107
Commentaires

Insurrection des voeux : la France rend son tablier

Commentaires préférés des abonnés

"profession après profession, c'est tout le corps social qui rend son tablier à Macron, et chacun peut sentir que c'est plus violent, plus terrible encore, que quelques vitrines cassées par les black blocs. "


Il me semblait bien. La radio, la télé, le(...)

Une seule solution, que Notre Président ( que Dieu continue à l'Inspirer ) , Lui-même, rende ( définitivement ) Son Tablier, entraînant avec Lui, les Génies  qui composent le Gouvernement .


Alors, tout est permis ....

Parfois, quand je vois la casse méthodique du service public, je me sens découragé.

Parce qu'on peut le casser rapidement, en quelques années ,mais le reconstruire sera bien plus compliqué.

Derniers commentaires

"Polytechnique n'est pas à vendre" (à Total). À quand un jetage de tricorne par les Polytechniciens?

Il faut continuer à se mobiliser et pourrir sans relâche ce gouvernement pour les 2 ans qu'il lui reste à tenir... Si ce n'est pas par la grève qui épuise notamment les plus combatifs, cela doit passer par d'autres moyens d'action. Après ? Espérons qu'un alternative politique émerge pour réparer les dégâts du saccage social.

Voilà trop longtemps que le pouvoir, à tous les niveaux, est occupé exclusivement par des comptables. Nous ne sommes plus gouvernés par des humains, mais par des statistiques. Voir le pouvoir pris par la Cour des comptes. Tout est soupesé en termes de rentabilité, de rentrées et de sorties. L'efficacité n'est pas jugée à l'aune des résultats qualitatifs, mais des résultats quantitatifs.  L'hôpital n'est pas jugé au nombre de patients guéris, mais sur son bilan financier. Et il en est de même pour tous les services publics, dont on ne veut pas savoir s'ils sont vraiment utiles au public, mais seulement combien ils coûtent. D'où les fermetures en cascades en milieu rural. 

Ce sont ces comptables, dont on aimerait bien qu'ils rendent leurs tabliers.

"N'empêche : tant que des cadres d'une société sont massivement capables d'un tel sursaut de conscience, cela dit que cette société, malgré tout, est vivante. "


L'état d'une société se résume-t-il à celui de ses "cadres" ?


Une société est comme une pyramide, avec - pour faire court, au risque de verser dans le simplisme - un sommet, un milieu (les "cadres"), une base.


La tête est en état de décomposition avancée. La base crie  depuis longtemps que l'odeur est insupportable.


Aujourd'hui, les cadres s'aperçoivent que la pourriture a encore progressé et que ça pue de plus en plus. Est-ce à cause d'un "sursaut de conscience" ou simplement parce qu'ils viennent de se faire moucher ?

La vidéo du Mobilier National est stupéfiante : le directeur continue exactement comme s’il ne se passait rien ! 

Mais de quoi sont-ils faits ces gens ? Il pourrait s’interrompre, pousser une gueulante, se barrer, proposer de discuter ... tout ça, qu’on doit d’accord ou pas avec les uns ou les autres, au moins ça peut se comprendre. 

Mais continuer comme si de rien n’était ? 


Je suis larguée là. 

Cette histoire de rentabilité et de contrôle, ou pour l'hôpital, comme le dit si bien la professeure Hartemann, de produire du séjour au lieu de prodiguer des soins, c'est ce que l'on voit partout avec le contrôle qualité

Où que nous soyons, nous y sommes confrontés les uns et les autres

dans notre vie professionnelle mais aussi dans notre vie privée où le moindre de nos achats donne lieu à une évaluation du vendeur, de la boutique,..


