas été interviewé par Mediapart ou alors que son témoignage n'ait pas été repris dans la section "journal". (sauf si cela a été le cas, précédemment, dans les articles réservés aux abonnés)

* qui faisait son travail, visiblement, correctementétant donné qu'il était bien noté, avec un raisonnement scientifique rigoureux...il émettait des hypothèses pour les vérifier
Bon, alors, c'est qui le buveur invétéré d'Armagnac, Gonelle ? Bruguières ? Arfi ?
Emission plutôt intéressante où le canard n'était malheureusement pas présenté sous son meilleur jour. Il a beau dire H. Martin mais il y a comme un sentiment de lèse-majesté, avec un petit peu de la nouvelle génération plus intrépide qui rend l'ancienne plus prudente voire timorée, avec un rien de mauvaise foi et un soupçon de radotage dans ses justifications...C'est dommage,
Cher Daniel, je vous en supplie, laissez parler vos invités.
Laissez-les finir leurs phrases.
Surtout avec un invité aussi clair et aussi patient que F. Arfi.
Internet offre le privilège incommensurable de prendre son temps.
Pas la télé.
C'est pour ça que je me suis abonné à ASI.
Je vous en supplie, Daniel...
MERCI! C'est pour ce genre d'émission que je me suis ré-abonné.
PS : si vous pouviez faire un peu moins de talk-show people ou politico politicien en 2013, ça serait une bonne résolution, non ?
"le secret fiscal ne s'oppose pas à celui qui en bénéficie"
dixit H.Martin @ 50'20"

Je récuse la validité de cet argument totalement inepte. Imaginez la scène suivante... Un couple suisse: la femme soupçonne son mari de fréquenter un salon érotique. Pour prouver son innocence, le mari emmène sa femme au bordel, appelle la prostipute et demande:
"Bonjour, Crystal je vous présente ma femme, Christelle. Je voudrais vous poser une question: est-ce que j'ai fait appel à vos services en vous payant 1000 FCH pour passe de 30 minutes, douche et discrétion comprise ?"

Que croyez-vous que Crystal réponde ?
Point de détail : c'est agaçant de continuer à entendre parler de la guéguerre Villepin-Sarkozy comme de "l'affaire Clearstream", Denis Robert a eu gain de cause, ce dont on parle ici est tout au plus la "mini-affaire clearstream" par comparaison.
Pas encore vu l'émission ni lu les commentaires, mais je voulais proposer celui-ci :
http://piratages.wordpress.com/2012/12/13/mediapart-face-au-journalisme-assis/
Tout pareil, je trouve que vous laissez de moins en moins parler vos invités. Vous vantez le fait que votre émission ne soit pas limitée dans un temps donné mais finalement, vous faites tout pareil qu'à la télé, vous interrompez, ramenez à votre idée, bouclez rapidement etc... Vous avez peur de quoi ? de nous lasser et qu'on zappe ? ou alors vous êtes pressé de partir en WE ? Des fois, ça nous permet à nous simple mortel de mieux comprendre les subtilités d'un de vos intervenants que de le laisser s'exprimer, ils n'étaient pas si différents ceux de cette émission. Les deux seuls représentants d'un journalisme d'investigation.
A bientôt
Même si Cahuzac avait un compte en Suisse, pour le principe, il faut s'opposer au diktat de Mediapart et ne pas obéir à ses injonctions. C'est pour le bien commun. Mediapart s'arroge un pouvoir exorbitant. Si Cahuzac obéissait comme Minc, désormais il suffirait à Plenel de lancer n'importe quelle nouvelle et tout le monde devrait se déculotter devant lui!
Mediapart doit encore et toujours prouver qu'il est un média sérieux, crédible et respectable, malgré les affaires Woerth, Bettancourt Takhedine, etc. qu'il a dévoilées. La presse hors-ligne, radio, télé, papier, lui demande de montrer ses sources, doute de ses informations comme si un média en ligne n'était pas encore en mesure de publier une enquête sérieuse. Demandait-on au Monde, avec le même ton insistant, de prouver ce que le même Plenel avançait lors de l'affaire du Rainbow Warrior.
Dans l'affaire Cahuzac, il parait évident que si le ministre ne lève pas lui-même le voile sur l'historique de son compte à l'UBS, comme simple détenteur, à fortiori comme ministre du budget, c'est que l'enquête de Mediapart est solidement blindée. La suite au prochain numéro ...
Je me rappelle qu'en d'autres temps deux épouses divorcées avaient chargé leur ex . A l'époque on n'avait pas rechigné à se servir d'affaires privées.Une des sources d'Arfi ne serait-elle pas une épouse bafouée?Je me souviens des enquêtes de Médiapart sur les propriétés de copains de Sarko en Colombie....Des trucs qui sont apparemment tombés à l'eau...
J'ajoute que la prestation d'Hervé Martin a confirmé mon attachement ancien et fidèle au Canard.
Débat fatiguant du fait de l'attitude de Daniel qui manifestiment épouse le point de vue du Canard,curieux et pose question ? Quant-au ministre démissionera-il , je doute la machine à enfumer et en route , le P.S en ce domaine s' avére l' egal de l' UMP .
Mediapart doit avoir des problèmes financier, ou perd des abonnés.....un peu poubelle tout cela, ou un relent de vengeance et vie privée planent....le Canard semble dubitatif........moi aussi !!!
Je viens de parcourir tous les commentaires.

