15
Commentaires

Internautes 1 , direction 0 : la PDG du forum Reddit démissionne

La démission de la PDG du très populaire forum Reddit, Ellen Pao, est une histoire comme la Silicon Valley sait si bien en fabriquer. Une success-story partie de presque rien, des patrons accusés de se couper des internautes, des tombereaux d'injures sexistes et racistes déversées en ligne par des haters, et en filigrane, de vraies interrogations sur le modèle économique et le système social de certains géants de l'Internet.

Derniers commentaires

Hier, Reddit a annoncé la suppression de Coontown, (la ville des nègres), forum regroupant des milliers de suprémacistes blancs aux discours extrêmement violents.
Précision du nouveau PDG, Steve Huffman : "Nous ne les avons pas bannis parce qu'ils étaient racistes. Nous les avons bannis parce que nous passions trop de temps à essayer de les gérer."
Résultat : Dans la soirée, des centaines d’utilisateurs de Coontown ont migré sur un forum concurrent, Voat, qui affirme garantir une liberté d’expression étendue.
Bonjour,

Une précision par rapport à l'article. r/neofag est (était) un subreddit dont l'objectif était de se moquer non pas des homosexuels mais du site américain de jeux vidéo, neogaf.

Par ailleurs, pour m'être un peu intéréssé à ce sujet, il apparaît que ce n'est pas tant la disparition des subreddits toxiques comme fatpeoplehate qui pose problème, c'est plutôt le fait que d'autres subreddits, comme r/ShitRedditsays, continuent d'exister aujourd'hui alors qu'ils sont considérés comme faisant partie des plus toxiques: http://venturebeat.com/2015/03/20/reddit-study-shitredditsays-is-sites-most-toxic-thread-theredpill-is-most-bigoted/

Pour le reste, rien à rajouter.
Même si c'est en filigrane dans tout l'article, il me semble que ce serait intéressant de rappeler que Reddit, loin djette un réseau social "neutre" comme facebook, Twitter et autres est utilisé massivement par des hommes là où d'autres comme Pinterest ont tendance à attirer un public féminin. Cela a probablement un impact sur le type de contenu et de comportement que l'on peut y trouver.
@Justine: Je pense que l'analyse des causes de la crise n'est pas tout à fait exacte. A mon avis, vous passez même à côté d'un axe essentiel. Je m'explique.

Pour n'avoir sans doute pas mesuré l'attachement des utilisateurs à ce système à la frontière entre salariat dissimulé et grande expérience autogestionnaire, l'avocate a dû jeter l'éponge. .

Les utilisateurs n'y sont pour pas grand chose. Ellen Pao l'a déclaré elle même, 48h après le début de l'incendie : "la grande majorité des utilisateurs ne se soucient pas de l'affaire Victoria Taylor, ou des subreddits qui se ferment". "Les plus virulents détracteurs ne représentent qu'une minorité."

http://www.thesocialmemo.org/2015/07/reddit-ceo-ellen-pao-vast-majority-of.html

Ce n'est pas l'attachement des utilisateurs qui a déclenché la crise. C'est le fait d'avoir négligé l'action des modérateurs. De n'avoir pas respecté la dimension humaine du bénévolat. De ne pas avoir saisi que les 1% qui se chargent de créer le contenu sont la raison pour laquelle sont présents les 99% restants. Et, pour un PDG de la 1° plateforme mondiale de gestion de communautés... ça pose problème.

Ce qu'elle a confirmé par: "Je suis désolée que l'on ai laissé tomber notre communauté". "Nous aurions du informer nos modérateurs de la transition et travailler cette phase avec eux".

(toujours la même source).

Bourde dans la bourde, Pao a effectué son mea culpa... auprès du New York Times, sans toujours le moindre mot dans sa propre plateforme. Ce qui donne peu de crédibilité dans sa capacité à renouer dialogue et proximité.

Ellen Pao a finalement pris la mesure de la situation (dans un post enfin écrit sur Reddit !), en écrivant : "nous avons foiré". "Nous avons mal communiqué", et surtout "les modérateurs et la communauté a finalement perdu confiance en moi et en nous, les administrateurs de Reddit".. Mais c'était une semaine après le début de la crise, soit beaucoup trop pour ne faire autre chose que renforcer cette image de quelqu'un de déconnecté et insensible à la culture web, qu'elle s'est forgée en 8 mois.

https://www.reddit.com/r/announcements/comments/3cbo4m/we_apologize/

Elle est remplacée d'ailleurs par Steve Huffman, co-fondateur de la plateforme, qui est venu dès hier se plier à l'exercice du "Ask me anything" et de jouer à fond la carte esprit communauté :"j'ai créé reddit il y a dix ans avec mon pote et colloc Alexis", "je suis si fier de ce que Reddit est devenu, et si excité d'être de retour".

