70
Commentaires

Iran : sites fermés, journalistes expulsés, incertitudes sur le sort de Moussavi

Les médias internationaux étaient au centre de critiques contradictoires, dimanche 14 juin, deux jours après la présidentielle iranienne, remportée par le sortant Mahmoud Ahmadinejad. Le président réélu les a accusés de favoriser son rival, Mir Hossein Moussavi, présenté par de nombreux médias étrangers comme "réformateur", tandis que CNN, à l'inverse, était accusée par des internautes de ne pas suffisamment couvrir les manifestations, à Téhéran, accusant l'élection d'avoir été truquée.

Derniers commentaires

Les USA et leurs alliés ont atteint leurs buts : briser la cohésion nationale iranienne et monter une campagne de désinformation massive
@ Arthur, pour ce petit tour du Web, je cite Reporters Sans Frontières en effet. RSF est une source comme n'importe quelle autre organisation. Je ne comprends peut-être pas bien votre question ?
C'est une source RSF maintenant?
Ahmadinejad - Moussavi... Y-a t-il vraiment une si grande différence ?

J'ai lu quelque part que ceux qui prenaient les vraies décisions étaient encore et toujours les mollahs, et entre autres Ali Khamenei, le "Guide suprême"...

La liberté d'expression n'est pas pour demain, ni en Iran, ni dans beaucoup d'autres pays du monde, nous-mêmes en France, nous avons Mollah 1er et sa clique, qui est en train de rogner peu à peu les libertés individuelles, dans l'indifférence quasi générale des 3/4 des français, qui ne pensent toujours qu'à remplir leurs caddies au supermarché... C'est dire...
tout ce battage médiatique fait bien le jeu des occidentaux (USA en tete) et les sionistes se régalent. Comment diaboliser un pays, et fabriquer un ennemi pour pouvoir ensuite l'attaquer.

Quel est le but de mettre l'accent sur des mécontents du vote en Iran, quand il y en a dans tous les pays !! Même en france, souvenez vous des emeutes post elections, c'était bien pire...


Et quelle est la part des services secrets etrangers dans ces troubles ? Mussavi soutient "l'occident", qui soutient Moussavi ?




La paille, la poutre, le didon et la farce...
Sous titre perso, "ou une date de discours pas choisie au hasard...."


Israël, le Premier ministre offre un discours politique très attendu dimanche dans lequel il [s]pouvait[/s] pourrait se servir de la réélection de l'Iran du président de ligne dure de renforcer son argument selon lequel Téhéran pose une plus grande menace à la paix Proche-Orient que son refus de souscrire à un État palestinien.

Benjamin Netanyahu a [s]repoussé[/s] supporté cet argument, il défie publiquement le Président de Barack Obama en appelle à geler la construction de colonies de peuplement en Cisjordanie et à commencer à négocier la création d'un Etat palestinien.

La réélection vendredi de la ligne dure président iranien Mahmoud Ahmadinejad et [s]de la rue par les opposants[/s] les manifestants dans les rues qui pensent que le vote a été truqué feront l'audience plus réceptive à la position de Netanyahou sur l'Iran, l'Iran a déclaré David Menashri expert.

"Pour Netanyahu, il ne pouvait pas être mieux. Le monde sera plus en mesure d'accepter la position de Netanyahou sur l'Iran, après avoir vu les images provenant de l'Iran au cours des derniers jours", a déclaré Menashri, qui dirige le Centre d'études iraniennes à Tel Aviv University.

Ahmadinejad [s]revient[/s] est perçu en Israël pour dire à maintes reprises le pays doit être "rayé de la carte" et pour son mépris des demandes internationales pour lutter contre son programme nucléaire. Ahmadinejad "représente le visage de l'Iran, Israël essaie de dépeindre», a dit Menashri.

Israël, comme les États-Unis, ne croit pas [s]que Téhéran affirme[/s] les affirmations de Téhéran que son programme nucléaire est destiné à produire de l'énergie, pas des bombes. Netanyahou a dit qu'Israël ne tolérerait pas un Iran nucléaire et l'on pense [s]être mulling[/s] à une frappe militaire.

