79
Commentaires

Islamophobie, vive les amateurs !

Quelques nouvelles futiles en provenance du Japon ou de Libye

Derniers commentaires

Tariq Ramadan, pour mémoire, est un homme extrêmement controversé que beaucoup analysent comme un homme du double langage : il prône une intégration des musulmans dans l’Occident démocratique devant les caméras tout en tenant des propos intégristes, notamment en faveur de la lapidation des femmes (!!) devant un public musulman.


Cher daniel, trouvez-vous sympathique ce personnage?

Nicolas
une question à la con : le livre en illustration de l'article de DS il existe vraiment?? ça vaut quoi??
Mon chien est mort aujourd'hui... C'est drôle, mais le reste m'indiffére...
En racolant les électeurs frontistes avec de l'islamophobie l'UMP se trompe complétement sur les raisons de la montée électorale du FN.
Ce sont les propositions du FN face à la crise économique (protectionnisme, sortie de l'Euro, immigration zéro) qui attirent les électeurs vers le FN. Par contre la xénophobie et le culte du chef typiquement fasciste de ce parti retienent bien des électeurs de voter pour lui.

L'UMP pousse involontairement des électeurs tendance gaulliste dans les bras du FN.

Une telle attitude dans un pays frappé par un chômage de masse chronique alors que l'Europe s'enfonce dans la crise financière montre est extrêmement dangereuse. Les Nazis ont gagnés les élections allemandes grâce à leur programme économique. La seule façon d'empêcher qu'un scénario de ce type se reproduise en Europe c'est de proposer des réformes économiques de grandes ampleurs, du type du new deal
de Roosevelt. Et les équilibres budgétaires ont s'en fout : que les États impriment les euros dont ils ont besoin!
Martine Aubry est la seule personne qui me donnerait envie (j’ai pas trouvé d’autre mot que « envie » de voter ps. C’est vous dire l’étendue de ma confiance en ces gens.

Et là, elle fait coup double en matière de couennerie.

- Signer une pétition alors que des pétitions, le cimetière des bonnes intentions en regorge, que ce qu’on attend de ces beaux parleurs n’est pas des paroles ni des écrits mais des actes. Or elle et ses collègues, pas plus que le droite, n’ont agi pour que le premier terreau de l’islamisme (le chômage de masse qui a touché en priorité les non-desouche et a poussé les desouches enchômés à en accuser les non-desouches) se dessèche.

- S’en retirer parce que le vilain beau Tariq (même que c’est vrai*) s’est invité à la mascarade. Ça ressemble au courage comme moi je ressemble à une borne kilométrique.

Il est possible que le NObs ait voulu, dans un coup de billard à trois bandes, tirer le tapis sous les pieds de Titine pour mieux le dérouler sous ceux de Ninique.

Il est non moins possible qu’ils n’aient pas voulu ça, juste faire ce qu’ils savent le mieux faire : du blabla.

Ne jamais oublier que Joffrin fut un des premiers à vouloir nous faire accepter le couteau qui nous a égorgés et c’est pas fini : vous savez, son célèbre « Vive la crise ».

* Vilain car adepte du double langage. Beau : aurait-il son succès s’il ressemblait à ce cher Maître Capello.
Merci DS.
Et ainsi la France avance à pas de guéant...
Depuis ce matin, j'attendais votre grain de sel sur la pétition du Nouvel Obs qui a fait les choux gras de la matinale de France Inter aux dépens de M Aubry.
Mais je reste sur ma faim.
Vous, le spécialiste de la com et des manip, n'évoquez pas, même pour la rejeter, l'hypothèse d'une mesquine chausse trappe tendue à Aubry par le magazine pro DSK.
Pourtant, à lire la réaction du Figaro et certains commentaires ici, avec la signature de T Ramadan, l'effet était pratiquement garanti.
Je sais que cela parait tiré par les cheveux, mais j'ai un doute.
[quote=DS]Il est dommage de laisser habituellement l'islamophobie aux professionnels.
La catégorie amateurs est bien plus drôle

Vous n'écoutez jamais les gens du communs causer ?
Les amateurs sont légions.
Et c'est vraiment pas drôle.
N'oublions pas les socialistes, qui se donnent du mal aussi. Ayant signé une pétition contre le Copé-show islamophobe le débat sur la laïcité, Aubry s'est rendue compte un peu tard....
Euh... plutôt s'est rendu compte un peu tard, non ?
Sans rancune, je vous adore !
Dilon
Quand Sarkozy a présenté le nouveau ministre de l'intérieur, nous avions la joie de constater que le personnage le plus proche de notre président à l'image portait une kippa... NORMAL ??????
Le tout sur TF1 et l'ensemble des télés françaises...
Donc nous somme en droit de nous poser la question :


qu'est-ce qui est le plus choquant :
- des kippas dans les ministères ?
- des foulards dans les crèches ?

