Italie : l'anti-vaccinisme est-il au pouvoir?
article

Italie : l'anti-vaccinisme est-il au pouvoir?

Derrière la démission d'une sommité de la santé publique, des conflits de fond

Réservé à nos abonné.e.s
En Italie, l'annonce n'est pas passée inaperçue. Le président de l'Institut supérieur de santé (ISS), Walter Ricciardi, a remis mi-décembre sa démission surprise au gouvernement italien. Ricciardi pointe la position "anti-vacciniste" et "antiscientifique" du gouvernement. Zoom sur l'alliage populisme et "antivax".

"Le gouvernement a des positions antiscientifiques". La phrase, retentissante, provient de Walter Ricciardi, le président démissionnaire de l'Institut de santé public italien (ISS). L'interview est à lire dans les colonnes du quotidien Corriere della Sera, en date du 1er janvier 2019. "Malgré les bonnes relations personnelles avec la ministre de la Santé Giulia Grillo [membre du Mouvement 5 Etoiles, ndlr], la collaboration entre l'Institut et l'actuel gouvernement n'a jamais décollé, raconte-t-il. Au contraire, sur beaucoup de sujets, certains de ses représentants ont soutenu des positions a-scientifiques, ou franchement antiscientifiques". 

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.