La paperasserie virtuelle désormais occupe notre temps : nous sommes coupés de ceux que nous supervisons car nous sommes absorbés par des compte-rendus sur leurs actions, et eux sont coupés de plus en plus des patients ou des résidents dans les maisons de retraite parce qu'ils doivent rendre compte de la moindre minute de leur travail, grâce désormais à des appareils électroniques qui font un suivi constant de leurs actions


C'est le monde idéal de la Macronie : effacement de la variable humaine au profit du résultat

sauf que d'ailleurs le résultat ne suit pas toujours car le contrôle engendre à son tour du contrôle et des frais exponentiels


Mon expérience personnelle est émaillée de cas de personnes désespérées. Au point que je m'aventure par la pensée à faire des diagnostics sur untel ou untelle en fonction des résultats annoncés


Il y certains et certaines qui survivent sans problème et ne s'encombrent pas d'éthique comme Dr Hartemann

et c'est encore plus dur pour ceux qui travaillent avec eux


Je ne me fais aucun doute que toutes ces insurrections ou manifestations ou récits de violence policière n'auront aucun effet sur la Macronie

Macron reprendra les mots de Chirac « ça m'en touche une sans faire bouger l'autre »


Il faut absolument écouter l'interview de Sibeth Ndiaye, l'invitée de Léa Salamé à 7h50 sur France Inter d'état.

Je crois qu'on n'a jamais atteint un tel niveau de retournement de la réalité et de növlangue orwellienne. 

Un véritable cas d'école cette jeune femme !

Le parfait petit robot en marche qui récite le texte qu'on a introduit dans son disque dur.

Si jeune et déjà si bête.

Pendant que j'entends cette cheffe de service à la pitié, je vois Bachelot qui se pavane et qui glousse sur les "chaines d'info", elle qui a instauré cette T2A, au mépris de la mission de service public et donne des leçons de morale avec son sourire carnassier. L'escroquerie intellectuelle dans toute sa splendeur.

Syndicat reformiste / syndicat conservateur !!!!!!!

Pourrait-on également avoir un éclaircissement linguistique sur le traitement médiatique de la grève ? :
Depuis quand les journalistes opposent-ils "syndicats réformistes" et "syndicats conservateurs", au pluriel, sans les nommer comme si on devait savoir qui ils sont ? (France 24, 13h, 16/01).

Dans les années 50 on opposait gauches réformistes et gauches révolutionnaires, face aux droites réactionnaires et conservatrices.
Pour les journalistes aussi implicitement Macron c'est la révolution ?

Complètement hors sujet mon propos mais chaque jour après avoir lu les articles d'ASI (entre autres) je n'en reviens pas de constater à quel point France Inter ( pour ne citer que  ma radio matinale mais j'imagine que cela touche les autres média mainstream ) est si peu informative concernant les mouvements sociaux actuels.

Il y a trois sortes de violence 


cité chez : https://la-bas.org/la-bas-magazine/special-direct/suivez-en-direct-la-greve-et-les-manifestations-du-9-janvier?debut_comments-list=15#pagination_comments-list


La première , mère de toutes les autres , celle qui légalise et perpétue les dominations , les oppressions et les exploitations , celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés


La seconde est la violence révolutionnaire qui naît de la volonté d’abolir la première


La troisième est la VIOLENCE REPRESSIVE qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et le complice de la première violence celle qui engendre toutes les autres


Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde en feignant d’oublier la première qui la fait et la troisième QUI TUE


(( Don Helder Camara Evèque brésilien )) Théologien de la libération


Bien sûr, ça date de quelques décennies et à l'époque ces méthodes là, Môssieu, étaient "réservées" aux peuples tiers, mais depuis qu'on a installé le neveu de Pinochet à l'Élysée...

Le moment Potemkine se rapproche.

Sinon, concernant ces jetés de tabliers et manuels, j'attribue le Godwin de la semaine au toujours stimulant Gilles-William Goldnadel.

La Grande Démolition Thermo-Publique désirée par le Grand Timonier Macron Voyant Défaillant en tous genres ?


On en est pas loin mais on s'en rapproche au pas de course.


Halte à la Fin !

N'empêche : tant que des cadres d'une société sont massivement capables d'un tel sursaut de conscience, cela dit que cette société, malgré tout, est vivante.  


ou que la cohésion sociale est en train de mourir ?


 "tant que des cadres" ??

les grévistes cheminots, les grévistes machinistes RATP, les grévistes dockers, les grévistes de l'énergie..... c'est des cacahuètes ? 