Un sondage d'un think tank israélien a publié dimanche a montré que 59 pour cent du public juif serait favorable à une attaque militaire d'Israël devraient s'assurer que Téhéran possède l'arme nucléaire. Mais moins d'un cinquième ont dit qu'ils envisagent de quitter [s]l'Iran, Israël[/s] Israêl si L'Iran doit développer des armes nucléaires, a déclaré l'Institut de la National Security Studies à l'Université de Tel Aviv.

L'enquête a interrogé 616 adultes juifs et d'une marge d'erreur de 3 points de pourcentage.

Mais, alors que Netanyahu considère l'Iran et son anti-israélien des procurations au Liban et à Gaza comme le nœud du problème du Proche-Orient, Obama pense que des efforts sérieux en vue de résoudre le conflit israélo-palestinien pourrait affaiblir Téhéran.

Le dirigeant israélien a été soumis à d'intenses pressions de Washington à entamer des négociations sur un État palestinien et de mettre fin à toute expansion des colonies en Cisjordanie - et il s'oppose à [s]des[/s] ces positions dont l'adoption serait presque certainement fracture belliqueux son gouvernement de coalition.

Netanyahu a essayé de parer cette pression, en tentant de réorienter l'attention loin de la paix avec les Palestiniens et à l'égard du programme nucléaire iranien.

Mais les Etats-Unis [s]n'a pas été acquis à[/s] n'ont pas ce point de vue, et 4 Juin, dans son adresse au monde musulman, Obama a demandé avec force pour un Etat palestinien et l'arrêt de la construction de colonies de peuplement qui s'est révélée être un obstacle majeur au rétablissement de la paix.

Le discours de Netanyahou, qui est prévue pour 1700 GMT (1 h HAE), est considéré comme une réplique à l'adresse Obama.

Obama's positions ont [s]beaucoup en Israël riled belliqueux du camp[/s] vigoureusement combattues. cette Nuit, des affiches de lui porter un chapeau palestinien semble dans certaines parties d'Israël, portant les mots ", Barak (sic) Hussein Obama. Antisémites Juif-ennemi".

Avant l'intervention, certaines aides Netanyahu ont déclaré ne pas attendre le dirigeant israélien à approuver explicitement l'État palestinien. Ils ont parlé à la condition de l'anonymat parce que le dirigeant israélien a été gardant le silence sur le contenu de son discours.

Certains ministres ont cependant prédit qu'il explicitement accepté de négocier la création d'un Etat palestinien.

Netanyahu a déclaré aux ministres au Conseil des ministres hebdomadaire du dimanche que son discours serait «claire», mais le ministre de la Défense Ehud Barak a déclaré à d'autres ministres du parti travailliste plus tôt qu'il s'attendait à ce que le discours de Netanyahou à être vagues et leur conseille de diminuer les attentes, les ministres ont dit.

Commentateurs politiques ont estimé que Netanyahu pourrait tenter d'apaiser Washington - l'Etat juif du début allié - réaffirmant par la réticence d'Israël à l'égard de l'US-backed "feuille de route", un plan pour l'État palestinien par Israël et les Palestiniens, approuvé en 2003. Il est également prévu de réitérer son appel à reprendre les négociations immédiatement.

Cisjordanie-fondé le Président palestinien Mahmoud Abbas, qui a passé plus d'un an de négociation avec le prédécesseur de M. Netanyahou, Ehud Olmert, a dit qu'il ne voulait pas reprendre les négociations de paix avec Israël, sauf si elle cesse d'expansion des colonies et accepte de négocier un État palestinien.

Netanyahou a dominé le discours de la presse israélienne et les ondes, avec des attentes élevées à venir de sa comparution devant une foule d'alliés à l'Université Bar-Ilan, le milieu universitaire d'Israël, bastion de l'aile droite.

[s]"Le critère de sa vie"[/s] "The test of his life,", le journal Maariv claironné sur sa page de couverture.

Les Palestiniens du Hamas dans la bande de Gaza décidé Netanyahu a rejeté le discours avant qu'il ne lui est donné.

"Netanyahu va essayer, dans son discours à induire en erreur l'opinion publique internationale», a déclaré Fawzi Barhoum, un porte-parole pour le gouvernement du Hamas. "Quiconque pense que les extrémistes de son gouvernement de droite va proposer quelque chose pour les Palestiniens est erronée."