Accepter de débattre est déjà une erreur, le vraie débat est la question de la séparation de la foi et du droit qui permettra le cas échéant de nous laisser aller à un impérialisme bas de gamme, à l'ouverture de nouveau marchés lucratifs (imaginez tout ces contrats, le petrole etc....)
Le véritable combat est intellectuel et une certaine propagande voudrait nous faire croire à notre prétendu mission évangélique néo-libérale.
Cela montre le caractère palingénésique de notre histoire.
L'exportation mondiale du système américain est en marche, l'homme supérieur tant attendu arrive, il pèse plus de 100 kilos, flirte avec l'analphabétisme, se gave de psychotrope, et vient, avec l'aisance et la grâce de l'obésité morbide, nous redémontrer la loi de Murphy....

Pour les gens qui s'arrête à la dimension littérale de ce phénomène et qui ne sont pas sensibles au diverses dimensions allégoriques, tropologiques et anagoniques je vous invite à lire ces quelques lignes de Nietzsche :


59. [...] Grecs! Romains! La noblesse de l’instinct, le goût, la recherche méthodique, le génie de l’organisation et de l’administration, la foi, la volonté d’un avenir humain, le grand « oui » à tout, tout cela visible et perceptible à tous les sens, le grand style, non plus seulement en art, mais devenu réalité, vérité, vie… Et cela, non pas réduit en cendres, instantanément, par un cataclysme naturel! Non pas foulé aux pieds par des Germains et d’autres pédestres balourds! Mais mis à mal par de rusés, de furtifs, d’invisibles et d’anémiques vampires! Non pas vaincu – seulement vidé de son sang!… Maîtres de la place, le désir rentré de vengeance, la mesquine envie!… Voir d’un seul coup tout ce qui est piteux, mal dans sa peau, hanté-de-mauvaises-pensées, bref tout le ghetto de l’âme,prendre le dessus! [...] Ce serait se tromper du tout au tout que de supposer un manque d’intelligence chez les dirigeants du mouvement chrétien: – oh, ils sont malins, malins jusqu’à la sainteté, ces Messieurs les Pères de l’Eglise! Ce qui leur manque, c’est tout autre chose. La nature les a mal partagés: – elle a oublié de leur attribuer un petit capital d’instincts respectables, corrects, propres… Entre nous, ce ne sont même pas des hommes… Si l’Islam méprise le christianisme, il a mille fois raison: l’Islam suppose des hommes pleinement virils…


60. Le christianisme nous a frustrés de la moisson de la culture antique, et, plus tard, il nous a encore frustrés de celle de la culture islamique. La merveilleuse civilisation maure d’Espagne, au fond plus proche de nous, parlant plus à nos sens et à notre goût que Rome et la Grèce, a été foulée aux pieds (et je préfère ne pas penser par quels pieds!) – Pourquoi? Parce qu’elle devait le jour à des instincts aristocratiques, à des instincts virils, parce qu’elle disait oui à la vie, avec en plus, les exquis raffinements de la vie maure!… Les croisés combattirent plus tard quelque chose devant quoi ils auraient mieux fait de se prosterner dans la poussière [...] Voyons donc les choses comme elles sont! Les croisades? Une piraterie de grande envergure, et rien de plus! La noblesse allemande, au fond une noblesse de Vikings, y était dans son élément: l’Eglise ne savait que trop bien comment ontient la noblesse allemande… [...] La noblesse allemande est à peu près absente de l’histoire de la culture supérieure: on en devine la cause… Le christianisme, l’alcool – les deux grands moyens de corruption… En soi, on ne devrait même pas avoir à choisir entre l’islam et le christianisme, pas plus qu’entre un Arabe et un Juif. La réponse est donnée d’avance: ici, nul ne peut choisir librement. Soit on est un tchandala, soit on ne l’est pas. « Guerre à outrance avec Rome! Paix et amitié avec l’Islam. » C’est ce qu’a senti, c’est ce qu’a fait ce grand esprit fort, le seul génie parmi les empereurs allemands, Frédéric II [Hohenstauffen].