Né en 1949 avec un GROS problème de santé, j'ai été sauvé,et à plusieurs reprises depuis, par le système de santé publique APHP . Je ne voudrais pas naître maintenant avec les mêmes problèmes (pas que pour cette raison, mais bon...)

Pour ceux qui dégaine un peu trop vite


"les difficultés rencontrées par l'hôpital public sont liées principalement à deux décisions : une loi "qui a instauré un pouvoir unique à l'hôpital, indépendant des médecins et des soignants, pouvoir représenté par le directeur tout-puissant", ainsi que la généralisation de la tarification à l'activité (T2A). "


T2A :  méthode de financement des établissements de santé mise en place à partir de 2004 


HPST : loi Bachelot 2009


Ce qui se passe actuellement est le résultat des choix politiques de ces  37  dernières années

Ceux qui jettent leur robe, leur blouse, leur instrument de travail les ramassent ensuite parce qu'il faut manger.

Le texte sera voté parce que les députés LREM ne réfléchissent pas ou ne veulent pas réfléchir parce que leur sort personnel procède de MACRON. 

Que de ressentiment, de colère rentrée, en retour

La question est :  jusqu'à quand ? 

"profession après profession, c'est tout le corps social qui rend son tablier à Macron, et chacun peut sentir que c'est plus violent, plus terrible encore, que quelques vitrines cassées par les black blocs. "


Il me semblait bien. La radio, la télé, le gouvernement qui nous martèlent que la récré est finie, qu'il "faut savoir arrêter une grève" prennent leurs désirs pour des réalités... ou essaient, au culot, de transformer un mensonge en vérité. 

Je me souviens d'un sketch génial des Guignols où un matin tous les politiques se réveillent et les rues sont totalement désertes. 

C'était l'époque de la cohabitation Chirac/Jospin et les français ( tous !!! ) avaient décidé de rester au lit !

C'était vraiment une très belle utopie imaginée alors... voire tous ces politiques désemparés, abandonnés par les français ça en jetait !

Parfois, quand je vois la casse méthodique du service public, je me sens découragé.

Parce qu'on peut le casser rapidement, en quelques années ,mais le reconstruire sera bien plus compliqué.

voir "the Navigators" et tous les films de Loach quasiment !

On fait ce qu'a fait THATCHER avec 40 ans de retard, sachant très bien ce que ça va donner.

Moi aussi je suis découragé, depuis le week end dernier; pas réussi à reprendre pied ...

"On fait ce qu'a fait THATCHER avec 40 ans de retard, "


A mauvais diagnostique, mauvais remède


Après l'occupation, à la libération, on a réussi non seulement à reconstruire ce qui avait été détruit, mais à mettre en place tout ce qu'ils achèvent de détruire aujourd'hui. Alors, hein? Hauts les coeurs! 


Ce qu'on a pu faire alors, on pourra le refaire, dès qu'ils auront débarrassé le plancher. Bon, j'avoue que c'est pas gagné, ils s'accrochent!


"Après l'occupation, à la libération, on a réussi non seulement à reconstruire ce qui avait été détruit,"


financé par le Plan Marshall .


Ce magnifique Plan qui a entraîné  une  "légère"  soumission  économique, philosophique et culturelle aux  Grands philanthropes  américains.

Et alors? On peut trouver de l'argent ailleurs. Suivez mon regard. Et de l'argent sans "soumission" associée.

Tout à fait. 


La droite, les forces réactionnaires et neo fachiste de LREM utilisent la technique du clapet antiretour. La beauté du système c'est que cela peut aussi être utilisé par la gauche. 


FdR une fois au pouvoir avant la 2nd guerre mondiale, a changé toute la finance US en 3 semaines : il avait même (surtout) fermé les banques pendant cette période. 

en France, la Secu se met en place par un ministre communiste qui comprends n'avoir qu'une fenêtre de tir de qlq mois. 


Plus proche, Benier Sanders qui monte aux US prévoit l'implémentation de la sécu la 1ere semaine de son mandat (par la montée progressive du Medicare des +60ans aux +50ans, etc... pour arriver à tts la population couverte au bout de 4 ans).  70% à 80% des américains est maintenant pour Medicare for all : la question n'est plus d'avoir la sécu mais quel type de sécu. Ils vont maintenant encore plus loin que la France aux meilleurs jours : tout sera remboursé intégralement, soins dentaire, visions, etc..