Je suis étonné par le fait que l'on ne mesure pas ici à quel point ce que révèle Médiapart touche au coeur de notre démocratie.

Qu'un ministre dont la responsabilité est aussi centrale dans la gestion du pays qui prend le chemin d'imposer l'austérité imposé aux classes moyennes et aux millions de pauvres, de précaires, de sans emploi ... alors que des dizaines de milliards d'euros fuient dans les paradis fiscaux eh bien qu'un tel ministre, le premier ministre et le Président bottent en touche en espérant que le soufflet retombe ça signe l'inanité de nos gouvernants

Et voilà un débat intense qui finit par cette question redoutable de DS au journaliste du Canard "votre position traduirait-elle une jalousie du Canard envers Médiapart ?". Le dit journaliste est resté sans voix ! La vérité sortant de ce débat sans concession.

félicitations à DS
Ha, pour l'affaire Cahuzac, vrai ou pas vrai, le journal de 20 heures est un journal de désinformation, il y a peut de temps j'ai croisé une patrouille de gendarmerie faisant un barrage autoroutier et me montrent le nombre de voitures immobilisés car les gens ne peuvent plus payer d'assurances, de cela on n'en parle pas, des rebelles syriens qui sont une branche de Alkaida, non plus mais on les soutiens...
Le non sens prévaut...
Quand les alliés ont mit au pouvoir en Lybie, des extrêmes qui maintenant mettent le bordel au Mali, les alliés oublient de dire aussi que les bombardements on été fait avec des munitions à uranium appauvri, oui c’est bien pour les populations locales…
Bref, que deux médias se crêpe le chignon par jalousie car il aurait bien aimé avoir l’info et l’autre pas, flanchement les sujets d'infos me manque pas…
[quote=plane]rapport à la cigarette, j'ai été très surprise d'entendre qu'1/3 des français fumait;
ça me semble beaucoup, presqu'une personne sur 3

et quels ministres?
On devrait confier les investigations à JM Apathie ou Christophe Barbier, des cadors de l'info, des reporters sans faille, des hommes qui ne font pas de compromis et si cela ne suffit pas il nous restera David Pujadas et FOG
Daniel, vous allez encore me trouver pinailleur ascendant ronchon mais :" J'ai arraché la bande-son à coups d'Armagnac" c'est tout de même très réducteur comme formule sensée renvoyer une image (même arrêtée) de cette émission.

Il me semble que l'image de la pyramide posée sur la pointe proposée par M. Martin pour évoquer la fragilité du dispositif des preuves de M. Arfi aurait été plus parlant.