Finalement la vie ou l'histoire, appelez ça comme vous le voudrez, c'est comme un épisode de Derrick : on connaît la fin au début.

Qui peut encore croire à un élan d'altruisme de la part de nos élites ?



Extrait d’une longue interview parue dans le «SonntagsZeitung» du 27/2/11:

SonntagsZeitung: Les Etats-Unis vont-ils pouvoir résoudre le problème de la dette?
Parag Khanna: Non.
...
Parag Khanna: Il n’y aura pas de faillite de l’Etat, mais le poids de la dette devra être allégé, soit par une guerre commerciale soit par une vraie guerre. Nos dettes ne sont plus remboursables.


Parag Khanna est un spécialiste de politique étrangère et conseiller de l’équipe de Barack Obama. Directeur du laboratoire d’idées New America Foundation, il est depuis 2007 conseiller des Forces armées américaines et a fait partie, depuis 2008, de l’équipe de campagne électorale de Barack Obama.

Un vrai bon journaliste ne devrait pas éluder la dimension économique de la guerre. La relance keynésienne ne consiste plus à construire des ponts et autres infrastructures ou programme d'investissement mais bel et bien à détruire ceux des autres pour aller leur livrer clé en main une sorte de franchise politique dont les véritables intentions sont le servage, la domination, l'exploitation de richesses dans un but autre que la philanthropie. Les conséquences de la financiarisation à outrance de tout et n'importe quoi contraignent son instigateur, après avoir exploité sa population et ses richesses à s'emparer de celle des autres, dans une sorte de coup d'état silencieux appelé la Démocratie. Ah ces peuples vivant sous le joug de despotes n'attendent que d'être sauvé, ce qu'ils veulent c'est l'agriculture intensive, le droit commercial anglais et les banquiers juifs.

Occupé à explorer les différents recoins de notre civilisation de sybarite, nous oublions la dimension récursive de l'histoire.


"Agitez le peuple avant de s'en servir"
Charles Maurice De Talleyrant.

Le rasoir d'Hanlon : « N'attribuez jamais à de la malignité ce qui peut s'expliquer bien plus simplement par de la bêtise »

Nikolaï "Al Dura" Vavilov.
Franchement, je trouve que Guaino fait de la provocation pour occuper le terrain, et c'est tout.

Il pourrait dire n'importe quelle connerie plus grosse que lui, tout le monde lui emboiterait le pas comme si c'était sérieux.

Il y a un problème, on le résout en renvoyant les connards dans leurs buts. On ne fait pas de généralités stupides, qui ne font qu'aggraver le problème. Si une femme préfère être soignée par une femme, très bien. Si c'est possible, on le fait, si ça ne l'est pas, on lui propose une autre solution. Et si ce n'est vraiment pas possible, celle qui demande doit faire avec, et si ça devient trop tendu avec menaces de violences et même violence, on demande à la police de virer tout le monde.
Si ces gens soi-disants religieux se retrouvent en garde à vue pour violence ou menaces, ça décrédibilisera bien leur côté "Je suis un ange et on me brime à cause de ma religion et par racisme".
C'est le type de problèmes qui se règle graduellement, par la concertation d'abord, et puis si ça s'envenime, il y a d'autres moyens. Mais il faut réagir contre les gens qui font les conneries, et pas contre des généralités. Autrement, ça ne se résoudra jamais.

Et là, faire des généralités idiotes, c'est ce qui fait justement le jeu du FN. Parce que si on se place sur des identités fantasmées contre des identités fantasmées, là, ça devient du délire, et si on délire, tout est possible. Parce qu'on se retrouve à se positionner sur des absurdités, hors du réel. Et ça ne peut pas avoir de fin.

Il y a un niveau de responsabilité chez les hommes et femmes politiques par rapport au fait qu'il faut rester dans la réalité en permanence qui doit être primordial.
Si ça continue à se déchainer comme ça, dans un an, c'est la guerre civile, pour trois pelés et un barbu même pas voilé qui ricaneront bien.
Et ces extrême-droites, quelles qu'elles soient, elles ne vont pas nous rater quand ce sera le chaos.

Je ne comprends pas comment on peut reprendre les délires de Guéant comme si c'était une parole politique normale. D'ailleurs,beaucoup font remarquer qu'il s'est emmêlé les pinceaux en essayant de faire des à-peu-près allusifs idiots.