Tôt dimanche, des avions israéliens ont attaqué des tunnels le long de la frontière entre Gaza et l'Égypte à Gaza par des militants de contrebande d'armes et autres marchandises de contrebande dans leur blocus du territoire. Les militaires ont dit les attaques en représailles de tirs de roquettes des militants sur le sud d'Israël, le samedi.

Toujours dimanche, l'ancien président Jimmy Carter, 85, se sont réunis avec les colons en Cisjordanie, ce qu'il a décrit comme une chance pour «écouter» et de faire connaître ses vues.

Carter, qui a négocié l'accord de paix historique entre Israël et l'Égypte en 1979, à dos de nombreux Israéliens avec son livre 2007, "Palestine: Peace Not Apartheid", dans laquelle il a fait valoir que Israël doit choisir entre la cession de la Cisjordanie aux Palestiniens ou le maintien d'un système de l'inégalité ethnique semblable à celle du régime de l'apartheid en Afrique du Sud.

Carter s'est entretenu avec des colons leader Shaul Goldstein et d'autres à la pastorale colonie de Neve Daniel, au sud de Jérusalem.

Traduction Google améliorée de http://www.washingtontimes.com/news/2009/jun/14/iran-vote-could-bolster-netanyahu-speech/?page=1
Beau boulot monsieur Klein !
Yep, chouette article !
on appelle ça comment déjà? une dictature non?
C'est un système simple (et efficace)...

T'es pas content pépère ?

Tiens ! Prends ces coups de matraque dans la tronche et 20 ans de prison par dessus le marché,

Histoire de te montrer qu'on ne conteste pas impunément les "forces de l'ordre" !

***
Bien des médias occidentaux ont voulu qu'Ahmadinejad parte, alors que l'élection de Mousavi serait pire pour les iraniens. Faudrait bien songer à ce que signifie "réformateur", de nos jours. On sait depuis un moment que les décideurs et médias ne se soucient plus de ce qui conviendrait le mieux au peuple, mais seulement à un fragment puissant de ce peuple. Si on va par là (et ce est très large), pour moi les présidentielles françaises de 2007 ont également été "truquées", pas moins que les récentes européennes, et il faut à ce moment-ci se demander si on parle de truquage parce que le résultat nous déplait, ou parce qu'une somme d'éléments contribue à l'idée selon laquelle ce fut éventuellement truqué.

RSF ferait bien de s'occuper de ce qu'il se passe en France, au lieu de systématiquement détourner le regard et si possible évidemment, seulement vers certaines nations, ça aussi ça serait pas mal...

L'Iran n'a pas son Saddam, alors il a fallu pister Ahmadinejad ainsi que tronquer ses déclarations. L'Iran n'a pas de précieux Koweït à proximité, alors il a fallu inventer un danger nucléaire. L'Iran n'a pas de totale légitimité démocratique au regard de l'occident, alors il faut créer une rumeur d'élection truquée. Sérieusement, ras-le-bol de toutes ces inventions storytellées...
La BBC ajoute qu'au cours de sa conférence de presse, le président "a critiqué la presse étrangère qui refuse d'accepter le résultat du vote parce qu'il ne lui plaît pas"