Mais c'est vous qu voyez...
Ce qui est impressionnant, dans cette émission, à mon sens, c'est comment Herve Martin qui "représente " le Canard" vraiment enchainé, est dépassé par les évènements.Le trublion historique devient , le garde chiourme d'un journalistiquement correct, à la limite d'Apathie....
C'est tout de meme assez effrayant.
Bon, il faut pas etre sorti de St Cyr pour avoir compris que le "Canard" était une chambre de décompression, une soupape, qui permet à la cocotte-minute de ne pas exploser. Ca ne date pas de l'affaire Cahuzac. Mais, là, ce qui est terrible dans cette confrontation Arfi/ Martin, c'est que l'on voit les deux logiques s'affronter.Et que l'on voit bien le 2° jouir très prochainement de ses droits à la retraite...Parce que , là, on n'est plus dans le fax de ministère et la complaisance accordée...
Émission intéressante, mais il ne me sort pas de l'idée que la méthode classique pour faire tomber un homme politique (rappelez-vous Chaban-Giscard, et tant d'autres joyeusetés), c'est d'utiliser un journal que j'appellerais "boîte aux lettres", rôle traditionnellement dévolu au Canard depuis des lustres (l'appartement de Sarko, j'en passe et des meilleures). Avec Mediapart, chevalier blanc, de gauche, "propre", combattif et journal d'investigation, on a un bien meilleur média, moins usé - quelle belle métamorphose pour Plenel depuis les temps tortueux du Monde ! Le jeune F. Arfi fonce dans le tas avec un enthousiasme désarmant... Et ça marche, la politique de lutte contre l'évasion fiscale est définitivement déconsidérée, Cahuzac poussé à la démission.... But !
Ceci dit il a probablement eu un compte en Suisse ou ailleurs, on n'a pas un gestionnaire de fortune pour gérer 200 000 €, et les cliniques, ça n'est pas le RSA... Mais s'il était le seul... On vit dans la triste réalité, pas dans le paradis des idéaux parfaits... Hélas ?
Une question (peut-être naïve) que j'aurais aimé entendre poser à M. Arfi, c'est :

Avez-vous fait réaliser une analyse scientifique d'identification vocale sur cet enregistrement, et si non pourquoi ?
bonjour
vieil abonné du "canard" j'ai eu beaucoup de plaisir à mettre un visage sur un nom et à entendre un journaliste de cet hebdo expliquer ses méthodes de travail ... ce sont des gens serieux ( ce dont je n'ai jamais douté )...
je suis aussi persuadé du serieux du travail de médiapart mais on voit bien la difference de style et de méthode
au fond le résultat est le même : il y a un problème quand à "monsieur no't ministre du budget" ...et le problème est , entre-autre , dans sa façon de gerer cette "crise" .. et moi ça me pose question
je suis et demeure persuadé qu'a ce niveau de résponsabilité il faut : soit être irreprochable ,soit ne pas se faire prendre les doigts dans la confiture ( morale très élastique mais réaliste ) et là il y a souci ...
Pour DS effectivement vous etes un peu directif mais ça ne gène pas trop, car vos interlocuteurs font manifestement largement le poids
bonne émission et on verra la suite dans la presse
amicalement
mb
http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/decryptage/20121206.OBS1689/jerome-cahuzac-accuse-par-mediapart-l-enregistrement-est-il-une-preuve-scientifique.html
Sujet très intéressant, qui rappelle un peu l'émission ligne jaune avec Claude Angeli, et aussi celle avec Nicolas Beaux. On apprend beaucoup je trouve à écouter ces enquêteurs, et ça donne à penser sur l’opacité des événements, et la difficulté de savoir les choses.
Le canard ne croit pas la preuve suffisamment formelle. Il faut quelle ne le soit pas, de leur point de vue, sinon ils regretteront d'avoir joué la carte du vaudeville. Fabrice Arfi a l'air très nerveux, ses paroles sont contrôlées.
Toute la question est de savoir si les éléments contre Cahusac sont des faux, si il y a complot. Évidemment je ne m'y connais pas suffisamment, mais un enregistrement ça fait quand même sacrément probant.
Au passage, j'apprécie par dessus tout la tempérance de Bohler quand il dit qu'après tout il n'a peut être juste qu'un tout petit compte de rien du tout....
PS: Karl Kraus:
"On manque cruellement de commis. Ils vont tous vers le journalisme."
J'ai découvert avec intérêt intelligence online.
35 euros le numéro, c'est le prix de l'information aujourd'hui.
Sinon, pour 8 euros le numéro, on a le droit de manger du caca d'éditorialiste...
J'ai trouvé très intéressantes les informations données au début par Arfi, sur l'historique de son enquête.
La guéguerre entre le Canard et Médiapart est compréhensible, mais assez peu intéressante pour les lecteurs je crois. Au-delà de leur concurrence, j'en retiens surtout l'idée que 2 pros se confrontaient.