source: https://www.reddit.com/r/IAmA/comments/3cxedn/i_am_steve_huffman_the_new_ceo_of_reddit_ama/

Tl;dr: les reponsables du départ de PAO sont les 1% de créateur de contenu qui oeuvrent silencieusement et de manière désinteressée, tant que l'indifférence à leur égard de la part de la Direction ne menace pas la pérénité de leur travail.

ps: Tl;dr, pour "Too long, didn't read", ou "trop long, pas lu" s'écrit sur reddit pour proposer une synthèse d'un post un peu long.
c'est affligeant quand les reporters Teck du new your times parlent de Pao comme cette victime du sexisme, alors qu'elle a tout fait pour ecarter les femmes autour d'elles tant elle se sentait menacée. Y compris une personne atteinte de leucemie, et licensiée car ne travaillait pas assez. C'est justement cette corruption dans les medias tecno et jv que les gamer gate déconcaient.

De plus, c'est pas comme si Pao n'est plus dans l'entreprise, et ne continuera pas de recevoir son salaire. Pire encore, dans le communiqué de reddit, aucune mention à la "censure". Je pense que reddit fait une gestion de crises, mais ne changera pas de politique, et continuera sur les pas de Pao.
Toujours intéressant de savoir ce qui se passe du côté de la West Coast et de la Sylicon Valley : les nouveaux usages du numérique seront les nôtres dans 2, 3 ans. Et ils sont multiples, avec bien sûr la question de la liberté d'Internet ou peut-on tout dire et tout lire sur la Toile ?

Le cas des réseaux sociaux avec Facebook, allié de certains gouvernements pas vraiment recommendables, pour la surveillance de la population sous des prétextes de terrorisme ou de pédophilie ; la question de la modération virant à la censure sur certains sujets (bataille du complotisme autour du 11 septembre mais aussi tabous et omertas nombreuses en fonction de la pornographie, l'origine culturelle, la religion)

Les sites diaboliques et diabolisés, la censure du Net et la surveillance généralisée : celles de la NSA mais aussi celle des internautes, de ses voisins, de ses propres parents pour l'ado, du patron ou du service DRH pour le salarié et chercheur d'emploi.

Le populisme, le bizness, le showbizz et la people-isation, la selfie-momification et les forums débilisants.

Le rapport entre des pros de l'édition numérique et de la com, et des amoureux de l'écriture. Le droit d'auteur.

Ainsi, le sujet précis des auteurs est plus que pertinente, avec l'édition participative avec la montée en force des blogs d'infos de spécialistes en économie, sociologie et politique (comme Jorion et Sapir en France) dans lesquels les points de vue vont de l'unique au multiple. Et plus généralement la modération d'un forum, un fil de discusion suite à un article de journaliste : qui le gère, comment, selon quels critères et quelles formations ou directives ? La crainte d'un procès pour antisémitisme, racisme, homophobie, voire les atteintes aux bonnes valeurs du capitalisme, à la morale peuvent conduire également à l'auto-censure et à la pauvreté du débat.

https://lapartmanquante.wordpress.com/2015/05/27/ces-mots-qui-se-jouent-de-nous/

Mais aussi celle de la gratuité d'accès à des analyses de très bonne qualité, le télé-travail et le bénévolat dans un nouveau capitalisme, celui de la net économie. Comment le travail devient de plus en plus une activité dérégularisée, un moyen de survivre ou d'arrondir les fins de mois, un hobby et vice-versa, avec la disparition des conventions collectives et du code du travail (Uber).

Bref c'est tout le rapport entre une économie/activité/création informelle et régulée dans le cadre du numérique qui va certainement encore voir les lignes bouger, et beaucoup, pour le meilleur (liberté et droit d'expression, altérité des opinions, pluralité des sources) ou le pire (inutile de décrire, de nombreux exemples cités et les lecteurs avisés comprendront ;).
Pour compléter il y a aussi pas mal de soupçons de manipulations sur reddit (comme sur tout les réseaux sociaux), genre l'armée américaine, gopro (marque de caméra) ou les éditeurs de jeux vidéos manipulent certainement les votes pour que le contenu qui leur soit favorable soit plus visible.

Il faut aussi dire que reddit à pris de l'ampleur quand un site (digg) c'est effondré pour des raisons similaires, et le phénomène c'est en parti reproduit; un certains nombres d'utilisateurs ont migré sur d'autres sites.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.