Quand on veut, on peut...


Maintenant en France, la prochaine personne qui dans une élection proclamera l'abrogation des lois Macron gagnera les doigts dans le nez. Le debat ne sera pas de savoir s'il faut reprendre qlq ch aux riches & grands groupe mais combien on devra reprendre : tout ou partie. 

merci pour votre optimisme rafraichissant


Je suis depuis des mois la gauche US. Les primaires en Iowa s'approche et les médias se rendent compte qu'en dépit de toutes les tactiques de dénigrement, Sander est maintenant en leader et risque fort de gagner les éléctions US.

Son mouvement a litérallement exploser les records sur le nombre de contributeurs individuels et en montant total de TOUTE l'histoire US, FdR y compris. 

C'est bien simple: c'est Sanders qui donne le ton sur l'agenda et les politiques discutées. Il y a 5 ans, l'idée même de la sécu passait pour un doux songe. Aujourd'hui, la vague est si forte qu'aucun candidat démocrate n'ose dire être contre : ils préfèrent dire être pour mais en version édulcorée. 


E. Warren vient juste de s'écraser ces dernieres semaines suite à la publication détaillée de sa version de Medicare for all : ce n'est est pas une, les électeurs l'ayant compris elle passe de la quasi 2eme / 3 eme place dans les sondages, à la 4eme place derrière Mayor Pete. 


Trump l'a bien compris est ses derniers tweet & meeting commencent à cibler Sandrers : il en a peur car tout les sondages depuis 1 ans montre que Sanders est le seul à TOUJOURS le battre, et avec l'écart le pus fort en comparaison à d'autres candidats Democrates. 


Les temps changes. 


Ah et aux UK : si le Labor et surtout Corbyn se sont fait littéralement défoncés, c'est parce qu'ils ont été incapable de clarté sur le Brexit : le peuple y compris à gauche voulait un brexit. La droite à été claire : oui, la gauche chez eux à joué à la Flambi. Mais la population dans son ensemble n'est pas passée à droite: le Labour ne lui a juste pas laissé le choix. 


Quelle erreur tactique, Corbyn s'est laissé embarqué par l'équipe dirigeante du parti qui eux ne souhaitaient que 2 choses: ne pas faire de Brexit et surtout, surtout, défoncer Corbyn. Triste quand on se rappel les chants "Oh Jeremy Corbyn" spontanés dans les stades de foots d'il y a quelques mois... 


Ne perdez pas de vue que notre vision de ce coté de l'atlantique et les conclusions que nous tirons ne sont pas forcément toujours les bonnes...

Le bilan de Trump n'est pas si mauvais pour le quidam américain, et son deal avec la chine va le renforcer aux yeux de son électorat, comme le flop de sa destitution.


Pour avoir été aux USA juste avant les dernières élections, ( et je vous parle de l'Utha, du Colorado...pas de New York  ! ) les seules personnes qui se prononçaient sur les élections allaient voter Trump . 

Certes plus par rejet envers Le clan Clinton et sa suffisance, mais ce que je veux dire, c'est que la vision sociale que nous avons nous, ici; et à laquelle nous tenons ( pour la majorité des gens sur ce site ) n'est pas du tout culturelle chez eux. 

Attention aux explications trop culturalistes néanmoins...

Désolé, super long post :p


Sanders semble être particulièrement fort dans la rust belt et une bonne partie du vote blanc ouvrier qui a voté pour Trump pour des raisons protectionnistes réalise qu'ils se sont fait avoir. 


Il faut voir Sander accepter pour la 1ere fois en tant que candidat démocrate, d'être invité à un "Town Hall" organisé par CNN. Il se fait incendier par l'establishment Démocrate pendant une semaine, sur le thème : horreur vous intronisez les fachos, etc..


Arrive le fameux débat, la salle est 50/50 Démocrate et Republicain. Il y a un moment mémorable où la salle l'applaudit quasiment debout après son discours sur le fait l'assurance santé est un droit pas un privilège, que Medicare for all doit et sera implémenté en 4 semaines.