Pas parce qu'il ne lui plait pas, mais surtout parce que le scrutin a été falsifié ! Voir ce billet du blog d'un Iranien ayant émigré au Canada (personne de confiance, et que j'ai déjà rencontré dans la vraie vie). Les chiffres ont l'air d'avoir été bidonnés d'une manière grossière.
Je ne saurais me prononcer sur la fraude au cours de ces élections. J'ai beau jeter un regard distrait sur les nouvelles générales et un peu plus spécialisées, j'ai vu beaucoup de réactions de déception, assez peu de démonstrations de fraude. Dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs. N'y avait il pas d'observateurs internationaux pour ces élections ?
Tout ceci, à chaud, me rappelle la claque que j'ai pris lors de la réélection de GW Bush. A force de fantasme sur le candidat "progressiste" et réformateur (le fabuleux John Kerry, qui était le meilleur candidat dans le meilleur des mondes possibles, la preuve étant qu'il maitrisait le français), on oublie que le choix ne nous appartiens pas. Et c'est le candidat populiste et "ultraconservateur" qui finit par décrocher la timbale avec une marge inversement proportionnelle à la déroute qu'on lui prévoyait.
Et qu'en est il des intentions de vote des classes populaires, rurales, qui n'ont pas accès à internet et qui semble faire la base de l'électorat du candidat populiste ? On nous dit que leur vote serait "acheté à coup de subventions", mais renvoyer l'ascenseur à ses électeurs, avec entre autres pour but de favoriser sa réélection, n'est ce pas un des pilier de la démocratie (la raison du plus grand nombre l'emportant sur la raison des plus éclairés) ? Nouveau parallèle, partons en Thaïlande cette fois-ci. N'a t'on pas une situation comparable, entre les classes moyennes urbaines partisanes du clan des "chemises jaunes", et la masse des classes populaires et rurales, favorable au milliardaire Thaksin Shinawatra, qui concilia en son temps la corruption avec la distribution de subventions aux oubliés de l'autre camp ? En admettant qu'à force de manifestations pacifiques, les partisans de Moussavi ou de tout autre candidat parvienne à chasser Ahmadinejad, quel avenir pour la révolution verte si le vote conservateur reflète en Iran la volonté du peuple ? Mal informé, sans accès à l'information, à l'internet, prisonnier des traditions, mais souverain quand même ? (je modèrerai néanmoins mon propos en soulignant mon ignorance à peu près totale de la situation exacte dans ce pays, notamment sur l'accès des classes populaires et rurales à l'information ou à l'internet). A voir la situation au pays de Siam et les difficultés que semblent éprouver les royalistes pour assoir la légitimité du pouvoir qu'ils ont fini à prendre aux thaksinistes, je suis plutôt pessimiste sur les chances des partisans de Moussavi de renverser la situation...
"Je ne saurais me prononcer sur la fraude au cours de ces élections. J'ai beau jeter un regard distrait sur les nouvelles générales et un peu plus spécialisées, j'ai vu beaucoup de réactions de déception, assez peu de démonstrations de fraude. Dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs. N'y avait il pas d'observateurs internationaux pour ces élections ?"

Voici un article d’Alain Gresh donnant des raisons éventuelles d'une fraude.
Merci. C'est très intéressant.
article très intéressant...
il y avait sans doute peu de chances pour qu'un candidat qui ne plaise pas aux ayatollahs puisse accéder au pouvoir ; ils ont fait l'expérience une fois et ne la recommenceront sans doute pas ...
Ahmadinedjab est le pantin idéal pour eux, il ânonne bêtement leurs préceptes !

il est peut-être d'ailleurs temps d'arrêter de se braquer sur ce sinistre personnage et de s'intéresser de plus près aux réelles motivations de ces religieux par très enclin à la religiosité dans le sens "religere" : relier !!!
et s'ils ne mettaient en avant cette marionnette que pour nous faire oublier à quel point ils veulent continuer à maintenir une chape sur la population pour pouvoir poursuivre leurs méfaits !!
et justement, quelles sont leurs vraies motivations, mystère ??!! destruction d'israël ?? ou purement vénales avec enrichissements personnels !!
de toute façon, l'une d'entre elle est d'accentuer les inégalités au sein de la population, dont la plus scandaleuse, les inégalités homme-femme instituées au niveau de l'état !
"connards" (pardon vous pouvez webmasteriser ce post mais j'en peux plus des religieux à la con !!!)
qu'on ne leur ouvre plus jamais les portes de Nauffles-le -Chateau !!!! et mieux, qu'on nous les vire définitivement de cette planète !!

merci Gilles Klein pour cette chronique, j'espère qu'il y aura un suivi sur @si de la presse internationale sur ces évènements !
j'ai entendu hier le journaliste de france 3, Hugues Huet dire que les miliciens lui avaient confisqué sa caméra alors qu'il venait de filmer un tabassage en règle de manifestants !! on risque d'avoir de moins en moins d'image de presse occidentale...
mais j'ai confiance en la jeunesse de ce pays !!
à suivre
[quote=il y avait sans doute peu de chances pour qu'un candidat qui ne plaise pas aux ayatollahs puisse accéder au pouvoir ; ils ont fait l'expérience une fois et ne la recommenceront sans doute pas ... Ahmadinedjab est le pantin idéal pour eux, il ânonne bêtement leurs préceptes !]

