13
Commentaires

Hollande sur France 2 : le décor est portugais

Décidément, l’envers du décor de Dialogues citoyens soulève bien des questions. Déjà critiqué pour avoir évincé deux invités du panel des Français qui doit interroger ce soir François Hollande, le nouveau rendez-vous politique de France 2 est de nouveau montré du doigt. En cause, cette fois-ci, la fabrication des décors de l’émission, externalisée au Portugal et sans appel d’offre.

Derniers commentaires

Je n'ai pas regardé mais je suppose que ce pantin a plus ou moins parlé de la courbe du chômage, dans ce décor fabriqué au Portugal...
Quelle honte ce mec, quelle honte la direction de France 2.
Nous avons atteint un niveau de tartuferie assez impressionnant.
FH avait-il une gousse d'ail dans sa poche? Dans ce cas, elle pouvait venir de Chine. En grande surface, l'ail vient souvent de très loin. Faut croire qu'il n'y a pas la place pour en cultiver plus près.
Le "syndicat CGC média" ? C'est la CFE-CGC ou bien? Quant au fait que la fabrication de mobilier "peut durable" (pour ce genre d'émissions) ait lieu au Portugal, WTF ? Vous n'auriez pas voulu de la déco en chêne pour ce genre d'émission sans lendemain tout de même ?
Marrant, les interviews de Hollande maintenant me font le même effet que celles de Lepen avant.
Il y a tellement de mensonges par phrases que j'éteins la télé aussi sec.
Bonjour
Le "président" est-il français ?
#nuitdebout, convergence des luttes , pas compliquê , en plus en ce moment c est le moment, y a les assos réunit sur les places dont les intermittants , donc en route , et activons, les riches ont assez profit?, ca fait 30 ans , et le service public est tellement nul, que faire des depenses hors de France avec notre pognon, ne les a jamais derang?, on se doit d etre en concurence entre pays "amis" , merci l europe d avoir creer cette enorme zone de conflits humains, d humiliation pour les peuples, on avit dit non. en 2005 ...
Selon Michel Field, Léa Salamé a été choisie parce qu'elle est "virevoltante et sexy".
Un peu hors sujet, mais le doute m'habite depuis que j'ai appris que Léa Salamé allait interroger FH.
Va-t-elle le questionner sur la politique pénale? Sur les sanctions trop faibles, en particulier pour les chauffard-es irresponsables qui roulent sans permis de conduire et - ipso facto - sans assurance?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.