103
Commentaires

Il n'y aura pas d'Elise Lucet grecque

Eclairante coïncidence : c'est justement le jour où la télé publique française diffuse pour la première fois

Derniers commentaires

HS. Comme il n'est pas possible de réagir à l'article "Tibet: la Chine mécontente d'un reportage de France 24", j'aimerais que le Front de Gauche et ses partisans ainsi que J-L Mélenchon (dont on connaît les prises de position sur le sujet) réagissent à la fois au reportage et à l'attitude de l'Ambassade de Chine. Le reportage est visible par tous sur le site de France 24. Un peuple (ici tibétain) bien malmené. "Le Tibet est déjà l'ombre de ce qu'il a été".
Entendu ce matin sur France Inter : la chaîne publique avait un coût de fonctionnement 3 à 7 fois plus élevé qu'une autre chaîne. Une paille quoi.

Sinon, je sais qu'on ne l'aime pas trop ici, mais un peu de pluralité de point de vue ne fait pas de mal : http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/06/gr%C3%A8ce-lert-%C3%A9tait-lorganisme-le-plus-corrompu-et-le-plus-dysfonctionnel-de-la-gr%C3%A8ce-.html
Suggestion à la modératrice: coder (en bleu, par exemple), les conversations privées et interminables type ping-pong. Pour permettre à ceux qui aiment ça de les regarder avant tout et (surtout) à ceux que ça indiffère ou agace de les zapper plus rapidement.
Ceux qui n'ont pas encore vu le reportage d'Élise Lucet, dépêchez-vous de trouver les deux heures nécessaires. Deux heures? Eh oui, deux heures. Mais ça vaut le coup. Vraiment.
N'est-il pas imaginable que le premier ministre grec, à travers cette fermeture brutale qui donne tous les signes de danger pour la démocratie, soit en train de jouer un coup dans la négociation face à la Troïka ? Le message qu'il envoie est clair : les efforts que vous nous demandez nous obligent à abandonner certains piliers de la démocratie, voulez-vous vraiment continuer dans cette voie ? C'est un peu l'argument du désespoir (et c'est sans doute un peu surjoué sur la forme), du genre puisque vous ne me donnez que des miettes de pain rassis, je fais la grève de la faim.
On me communique à l'oreillette: ce soir à 18h30, devant l'ambassade de Grèce ( 17,rue Auguste Vacquerie, XVIème, métro Kléber): rassemblement de soutien à la Grèce.
Gil Scott Heron chantait The revolution will not be televised (article intéressant ici)...

Les Grecs n'ayant plus de télévision, ils sont enfin mûrs pour la Révolution (grève générale jeudi)...
très bon titre, bravo!
[quote=C'est le gouvernement français, le président français, qui doivent condamner le décret grec, et exiger de la Troïka qu'elle exige du gouvernement grec son annulation immédiate.]

"Mais au fond, quelle différence y-a-t-il entre la bonne et la mauvaise ingérence?

-Bah la mauvaise ingérence, c'est la Troïka, elle voit un truc qui plait pas, elle force le pays à le changer.

-Et la bonne ingérence?

-Bah la bonne ingérence, c'est la Troïka, elle voit un truc qui plait pas, elle force le pays à le changer. Mais c'est de la bonne ingérence."

Sketch des inconnus "la Troïka", inédi
Dans un coup d'Etat militaire, les télévisions et radios sont parmi les premières cibles.
Dans un coup d'Etat libéral on procède autrement, par encerclement, puis par étouffement.
Le résultat est le même.
Libertas requiescat in pace...
Oui cette emission etait jubilatoire !
Voir les tetes deconfites des hommes politiques et grands pilotes d'industries tout contris d'avoir ete pris la main dans le pot de confiture c'etait vraiment tres bon...
On peut regretter la forme, la facon de faire d'Elise Lucet et de son equipe mais les resultats sont la. Superbe mise en lumiere des contradictions, des fausses excuses et de la mauvaise foi.
Le pouvoir corrupteur de la finance est evident lorsqu'on se retrouve avec les invites de BAT qui n'ont rien trouve a se reproche. Dans leur microcosme cela est devenu la norme et c'est le vrai drame. Les politiques ne bougent pas assez vite ou se renvoient la balle dans cette course a celui qui voudra recuperer les miettes des benefices des multinationales. Et 2% pour Apple et quelques pouillemes de plus pour Amazon...
A un moment donne il va falloir se mettre a taxer en fonction du Chiffre d'Affaire...les fiscalistes devront trouver une autre parade.