En changeant les protagonistes : il y a peu de chances qu'un candidat qui ne plaise pas à la finance puisse accéder au pouvoir... Obama est le pantin idéal pour eux car il sert leurs intérêts tout en ayant un discours modéré !
Le principe est applicable partout. Au moins en Iran, la hiérarchie du pouvoir ne fait pas dans l'hypocrisie !

[quote=et justement, quelles sont leurs vraies motivations]
Ah maintenant on vire dans la vision complotiste ! Mais quand il s'agit de l'Iran, on a le droit hein ?

[quote="connards"]
Quelle tolérance...

[quote=et mieux, qu'on nous les vire définitivement de cette planète !!]
Une solution finale peut-être ? (Au passage, je me contrefous de Godwin et de son point G) Vous être un intégriste laïc, mon Dieu ! MDR

[quote=j'ai entendu hier le journaliste de france 3, Hugues Huet dire que les miliciens lui avaient confisqué sa caméra alors qu'il venait de filmer un tabassage en règle de manifestants]
J'ai vu des CRS français confisquer une caméra qui filmait le tabassage de certains manifestants lors d'un festival rennais Transmusicales... Donc on est, en France, dans la même situation pour beaucoup moins grave.
Et pourquoi utiliser le terme miliciens ? La police nan ? Les CRS sont une milice ? C'est énervant ces différences de rhétorique pour sous entendre que l'un serait légitime et l'autre illégal !

[quote=on risque d'avoir de moins en moins d'image de presse occidentale]
C'est sur puisqu'elle ne couvre que les émeutes avec un partie pris évident contre Ahmadinejad. Ca me rappelle les révolutions oranges dans certains pays de l'Est... Les médias occidentaux étaient tous du même côté : le jeune peuple va se libérer de la dictature MDR ! Se libérer de la tutelle russe pour se rapprocher du monde libre reMDR ! Et vous dites :
[quote=mais j'ai confiance en la jeunesse de ce pays !!]
Et ben voilà parfait ! Vous souhaitez quelle couleur pour cette "révolution" ? Car le orange commence à être un peu grillé. Transmettez votre réponse à la CIA ;-)
ce qui m'étonne toujours ce sont des gens qui pour répondre à un message sur l'iran passent leur temps à faire des parallèles avec la france ; lorsque le sujet sera la police française croyez moi j'aurais aussi mon mot à dire...
parlez-moi donc [s]de la pluie[/s] de l'iran !
Non très cher il y avait aussi un parallèle avec les Etats Unis pour montrer la radicalité de votre vision des choses. En la transposant à "l'autre camp", je souhaitais vous montrer la même radicalité vue d'en face !
Il y avait aussi un parallèle avec les pays de l'Est (je pensais à Ukraine, Géorgie ou Moldavie)
Et enfin, le parallèle avec la France était pour souligner la stupidité de votre exemple sur la confiscation d'une caméra : les autorités (française, iranienne, x ou y) font très souvent cela nan ? De plus je souhaitais montrer la différence de langage sur les autorités (armée, police, milice...) quand on parle de la France et un pays non démocratique (c'est ce que vous semblez penser de l'Iran). Car si l'on considère l'élection en Iran comme légitime, l'autorité est donc légitime donc on parle de police...

Ce qui m'énerve dans votre 1er post est sa radicalité et son parti-pris qui ne choque personne (Participation votée d'utilité publique sic)
sur le mot "milice" : les iraniens en france l'emploient ainsi que tous les média , croyez moi je serais bien incapable d'attribuer un mot pareil à quiconque, trop connoté à mes yeux "france de vichy" !!
pour exemple : Dimanche les dortoirs de l'université de Téhéran ont été la cible d'une violente attaque de la part d'hommes en civil semblant appartenir à la milice islamique du bassidj. http://www.lefigaro.fr/international/2009/06/16/01003-20090616ARTFIG00289-les-violences-a-teheran-auraient-fait-sept-morts-.php
je ne fais que reprendre docilement les discours des média français ou internationaux...

et l'exemple du parallèle fait avec la france me semblait déjà superflu et suffisait à vous donner mon sentiment ......
mais il vaut évidemment pour tous les autres parallèles !
[quote=je ne fais que reprendre docilement les discours des média français ou internationaux...]
Vous avez la franchise de l'écrire, c'est déjà ça. Peut-être faudrait-il prendre un peu de recul...