La culture, la religion, les origines identitaires, ce sont des choses totalement différentes, même si évidemment ça se recoupe.
Mais il ne faut pas confondre, et on ne pourra pas vivre ensemble, Alsaciens, Bretons, Arabes, Juifs, Franciliens, originaire du Portugal ou d'Algérie...... si on considère que des origines sont moins bien que les autres et ne doivent pas être désignées comme telles à cause de cela, tout en étant désignées d'une façon elliptique. Un chat est un chat. Un Arabe est un Arabe s'il se revendique comme tel.Un Musulman est un Musulman parce qu'il pratique sa religion.
Un Islamiste est un politique qui veut faire intervenir la religion dans le débat politique à partir de considérations morales et données par sa doctrine, sans vouloir passer par le compromis politique. Et donc comme toute extrême-droitiste, il se croit fondé à employer tous les moyens de victimisation pour se faire entendre.

J'ajoute à propos de Martine Aubry que cette idiote a fait exactement ce qu'il ne fallait pas faire. Elle a reconnu avoir fait une erreur alors que le bon papa UMPiste lui avait fait remarquer que....
Or en politique, il ne faut jamais passer pour l'enfant réprimandé par une autorité. C'est la meilleure façon d'admettre que l'autorité, c'est l'autre, et se décridibiliser politiquement.
Lui dire quelque chose : vous avez signé, vous ? Alors, mêlez-vous de vos affaires ! aurait été beaucoup mieux perçu.
[quote=Guéant]
Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus.


Tous les membres d'un foyer raccordé au réseau postal étant des usagers d'un service public, ça va être chaud quand le facteur va venir présenter un recommandé à domicile !

--
Jusqu'à Saint-Augustin, on n'est pas individué, on croit avec le troupeau, soumis au groupe, au collectif.

A partir de Spinoza, on peut croire en un Dieu et en afficher publiquement un autre, façon marrane ; dans les persécutions du grand Inquisiteur, on a gagné une conscience.

A partir des Sarkozy et consorts, on n'affiche un Dieu que s'il rapporte des voix aux élections, ce que les Balthazar Grazian et autres Machiavel dissimulaient s'affiche, le for intérieur est tout dehors et uniquement préoccupé de pouvoir et d'argent.

Alors il ne s'agit pas d'islamo-phobie, il s'agit juste d'agencer les mots qui correspondent aux calculs. Ni plus ni moins. Que certains y croient, c'est ça le problème.

http://anthropia.blogg.org
"épouvantail officiel"? Ou Ds ou moi, l'un des deux a la berlue.
Cela fait belle lurette que Tariq Ramadam nous est imposé, par les politiques, par la presse (il est très télégénique), et dans des endroits où l'on s'attendrait le moins à le trouver (FSE).
Les cons -seillers de Sarkozy se soutiennent : Maintenant c'est Guaino (lire ici)qui est scandalisé par le climat hystérique qui règne autour des propos incompris de Guéant. Les pôvs chéris , sont pas mignons ces deux victimes de l'incompréhension des gens?
C'est bien connu, à force de jouer au savant fou, on finit par créer un gros monstre très très méchant qui veut tout casser...

[img]http://www.grizzly-studio.com/drupal/sites/default/files/images/umpulk_240311.jpg[/img]

Bon ben je dois être complètement bête, je n'arrive pas à poster une image... Donc une BD intitulée L'Incroyable UMPULK à lire ici :
http://www.grizzly-studio.com/drupal/?q=node/104
"épouvantail officiel"

excellent !


Il faudra un jour faire la liste des préjugés nécessaires à la compréhension des discussions de PMU d'une part, et des "débats" des hommes politiques français d'autre part.
Il faudra interdire de passer le pape à la télé, ou alors seulement en civil ???? ;-))))
«Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus»

M. Guéant commet un total - et sans doute hélas volontaire - contre sens. Si l'état, et donc ses représentants, doit être laïque, donc neutre (c'est-à-dire que le domaine des convictions religieuses ou philosophiques ne le concerne pas), les "usagers" de services publics ne sont pas concernés. Ils peuvent afficher (ou non) leurs convictions sauf à mettre en cause l'ordre public. Cela suffit à régler des problèmes qu'on monte en épingle. Le mari "barbu" - evidemment "barbu" - qui accompagne sa femme aux urgences doit être renvoyé en salle d'attente dès la prise en charge de l'épouse (les inciviltés dans les hôpitaux sont plus le fait de patients fortement imbibés que d'affreux barbus, chers aux "sauciflards-pinards")

La dérive liberticide est en route : mères dites voilées interdites d'accompagnement de sorties scolaires (bientôt interdites de réunions parents-profs ?), lycéennes dont on estime les robes longues unies ostentatoires, comme disait en substance Aristide Briand, la République se ridiculise dans ces histoires de chiffons.


