43
Commentaires

Insultes envers Mbappé : l'Argentine face à son racisme

Des médias et supporters argentins ont ponctué la Coupe du monde de sorties racistes, jusqu'à en faire un festival lors de la célébration de la victoire de leur équipe nationale. Ou comment Mbappé et ses coéquipiers noirs ont rendu visibles à l'international les enjeux liés à la couleur de peau au pays de Lionel Messi.

Commentaires préférés des abonnés

L'argentine cetait une des terre d'asile des Nazis post WWII

https://www.cairn.info/revue-les-temps-modernes-2018-4-page-95.htm

Faut croire quils ont fait des petits.

Je me demande si Maurice Midena n'éprouve pas une affection particulière vis à vis de Kilian Mbappé, au point de voir le milliardaire en short tantôt comme un rebelle qui met un "vent politique" à Macron, tantôt comme une pure victime des méchants ra(...)

Comme d'habitude, ce que vous dites n'est pas très " sensé "....

Derniers commentaires

Pas pu lire jusqu'au bout. Le foot cristallisateur du racisme moderne mais idolatré par des millions de moutons (absolument anti racistes me dira-t-on), ca me fout la gerbe...

Que dit un sociologue de la composition de l'équipe de France ?

"L'Argentine est meilleure, et est l'équipe qui représente le plus le peuple […] Parce que vous, vous avez des joueurs qui selon moi ne représentent pas la France." Une sortie loin d'être anecdotique, symptôme d'un syndrome plus profond en Argentine


En vrai, ce passage n'est pas choquant pour ce que l'on croit.


Que la France soit mal représenté ethniquement parlant par son équipe de foot, c'est une évidence ! Il n'y a pas 90% de noirs en France, et d'ailleurs, il y a un vrai manque des populations maghrébines dans cette équipe, alors que cette population, suite aux vagues de migrations successives issues de ces pays (Maroc, Algérie, Tunisie) est bien plus présente en France qu'elle ne l'est dans son équipe.


Il est choquant par l'ignorance de son propre pays en réalité. Ni l'équipe d'Argentine, ni l'équipe de France, ne sont représentatifs de la population du pays. Ce n'est de toute façon pas un critère pour établir des équipes de foot professionnelles. 


Je serai curieux de savoir ce qu'il se passerai si des quotas ethniques étaient mis en place d'ailleurs... moins de performance, c'est certain. 

En même temps, je ne vois pas trop ce qu'on pouvait espérer intellectuellement parlant de prolos qui adulent des baballers millionaires...

L'Argentine blanche?

Où sont les amérindiens autochtones?

Ah, ils sont tous mort....

Pour situer le niveau de violence,  en Argentine c'est de l'ordre de 150 morts et des centaines de blessés en 20 ans dans les bagarres de supporters, encore pire au Brésil, en Colombie et au Mexique. C'est endémique là-bas, mais pas que...

Ailleurs, en Indonésie, récemment un envahissement de terrain à la fin d'un match s'est conclu par la mort de 127 personnes!!


En Europe, on a eu/on a les hoologans, le "drame du Heysel",  les cris de singe, les "Sieg! Heil!" des supporters du PSG, les saluts fascistes en Italie, les caillassage de bus de l'OL par, je cite, "le meilleur public de France" à Lens il y a 6 semaines, les supporters de Feyenoord qui imitent le bruit du gaz et hurlent "joden aan de gas!" lors des matchs face à l'Ajax d'Amsterdam (et là où on touche au trollage sublime , c'est que les supporters de l'Ajax, qui ne sont pour l'immense majorité pas Juifs, se surnomment "les Super-Juifs" et arborent le drapeau israelien, et chantent Hava Nagila!), le "folklore" (dixit Lloris) homophobe un peu partout, le chaos dans les villes transformées en camps retranchés avec des centaines de flics et gendarmes mobilisés pour le moindre match, les détritus qui jonchent les rues... 


Soit le foot (business) partout draine la lie de l'humanité, soit ils n'ont vraiment pas de chance, les fans de pousse-citrouille.


Les supporters de foot ne sont ils pas racistes et xénophobes par essence ?