[quote=mais il vaut évidemment pour tous les autres parallèles !]
Les parallèles permettent d'ouvrir les concepts et surtout servent à relativiser.

"Et pourquoi utiliser le terme miliciens ? La police nan ? Les CRS sont une milice ? C'est énervant ces différences de rhétorique pour sous entendre que l'un serait légitime et l'autre illégal ! "
.....
Citation:je ne fais que reprendre docilement les discours des média français ou internationaux...

Vous avez la franchise de l'écrire, c'est déjà ça. Peut-être faudrait-il prendre un peu de recul...


s'ils sont nommés par tous "milice", vous m'aideriez beaucoup à prendre du recul si vous me disiez comment vous, vous les appelez , seul(e) contre tous...
Je vous propose le terme de police... pour rester à peu près neutre, tout simplement !
Et le "tous" et le "seul" me font bien marrer dans votre réponse ;-)
C'est qui le tous ? Et je peux vous affirmer que je ne suis pas seul MDR

"Je ne saurais me prononcer sur la fraude au cours de ces élections. J'ai beau jeter un regard distrait sur les nouvelles générales et un peu plus spécialisées, j'ai vu beaucoup de réactions de déception, assez peu de démonstrations de fraude. Dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs. N'y avait il pas d'observateurs internationaux pour ces élections ?"

Voici un article d’Alain Gresh donnant des raisons éventuelles d'une fraude.

pourquoi y aurait-il du y avoir des observateurs étrangers à ces élections ?
Vous accepteriez que des étrangers viennent "observer" nos élections ?

pourquoi y aurait-il du y avoir des observateurs étrangers à ces élections ?
Vous accepteriez que des étrangers viennent "observer" nos élections ?


venir "observer" les élections en france c'est pas trop compliqué : il suffit de vérifier les chaussettes à l'entrée et à la sortie des urnes et le tour est joué !!!

"Celui qui passe au feu rouge, qui ne respecte pas le code de la route, les régles de circulation sera puni. Tous les Iraniens sont égaux, et ils doivent respecter la loi."
Ahmadinedjab !
mettre la liberté d'expression et la démocratie sur le même plan que les infractions au code de la route donne une excellente indication de ce que peuvent en penser les ayatollahs de ce pays !!
Il s'agit s'incitation à la violence d'en un premier temps avant qu'il se reprenne et appel a une manifestation pacifique...
Effectivement les accusation de fraudes sans preuves ca reste sans preuves...
Cette phrase était très représentative: qu'on puisse comparer une expression différente de la sienne à un délit est parlant.
J'ajouterais à la réponse de Compunett , qu'il serait bon que NOS élections soient contrôlées .
L'histoire des chaussettes n'est pas une simple anecdote , c'est UN tricheur pris sur le fait .
Qu'en est-il d'autres possibilités de fraudes ?
Il est bon de se rappeler que nous élisons nos représentants avec très peu de voix de différence , ce qui permet de penser qu'il suffit de quelques petites magouilles pour emporter le pouvoir .

Comme dans le Vème arrondissement de Paris .

Et ne me dites pas que les tricheries des uns compensent les tricheries des autres .
Nous , citoyens , nous ne voulons d'AUCUN tricheur .
Bien dit ! Je trouve ça pénible qu'on crédite nos élection d'un bon niveau de pureté, a priori. Ceci nous désarme lorsqu'on doit exprimer ne serait-ce qu'un poil de couille de coccinelle de doute au sujet des scrutins des autres.
si le cas des chaussettes etait le seul alors je me dirais que c'est normal qu'il y ait des tricheurs et c'est bien qu'ils soient attrapés, mais avec l'ump on a pas mal de cas avéré et reconnu et pourtant les gens continuent de voter pour eux ...