Pour en revenir a la television Grecque, je me demande si cet acte utlime n'est pas un moyen pour le gouvernement d'appeler au secours. Comme une mise en abime qui montre l'absurdite des politiques d'austerite impose par la Troika
D'austere a autoritaire il n'y a apparemment qu'un pas.
Le gouvernement Grecque ne pose-t-il pas la question de savoir si on peut tout sacrifier sur l'autel du neo-liberalisme...
Hier soir c'etait la fête à la télé. Entre le "28 minutes" d'Arte qui a vu Gérard Filloche diperser façon puzzle l'ifrapadingue Agnes Verdier Molinié, le Cash Investigation d'Elise Lucet suivi d'un très bon doc sur les ravages de la finance en Grece, en Espagne et en Islande, et la fin du doc americain sur la chaine Histoire, consacré à la crise financière, on ne savait plus ou donner de la tête !
Ce n'est pas aux Grecs de régler seuls l'affaire. La Troïka, cette machine folle qui exige de la Grèce ces milliers de suppressions d'emplois, c'est nous. C'est le gouvernement français, le président français, qui doivent condamner le décret grec, et exiger de la Troïka qu'elle exige du gouvernement grec son annulation immédiate.

Vot' conclusion prends la proie pour son ombre.
C'est vrai que l'émission d'Elise Lucet diffusée à une heure de grande écoute m'a heureusement surprise. Elle ne changera pas le monde mais ça fait plaisir!
Quant aux grecs! Je pense que cette mesure est inadmissible même si la TV grecque est nulle. Je pense aux personnes seules, aux malades, Tout le monde n'a pas Internet. D'ailleurs, c'est d'une grande maladresse. Tout le monde sait que pour manipuler le peuple rien ne vaut la radio et la télé! Ca ne date pas d'hier.
j'ai vu l'émission et j'ai été fortement secoué par les infos. on 'en peut plus de l'impuissance cultivée de nos hommes politique. cet abruti d'hollande avait une autoroute pour juguler cela .Mais il ne veut pas passer pour un communiste qui traque les riches Monsieur soigne son image aupres du patronnat . c'est une honte quant au sort de la gréce c'est l'affaired e tous d'arreter ce massacre .
DS je pensais à vous en regardant, sidéré, cette fantastique émission d'hier soir, j'étais sûr que vous en parleriez ce matin.

Je suis jeune mais de mémoire je n'avais jamais vu quelque chose d'aussi incisif à la télé publique. Avec à la fin du débat, le syndicaliste qui appelle à quitter son poste de télé pour s'engager dans les associations, dans les manifestations, bref à renverser le système... on était au top. Après tant d'années de fausse subversion à la télé publique (Ruquier, Lenglet, et consorts) on en était à se demander si c'était bien France 2. D'un seul coup on est contents de payer sa redevance.

Même mes proches de Droite, grands fans de Dédé Santini, de son panache et de son humour décapant en sont restés baba...de le voir là attablé avec la serviette autour du cou, le cigare à la main, chopé en flag de se faire rincer d'un repas somptueux payé par les fournisseurs officiels de cancer du poumon bredouiller ses petites excuses toutes péteuses en rentrant dans sa voiture, ils en ont pris un sérieux coup dans les convictions ! Cette émission restera je pense, et je l'espère, dans les mémoires.
"Il n'y aura pas d'Elise Lucet grecque"
Hummm !

J'aime bien Elise Lucet et ce n'est pas que je veux l'attaquer, mais je voudrais revenir sur cette émission d'hier soir ! Les impôts, c'est mon domaine professionnel, et je n'attendais rien de cette émission. J'ai plutôt été agréablement surprise, en autres par le côté rentre-dedans, et par le côté advertisement de ce programme, avec des petites séquences ludiques, mais néanmoins bien placées et pertinentes.

Mais je voudrais quand même faire remarquer que Lucet est dans l'air du temps. Par exemple, les victimes de ses opérations coup de poing, ce sont des gens de droite, les grands bénéficiaires de la mafia des Hauts de seine Nord, Santini, Balkany, qui peuvent toujours se défendre, d'ailleurs, en se prétendant de simples amateurs de cigares. Et son équipe fait des interventions dans des réunions d'actionnaires, certes intéressés, mais justement intéressés par le fait que leur groupe leur en donne plus car il ne paye pas d'impôts.
Qu'est ce que ça peut bien changer, d'aller poser des questions de ce type ? Croient-ils qu'ils auront des réponses ? Bien sûr que non ! S'il y en avait une, ce serait justement que l'argent ne va pas aller à ce fainéant d'Etat, et qu'il est beaucoup mieux dans la poche des actionnaires, d'où il va ruisseler sur les pauvres, connerie que nous balancent les libéraux sur le service public à longueur de journée.... Rien que le matin sur France Inter, j'ai déjà dans l'oreille ces deux champions et militants du libéralisme que sont Lechypre et Seux.