Ce jeu assez ignoble entre dévotions à Ste Pétronille, pélerinage chez Wauthier, racines chrétiennes et fausse laïcité modèle "riposte raciste" ne peut que profiter au FN !

PS Pour Martine Aubry : les mêmes qui la traite de girouette, auraient crié au scandale si son nom était apparu aux côtés du "frère Tarik" comme disent les laïcistes...
"un journaliste, quelques heures plus tard, de poser à Copé la question suivante: "un rabbin pourra-t-il encore aller à la Poste ?"

Ben pourquoi il s'énerve le Copé, la réponse étant pourtant simple, oui, un rabbin ne devrait pas pouvoir aller à la poste, pas plus qu'un curé en soutane, un membre public d'un parti politique. Quoi, comment ça, c'est radical ?

Peut-être, mais c'est bien plus logique, car, aucune raison ne permet de justifier qu'une quelconque profession de foi, métaphysique ou politique, puisse s'afficher dans l'espace public, hormis la main mise traditionnelle du religieux sur cette même sphère, alors que le moindre affichage de ses opinions politiques est considéré en dehors de cadre très stricte, comme trouble à l'ordre public.

Votre foi (de même que vos opinions politiques) ne regarde que vous, je ne me ballade pas en affichant ma haine sincère et profonde pour tous les dieux que je conchie ou tous les électeurs de droite sans exception, non par gratitude envers vous, croyants de tout poil (électeurs de droite), au contraire votre prosélytisme passif, véritable racolage, lui, m'y inciterait bien plutôt, mais pour ne pas jouer le même jeu de conquête du pouvoir que vous.

Il faut choisir votre relation est immanente ou transcendante, collective ou personnelle. Si vous sortez en montrant vos croyances, alors, nous, ceux qui veulent, doivent pouvoir avoir le droit de montrer des valeurs opposées aux vôtres. Ne venez donc pas pleurnicher après pour quelques caricatures, quelques blasphèmes, quelques regards haineux, après tous vos valeurs ne regardent que vous, personne n'a à les aimer, les partager, les respecter, si vous les exprimez.

Wouai, je sais, la force de l'habitude de millénaire sous la domination du religieux l'emportera sur celle de la raison, mais cela ne m'empêchera pas de poursuivre le combat et de ne marquer aucun respect pour tout croyant, tout partisan qui s'affiche comme tel, alors que je ne lui ai rien demandé.

yG
On connaissait les fulgurances de Guaino. Maintenant,avec une perséverance émouvante Guéant s'ouvre enfin à nous....Et on comprend immédiatement les extravagances sarkoziennes. Avec deux superconseillés aussi pointus,le président de la REPUBLIQUE ne pouvait se tromper.Les cinq ou six cerveaux dont la belle affublait son mari n'étaient pas tous dans sa tête mais dans celle des deux G .Et quel colossal succès ! Quant à l'interessé,on ne peut pas dire qu'il ait été perspicace ni même malin.Tellement dévoré d'ambition et de narcissisme qu'il n'y pas vu plus loin que le bout de son nez,comme le bouc de la fable.
Bonjour,

Martine Aubry s'est "rendue compte"... C'est pas beau. s'est "rendu compte" serait mieux.
Amicalement, Daniel.
Pauvre Martine Aubry... Une vraie girouette. On se demande pourquoi elle a signé cette pétition, si c'est pour la retirer ensuite, du fait de la présence de "l'épouvantail officiel".

Je trouve ça vraiment minable. Moi, quand je signe une pétition, c'est que je suis convaincue de son bien-fondé. Et peu importe qui signe avec moi. Mais je ne suis pas femme politique. Ça doit être ça, la nuance... Mais c'est grave, pour des gens qui, a priori, devraient être gens de conviction, et pas d'opportunisme.
"On entend d'ici le sourd craquement des blocs entiers d'électeurs se détachant du Front National".

Bah, c'est même pas sûr, vu les résultats du premier tour: tout ça pour ça?
J'ai plutôt tendance à croire que certains préparent une alliance ou même un ralliement.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.