Mais dans les arguments de Martin, tout à fait recevables, il y a une chose que je ne comprends pas du tout : il dit que le contexte de divorce renforce la prudence du Canard car Médiapart pourrait avoir été instrumentalisé, mais à aucun moment il n'envisage que le Canard se soit fait berner par l'entourage de Cahuzac, qui aurait tout rapporté au divorce dans le but de déstabiliser Médiapart.
Ce n'est pas "honnête" de la part de Martin de n'envisager le risque d'instrumentalisation que dans un sens.
Oups, l'impression que donne l'émission, c'est quand même que le canard patauge dans ce marigot sans grâce ni aisance...


Le canard n'est pas un journal d'investigation, mais de racontars. Et lorsque ils sortent une enquête, c'est que on leur a soufflé à l'oreille. C'est la règle du jeu de ce journal, et ça permet malgré tout de sortir des choses intéressantes.

Mais là franchement, leur papier sur l'affaire cahuzac était plus que léger. On peut certes mettre en doute la solidité des éléments de Mediapart, mais employer pour cela des histoires à la France Dimanche, Ici Paris ou du petit écho de la mode, ce n'était jusqu'alors pas la manière de faire du volatile. Et comme tout ceci est bien indirect ...

Et là effectivement Hervé Martin ne m'as pas du tout convaincu du bien fondé de son article ..

Heureusement que DS y est allé comme un butor pour demander la motivation du canard n'aurait pas été la jalousie, ce qui lui a permis de se dégager avec élégance. La question plus gênante aurait été à mon sens: est-il impossible que le Canard ne se soit fait instrumentaliser de manière plus ou moins consentante par l'équipe de communication du ministre ? Oui oui, je sais DS s'en fout, c'est lui le speaker !
le journalisme d'investigation devrait être + respecté et
merci à mr Arfi qui a fait allusion discrètement à plusieurs reprises à l'intérêt
général ;
pour Cahuzac 2 choses:
1-
certainement mr Arfi a noté la suggestion faite par le canard enchainé: si mr
Cahuzac voulait se défendre pourquoi ne demande-t-il pas à la banque USB les
infos le dédouanant: est-ce trop simple ?
2-
j'attends la suite de cette affaire MAIS j'ai écouté et vu à la télé une seule fois
mr Cahuzac, juste avant que le gouvernement passe à gauche: franchement
j'ai trouvé que ce n'est pas du tout un homme de gauche, il a été méprisant
avec je ne sais plus quoi, et je crois que le vaudeville se nourrit sans doute de
cela, un homme arrogant qui ne sort pas de l'ENA, du parisianisme; ce qu'il y
a d'étrange quand je l'ai écouté se disculper à l'Assemblée Nationale, j'ai cru
revoir la même défense, le même comportement qu'E Woerth;
cela ne repose que sur sa parole ...

rapport à la cigarette, j'ai été très surprise d'entendre qu'1/3 des français fumait;
ça me semble beaucoup, presqu'une personne sur 3
Ils sont costauds ces trois là, des gars solides, il y a du métier , aucun d'eux ne ne se démonte, de ce point de vue là, c'est une émission très intéressante.
Et malgré sa jeunesse, M. Arfi ne se laisse pas impressionner par le vieux briscard du canard, sauf à cette exception, lorsque M.Martin rappelle qu'un fondé de pouvoir aurait aussitôt contredit le ministre Cahuzac sur la nécessité de se déplacer pour la fermeture du compte, et que ce point émettait un doute supplémentaire. A ce moment les yeux de M. Arfi disaient: " merde, j'avais pas capté ".
Attendons la suite...
J'ai trouvé l'émission de ce soir très intéressante.

