42
Commentaires

Hollande-Valls, ou le parler double

Alerte ! crient les JT. Hollande et Valls sont en désaccord sur la réforme de l'indemnisation du chômage.

Derniers commentaires

Hollande est investi, il pleut des hallebardes.
Il commémore le 70e anniversaire de la libération à l'île de Sein, il tombe des seaux.
Il atterrit à Calgary... il neige.
OK, à Calgary en cette saison, rien de surprenant, mais question intempéries, il a quand même la scoumoune.
Qu'est-ce qui va lui tomber dessus, la prochaine fois ?... J'ai bien une idée, mais comme disait Pierre Dac, "c'est plutôt rare."
"Ces prévisions sont produites grâce aux données du réseau de radars de Météo-France. Ces derniers permettent de localiser, toutes les cinq minutes, les zones de précipitations avec une précision de l'ordre du km2. Des techniques complexes d'extrapolation calculent leur déplacement sur la France au cours de l'heure prochaine.
Les prévisions de pluie à 1 heure sont disponibles pour la plupart des communes de France métropolitaine (soit 77,7 % des villes).
Cependant, sur certaines régions, notamment près des reliefs, les techniques employées se révèlent insuffisantes pour offrir un service de qualité. Certaines villes, situées surtout dans le quart sud-est de la France, ne peuvent donc pas bénéficier de cette innovation."

Ah! Ah! Je vous vois venir avec la fameuse théorie du complot...
Dites ! c’est moi ou le site a beaucoup dysfonctionné aujourd’hui ?
Sarkolique est décidément très fort : il est en même temps président ,premier ministre ,et chef de l'opposition...
p'tin ,on est pas sorti du sable...
Faut il rendre compte ici du double affichage des chroniques dans l'appli android? Même chronique mais titre différents. ..
Bug ou double langage?
Ce n'est pas la fin du monde mais c'est agaçant. ..
Bonjour
Ouf j'ai eu peur, j'avais pensé que les journalistes s'étonnaient d'une divergence de vue entre Hollande et Sarkozy…
Oui, enfin, on sait tous bien de quel cote de cette "double parole" penchent nos deux lascars. Et c'est bien ce qui distingue des situations precedentes. Ici on sait qu'ils sont tous les deux parfaitement d'accord avec l'une des deux propositions...
Pourquoi pas un parler-triple avec comme référence la théorie des actes de langage d'Austin ?

Dimension locutoire : ce que l'énoncé signifie. Par exemple, l'idée que Valls pense, de facto, qu'il serait légitime de ...

Dimension illocutoire : le message convoyé par un énoncé au-delà de son sens immédiat (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fonction_illocutoire). Par exemple une question du genre : seriez-vous disposé à accepter que l'on oriente notre action politique dans tel sens ? Posée, bien entendu, à tous les interlocuteurs qui recevront le message.

Dimension perlocutoire : l'effet psychologique que produit la phrase sur le récepteur (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fonction_perlocutoire). Peut-être un effet de légitimation d'une direction possible de l'action politique ? (Préparer les esprits à ...).
Principal résultat de ce parler-double : un aller-simple (non, des milliers) chez la copine de Retraité Volontaire*

Dans le parler-double, un autre bon : Bartolone, avec son « socialisme populaire » vu d'un appartement à faire passer Versailles pour un abri de jardin. « Je ne me tairai plus » : dit par quelqu’un qu'on entend depuis des lustres.

* Si avec ça il n'accourt pas ventre à terre...
"Si avec ça il n'accourt pas ventre à terre..."

ces méthodes...
Je pense que nos électeurs sont plus sensibles à la duplicité qu'au parler-double.
Avec votre parti, ils ont les deux pour le même prix, les petits veinards.
Dit celui qui défend la censure face à celui qui défend la liberté d'expression !
Comique, va !
Je corrige: qui défend l'interdiction de diffuser les messages de haine comme le racisme et l'antisémitisme qui ne sont - rappelons-le également - que des étapes vers la violence physique si on les autorise comme étant de simples "opinions".
Messages de haine qui pour vous, ne sont que des opinions, justement, et dont vous défendez la "liberté d'expression".
Histoire de vous préparer le terrain en cas de victoire, sans doute ?
j'ai toujours défendu l'opinion qu'il faut stériliser les racistes et les antisémites.
Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse.
Jésus

Sauf si ton flingue est plus gros.
Arnold Schwarzenegger
Ce que vous ne voulez pas voir, c'est que déléguer à la justice, au fouet, le soin de décider si tel ou tel discours est "admissible" est la voie royale vers le totalitarisme. A partir du moment où vous déléguez aux autres le soin de juger à votre place des idées, vous devenez un esclave de fait de ceux qui fixent les limites de la "libre" expression, et vous abdiquez librement votre droit inaliénable à juger par vous-même.
Sans moi, merci....
Mélenchon ne dit pas autre chose dans son discours du 24 Août.
"Ca commence à bien faire, les balayages avec le rayon paralysant qui consistent à traiter tout le monde d'antisémite dès qu'on a l'audace de critiquer un gouvernement"
Il commence à comprendre ce que bon nombres de philosophes ont découvert avant lui: La liberté d'expression ne peut-être que totale, où bien elle n'existe pas.
Vous avez l'exemple d'un précédent qui le démontre ?

Car nous on a des exemples qui montrent que c'est le racisme et l'antisémitisme qui mènent au totalitarisme.

Et c'est plus logique. Après tout, fixer des limites à une liberté, c'est ce qu'on fait à chaque vote d'une loi.
J'avais fait une longue réponse qu'une erreur du site a planté.
Pour faire bref: commencez par lire la définition du totalitarisme, puis reposez votre question si vous le jugez nécessaire.

