35
Commentaires

Italie : l'anti-vaccinisme est-il au pouvoir?

En Italie, l'annonce n'est pas passée inaperçue. Le président de l'Institut supérieur de santé (ISS), Walter Ricciardi, a remis mi-décembre sa démission surprise au gouvernement italien. Ricciardi pointe la position "anti-vacciniste" et "antiscientifique" du gouvernement. Zoom sur l'alliage populisme et "antivax".

Commentaires préférés des abonnés

Si on rappelait les risques encourus quand la couverture vaccinale n'est pas suffisante plutôt que les risques individuels d'une vaccination, on verrait peut-être moins d'antivax. Sur le Tube, la chaîne de vulgarisation médicale "Primum Non Nocere" a(...)

Si les autorités médicales et les médecins experts à double casquette ne nous avaient pas si longtemps et si gravement trompés (traitement substitutif de la ménopause, Mediator, Levothyrox, etc.) on leur ferait peut être davantage confiance aujourd'h(...)

ce qui me gène avec les vaccins, c'est les positions tranchées pour ou contre . Ne pas se faire ( ou ne pas faire vacciner ses enfants ) c'est un risque qu'on fait prendre à soi ( et aux autres ) mais se faire vacciner, c'est aussi prendre un risque (...)

Derniers commentaires

Concernant la position sur les vaccins obligatoires, les alertes du Professeur Joyeux et d'autres scientifiques ou professionnels de la santé sur leur nocivité font débat et sur le sujet il serait peut-être intéressant de leur ouvrir une tribune, la santé et l'avenir d'enfants en dépendent !!

Raymond Mathieu

Serait il possible que, au moins sur ASI, on nous épargne l'utilisation de l'expression "populiste", qui ne veut rien dire, qui n'est là que pour obscurcir les débats politiques et alimenter le "ben moi je trouve que l'extrême gauche et l'extrême droite c'est pareil" des analphabètes politiques ?

Lecture conseillée, cet article du Monde Diplo : https://www.monde-diplomatique.fr/2014/07/MAUGER/50636



Si les autorités médicales et les médecins experts à double casquette ne nous avaient pas si longtemps et si gravement trompés (traitement substitutif de la ménopause, Mediator, Levothyrox, etc.) on leur ferait peut être davantage confiance aujourd'hui.

Si on disait aussi aux gens de se renseigner et de n'être pas aussi décisifs dans leur avis


Si les médias faisaient leur travail de renseignement et non pas juste de dénicheurs de scoop


etc etc


Tous ces gentils parents qui contestent les vaccins et qui sont en bonne santé, voir en vie, parce qu'ils ont été vaccinés !!!

"Tous ces gentils parents qui contestent les vaccins et qui sont en bonne santé, voir en vie, parce qu'ils ont été vaccinés !!!"


Suite à des nuisances vaccinales, j'ai bloqué, dans la mesure du possible et avec discernement, certaines vaccinations pour mes enfants. Ils sont en vie et en bonne santé, je vous rassure. 


J'ai été immunisée naturellement et à vie contre la rougeole, la varicelle et toutes ces maladies infantiles qu'on attrapait à l'école (on protégeait les bébés, on savait que c'était dangereux pour eux). Je m'aperçois que ceux qui ont été vaccinés artificiellement ne le sont pas à vie, et peuvent, adultes, mourir de la rougeole. Ça n'arrivait pas autrefois. Ça ne m'arrivera pas. 


Vous faites bien de demander aux gens de se renseigner. C'est ce que j'ai fait.


"Suite à des nuisances vaccinales, j'ai bloqué, dans la mesure du possible et avec discernement, certaines vaccinations pour mes enfants. Ils sont en vie et en bonne santé, je vous rassure."


Cultive, avec tout le respect, on ne peut pas argumenter sur les vaccinés par des non-vaccinés. C'est un sophisme.


C'est comme répondre à quelqu'un qui dit "l'alcool rend malade" par un "mon oncle n'a jamais picolé, pourtant il est tombé malade".

"on ne peut pas argumenter sur les vaccinés par des non-vaccinés."


Ni sur les non vaccinés avec des vaccinés, surtout en se basant sur un bénéfice complètement hypothétique. Détecteur de vérité, que j'apprécie par ailleurs, écrivait: "Tous ces gentils parents qui contestent les vaccins et qui sont en bonne santé, voir en vie, parce qu'ils ont été vaccinés !!!": comment savoir?


Mon argument principal (et celui qui m'a fait refuser un traitement post ménopausique bien avant qu'il s'avère plus nuisible qu'utile), c'est que, vu l'énorme quantité de fric que ça rapporte aux labos, et la capacité de lobbyistes de ces derniers, on ne peut pas faire confiance à l'argumentation officielle. 


Confirmé par cet article de Bastamag sur la richesse des labos. Et par cet autre article, plus précis sur la question de leur influence.