Le journaliste interrompt volontairement les applaudissement et pause une question pour établir un état des lieux :

- Levez la main tous ceux qui ont une assurance privé par leur travail?

- Tous le monde lève la main ou presque.

- Et maintenant, levez la main ceux qui veulent medicare for all?

- TOUS le monde garde la main levée et hurle "yeah!!"


La tête du journaliste, c'est ici... priceless : https://www.realclearpolitics.com/video/2019/04/15/audience_cheers_at_sanders_town_hall_after_fncs_bret_baier_asks_if_they_want_medicare_for_all.html 


C'est à ce moment que je me suis dis que quelque chose se passait aux US de très profond. La résurgence de la gauche, tendance communiste. Les jeunes sur ce pont , c'est halucinant... Ce sont des images qui datent d'avant la 2nde guerre mondiale, d'avant le Maccartisme. 


Plus récent, suite à un débat en décembre, un journaliste interroge un panel de 20-30 personnes. Au depart, seuls 8 s'affiche Bernie supporters, après débat, à la question qui à gagné le débat? Ils sont plus de la moitié à dire Bernie.

Le journaliste interroge une blonde un peu timide.

Il lui demande pourquoi elle dit Bernie? Sa réponse?

He's on fire ! (il pête le feux quoi)

Le journaliste n'en crois pas ses oreilles, lui fait répéter..les autres rigolent d'approbation. 

Il lui demande pour qui elle pensait voter avant le débat: Amie Klobuchar, mais c'est finit.


Bref ce qui se passe avec Bernie est historique. Sans parler d'AOC avec qui il a déjà annoncé qu'elle aura un poste dans son gouvernement. :)


Stratégiquement, les republicains sont le passé: 

Seuls les vieux blancs votent encore pour eux,

Leurs positions ultra sexiste les privent d'une bonne partie du vote des femmes.

Leurs positions anti migrant (et raciste) les coupent des hispaniques, aujourd'hui une minorité plus importante que les noirs. 


Bref, le futur US est clairement à gauche là-bas 'demographiquement et sociologiquement, et pas une version PS à la flamby.


 Je dois dire qu'encore une fois, c'est Todd qui avait raison, lorsqu'il y a qlq année il indiquait avoir plus d'espoir dans un renouveau de la gauche à travers le monde anglo-saxon, plutôt qu'au travers du continent Européen, non?


Ps, si cela vous dit, il y a le magazine Jacobin qui rassemble pas mal la gauche intellectuelle et militantes. Je conseille fortement, leurs publications trimestrielles sont un bonheur pour qui est de ce côté de la barricade. 


Je conseille un des 1ers tome "Struggle & Progress", magnifique sur la guerre de secession US, la contribution des combattant noirs, de leurs penseurs (Frederick Douglas par exemple), et les raisons de l'essor de la contre-révolution ségrégationniste. Des photos d'époque impressionnantes, bouleversantes. 

En gros, ont y apprend que juste après guerre, les noirs ont eu le droit de vote, des noirs au Sénat, puis très vite, les grand groupes capitalistes du nord s'allient aux raciste du Sud en poussant les pauvres blanc contre les pauvre noir dont l'union naissante commençait à leur poser des problèmes (demandes sociales).

https://jacobinmag.com/ 

https://jacobinmag.com/issue/struggle-and-progress 


Merci pour tout ça; j'espère encore une fois que vous avez raison; la France sera à nouveau à contre sens des USA, et cette fois dans le mauvais camps ( contrairement aux 2 courtes années de 81 à 83 )

Voire aussi le regretté Howard Zinn et son "histoire populaire des états unis "pour savoir comment cela s'est construit. Et si vous n'aez ni la force ni le temps de lire le pavé, il y a une version filmé ( via Daniel Mermet je crois )

See you... et gardez la pêche !

Si je suis optimiste pour ce qui se passe en France, je l'étais beaucoup moins pour les US (du moins dans la dynamique actuelle). Merci de nous donner des raisons d'espérer une bascule concomitante sur le nouveau monde ! Ce ne serait pas la première fois ! :D


(J'espère ne pas être victime de cherry picking, mais le reste de vos messages m'encourage à faire confiance à votre jugement sur les US.)

