55
Commentaires

Isabelle Saporta : une écolo non politique avec un politique écolo

Isabelle Saporta a révélé sa liaison avec Yannick Jadot au soir des élections européennes. Cette journaliste, qui travaille depuis des années sur l'écologie, a une vision dépolitisée de cette question, défendant par exemple les petits producteurs locaux face à l'industrie agroalimentaire, sans remettre en question le système économique dans lequel s'insère cette dernière.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 10 fois

On lui reproche d’être une girouette, de dire 1 jour que le fait que les jeunes manifestent c’est extraordinaire, ça démontre leur compréhension des enjeux de ce siècle, et dans un tweet peu après elle dit que les jeunes devraient pas manifester car (...)

J’al voté pour mettre en libre accès ce texte car il est très bon.

De part la diversité des sources et liens donnés qu’on peut suivre (chronique sur RTL, entretien dans la presse de gauche ou de très à droite, fil tweeter), ça brosse un tableau bien c(...)

Trois articles sur Saporta en moins d'une semaine... Tout ça parce qu'elle copine avec Jadot...


Jadot, qui finira peut-être par décrocher un ministère - un de ceux où on avale beaucoup de couleuvres-... avant de tomber dans les oubliettes de la Républ(...)

Derniers commentaires

RAS LE BOL: Encore  Saporta la compagne de machin truc. A quand un article sur machine truc la compagne du PDG de arrêt sur image ?

Ecologie politique, non politique ? Question accessoire.

L'info essentielle, c'est que la France devient le deuxième pays européen le plus attractif pour les investissements étrangers, reléguant l'Allemagne au troisième rang. Le jité de France 2 annonce fièrement l'installation sur notre sol d'un géant américain de l'agro-alimentaire (dans le Sud-Ouest, me semble-t-il).

Pollution garantie et futurs licenciements attendus.


Ils me font penser à Borloo et Schönberg
http://imalbum.aufeminin.com/album/D20061119/239513_ED2PKQFA3QYCVOEIEAJOCFDNISQ6Z8_beatrice_schonberg___jean_louis_borloo_31_juillet_2005_H170515_L.jpg

" Cette journaliste, qui travaille depuis des années sur l'écologie, a une vision dépolitisée de cette question, défendant par exemple les petits producteurs locaux face à l'industrie agroalimentaire, sans remettre en question le système économique dans lequel s'insère cette dernière. "


Pour ma part, je trouve cette vision extrêmement politique.


Quand Isabelle Saporta s'exprime, on n'entend que le discours d'une bourgeoise.

Et la bourgeoisie fait toujours de la politique.

L'écologie attendra.


Et moi qu'on arrête de m'infliger des articles sur la copine à Jadot.

S'ils séparent un jour, on aura droit aussi à une analyse ?

Donc une écolo Marie-Claire Maison qui ne veut pas grossir en mangeant sain pour la beauté de son cul... comme il y en a tant chez nos bobos creux des centres-villes, amourachée d'un baratineur creux et insignifiant profitant du vide laissé par Macron du côté de la bonne conscience pour CSP+ ..... La nullité politique actuelle a leurs visages.

C'est bien de s"intéresser à Madame Saporta mais est que ASi va se penser aussi sur la ligne politique de Monsieur Jadot qui lui nous assurre être anticapitaliste chez reporterre mais qui est en meme temps :

- se fait chantre de l’économie de marché dans Le Figaro 

- se fait applaudir par le MEDEF 

- n'a jamais prononcé le mot gauche dans toute sa campagne 

- a tout fait pour gratter des électeurs à LREM au point de pousser Cohn Bendit à poser un contre feu dans le JDD du jour des élections ...



Je ne connaissais cette dame que par son interview à thinkerview.

Elle semblait une écolo bon teint comme il en existe tant, mais pas vraiment "politique".

Je découvre avec cet article et ses liens une personne dont la conscience écologique se limite à de bonnes intentions.

Par contre ce qui me reste en travers de la gorge c'est sa phrase Le Pen égal Mélenchon.

Connais elle l'histoire cette personne qui se targue maintenant de faire de la politique?

Rouge égal brun c'est ça? Air connu.... Bagration c'est le nom d'un fromage?

Allez RDV dans 5-10 ans avec son ami Jadot on verra ou elle en sera (LREM, LR,....)

Trois articles sur Saporta en moins d'une semaine... Tout ça parce qu'elle copine avec Jadot...


Jadot, qui finira peut-être par décrocher un ministère - un de ceux où on avale beaucoup de couleuvres-... avant de tomber dans les oubliettes de la République comme Lalonde, Voynet, Cochet, Duflot et autres Placé...


L'encre est gratuite chez @si ?

J’al voté pour mettre en libre accès ce texte car il est très bon.

De part la diversité des sources et liens donnés qu’on peut suivre (chronique sur RTL, entretien dans la presse de gauche ou de très à droite, fil tweeter), ça brosse un tableau bien clair sur le personnage et ses positions tant sur les clivages actuels de la société que sa position sur le climat. Où d’ailleurs les extraits donnés sont très bons pour relever la contradiction 

L’un avec le plaidoyer pour ces jeunes qu’on dit « fainéants » (moi j’ai jamais entendu ça particulièrement pour les élèves de collège ou lycée) et dont tout le monde « ignorerait » qu’ils sèchent les cours (ce sont ses termes) pour le climat. Que c’est admirable, elle cite la jeune suédoise de 13 ans qui dit un truc du genre « on peut plus attendre il y a le feu, il faut agir maintenant ! ».

Et quand on met cette chronique en face du tweet disant que les jeunes et les enfants ne devraient pas manifester ...

Si j’avais su, je lui aurai répondu avec sa chronique et si le changements est fini. Si on peut demander au climat de faire « pouce » pendant la répression ?

Très bon portrait qui met chacune de ses phrases en contradiction avec une autre. Une femme sans conviction profonde, plus menée par une vague boussole et pour le reste c’est dans le sens du vent ...

En gros ce qu'on lui reproche, c'est de pas être une khmer verte antispéciste vegan et qui veut rétablir la dictature du prolétariat. Je veux bien, mais l'écologie voulu par @si, ça dépassera pas les 2% des voix.

"défendant par exemple les petits producteurs locaux face à l'industrie agroalimentaire, sans remettre en question le système économique dans lequel s'insère cette dernière. "


Mais c'est faire de la politique ça.

Toutes ses déclarations rapportées dans votre article prouve qu'elle fait de la politique !

Vous devriez discuter tous ensemble n conf de redac. sur la motion de "faire" de la politique.


Où l'on apprend que l'écologie, si elle n'est pas marxiste, est apolitique.

Avec Jadot, c'est normal qu'elle aime le pinard ( surtout de Bourgogne)

( publicité gratuite ) 

Très bel article, merci de l'analyse !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.