En tout cas, cette image de mixité de la France, loin de la réalité quotidienne bien moins accueillante pour les non blancs, va continuer de susciter ou d'entretenir des rêves d'Eldorado pour les candidats à l'exil. Quelle désillusion cela doit être quand ils arrivent sur le sol français où ils sont enfermés et traités comme des criminels. La France est à l'image de son président, "en même temps" accueillante et brutale, hypocrite et cynique.

Quant à l'Argentine, elle a été le pays refuge des nazis, mais aussi celui d'un certains nombres de juifs.

"L'Argentine est meilleure, et est l'équipe qui représente le plus le peuple […] Parce que vous, vous avez des joueurs qui selon moi ne représentent pas la France."


Tiens, Finkielkraut a émigré en Argentine ?

Cet article m’apprend que les européens ont grand-remplacé les populations autochtones en Argentine. Heureusement que c’est sensé ne pas exister.

La Conquête du Désert et un autre exemple de cette négation "culturelle" disons. L’invisibilisation des peuples autochtones bel et bien argentins, le mythe de l'Européanité et de la blancheur donnent un sacré cocktail.


Curieux cette manie à ce référer à un passé révolu, travesti ou à des nations qui n'ont, jusqu'à preuve du contraire, pas grand chose à foutre de leur sort.

Peut-être aurait-on pu dans cet article évoquer le déferlement dont a été victime Benzema... Paille... Poutre...

Encore une histoire de paille et de poutre...

Il y a également Trevor Noah qui peut difficilement être accusé de racisme qui chantait en 2018 

Africa won the world cup 

Réponse de l'ambassadeur francais, puis re-réponse de Noah. Intéressant au final

Quel est la différence avec les supporters argentins qui disent que les joueurs de l'équipe de france ne representent pas la France.


Vous voulez dire que la blanchité de l'Argentine s'explique par la créolisation, les gens se mixaient peu importe leur couleur de peau et on retrouve au bout de plusieurs génération la disparition des gènes les moins présents. 

Quel surprise !!!!

On peut rajouter le petit-grand remplacement car c'est l'arrivée massive d'européens qui a permis aux gènes "blancs" de prendre l'ascendant des générations plus tard par brassage génétique.


La seul façon d'obtenir la société "mixte" fantasmé par beaucoup ici est de maintenir une immigration constante ou alors de créer un modèle anglo-saxons communautaire. 

L'argentine cetait une des terre d'asile des Nazis post WWII

https://www.cairn.info/revue-les-temps-modernes-2018-4-page-95.htm

Faut croire quils ont fait des petits.

Je me demande si Maurice Midena n'éprouve pas une affection particulière vis à vis de Kilian Mbappé, au point de voir le milliardaire en short tantôt comme un rebelle qui met un "vent politique" à Macron, tantôt comme une pure victime des méchants racistes argentins. Bien évidemment, rien, absolument rien, ne saurait justifier les insultes racistes vis à vis de Mbappé (ou de tout autre joueur) mais quand, dans la 2ème partie de l'article, Maurice Midena nous dit que les Argentins renvoie la France à son propre racisme (qui est une réalité), il oublie un élément qui participe à la détestation de Mbappé par les Argentins. Je veux parler de cette interview qu'avait donné Mbappé en mai dernier sur la chaîne TNT Sports. Mbappé avait notamment déclaré :
« L’avantage qu’on a, les Européens, c’est qu’on joue toujours entre nous et on a des matchs de haut niveau tout le temps, comme en Ligue des nations. Quand on arrive à la Coupe du monde, on est prêts, là où le Brésil et l’Argentine n’ont pas ce niveau-là », avait expliqué Kilian Mbappé, avant d'ajouter : « En Amérique du Sud, le football n’est pas aussi avancé qu’en Europe. C’est pour ça que les dernières Coupes du monde, si vous regardez, ce sont toujours les Européens qui gagnent. »
Cette déclaration pour le moins maladroite a tourné en boucle se suscité l'indignation dans toute l'Amérique du Sud et les Argentins n'ont pas manqué de s'en nourrir avant la finale de la coupe du monde.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 1 € puis 5 € par mois
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.