Pour info, la dernière boule puante vient d'E Warren. 

24heures avant le dernier débat Democrates précédent la premiere election en Iowa, l'équipe de Warren fuite une info prétendant que Sanders lui avait dit qu'une femme ne pourrait pas être Président des US. Le rumeur enfle, elle prend la parole quelques heures plus tard pour confirmer.

Arrive donc le débat, Bernie refute, la plupart des commentateurs (y compris Fox News!) sont d'avis que cette fuite est un faux, que Warren tente la carte féministe comme Hilary en 2016 car elle est en perte de vitesse. 


Les "progressistes" sont choqué (du moins ceux qui allaient voté pour elle) car elle était vue comme l'une des rares "amies" de Sanders. Jusqu'ici ils avaient un pacte de non agression (meme si Sander n'agresse quasi jamais..trop peu pour certain).


La question est posée pendant le débat: Sanders, pouvez vous me confirmer que vous n'avez jamais dit à Elisabeth Warren qu'une femme ne peut être président? Sanders: correct, je n'ai jamais dit cela. La journaliste se tourne vers Warren et lui demande texto : Senateur Warren, qu'avez -vous pensé lorsque le Senateur Sanders vous a dit qu'une femme ne peut pas être président? C'est tellement gros qu'un rire part soudainement de l'assemblée: les gens se foutent de la journaliste. 


En fin de débat, Elisabeth refuse de serrer la main de Sander et suite à un micro resté ouvert (opportunément), on apprend dans la journée qu'elle lui dit : Eh, je crois que vous m'avez traité de menteuse sur la TV nationale.. lui, choqué, ne souhaite pas allé plus loin et lui dit qu'elle l'a traité de sexiste...


Résultat: Bernie dans la soirée vient de recevoir la plus forte contribution "post debate" de l'histoire, on est proche maintenant des 2M de dollars.



Je vous remercie aussi d'avoir allumé un peu d'espoir en moi car, peut-être par lassitude des click click click de TYT et autres annonçant la fin prochaine de Trump et s'éteignant comme des pétards mouillés, lassé de cet impeachment voué à ne rien produire, l'horizon était sombre.


L'âge de Bernie Sanders m'a empêché de le considérer au départ et aussi la qualité de certains autres jeunes candidats mais voilà que depuis quelques temps j'ai eu quelques étonnements à son sujet


Pour ce qui est d'Elizabeth Warren, avec cette dernière sortie d'accusation "sexiste", elle a perdu ce qui restait en elle de présidentiable. Il y a une gestuelle en elle lorsqu'elle entre sur un podium qui déroute

Depuis son attaque cardiaque et la pose de stens (?), il est en meilleure forme qu'avant, apparemment c'est une conséquence normale vu que le sang repasse mieux dans le système vasculaire. 


Aux US aussi, la plupart des progressistes ont abandonné TYT pour les même raisons. Les chaines youtube de gauche foisonnent en ce moment : 


Jimmy Dore avec The Jimmy Dore Show - un comédien qui fait le travail d'ASI, un détécteur de bullshit impressionnant et toujours une bouffée d'air frais. Il fait des tournée ou il mélange analyse politique et standup avec son équipe. Il cartonne grave. Le meilleur analyste politique que je connaisse, personne n'arrive a sa cheville, pas d'équivalent y compris en France.  J'adore, c'est ma bouée de sauvetage quand tu déb


Kylie Kulinski avec Secular Talk - coleader avec Cenk du movement Justice Democrate, celui qui a vu l'essor de la gauche de gauche aux dernières election. Très bon analyste politique et débatteur. 


Jamarl thomas avec The Progressive Soapbox - un style particulier, aime bcp parlé, ancien joueur d'échec (très bonnes video l'année dernière sur ça). Un capacité d'analyse tactique étonnante. Avait prédit dès l'arrivé de Boris J. le déroulé des évènements: de l'éléction anticipée à son résultat. Idem avec Warren (can't be trusted), Yang, Pete, etc..