La cible est également Montebourg, qui n'est plus en odeur de sainteté. Les autres ministres socialos, eux, s'expriment, mais ne sont pas beaucoup interférés, et le comble, c'est le mec de l'OCDE qui est interviewé dignement après le reportage, alors que l'OCDE est le parapluie libéral de nos vies, le seul parapluie sous lequel il pleut alors qu'il fait beau autour. Un tour de force.

Allez, dénoncez, indignez-vous ! Surtout soyez dans l'air du temps, ça va plaire à tout le monde tout en donnant une impression de bataille !
Ah ! Elise Lucet y va !
Peanuts ! Hollande et sa clique font semblant de faire quelque chose qui pourrait faire penser à des actions de gauche, comme à son époque Sarko, mais pendant ce temps-là, tout file et tout se fait en catimini, le libéralisme gagne, tous nos droits sont bafoués.

Pour justifier la réforme des retraites, où des millions de gens du privé vont laisser des plumes, on commence déjà par attaquer les fonctionnaires, et leurs soi-disant privilèges. Ensuite, quand tout le monde fera semblant d'avoir égalisé les chances, les autres seront gros-jean comme devant. Parce que les gens du privé, s'ils sont virés à 50 ans, ne pourront jamais avoir leurs annuités, et auront une retraite misérable. Et l'augmentation des annuités va être encore plus terrible.

Allez ! Salauds d'Amazon, salauds de Mittal, salauds d'HSBC !
On est si rapides à mettre les petits délinquants en prison, qu'est ce qu'on attend pour y mettre les gros ? Au lieu d'aller à leurs réunions d'actionnaires !

Mais non, aujourd'hui que Goldman Sachs a ruiné la Grèce, on lui a offert les dépouilles. Et elle s'en repait !

Dernier épisode, on y fait taire le service public ! Petite péripétie !

Qu'importe que l'Elise Lucet grecque se soit tue ou n'ait jamais existé ! De toutes façons, elle n'était qu'un maillon dans la chaîne qui nous emmène tous vaillamment vers le vide !
sans rapport (?), enfin le vrai visage de la Turquie, cette "démocratie" tant vantée ...
[quote=Mais il faut imaginer, en France, France 2, France 3, France 4, France 5, et toutes les stations de Radio France cessant d'émettre]

On doit pouvoir faire mieux qu'imaginer.

Plus sérieusement, et je pense que vous êtes parmi les mieux placés pour l'avoir remarqué, la télé publique n'offre pas spécialement plus de pluralité d'opinion que les chaînes des marchands de cannons. Certes, de temps en temps tombe une émission à peu près regardable, mais c'est l'exception et non la règle.
l'évasion est [...] un sport national, du contribuable de base aux armateurs

On se prend à espérer que la capacité de nuisance de cette fable finira par s'atténuer.
Wow.

c'est justement ce jour-là que le gouvernement grec, sous pression de la Troïka, ferme brutalement son propre audiovisuel public

C'est moi où en lisant ça on a l'impression que la Troïka a fait pression précisément pour fermer l'audiovisuel public ?

Parce que ce n'est pas du tout ce que dit le lien appliqué à "ferme brutalement".
" c'est un coup de force, auquel on a assisté hier. Un coup de force qui fait basculer la Grèce dans la catégorie des régimes autoritaires."
Le coup de forcé ne date pas d'hier. Cà fait maintenant plusieurs années que les Grecs (sur)vivent sous un régime autoritaire. Le blog Greek crisis en fait la chronique au quotidien. Même ceux qui se foutent des Grecs doivent le lire : c'est notre avenir qui est raconté là.
Voila mon rêve pour toutes les chaines de Télé

http://img208.imageshack.us/img208/8191/mirec.jpg ;-)

Bonne journée
[quote=sous pression de la Troïka]

