46
Commentaires

Jacqueline Sauvage : comment quelques (rares) médias français ont couvert ses deux procès

Une décision de François Hollande saluée par la quasi-totalité de la classe politique : c'est peu dire que la grâce présidentielle accordée à Jacqueline Sauvage a fait l'unanimité, à l'exception des syndicats de magistrats. Mais le retentissement de l'affaire contraste avec l'absence de sources médiatiques sur les deux procès de la grâciée, pour le meurtre de son mari violent. Les quelques compte-rendus de presse peuvent-ils aider à comprendre les condamnations, prononcées par deux jurys populaires successifs ?

Derniers commentaires

Une analyse d'un PRO qui recoupe assez cet article et montre que la condamnation est moins scandaleuse que présentyé dans la presse...
http://www.maitre-eolas.fr/post/2016/02/03/De-gr%C3%A2ce
Une analyse d'un PRO qui recoupe assez cet article et montre que la condamnation est moins scandaleuse que présentyé dans la presse...
http://www.maitre-eolas.fr/post/2016/02/03/De-gr%C3%A2ce
La France est un drôle de pays.Un drôle de pays où pour la classe politico-médiatique il y a des victimes structurelles et donc des coupables structurels.

La grâce accordée à Jacqueline Sauvage est scandaleuse. Madame Sauvage a été jugée deux fois par des tribunaux populaires faits de citoyens tirés au sort. Et à chaque fois elle a été condamnée.

Mais ces jurés populaires sont surement des imbéciles, des gueux qui ne comprennent rien à la vie, et qui ne comprennent notamment pas le fait qu'une femme est nécessairement victime de son mari et que le bijoutier qui abat son braqueur est nécessairement coupable.

La Cour d’Assises des Hautes-Pyrénées a condamné Pierre Debut de Rozeville pour avoir tué sa femme.On peut lire dans la « La Depêche » : « L'enquête de voisinage va rapidement faire apparaître une mésentente dans le couple, Pierre étant décrit comme le «larbin», le souffre-douleur d'une femme autoritaire, dominatrice et violente psychologiquement. Ce matin-là, alors qu'il rapportait les journaux à son épouse encore au lit, une insulte a fusé. Une insulte de trop pour Pierre Debut de Roseville qui explique aux enquêteurs «avoir vu rouge» et frappé sa femme à la tête »
C'est bizarre mais je n'ai pas entendu parler d'un comité de soutien pour une grâce de cet homme. Ce n'est pas étonnant, pour boboland, si vous êtes une femme, LGBT, noir, arabe, de cité, vous êtes nécessairement une victime. Alors un homme, bourgeois, blanc de surcroît , pensez-vous.

Le côté rassurant de cette affaire c'est que cette vision victimaire de la justice n'a pas encore contaminé les magistrats et les jurés qui ont su résister à la pression d'une petite caste politico-médiatique.
Si Jacqueline Sauvage reprend son fusil, après s'en être servi pour dégommer son mari violent, incestueux et alcoolo, il lui faudra patienter un peu avant d'aller chasser la palombe dans le Sud-Ouest, où un arrêté préfectoral interdit le massacre pour cause de grippe aviaire.
Réactions des viandards du coin (résumées en gros) : Keski prouve que les palombes sont contaminées ?... Nous qu'on avait prévu des initiations à la chasse avec des jeunes... Comment qu'on va leur transmettre, à présent, notre respect de l'animal et notre amour de la nature ?
Les palombes qui, cette année, ne finiront pas petites boules de chair et de plumes ensanglantées, narguent leurs prédateurs en décrivant des arabesques dans le ciel, de la Gironde au Pays Basque, et c'est magnifique.
Si ça se trouve, aucune d'elles n'est grippée. Et c'est encore plus drôle.
On ne parle guère non plus de ses
deux avocates incompétentes vu
leur système de défense !
Après la domination du mari
la malfaisance de l' avocat ?
pour se justifier d'avoir tirer dans le dos de son mari, elle aurait dû dire qu'il était en train de lui mettre un coup de pied retourné
Seule voix dissonante dans ce concert de réactions : celle des principaux syndicats de magistrats

Si ces magistrats avaient fait leur boulot, qui est de rendre la Justice et pas de fantasmer sur de prétendues vertus éducatives de l'emprisonnement, leurs syndicats ne seraient pas aujourd'hui en train de couiner parce qu'ils se sentent désavoués.
Bref!
Des conneries pour faire du blabla.

Jacqueline Sauvage est coupable d'assassinat et a été justement condamnée.
Jacqueline Sauvage est à un peu plus an de sa libération régulière.
Le Président de la République use de son Droit de grâce pour libérer la condamnée de 69 ans. Ce qui n'annule pas la condamnation.

La Justice est rendue
La Paix publique est sauvegardée
La Magistrature n'est nullement désavouées.

Beaucoup de bruit (de tous les cotés) pour rien!
Circulez ya rien à voir!
Allez, commentons, il le faut. Parmi les réactions qui m'ont plu, la meilleure jusqu'à nouvel ordre (mondial) : il paraît que Hollande s'est déchu plus encore qu'on n'aurait cru la chose possible, parce que...


parce qu'il avait accordé une demi-grâce dans un premier temps, puis la seconde moitié maintenant. La première était scandaleuse, la seconde le condamne à jamais.

En somme, c'est vraiment quelqu'un qui, faisant la pluie, se fait haïr par les vacanciers (de l'intelligence) et par les cultivateurs (j'ose croire qu'on va s'offusquer pour eux) quand la sécheresse sévit.
Il paraît qu'elle vend sa maison. Personnellement, je suis acheteur du fusil.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.