Tim Black - TBTV : la plus grande chaine youtube indé de la communauté noire US. Ces derniers temps il est déchainé. 


The Michael Brooks Show - le plus marxiste des youtubeur, très bon. Invite régulièrement le professeur Wolff, un des rares prof d'universite (berkeley) a se proclamer communiste. 


Jordan Chariton avec Status Coup : le journaliste a avoir alerté sur les problèmes toujours non résolut de Clint Michigan (eau contaminée, Obama avait dit qu'il regleraient le truc, lui revèle que toutes les analyses post-réparations ont été faussées, que l'eau est tjs dangeureuse)


Aaron Maté, Max Blumental avec The Grayzone: Aaron Maté a reçu un Award pour son debunking du Russiagate (tout est faux pour faire simple), Max s'était rendu au Venezuela et a interviewé son dirigeant notamment. 


Lee Camp avec Redacted Tonight: similaire à John Stewart Daily Show, mais sur RT et avec moins de moyen. 


Mike Figueredo  avec The Humanist report: très bonnes analyse, plus orientée politique intérieure à mon avis. Mais de très bonnes analyses.


Krystall Ball avec The Hill (Rising): nouvel arrivée chez les journalistes indé progressiste, virée d'un grd média mainstream pour être trop hors ligne. Etoile montante, co-host une emission avec Saagar un journaliste Republicain mais plutôt en mode "indépendant". 


David Doel - The Rational National : un Canadien aux US, très bon lui aussi. 


Kim Iversen - Avec Krystal, une figure montante, journaliste elle aussi virée du mainstream. Très bons reportage et analyses notamment sur l'international. A fait qlq bonnes emissions sur l'Iran mi 2019. 




Merci pour tous ces sites/analystes/etc


Je connais et il m'arrive d'aller sur les vidéos de Jimmy Dore qui était aussi autrefois sur TYT

cependant, si LREM veut mettre en place ce nouveau régime de retraite rapidement, c'est bien pour que personne ne puisse plus revenir en arrière


Je vois pas comment il ne serait pas possible de refaire, tout simplement, ce qu'on a fait au sortir de l'occupation, dans un pays pillé et détruit. À moins qu'on ne considère que ce pays a été encore plus pillé et détruit que par les occupants (ça se discute, hé...)

Mouais... Désolé mais autant on est d'accord sur le constat, autant pour les solutions Yaka focon, je suis beaucoup plus pessimiste. 

Si on regarde derrière il faut aussi se souvenir de la trahison de Tonton, de la Grèce (oui, j'ai la flemme d'aller chercher l'orthographe du nom du traitre... ;-P ), de l’Amérique latine.


Faut pas s'imaginer une seconde que les grandes puissance économique vont regarder un système plus juste se mettre en place sans réagir. Et on sais très bien toute la violence que ces puissances sont disposé en mettre en place.


La plupart du temps ils préfère se contenter de laisser les gens crever (ça coute moins chère), mais pour préserver leur revenue, ils n’hésite pas a tuer directement.


Avec, bien sur et toujours, l’appui des medias pour raconter leur version des faits...

au Chili, avec le grand pote de Kissinger et Thatcher : c'était il y a 47 ans... et les Chiliens en souffrent encore - mais après une génération de disparus, assassinés et la suivante terrorisée, tétanisée - leurs petits enfants remontent au créneau et la peur change de camp, comme dirait not' préfet.


c'est pas le moment de se décourager car il y a une vraie prise de conscience chez pas mal de gens qui n'y réfléchissaient pas avant : je l'entends dans mon entourage. On ne sait pas quand et jusqu'où le retour de balancier va se faire, mais il va se faire;


Comme ils disent à Là bas... "de défaite en défaite, jusqu'à la victoire finale" ;)

je l'entends dans mon entourage 


vous avez de la chance, parce que dans mon entourage professionnel, c'est le vide intersidéral !


Une seule solution, que Notre Président ( que Dieu continue à l'Inspirer ) , Lui-même, rende ( définitivement ) Son Tablier, entraînant avec Lui, les Génies  qui composent le Gouvernement .


Alors, tout est permis ....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.