Etes-vous sur?
Car dire cela c'est dire que la Troika aurait demandé cette fermeture.
Or si la Troika a demandé que soient supprimés 2000 emplois publics avant fin juin, je doute
qu'elle ai dit quels emplois.
Bref ce raccourci me semble un peu hâtif.
Une nouvelle encoche dans la crosse du revolver des ultra libéraux qui mènent la danse européenne. Barroso s'apprête à dégainer de nouveau, contre toute la culture cette fois, en ouvrant en grand toutes les (faibles) barrières qui la protègent encore un peu de la définitive invasion américaine. Barroso et sa bande saccagent l'Europe, massacrant sciemment sa démocratie, harcelant ses citoyens. Pendant ce temps, nos propres élus fument le cigare, chuchotent à Bilderberg, ou font semblant de ne rien voir. (Personne ne savait pour Cahuzac, personne ne savait pour Guéant, personne ne savait pour Tapie...) Et Hélas, beaucoup de citoyens font comme eux, comme le constate justement Ptilou, en votant et revotant pour des gens qui se moquent éperdumment du moindre intérêt général. Ou s'abstiennent en masse, comme on a pu le voir lors des dernières municipales italiennes. Quant à ceux qui s'indignent et manifestent : police, matraques, canons à eaux, prison. L'Europe, garante de la paix et de la démocratie...
La nausée. Et ce matin Pécresse d'expliquer que non, pas du tout, à la réunion Bildeberg on ne se partage pas le monde entre puissants, on proteste des écoutes américaines, no more....
Santini, Balkany que des exemples d'humanisme, de probité et d'intégrité. Mais où était passé Dassault ?
Allez tous en cœur avec moi
Hé, en Grèce, on sait tous que les armateurs et le foncier de l'Eglise, les plus gros riches et solvables du pays, gavés de fric, sont exonérés de toute charge (des taux d'imposition à faire pâlir d'envie Apple ou Bettencourt...). Les politiciens grecs ne veulent rien changer. Dont acte. Qu'ils massacrent leur télé publique!

En France, le problème existe : derrière Elise se cache une fôret de dépenses inutiles. Pas seulement la pléïade émissions pour les retardés. Mais des petites boîtes de prod que France Télé subventionne à prix d'or, sans oublier de rétribuer des conseillers extérieurs à prix d'or. Typiquement, comme le dénonce le Canard enchaîné, Patrick de Carolis qui est grassement payé pour expliquer à la chaîne qu'il faut diffuser des émissions Des racines et des aîles qu'il coproduit et revend une fortune. La honte publique est là. Et rien que pour ça, malgré Elise, je n'en démords pas : nos 4 euros de plus de la contribution audio-visuelle en plus des 2 euros supplémentaires dus à la commission Copé ne sont que des dépenses en pure perte.

Maintenant, expliquez-moi comment Santini et Balkani à ce fumeux repas de Chez Françoise, sont-ils toujours aussi confortablement réélus, alors que Lucet traque et dénonce sans relâche leurs conflits d'intérêt ?
Commencer à regarder cette émission hier,c'était ne plus la quitter et concevoir pour Elise Lucet une admiration et une reconnaissance totales.Quel courage,quel culot pour aller perturber ce repas indigne et quelques gros porcs comme Santini et Balkany.(Messieurs,vous êtes condamnables et votre arrogance aggrave les choses!)
Plus tard,on nous a montré un gros porc d'armateur grec,dégoulinant d'autosatisfaction et de cynisme.La télé publique grecque serait-elle allée jusque là ?
Il est temps de réveiller les peuples.Nous avons en France,un ancien ministre de l'intérieur,vent debout contre les "racailles"en tous genres dénoncées par son maître,l'illustre Sarko,et qui s'était sucré des années durant .Un vol de 10000euros par mois!Merci aux juges qui font leur boulot.Merci à la presse qui en rend compte.
Excellente émission d'Elise Lucet, chapeau bas.
Très bon matinaute.
Bonjour
On nous avait vendu l'Europe qui protège… mais pas contre les putchs anti démocratiques ni des méfaits du Grand Marché Transatlantique.
Il est temps de changer d'Europe.
Mais il faut imaginer, en France, France 2, France 3, France 4, France 5, et toutes les stations de Radio France cessant d'émettre
vous avez oublié Arte.
Et en France, y aur-t-il moyen de voir ou revoir cette émission en différé? Bizarre coincidence, à moins d'une erreur de manip, ce matin, la retransmission de l'émission d'hier soir ne démarre pas sur "replay": l'écran reste noir... et inerte ...
E la nave va !
Imaginons la chose en France : on éteint tout, sauf BFM business et les chaînes TNT dont (j.ai oublié les noms) qui passent des trucs pour invertébrés.
On vit une époque formidable.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.