Et apprenez la différence entre réprimer des actes et réprimer des idées.
Promis, dès que vous aurez compris, vous et vos collègues pro-fachos, que les paroles de haine envers d'autres parties de la population ne sont que l'étape vers ces mêmes violences.
C'est dire si on a le temps que ça s'imprime chez vous.

[Pour le problème de réponse, c'est depuis leur dernière attaque d'avant-hier, il ont instauré un délai limité, entre le temps où on clique "Répondre" et où on clique "Envoyer".
Il faut avoir le module Firefox Textareacache d'installé pour ne pas perdre tout ce qui a été écrit.
Aucune réponse à ce sujet malgré remarques adressées au site.]
Un jour peut-être vous comprendrez que pour vaincre le fascisme, il faut pouvoir dire ce que l'on pense, pas ce que pensent les fachos.
La répression de la libre expression est consubstantielle au totalitarisme.
On ne lutte pas contre des doctrines démentielles comme le racisme ou le négationnisme par l'interdiction, mais par le débat contradictoire, les faits (tous les faits...) et la logique.
Le cas de Faurisson serait réglé depuis longtemps si on l'avait mis face à BHL dans un débat public.
Le cas de BHL serait réglé depuis longtemps si on l'avait mis face à Soral dans un débat public.
Le cas de Soral serait réglé depuis longtemps si on l'avait mis face à Onfray dans un débat public.
Le cas de Onfray serait réglé depuis longtemps si on l'avait mis face à... Là, je sèche. Je dirais bien Alexis Corbières, mais ce serait trop gros, même pour vous !
Pour Onfray, je serais tenté de suggérer un miroir.
Onfray est certes hédoniste, mais est-il narcissique ?
Je le suppose dès lors qu'il est si souvent sur les plateaux TV. Mais, ce n'est qu'un côté du miroir. L'autre côté, c'est sa manière d'y débattre. En général, il a quelques ficelles énervantes générant de l'attention qui se neutraliseraient, à mon avis, s'il se regarde dans un miroir, s'il devait débattre avec lui-même. J'en mentionne juste deux, j'ai pas creusé la question.

La première, c'est de dénoncer un truc et ensuite de faire ce qu'il vient de dénoncer (Dans l'interview avec Patrick Cohen de début Septembre, ce dernier le lui a fait remarquer ...). La seconde, c'est de partir d'une thèse partant d'éléments vrais mais en lui donnant une formulation tellement forte qu'elle en devient indéfendable (Sartre est juste un salaud, Freud est ...). Cette technique est géniale car elle balise le débat. L'intervieweur n'a pas à se casser la tête pour savoir comment mener l'entretien. En plus le clash qui suscitera l'attention du public est garanti, ça fera le buzz.
Intéressant. J'y ferais plus attention.
J'ai encore mieux: pour vaincre le fascisme, on ne vote pas pour les partis fascistes ou issus du fascisme, comme le FN.
Je sais c'est tordu, mais je suis sûr que c'est dans vos moyens.
Vous y repenserez, Gopher, si un jour vous sauvez, grâce à votre bateau, des naufragés et qu'une fois à terre, votre parti refuse de les soigner et les ramène dans leur misère qui les a fait arriver jusque là.

Mais ça fait longtemps que le deuil est fait de feue votre crédibilité, Retraité volontaire.
Court extrait de l'émission radiophonique "Répliques" d'Alain Finkielkraut, où Lionel Jospin dévoile le pot aux roses : l'antifascisme est un théâtre, il n'y avait pas de menace fasciste en France, contrairement à tout ce qu'on a fait croire aux Français.
C'est en fait le même procédé qu'avec l'antiracisme: Vous jouez le rôle de chiens de garde du système, permettant de neutraliser les véritables idées et mouvements de résistance populaires qui eux sont capables de renverser le système et les ploutocrates au pouvoir dans l'ombre.
Heureusement, grâce à Internet, la camisole de force craque aux coutures, et les fous qui croient à un avenir de la France et à des concepts comme la souveraineté territoriale et monétaire vont bientôt pouvoir retrouver leur liberté de mouvements.
Les chiens de garde aboient, la caravane du changement se rapproche.
Quelle belle pièce de théâtre que votre l'intérieur de votre tête.
Et je sais que le vent de "changement" avec les bruits de bottes, séduit pas mal de gens qui ont de plus en plus de mal à supporter la démocratie, même imparfaite.
Si vos maitres arrivent au pouvoir, ils tomberont de haut.
Boule de cristal a parlé ! Ça c'est de l'argumentation en béton !
Vous faites aussi les chiffres du loto et les retours d'affection ?
Non, la lecture des programmes et l'historique des partis fascistes et racistes suffit à comprendre le présent et vos motivations.
Dommage que cela n'intéresse pas vos électeurs - ce qui vous arrange bien d'ailleurs...
Rv, faudrait quand même pas faire croire au gens que vous êtes un type sympa, dans le fond.
Quand on met cote à cote la liste de ce qui vous énerve, et les moyens d'actions que vous souhaitez mettre au service de la mère patrie (garde nationale, relance du nucléaire et de ses grosses bombes...)
Quand on sait que vous n'avez pas spécialement de problème avec le fait que votre patronne danse avec des nostalgiques du nazisme et que vous trouvez des excuses à vos collègues qui agitent des bananes devant une ministre noire...
Toute personne qui vous lit régulièrement n'a nul besoin d'une boule de cristal.
C'est ce qu'on appelle plonger après n'avoir rien compris de ce que l'on a entendu, une nouvelle performance, RV.
C'est clair que si vous touchez des royalties sur toutes les conneries que vous proférez, vous n'avez plus besoin de bosser.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.