Chaussette a perpignan
Ds l'aude a Carcassonne l'éléction est invalidée et il va y avoir un nouveau vote apparemment ...

http://www.europe1.fr/Info/Actualite-Politique/Elections/Municipale-de-Carcassonne-le-maire-invalide-se-representera/(gid)/225951

Serge Dassault inéligible pour un an pour achats de vote (suis je le seul a trouver ça faible ? pour moi ça veux dire qu'on risque pas grand chose et encore il faut se faire prendre ...)

j'ai oublié le cas des époux Balkany ...
Entièrement d'accord. Je pense qu'il y a assez de cas de fraude connus (Perpignan, Dassault, les Balkany) pour qu'on puisse demander à ce qu'au minimum il y ait des observateurs de ces scrutins, et, plus largement, des observateurs. Ce pourrait être un bon service civique.
Lorsqu'une démocratie n'est pas établie, il y a des observateurs internationaux. Et lors des scrutins, en France, il y a des observateurs représentant les différents partis, qui vérifient, du début à la fin, qu'il n'y a pas de truquage. C'est ainsi que la "fraude à la chaussette" a pu être déjouée, alors que ceux qui s'en étaient rendu coupables criaient leur innocence! Si TOUS les bureaux de vote de CHAQUE scrutin ressemblaient à celles de Perpignan, évidemment qu'il faudrait des observateurs internationaux!

Le simple fait que les communications par téléphone portable aient été coupées, les manifestations interdites AVANT l'annonce des résultats, la simple impossibilité mathématique de ceux-ci (il suffit d'avoir participé à un dépouillement pour comprendre que les résultats à reproduction mathématiques sont absolument impossible, qui plus est à grande échelle - l'absence de variation est EN SOI une indication de fraude quelque part), la disparition de Moussavi, la fermeture de son journal, tout cela désigne un coup d'Etat sous couvert d'élections.
C' est vraiment dommage que l' iran ne puisse pas s' acheminer vers la démocratie.Les Persans ont eu une civilisation brillante pendant de nombreux siècles et qui a beaucoup influencé la culture européenne (amour courteois, art des jardins ect..).

Je ne saurais me prononcer sur la fraude au cours de ces élections. J'ai beau jeter un regard distrait sur les nouvelles générales et un peu plus spécialisées, j'ai vu beaucoup de réactions de déception, assez peu de démonstrations de fraude.


Article de Time.com. Il confirme ce que le blogueur du lien que j'ai donné annonçait : la distribution des résultats, et le délai nécessaire à annoncer le résultat final sont complètement incohérents...
Complètement hors sujet :
monsieur le webmestre, pourriez-vous ajouter un lien "retour en haut de la page" après les derniers messages des forums ? Merci !
Vous disposez normalement d'une touche pour remonter en haut de page. C'est la touche "Home" avec dans son quart haut gauche une flèche partant du centre vers le coin haut gauche. Elle est sur le pavé numérique.

Par contre il serait commode d'avoir en visualisation le message auquel on répond pendant que nous rédigeons le notre. ça éviterait de se colleter avec l'ascenseur pour essayer de remettre la main sur ce #'@&~ de message.

Par contre il serait commode d'avoir en visualisation le message auquel on répond pendant que nous rédigeons le notre. ça éviterait de se colleter avec l'ascenseur pour essayer de remettre la main sur ce #'@&~ de message.

En effet, mais il y a la possibilité de cliquer sur "citer le message" quitte à supprimer la citation juste avant d'envoyer.


Par contre il serait commode d'avoir en visualisation le message auquel on répond pendant que nous rédigeons le notre. ça éviterait de se colleter avec l'ascenseur pour essayer de remettre la main sur ce #'@&~ de message.

En effet, mais il y a la possibilité de cliquer sur "citer le message" quitte à supprimer la citation juste avant d'envoyer.



J'avais jamais pensé "à cette possibilité"
merci Alain B
gamma


J'avais jamais pensé "à cette possibilité"
merci Alain B
gamma


Moi Non plus. Bien pratique. Merci pour le truc.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.