Merci à l'équipe d'@si pour cette émission.
Pff totalement inintéressant.

-Arfi qui nous dit que ses sources sont la clé
-Martin qui dit "nous on a pas les sources => on sait pas"
-Dany qui fait le chroniqueur de Entrevue (Je suis pas fan du "D.S. bashing" qui a tendance à régner sur ce forum mais là ...)

Même d'un point de vue plus général sur le journalisme c'est peu intéressant d'autant que les intervenants sont d'accord sur le fond et font juste une guéguerre Canard Médiapart attisée par Dany qui veut du scoop !

Heureusement, il reste les chroniqueurs .
Grosse tristesse du canard qui voit son concurrent sortir des scoops qu'il est incapable de sortir lui même, et qui essaye de le torpiller au lieu de faire preuve de solidarité...complètement honteux!
Ah ! J'allais demander à la rédac s'ils avaient prévu une émission sur Cahuzac, voilà qui est fait. Mis à part quelques redites au fil de l'émission, je l'ai trouvée très bien. Merci
Selon LyonMag, Cahuzac va démissionner : http://www.lyonmag.com/article/47475/bercy-jerome-cahuzac-sur-le-depart-pierre-alain-muet-pour-le-remplacer
Bon, comme dirait l'autre, y a un faisceau de présomptions mais c'est pas clair...
La faute à ? Ce foutu feuilletonnage made in Mediapart qui n'est pas pour moi une méthode probante. Ils lancent un truc, on se dit que c'est léger, la défense sort la grosse artillerie, ils ressortent un truc, la défense refait un tir de barrage, les amis politiques montent au créneau, et l'idée diffuse que tout cela n'est pas clair et complexe infuse dans l'esprit des lecteurs...
Arfi n'est pas honnête quand il dit qu'il ne sait pas s'il peut sortir une info ou pas (l'enregistrement), qu'il doit demander avant à sa source comme s'il n'avait pas anticipé ce qui allait se produire. C'est un journaliste chevronné, il sait comment ça se passe, ce n'est pas sa première enquête sur un sujet chaud.
Je rejoins le journaliste du Canard, impossible de dire que c'est bidon, mais impossible de dire que c'est béton.
Donc Plenel, arrête les révélations en 25 épisodes pour faire rentrer de l'abonné, balance le pavé, et ensuite réponds au coup par coup aux démentis de l'accusé.
Comme tous les collègues "journalistes en vue", vous n'avez, malgré une heure d'interview quasi exclusive, obtenu aucun élément de preuve supplémentaire.
Le journaliste du Canard semblait être en service commandé. Le "merdier", c'est ce journal qui semble l'entretenir en allant piocher des infos dans Voici et en transformant l'affaire en vaudeville. Une véritable barbouzerie.
Très bonne idée que ce débat. Je commence à regarder et je m'énerve assez vite. Monsieur Schneidermann, par pitié, laissez parler vos interlocuteurs ! Vous coupez F Arfi à plusieurs reprises pendant les 5 premières minutes, sans raison. Je comprends votre volonté de recontextualiser, mais vous le faîtes trop souvent et ça nuit à la compréhension, ça brise le cours du récit.
Franchement, quoi qu'il ait fait (ou pas fait), je n'aimerais pas être dans la peau de Cahuzac ! Mais quel merdier mes aïeux ! On verra ce que le feuilleton (assez odieux pour la forme) de Médiapart donnera la semaine prochaine, mais pour l'instant, c'est une cour des miracles délirante... divorce difficile, soeur de Copé, compte en Suisse, "bataillon" de détective privés, vieux contentieux avec un agent du fisc... ça puerait pas un brin ? Une fois tout ça posé, on sait par avance que personne, jamais, de démêlera l'écheveau et ne nous dira quels sont les tenants et aboutissants réels de toute cette histoire. Ca fout un goût amer dans la bouche....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.