"Ni sur les non vaccinés avec des vaccinés"


Personne ne l'a fait.


"vu l'énorme quantité de fric que ça rapporte aux labos, et la capacité de lobbyistes de ces derniers, on ne peut pas faire confiance à l'argumentation officielle."


Alors il vaut mieux aller regarder les études épidémiologiques. Et les courbes de contamination ainsi que leur comportement au moment où le vaccin est trouvé/devenu obligatoire.

Au fait vous savez la quantité de fric que se font les fabriquants de détecteurs incendies, et le lobbying qu'ils ont fait pour équipper TOUS les apparts de détecteurs de fumée? Ils doivent être bien inefficaces, voire dangereux, non (votre argument principal étant "s'il font du fric, on ne peut pas leur faire confiance"? Vous les avez tous démontés chez vous?


S'il vous plaît, lisez et dites moi avec quoi vous n'êtes pas d'accord:

http://menace-theoriste.fr/reponse-maman-antivax/

Au fait vous savez la quantité de fric que se font les fabriquants de détecteurs incendies, et le lobbying qu'ils ont fait pour équipper TOUS les apparts de détecteurs de fumée?


Bien sûr qu'il s'agissait de faire vendre des détecteurs. Et il semble bien que ces derniers ne soient pas toujours efficaces. Au moins, ils ne foutent pas le feu (à ma connaissance). 


La différence, c'est que personne ne refuse mes enfants à la crèche si j'ai pas de détecteur, mais surtout que personne ne m'injecte directement dans le sang le détecteur en question. 

Donc aucune réaction à la vidéo et aux arguments qui y sont réfutés?


ce qui me gène avec les vaccins, c'est les positions tranchées pour ou contre . Ne pas se faire ( ou ne pas faire vacciner ses enfants ) c'est un risque qu'on fait prendre à soi ( et aux autres ) mais se faire vacciner, c'est aussi prendre un risque car la réaction aux vaccins est différente d'une personne à l'autre. 


Si on était plus honnête avec les vaccins on préviendrait les gens des "risques" qui existent aussi à se faire vacciner, car une fois mis devant le fait accompli, c'est souvent trop tard ( avec des dommages irrémédiables ) . 

On a préféré nier ce fait durant des années et faire passer les victimes de vaccinations pour des dommages collatéraux à ignorer pour ne pas faire peur aux autres ( la majorité qui ne risque pas de faire une mauvaise réaction )


Et puis il y a différentes formes de vaccins; certains sauvent des vie, d'autres sont du business; certains comme celui de la grippe ou le fameux H1N1 ( et la commande pharamineuse de Bachelot ) sont inutiles pour la plupart des gens...


Et enfin il y a ce que l'on y trouve dedans qui est souvent à l'origine du problème qu'ils posent, et qu'on a longtemps écarté d'un revers de main !


En gros, selon moi, être pour ou contre est un raccourci dangereux

Concernant 5 étoiles, je ne sais pas si on peut faire un parallèle avec l'effondrement du viaduc de Gènes : le mouvement s'était opposé à l'étude qui avait conclu à la fragilité du viaduc et à la nécessité de le remplacer en l'accusant de collusion avec les majors de BTP.. Je ne dis pas que sans 5 étoiles le viaduc aurait été remplacé à temps !


Le problème de la défiance systématique envers les experts et leurs soumission à l'argent, c'est que le simple "bon sens" est souvent un peu juste pour savoir où se trouve la vérité.


le lien entre autisme et médicament est avéré sur la Dipakine, et les cons antivaccins ne font rien ?? etonnant, ils preferent inventer des liens, mais laisser Sanofi qui a ete condamné, tranquille et surtout, dire aux mères épileptiques, que leur enfants sont autiste a cause de leur psychologie, merci la psychanalyse. Enfin ca se voie que c'est une manip des riches, si vos gosses ont une maladie infectieuse , il faudra des antibiotiques que vendent les labo, qui gagnent plus sur les antibiotiques,  que sur les vaccins, et en plus ca vous tue, une maladie affaibli ne rend pas plus fort.e, grosse connerie des bourgeois pour qu'on bosse a en mourir .. informer n'est pas l'apanage des zeduqués dommage. ils répètent des conneries sans preuve, et ce qui est prouvé n'est pas defendu. Les enfants autiste de sanofi vous remercient de votre aide. 

Si on rappelait les risques encourus quand la couverture vaccinale n'est pas suffisante plutôt que les risques individuels d'une vaccination, on verrait peut-être moins d'antivax. Sur le Tube, la chaîne de vulgarisation médicale "Primum Non Nocere" a récemment produit une vidéo qui montre les conséquences des maladies contre lesquelles ont pourrait être protégé par la vaccination. Grazie a lei, Juliette.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.